La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ARA PACIS AUGUSTAE Histoire des arts – Arts, états et pouvoirs – Lexpression de lidéologie augustéenne – Niveau 3ème – Latin - 1 Ara Pacis signifie « Autel.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ARA PACIS AUGUSTAE Histoire des arts – Arts, états et pouvoirs – Lexpression de lidéologie augustéenne – Niveau 3ème – Latin - 1 Ara Pacis signifie « Autel."— Transcription de la présentation:

1 ARA PACIS AUGUSTAE Histoire des arts – Arts, états et pouvoirs – Lexpression de lidéologie augustéenne – Niveau 3ème – Latin - 1 Ara Pacis signifie « Autel de la Paix ». LAra Pacis est un autel de sacrifices entouré dune enceinte de marbre à ciel ouvert de 6 mètres de hauteur, avec une entrée principale et frontale, et une entrée à l'arrière. Les dimensions globales du périmètre étaient à peu près de 12 x 11 mètres. On y pénétrait par un escalier. A lintérieur, on accédait à lautel proprement dit par trois marches disposées sur les quatre côtés. Lenceinte extérieure et intérieure ainsi que lautel lui-même étaient couverts de bas-reliefs de grande qualité. Cet espace sacré destiné à des cérémonies publiques était dédié, comme son nom lindique, à lidée de paix. La construction de lautel fut en effet décidée en 13 avant Jésus-Christ par le Sénat, qui dédia le monument à la Pax Augusta en l'honneur dAuguste qui avait mené pendant trois ans, en Espagne et en Gaule, des opérations de pacification. Les circonstances de lédification du monument nous sont connues grâce aux Res Gestae (littéralement « actions accomplies », plus généralement « hauts faits », « Histoire »), une sorte de testament politique quAuguste écrivit lui- même à la fin de sa vie pour ses successeurs. Le texte, après la mort dAuguste, fut gravé sur deux tables de bronze et fixé à des piliers devant son Mausolée. Ce Mausolée, comme lAra Pacis, constituent une partie de lhéritage architectural légué par Auguste. Ces monuments ont une fonction politique très forte de mémoire et de glorification. LAra Pacis en particulier, témoigne, si lon étudie lobjet architectural avec soin, des différents aspects de la propagande augustéenne. Problématique Comment Auguste met-il, avec lAra Pacis, larchitecture et lart au service de ses objectifs politiques ? I- Un monument qui associe son règne au retour de lâge dor. Les Romains racontaient que, sous le règne de Saturne, roi primitif du Latium, les hommes menaient une vie simple et vertueuse et quils vivaient alors heureux, en harmonie entre eux, dans une nature dont la terre produisait en abondance. Ils appelaient cette période parfaite « âge dor ». A la fin de la République, période marquée par la violence et le désordre civils, les Romains sont nostalgiques dun passé meilleur. Cest pourquoi Auguste souhaite incarner le restaurateur de lâge dor dont les Romains désirent le retour. Ainsi le poète Virgile, dans son Enéide, épopée nationale commandée par Auguste pour célébrer sa gloire, chante-t-il : « Oui, c'est lui, voici le héros, dont si souvent on te répète qu'il t'est promis; Auguste César, né d'un dieu, fondera un nouveau siècle d'or; régnant sur les terres où régnait autrefois Saturne. » Hic vir, hic est, tibi quem promitti saepius audis, Augustus Caesar, Divi genus, aurea condet saecula qui rursus Latio regnata per arva Saturno quondam. Enéide, Virgile, VI, LAra Pacis constitue aussi un bon moyen pour Auguste de communiquer : les bas-reliefs (ouvrage de sculpture qui se détache légèrement sur le fond de la pierre) et les motifs décoratifs de lAra Pacis portent subtilement cette idée. Introduction

