La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Formation Transport Médico Sanitaire. LE PLAN CATASTROPHE Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Formation Transport Médico Sanitaire. LE PLAN CATASTROPHE Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007."— Transcription de la présentation:

1

2 Formation Transport Médico Sanitaire. LE PLAN CATASTROPHE Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

3 Définitions La catastrophe est un événement brutal, responsable d'une destructuration, humaine et / ou matérielle, concernant un certain nombre de victimes dans un même temps, dans un même lieu et nécessitant par son ampleur et par son impact la mise en œuvre de mesures spécifiques. " Général Louis Crocq. Louis Crocq Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

4 Définitions Nom formé à partir d'un mot grec« katastrophê » qui signifie « renversement " (nom lui - même dérivé du verbe " strepho" / tourner) et passé ensuite en français par l'intermédiaire du latin. Inadéquation entre les moyens et les demandes. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

5 Catégorisation Catastrophes naturelles. Avalanches, inondations, feux de forêts, tornades, tempêtes, cyclones, tremblements de terre, éruptions volcaniques, les tsunamis, … Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

6 Liées aux activités humaines – industries. Une catastrophe industrielle est liée à un accident dans une des phases de la production industrielle ou de l'exploitation minière ou au transport de cette production. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

7 Le 8 août 1956, ce charbonnage fut le théâtre de la plus importante catastrophe minière en Belgique causée par un incendie, avec 262 victimes ( dont 136 Italiens et 95 Belges ) sur les 274 hommes présents dans la mine. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

8 21 septembre 2001 : l'explosion de l'usine chimique AZF à Toulouse, France fait 30 morts et plus de 2500 blessés graves tout en causant des destructions importantes sur tout le sud-ouest de la ville. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

9 22 octobre 2002 : explosion à la cokerie dOugrée (Belgique) de l'entreprise Cockerill Sambre (Arcelor) : trois morts et une trentaine de blessés. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

10 Ghislenghien – 30 juillet 2004 Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

11 A 8h00 du matin, les services Réseaux Wallonie d'Electrabel ont reçu un appel faisant état d'une fuite de gaz à Ghislenghien. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

12 L'armée est sur place ainsi que la police fédérale, la protection civile, une cinquantaine d'ambulances et dix équipes médicales d'urgence. Six hélicoptères ont été mis à disposition par l'armée. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

13 Des pompiers venus de tout le Hainaut étaient présents pour éteindre l'incendie maintenant circonscrit. La France a également envoyés des secours et l'Allemagne a proposé son aide. Des hélicoptères, dont le Sea King d'Ostende, ont transporté les grands brûlés dans plusieurs hôpitaux, notamment à Neder-Over-Heembeek et à Loverval mais aussi en France, à Lille, et en Allemagne. La Croix-Rouge a déployé plusieurs équipes sur les lieux et organise le lendemain matin, de 9h à 14h, une collecte de sang. Le Service d'intervention psychosociale urgente apporte quant à lui un soutien aux blessés. Une chapelle ardente a été installée dans l'école communale d'Ath. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

14

15

16 Liées aux activités humaines – Transport. Les bateaux. Les avions. Les trains. La route. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

17 Le Titanic était un paquebot transatlantique de la White Star Line. Le plus grand jamais construit au moment de son lancement : il était conçu pour être insubmersible et réputé comme tel. Il percuta un iceberg sur le flanc tribord à 23h45 le 14 avril 1912 et coula dans la nuit. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

18 Collision de deux appareils au sol Le 27 mars 1977, deux Boeing 747 appartenant à la compagnie américaine PanAm et à la compagnie néerlandaise KLM se percutent sur l'aéroport de Ténérife faisant 583 victimes. Cette catastrophe est jusqu'ici (2006) celle qui a causé le plus grand nombre de victimes. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

19 Attentat terroriste 4 avions dAmerican Airlines et de United Airlines, détournés dans le cadre d'un attentat suicide, se sont écrasés contre les tours du World Trade Center à New York, contre le Pentagone à Washington et en Pennsylvanie le 11 septembre Cette catastrophe a officiellement fait morts (dans les avions, les gratte- ciel et au sol). Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

