La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DEFINITIONS: L'identité numérique peut être définie comme un lien technologique entre une entité réelle (la personne) et une entité virtuelle (sa ou ses.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DEFINITIONS: L'identité numérique peut être définie comme un lien technologique entre une entité réelle (la personne) et une entité virtuelle (sa ou ses."— Transcription de la présentation:

1

2 DEFINITIONS: L'identité numérique peut être définie comme un lien technologique entre une entité réelle (la personne) et une entité virtuelle (sa ou ses représentation(s) numériques). Les réseaux sociaux et les blogs ont provoqué la prolifération des données personnelles sur le Web. Désormais, chaque utilisateur dispose et doit gérer une véritable « identité numérique » constituée des informations qu'il a saisies dans ses profils, de ses contributions (par exemple dans les blogs) et des traces qu'il ou elle laisse sur les sites web visités… L'évolution d'internet offrant de plus en plus de services pour les particuliers, les entreprises et les gouvernements, amène irrévocablement à se poser la problématique de la sécurité de linformation et plus particulièrement des données personnelles. (Source wikipédia)

3 L'identité numérique d'une personne physique est composée de toutes les informations présentes à son sujet sur Internet. L'identité est utile pour soi et également pour les autres. Elle permet d'une part de dire qui l'on est, et d'autre part aux autres de savoir qui l'on est. Il y a une différence notable entre ces deux notions, car l'identité peut être perçue de différentes manières. Nous disposons d'un côté de données personnelles, a priori non liées entre elles, et d'un autre de traces. Si l'on compare l'identité à une chaussure, on pourrait dire que « les données personnelles sont l'équivalent du dessin de la semelle et les traces, l'ensemble des empreintes laissées par cette semelle » (source oseox.fr) L'identité numérique d'une personne physique est composée de toutes les informations présentes à son sujet sur Internet. L'identité est utile pour soi et également pour les autres. Elle permet d'une part de dire qui l'on est, et d'autre part aux autres de savoir qui l'on est. Il y a une différence notable entre ces deux notions, car l'identité peut être perçue de différentes manières. Nous disposons d'un côté de données personnelles, a priori non liées entre elles, et d'un autre de traces. Si l'on compare l'identité à une chaussure, on pourrait dire que "les données personnelles sont l'équivalent du dessin de la semelle et les traces, l'ensemble des empreintes laissées par cette semelle« (source:CNDP)

4 Quest ce quune trace? Nous laissons systématiquement des traces, et ce même en ne faisant rien d'autre que de la simple consultation de sites. Ladresse IP qui identifie chaque ordinateur connecté à Internet donne des informations sur le lieu où nous nous trouvons, le temps que nous restons connectés à Internet, les sites que nous visitons... Lorsque nous naviguons sur Internet, des cookies s'installent sur la mémoire vive de notre ordinateur. Par la suite, ces cookies vont permettre de dresser notre profil en analysant simplement les sites que nous aurons visités: nos goûts musicaux, cinématographiques, nos lectures favorites, nos destinations de vacances, les moyens de transport que nous utilisons et les hébergements que nous préférons... Nos hobbies, par rapport aux forums de discussions que nous visitons; bricolage, cuisine, régimes alimentaires, jardinage.. Ces traces sont laissées malgré nous et sont ensuite utilisées à des fins commerciales: nous avons tous constaté un jour ou l'autre que des publicités apparaissent sur la page d'accueil de notre boîte par exemple, en reprenant les pages des sites que nous avons récemment visités ou des sites similaires. Toutes ces informations forment ce qu'on peut appeler nos traces involontaires.

5 Nos traces volontaires ajoutées à nos traces involontaires et à nos traces héritées constituent notre identité numérique. Cependant, des informations concernant notre identité propre (notre sexe, notre tranche d'âge, la région dans laquelle nous vivons, notre catégorie socio- professionnelle...) sont également répertoriées lorsque nous remplissons des formulaires en ligne par exemple. Nous donnons délibérément des éléments permettant de compléter notre profil. De plus, chaque fois que nous écrivons un commentaire sur un blog ou un forum, que nous publions un texte, une photo, les éventuels travaux que nous mettons en ligne, nous fournissons encore des indications sur notre identité. Nous parlons donc ici de nos traces volontaires.

6 Quelques exemples de traces: Les composant de lidentité numérique: Expression/publication(professionnelle)/ profession/ réputation/consommation(publicité ciblée) /audience/avatars (ou pseudonyme)/connaissance(ami sur facebook)/hobbies/avis (donné sur la personne)tous ceci englobe les coordonnées et les certificats de la personne. Coordonnées: Identifiant et mot de passe Banque Quand on achète de la music Facture EDF / téléphone / internet /eau…

7

8 Comment un enseignant peut il gérer son identité numérique? Utiliser des pseudonymes dans tous les traces volontaires que lon laisse sur internet. Différencier nos boîtes personnelles et professionnelles. Aller dans Skyrock, création de blog pour voir si des élèves de notre établissement ont créé un blog et, ce quils disent sur nous Mettre une alerte Google sur notre nom Par rapport à facebook, une solution possible: créer un compte Facebook à son vrai nom et accepter les élèves sur ce compte et seulement des élèves. Et, un compte perso ("privé", ce serait une illusion sur Facebook) sous un pseudonyme. Possibilité de créer un blog ou un forum pour rester en contact avec ses élèves (mais je ne suis pas pour)