2 1- La simplicité rustique et florissante des premiers âges Histoire des arts – Arts, états et pouvoirs – Lexpression de lidéologie augustéenne – Niveau 3ème – Latin - 2 a- Une palissade de bois pour décor A lintérieur de lenceinte, sur la partie basse, le décor imite une palissade de bois semblable à celles qui entouraient les sanctuaires des premiers temps ; Auguste cherche ainsi à sassocier au temps où la simplicitas était une valeur dominante. Les dimensions plutôt modestes du monument, comparé aux autres réalisations architecturales dAuguste vont dans ce sens. Noublions pas néanmoins que cette simplicité est relative : la palissade de bois figuré autour de lautel est tout de même sculptée dans du marbre… b- La représentation de Tellus A ce thème de la simplicité vient sajouter celui de labondance, lui aussi lié intimement au mythe de lâge dor. Au-dessus de la palissade, une frise décorative répète certains motifs : des guirlandes de fruits et de feuilles symbolisent l'abondance des produits de la terre, et, par extension le retour de la prospérité qui accompagne le règne dAuguste. Ce thème de labondance est repris sur le bas-relief qui orne la face arrière du monument, très bien conservé. Au centre, Tellus, terre nourricière et fertile, est représentée sous les traits dune femme épanouie chargée d'enfants (Romulus et Rémus ?) et entourée de tout ce qui peut symboliser la fertilité sur terre, animaux (cygne, bœuf, mouton, dragon) et végétaux (céréales, fleurs, arbres). Cette figure féminine évoque plusieurs divinités à la fois : Cérès, déesse des moissons, ou Vénus Genitrix, une Vénus dont on met en avant le côté fécond, et qui est à l'origine de la famille de César et d'Auguste. Elle est entourée de deux autres figures féminines, des nymphes qui représentent les souffles fertiles en incarnant deux éléments naturels (lune lair et lautre leau). Cette image est une allégorie, c'est à dire la représentation, à travers des personnages et leurs attributs, d'une idée abstraite :Tellus représente ici la prospérité apporté par le règne d'Auguste.

3 Histoire des arts – Arts, états et pouvoirs – Lexpression de lidéologie augustéenne – Niveau 3ème – Latin - 3 c- Un thème végétal abondant… mais très organisé Le thème de la luxuriance végétale est repris sur la façade extérieure de lenceinte : tout autour du bâtiment, le thème végétal est décliné abondamment sur la partie basse en guise de motifs décoratifs. Au pied des bas-reliefs, des buissons dacanthe déroulent des rinceaux (motifs ornementaux en forme de branches recourbées munies de feuilles) qui viennent occuper tout lespace ; deux cygnes prêts à prendre leur envol surplombent le buisson, et de petits animaux apparaissent subtilement sur les tiges ou les feuilles : il sagit dune représentation du monde sauvage. 2- Auguste garant de lordre et des valeurs Cest en effet de lordre restauré que naît la prospérité : cette idée est véhiculée par la disposition des bas-reliefs. Face à Tellus, on découvre Rome en armes, assise, contemplant Tellus. Ici, l'allégorie est celle de Rome, identifiable à la louve nourrissant Romulus et Remus qui apparaît sur le bouclier. Le bas-relief est très abîmé, mais les archéologues sont parvenus à le reconstituer en se basant sur des motifs similaires souvent repris par les sculpteurs antiques. Sur le bas-relief, Rome est en armes, mais la posture de la statue n'est pas guerrière: elle est assise, son bouclier est posé à terre... Rome, victorieuse mais vigilante, n'a plus besoin de combattre. La paix restaurée par Auguste est célébrée. b- Les représentations de la pietas Pour maintenir cette paix, Auguste cherche à rétablir les valeurs morales de la Rome des premiers temps, et notamment la pietas, « le sentiment qui fait reconnaître et accomplir tous les devoirs envers les dieux, les parents, la patrie ». Les évocations de cette vertu sont nombreuses. a- Rome en armes, assise Ainsi le monument renvoie-t-il - en une mise en scène très travaillée - à la simplicité des cultes des origines, à la richesse des dons de la terre, à lordre retrouvé, au retour des valeurs, bref à l'âge d'or restauré par Auguste. Pourtant, la composition du bas-relief est très travaillée (les effets de symétrie ne laissent aucun doute là-dessus) : le bas-relief représentant Tellus létait aussi. La fécondité de la nature est célébrée, mais il sagit dune fécondité maîtrisée. Une façon de rappeler quAuguste est le garant de lordre qui règne désormais sur le monde romain.