20 Défaut structurel majeur : Le 12 août 1985, un Boeing 747 de la compagnie japonaise JAL perd sa dérive en vol et s'écrase faisant 520 victimes (et 4 rescapés). Incendie : Le 2 septembre 1998 un triréacteur MD11 de la compagnie suisse Swissair s'écrase en mer à la suite d'un incendie probablement causé par le système de divertissement des passagers. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

21 Collision avec le terrain Le crash du Mont Sainte - Odile est une catastrophe aérienne ayant eu lieu le 20 janvier 1992 à 19 h 20 min 33 s (heure française), soit 18 h 20 min 33 s (heure universelle) tuant 87 passagers dun Airbus A320 de la compagnie Air Inter au lieu-dit La Bloss, dans la commune de Barr, près de Mont Sainte - Odile. Seules 9 personnes ont survécu. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

22 Les trains 27 mars 2001 : Accident ferroviaire de Pécrot. Entre un train de voyageurs et une rame vide roulant à contre-sens faisant huit morts et douze blessés. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

23 La route 11 juillet 1978 : A Los Alfaques (Espagne), un camion chargé de 45 m³ de propylène liquéfié sous pression, quitte la route et termine sa course dans un camping. Le gaz libéré, très inflammable, explose comme une boule de feu faisant 215 morts et plus de 200 blessés. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

24 Juillet 1982 : carambolage sur lautoroute A6 au niveau de Beaune impliquant un car transportant des enfants, 53 morts. 10 novembre 1993 : carambolage sur lautoroute A10 au niveau du pont de Mirambeau (Charente-Maritime), fait 15 morts et 53 blessés. 24 mars 1999 : l'embrasement d'un semi-remorque dans le tunnel du Mont-Blanc fait 39 morts. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

25 La guerre On peut considérer que toutes les guerres sont par essence des catastrophes, par la mort et la désolation qu'elles impliquent. Les pertes humaines sont nombreuses, voire gigantesques, généralement au sein des populations civiles (avec une courte exception européenne entre la fin de la Guerre de Trente Ans et la Seconde Guerre mondiale). Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

26 Seuil de déclenchement Le seuil de déclenchement du plan dintervention se définit en Belgique : Présence simultanée de 5 victimes graves. Ou de plus de 10 victimes de gravité quelconque. Événement avec risques évolutifs. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

27 Établissement des facteurs de déclenchement et réponse unique et uniforme au niveau communautaire. 5 Ambulances. 3 Smur. DIRMED (Directeur des secours médicaux, anciennement DSM). Lot catastrophe Provincial. Appel CRB ( VIA 105 ). La doctrine de Gand. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

28 Annotations Ce quon appelle la médecine de catastrophe nest rien dautre que la méthode de travail quil faut appliquer en présence dun très grand nombre de victimes, pour assurer à chacune dentre elles les meilleurs soins possibles dans le plus bref délai. La médecine de catastrophe se base principalement sur une méthode dorganisation. Un grand nombre de victimes signifie automatiquement beaucoup dintervenants différents et parfois inhabituels (police, pompiers, Croix-Rouge, autorités administratives et judiciaires, services psycho-sociaux, etc.), quil faut impérativement hiérarchiser, contrôler et coordonner afin quils interagissent efficacement. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

29 La médecine de catastrophe est relativement jeune en Belgique, puisquelle est nenseignée à lEcole de Santé Publique de lULB que depuis Jusquil y a une dizaine dannées, un grand nombre de responsables vivaient avec le syndrome du Titanic: ce navire étant réputé insubmersible, tout le monde était convaincu quil ne coulerait jamais et les dispositions dans ce sens avaient été réduites au minimum. Aujourdhui, heureusement, les autorités ont pris conscience que le risque zéro nexiste pas. Mais il leur reste encore à admettre que plus on séloigne de la dernière catastrophe, plus on se rapproche de la prochaine: tirer les leçons de la précédente est une idée qui commence à entrer dans les moeurs, mais les appliquer reste difficile. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

30 Les différentes phases PhaseImplication Autorité 1RégionaleBourgmestre 2ProvincialeGouverneur 3NationaleMinistre Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

31 Les différentes disciplines Discipline 1Sauvetage.SRI Discipline 2 Secours sanitaires et médicaux. Service 100 Croix-Rouge, ambulances Discipline 3La police des lieux.Police (locale et fédérale) Discipline 4 Logistique, travaux divers, assistance, transports. Protection civile et moyens civils. CRB Discipline 5 L'information à la population. Autorité administrative Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

32 Les intervenants Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

33 Discipline 1 Cest le service dincendie territorialement compétent et la zone dincendie qui gèrent la discipline 1. Les SRI gèrent les opérations de sauvetage Le responsable est lofficier professionnel le premier sur les lieux. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

34 Discipline 2 Par « secours médicaux et sanitaires ». Il faut entendre tous les moyens organiques du système " 100 " et les moyens en renfort appartenant ou non à un organisme sanitaire ou à un service hospitalier mis en œuvre pour prendre en charge les victimes. La Croix-Rouge fait partie intégrante de la discipline 2 agissant sous l'autorité du Directeur des Secours Médicaux ayant pour tâche de « diriger l'organisation générale des secours médicaux sur le terrain et de faire rapport à l'Inspecteur d'Hygiène se trouvant au comité de coordination. » Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

35 Discipline 2 (suite) Il est donc responsable des opérations concernant la prise en charge médicale des victimes et de la mise en place de la chaîne médicale des secours. Le Psychosocial Manager (P.S.M.) est intégré à la discipline 2 pour la prise en charge et le suivi psychosocial des victimes (voir le Plan d'Intervention Psychosocial - P.I.P.). Le responsable est linspecteur dhygiène au niveau Administratif et le DSM au niveau du terrain. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

36 Directeur des Secours Médicaux. Dir. Med. Chasuble GRISE. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

37 Discipline 3 La police locale et fédérale sont chargées, lors du déclenchement des plans d'urgence et d'intervention, des missions suivantes : Le maintien de l'ordre. La circulation. L'assistance aux autres disciplines. L'enquête judiciaire. L'identification des victimes décédées. Le responsable est lofficier de police le plus gradé. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

38 Discipline 4 La Protection Civile est un service qui dépend du Ministère de l'Intérieur. Il y a 6 unités permanentes en Belgique : Liedekerke, Jabbeke, Brasschaat, Crisnée, Ghlin et Neufchâteau. Les Forces Armées peuvent être engagées dans la lutte contre les sinistres, catastrophes ou situations exceptionnelles à certaines conditions. La totalité des moyens civils disponibles engagés sont estimés insuffisants. Cependant, les demandes d'intervention d'urgence pour sauver des vies humaines sont rencontrées immédiatement. Le responsable est lofficier de la Protection civile. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

39 Discipline 5 L'information à la population comprend : L'information aux victimes et à leur famille. L'information à la presse. L'information aux personnes non sinistrées mais concernées par le sinistre. Le responsable est le bourgmestre, le gouverneur ou le ministre selon le niveau du plan. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

40 Philosophie du Plan KTA On prend en charge un maximum de personnes. La quantité prime sur la qualité. Pas de soins au départ mais un Tri ( Start System ). Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

41 Le triage sur site C'est en général une situation transitoire ; il s'agit soit de la première vague de secouristes chargés de la reconnaissance et du premier traitement, en attendant la montée en puissance du dispositif de secours. Afin de faciliter le tri et daugmenter la rapidité et la simplicité, une échelle a été mise au point. Le START SYSTEME. Elle est faite a laide de MACARONS de COULEUR. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

42

43 La petite Noria Le ramassage, qui comprend la relève et le transport des victimes jusquau PMA. En fonction du site est faite à pied par des équipes de brancardage ou par dautres moyens selon le terrain. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

44 Le Poste Médical Avancé Accueil des victimes. Tri des victimes. Soins vitaux et conditionnement pour lévacuation. U1RougeSoins immédiats U2JauneSoins postposés U3VertSoins différés DCDNoirPas de soins Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