4 II- Un monument qui vise à légitimer le pouvoir dAuguste 1- Auguste veut sinscrire dans la lignée des grands fondateurs de Rome a- La disposition des bas-reliefs Le message est annoncé d'emblée : sur la façade de l'entrée, de part et d'autre de l'accès à l'espace intérieur du sacrifice, deux bas-reliefs rappellent la relation entre Auguste et les héros mythiques de Rome. La disposition des bas-reliefs en atteste. D'un côté se trouvent les bas-reliefs qui renvoient aux origines mythiques de Rome; l'autre côté renvoie, à travers des allégories, à l'époque contemporaine du monument : d'un côté, un passé glorieux qui prépare et annonce, de l'autre côté, un présent magnifié, celui dAuguste. Histoire des arts – Arts, états et pouvoirs – Lexpression de lidéologie augustéenne – Niveau 3ème – Latin - 4 b- Enée à son arrivée au Latium La scène représente Enée, l'ancêtre de la gens Julia, accompagné de son fils Ascagne-Jules. Il prépare un sacrifice aux Pénates, dieux de la patrie, à son arrivée dans le Latium. Il vient de trouver sous un chêne la laie qui, dans l'oracle d'Hélénus (Enéide, III), lui avaient été annoncés. Il ne s'agit donc pas ici d'un héros guerrier, mais d'un personnage prédestiné et d'un prêtre profondément pieux : Enée est une projection mythique d'Auguste, ayant hérité de son ancêtre sa grande attention aux rites et son sens des responsabilités, nouveau garant des valeurs et de la pietas, nous lavons déjà signalé. c- La découverte de Romulus et Rémus Cette scène, très endommagée, représente la découverte de Romulus et de Rémus tétant une louve sous le figuier du Lupercal par le berger Faustulus.

5 Histoire des arts – Arts, états et pouvoirs – Lexpression de lidéologie augustéenne – Niveau 3ème – Latin - 5 Ne subsistent réellement du bas-relief qu'une tête du dieu Mars, à gauche, et la silhouette du berger Faustulus à droite. La scène se passe au pied du Palatin. Ce lieu, nommé le Lupercal, devient très tôt un sanctuaire. Auguste, désireux d'affirmer les origines mythiques de Rome, le réaménagera et réorganisera le culte qui s'y déroule. Le dieu Mars, père des jumeaux, contemple la scène bien connue. Sa présence est importante, car il est le dieu qui assurera la victoire du peuple romain sur ses ennemis - en quelque sorte sa présence présage de l'avenir remarquable des Romains représenté par Auguste. Auguste se présente ainsi comme laboutissement de lhistoire de Rome en associant des images du passé mythique de Rome à celles du présent glorieux quil incarne. 2- Auguste veut imposer durablement sa descendance Les faces sud et nord du monument lui donne même loccasion de préparer lavenir de sa descendance. Sur ces deux autres faces extérieures figure une procession, celle qui aurait eu lieu le 4 juillet 13 av. J.-C., jour où le Sénat a voté la construction du bâtiment. Il ne s'agit pas d'une représentation fidèle de l'événement : l'intérêt est de présenter la famille de l'empereur sous une forme presque "généalogique", et de montrer à tous les Romains qu'Auguste est le premier d'une lignée destinée à lui succéder. Ainsi les membres de la famille apparaissent-ils par ordre de succession décidé par Auguste. 3- Il veut incarner un chef charismatique et sacralisé Avant la famille apparaît un grand cortège religieux mené au milieu des Pontifes, par Auguste. Il sagit de montrer aux Romains que son destin n'est pas celui d'un ambitieux (un de plus!) arrivé au pouvoir au milieu des désordres d'une période troublée; que, bien au contraire, il dirige Rome en conformité avec la volonté divine. Conclusion Auguste, pour asseoir son régime, fait appel aux artistes de son temps: qu'ils soient sculpteurs ou poètes, le message qu'ils doivent transmettre est le même : lui et sa famille constituent laboutissement de lhistoire de Rome et son règne est un retour à lâge dor. LAra Pacis illustre parfaitement cette propagande augustéenne. Les sites à consulter pour en savoir plus : tours.fr/langues_anciennes/latin/auguste_et_lara_pacis/ Lexcellent travail à partir duquel jai construit cette fiche. Une banque dimages incroyables pour étudier le monument. Les photos de la fiche sont les miennes.


Télécharger ppt "ARA PACIS AUGUSTAE Histoire des arts – Arts, états et pouvoirs – Lexpression de lidéologie augustéenne – Niveau 3ème – Latin - 1 Ara Pacis signifie « Autel."

Présentations similaires


Annonces Google