45 DCD UA : Urgence absolue EU : extrême urgence 5% Soins immédiat Transformé en U1 au PMA U1 25% Soins rapide ( avant avec ) UR : Urgence relative U2 30% Soins diffère U3 40% Soins léger, avec assis Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

46 La médicalisation de lavant 1. Reconnaissance et bilan initial. 2. Sectorisation. 3. Triage au relevage. 4. Toutes les victimes et impliqués vers le PMA. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

47 LE PMA Le regroupement des victimes est effectué au PMA, dont le responsable est un médecin (désigné par le Dir.Med). Ce médecin a pour mission : Deffectuer la prise en charge des victimes. De catégoriser les victimes et de faire donner les soins adaptés à la nature des blessures. De faire rechercher les places hospitalières adaptées aux différentes pathologies. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

48 LE PMA Il est installé dans un lieu : Situé le plus près possible du sinistre mais à l'abri de tout risque évolutif. Aisément accessible aux équipes de ramassage et aux moyens d'évacuation. Si possible vaste, abrité, aéré, chauffé, éclairé et disposant au minimum de deux accès. L'implantation géographique du P.M.A. est déterminée par le responsable général des secours, après consultation du directeur des secours médicaux. L'ensemble des victimes non décédées est adressé au P.M.A. L'accueil de chacune y fait l'objet d'une mention descriptive portée sur un registre tenu par le secrétariat du P.M.A. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

49 La victime subit un examen médical. Si elle n'en a pas été pourvue au ramassage elle est dotée de la fiche médicale de l'avant où sont consignés les renseignements relatifs à son état civil présumé ou à sa description sommaire dans le cas d'un sujet inconscient ainsi que les lésions, l'état clinique, le diagnostic médical, les traitements entrepris, la priorité d'évacuation et les modalités. Cette fiche pré numérotée suit en permanence la victime. L'examen médical permet de catégoriser les victimes suivant leurs lésions. Placé sous la responsabilité d'un médecin, le P.M.A. est divisé en zones : Zone de soins légers réservée aux victimes classées « urgences relatives » (U.R.). Zone de soins réservée aux victimes les plus graves classées en « urgences absolues » (U.A.). Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

50 Les victimes y bénéficient d'un traitement adapté à leur état ainsi que d'une mise en condition leur permettant de supporter les contraintes de l'évacuation. Le personnel médical, paramédical et secouriste nécessaire au fonctionnement du poste médical avancé est déterminé par le DirMed. Il se compose notamment de médecins, de sapeurs- pompiers, d'équipes de S.M.U.R., de secouristes. Les intervenants chargés du fonctionnement du P.M.A. sont identifiables grâce au port de chasubles Dun Responsable PMA, chargé de gérer lorganisation et la logistique du PMA. De secouristes et de personnel médical et paramédical. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

51 Dun secrétariat chargé : détablir les listes didentification des victimes de remplir le feuillet identification des fiches médicales de lavant. de transmettre la liste des victimes à lofficier PC DSM. Le cas échéant, et après accord du DSM, il peut être créé deux zones supplémentaires, distinctes du PMA (sous lautorité du DSM). Une zone de regroupement des victimes indemnes, sous la responsabilité de secouristes. Une zone de prise en compte des impliqués médico- psychologiques, placée sous la responsabilité de médecins et/ou de psychiatres (CUMP). Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

52 C'est un concept né de la médecine de guerre, et de la constatation que si une personne a des blessures graves, elle va décéder dans les premières heures (c'est la notion d'heure d'or) ou à cause du transport. Donc, dès que l'on a de nombreux blessés dans une zone éloignée des structures de soin en dur, l'idéal consiste à créer une structure de soins provisoire la plus proche possible des blessés. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

53 Le pma est avant tout une équipe médicale (médecins, infirmier(es) expérimenté(e)s) et du matériel médical conditionné afin d'être facilement transportable). Cette structure peut se déployer dans un lieu préexistant, par exemple une salle municipale, une salle des sports, un bar, un tunnel, un hangar, ….. Le PMA comporte également une structure en toile (en général gonflante) éclairée et chauffée permettant une installation en pleine nature ou sur une autoroute. La structure peut être un ensemble de containers normalisés qui, assemblés, forment l'hôpital. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

54

55

56

57

58

59

60

61

62

63

64

65

66

67

68 La régulation et la Grande Noria La mission évacuation consiste à concentrer et à gérer l'ensemble des vecteurs d'évacuation, en fonction des besoins exprimés par le médecin responsable du PMA. Les vecteurs d'évacuation peuvent être médicalisés ou non médicalisés. Il peut s'agir de véhicules de sapeurs- pompiers, CRB, Militaires, d'ambulances privées, d'hélicoptères,... La fonction évacuation s'assure que les victimes sont transportées par le moyens adaptés et vers les centres adaptés en fonction des instruction données par les médecins du PMA et en fonction des disponibilités de réception des centres ( Plan BABI ). Le Centre 100 régule également. On parle aussi de « noria d'évacuation » ou de « grande noria ». Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

69 PMA Poste de Commandement Chantier Centre de Regroupement des Moyens - PPD Petite noria Grande noria Hôpital Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

70

71 Les centres spécialisés En fonction de : La spécialité : Neurochirurgie, traumatologie, … Du matériel technique : Caissons hyperbares, centre des brûlés, … La localisation géographique. De la possibilité daccueil des patients. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

72 Caisson Hyperbare Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

73

74 Centres des brûlés 02 / Centre des Brûlés de Bruxelles 03 / Centre des Brûlés dAnvers 09 / Centre des Brûlés de Gand 016 / Centre des Brûlés de Louvain 071 / Centre des Brûlés de Wallonie 04 / Centre des Brûlés de Wallonie Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

75

76 Les plans spécifiques Le plan BABI Le plan MASH Le plan SEVESO Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

77 Belgian Association for Burn Injuries L'hôpital militaire tient un rôle primordial dans le plan des secours. Il gère la répartition des victimes au sein des différents centres de Belgique, mais aussi à l'étranger. Les centres de brûlés belges disposent d'une centaine de lits au maximum. Beaucoup sont déjà occupés par des patients en cours de traitement. Le hall dentrée de lhôpital militaire peut être équipé pour accueillir une quarantaine de patients en cas de catastrophe exceptionnelle. Surtout pour laéroport. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

78 Mise en Alerte des Services Hospitaliers - Plan MASH Plan d'action pour faire face aux accidents majeurs internes et extérieurs de l'hôpital. Missions de la cellule de coordination et de commandement. a) du point de vue médical : - gestion du personnel médical : - attribution de fonctions. - relevés de personnel, période de repos. - modalités d'expression et/ou d'évacuation. - évaluation et gestion des lits. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

79 b) du point de vue logistique et sécurité : - gestion des stocks, matériels, lingerie, cuisine, maintenance. - gestion du personnel technique. - contrôle de la sécurité des appareils médicaux et fournitures techniques médicales. - préservation des voies d'abord et des entrées de l'hôpital. - établissement des voies de circulation. c) du point de vue coordination avec les autorités : - information sur la situation en terme de nombre et gravité des blessures. - adaptation de la protection hospitalière (patients, victimes, personnel). d) du point de vue information des familles et de la presse. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

80 SEVESO L'accident: le 10 juillet 1976, l'explosion d'un réacteur chimique produisant des herbicides. C'est à ce jour, l'accident industriel le plus connu ayant entraîné deux directives dites SEVESO et SEVESO 2. Il a causé un rejet de dioxines dans l'atmosphère. Ce nuage a contaminé une région étendue (1800 ha). L'usine produisait du 2,4,5-trichlorophénol et cet accident se traduisit par la libération de 1 à 5 kg de 2,3,7,8-TCDD plus familièrement appelé "dioxine de Seveso". Cet accident industriel a causé une grande panique. Les habitants les plus proches sont évacués, le cheptel abattu, de nombreux bâtiments sont rasés. Plus de personnes subiront les causes de cet accident. Bien que n'ayant pas causé de morts directes, cet accident a fait naître un débat important sur les risques provoqués par les dioxines, mais aussi sur la réglementation en matière de prévention des risques technologiques. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

81 Le plan SEVESO Le plan d'urgence et d'intervention peut être déclenché au niveau de l'entreprise, de la commune, de la province ou du pays, suivant l'ampleur de l'accident. Tant pour les établissements "petit Seveso" (ou de seuil 1) que pour les établissements "grand Seveso" (ou seuil 2), un plan d'intervention interne est établi et est mis en œuvre par l'exploitant quand survient un incident sur le site. En cas d'accident grave, le plan externe d'intervention est mis en œuvre par les autorités. En Belgique, le schéma d'intervention se déroule par phases, en fonction de la gravité et de l'évolution de l'accident. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

82 Les sirènes SEVESO Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

83 Missions de la première ambulance sur place. Chauffeur : MESSAGE DAMBIANCE Se place sur la fréquence radio Nationale 1 Empêche laccès du site aux autres véhicules (barrage mobile ) laisse clés sur le contact. Se met à la disposition du 1er medecin SMUR sur place. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

84 Missions de la première ambulance sur place. Convoyeur : Se met à la disposition, du premier medecin SMUR sur place. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

85 Missions du 1er VIM sur place. Chauffeur : Ecoute permanente sur la Fréquence NAT 1. Liaison entre le Centre 100 en attendant larrivée du préposé 100. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

86 Missions du 1er VIM sur place. Infirmier : Se rend en compagnie du médecin sur le chantier pour la catégorisation des victimes. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

87 Missions du 1er VIM sur place. Médecin : Effectue la reconnaissance du site. Demande les renforts, Détermine lemplacement du PMA. Effectue le triage et applique les macarons avec linfirmier. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

88 Missions du second VIM sur place. Médecin : Assure lorganisation et la direction du PMA Est assisté par linfirmier du second VIM Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

89 Missions des autres VIM sur place. Chauffeur : Apporte son matériel au PMA Médecin : Se présente au PMA et assure les soins Infirmier : Soins et régulation Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

90 Missions des autres ambulances sur place. Le chauffeur de la seconde ambulance devient le Chef du parking Blanc. Les convoyeurs des ambulances déposent leur matériel au PMA et assurent les transports. LES CIVIERES RESTENT DANS LES AMBULANCES. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

91

92 Les questions - Mes Réponses. Lorsque lon parle du déclenchement de la phase 3 du plan cata de quelle autorité parle ton ? 3ProvincialeGouverneur Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

93 Quel est le seuil de déclenchement dun plan cata ? Présence simultanée de 5 victimes graves. ou de plus de 10 victimes de gravité quelconque. Événement avec risques évolutifs. Les questions - Mes Réponses. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

94 Quel est la réponse, au niveau aide médicale urgente, au déclenchement dun plan cata ? 5 Ambulances. 3 Smur. DSM. Lot catastrophe Provincial. Appel CRB ( VIA 105 ). Les questions - Mes Réponses. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

95 Que veut dire DSM ? Directeur des Secours Médicaux. Les questions - Mes Réponses. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

96 De quelle couleur est sa chasuble ? (Directeur des Secours Médicaux.) Argent - Gris. Les questions - Mes Réponses. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

97 Qui est directeur des opérations de sauvetage ? Le responsable est lofficier professionnel, le premier sur les lieux. Les questions - Mes Réponses. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

98 Quelle est la signification du plan BABI ? Belgian Association for Burn Injuries Les questions - Mes Réponses. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

99 Quelle est la signification du plan MASH ? Mise en Action des Services Hospitaliers. Les questions - Mes Réponses. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

100 Comment appel t on le trajet entre le PMA et L hôpital ? Grande Noria Les questions - Mes Réponses. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

101 Quelles sont les couleurs pour le start system ? Les questions - Mes Réponses. Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007

102 BRAVO Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007


Télécharger ppt "Formation Transport Médico Sanitaire. LE PLAN CATASTROPHE Formation Transport Médico Sanitaire Plan catastrophe © 2007."

Présentations similaires


Annonces Google