9 La formation des élèves sur les enjeux de leur identité numérique Pour promouvoir les usages raisonnés des technologies de l'information et de la communication, les pratiques des jeunes doivent être accompagnées. Les référentiels B2i. Il existe, avec une progressivité des compétences exigées, trois B2i (école, collège et lycée) qui donnent lieu à des attestations.Ils permettent de dispenser à chaque futur citoyen une formation. Celle-ci doit permettre de percevoir les possibilités et les limites des traitements informatisés, de développer l'esprit critique face aux résultats de ces traitements. Elle donne aussi des moyens d'identifier les contraintes juridiques et sociales dans lesquelles s'inscrivent ces usages. Postulats pédagogiques: 1- Etre au plus près des pratiques des élèves, parce qu'aborder la question de l'identité numérique c'est un peu comme parler sexualité avec les élèves.

10 2- Plutôt que faire un cours, une leçon sur lidentité numérique, il est sans doute préférable de profiter d'un contexte pédagogique pour aborder cette question, comme un aparté, en leur faisant faire un petit exercice, ou visionner une petite vidéo. 3- N'avoir pas peur de se positionner en tant qu'expert : Quest ce quun ordinateur ? Un réseau ? Quest ce quInternet? Cest aussi une bonne entrée, assez simple pour aborder la question de lidentité numérique avec les petites classes du collège : cest quoi Internet ? Comment ça marche ? Vous faites quoi, vous sur Internet ? Voilà une façon d'entrer dans le débat. 4- Éviter à tout prix la tentation de l'hyper-contrôle qui conduit les ados à refuser tout contact avec les adultes, et leur apprend à mentir 5-Parler pour lavenir, insister auprès des élèves sur la nécessité de maîtriser leur identité numérique, positiver, essayer de voir avec eux comment en tirer le plus grand bénéfice 6-Parler éthique, insister sur la nécessité de ne pas faire à autrui ce quon ne voudrait pas quon nous fasse. Prendre un exemple précis 7- Adapter son discours en fonction de lâge des élèves de leur niveau socio- professionnel, de leurs compétences informatiques et de leur orientation professionnelle

11 Travail sur l'ENT La mise en place d'un ENT dans un établissement scolaire est un moment privilégié pour aborder la question de la publication des données sur Internet. Un ENT est un espace privé et sécurisé par un mot de passe et fermé aux membres extérieurs à la communauté éducative parce que ce qui se dit, se produit et se fait dans un établissement ne doit pas être à la disposition de tous mais des seuls concernés. On peut parler ici de la question des droits d'auteurs, du respect de la vie privée, des enjeux du marché de l'éducation Au moment de la création de profils dans le cadre dun projet e-Twinning, l'espace mis à disposition pour les échanges entre deux communautés scolaires ressemblant par beaucoup d'aspects à un réseau social. L'entrée « Big brother » Quelques outils pour faire prendre conscience à vos élèves quils sont pistés sur Internet... et pour aborder la question des traces : Découvre comment tu es pisté sur Internet (CNIL): paris.fr/juniors/traces/traces.htmhttp://w3.scola.ac- paris.fr/juniors/traces/traces.htm Moi dans la foule : dune image géante on peut zoomer jusquà trouver un individu distinctement : Travailler avec Google Earth et Streetview : vous pouvez demander aux élèves de travailler en binôme et de chercher lappartement ou la maison de lautre. Durant leur recherche les images leur donneront un certain nombre dindications qui leur en diront plus sur le niveau de vie de leur camarade : y-a-t-il des piscines, dans le cas de maisons individuelles ? A quoi ressemblent les voitures, sil sagit dun immeuble? etc.

12 L'entrée « Qui dit quoi sur moi ? » A faire plutôt en lycée. Lidée est de demander aux élèves de reconstituer la vie dun individu à partir des informations quils peuvent trouver sur Internet sur cet individu. A partir dun nom, peut-être celui dun voisin par exemple, ils peuvent mener une enquête comme celle menée par le Tigre pour Marc L. Pour les plus âgés, ils peuvent aussi faire le point sur ce qu'il paraît d'eux sur Internet. Que dit Google de vous ? Que dit votre propre compte Google ? Si vous possédez un compte gmail ou igoogle vous pouvez voir le Dashboard qui résume toutes les informations associées à votre compte (historique des recherches, alertes en court, publications, etc.) Créer une alerte Google avec le nom de la personne pistée Vérifier ce qui est dit sur FacebookFacebook Vérifier dans les moteurs dédiés à la recherche de personne comme 123people ou WebMii.123peopleWebMii

13 L'entrée « Education aux médias » Aborder la question de lidentité numérique fait partie de léducation à Internet donc aux médias. Il y a pléthore dactivités autour de cette notion, surtout celles élaborées lors des journées Internet sans crainte. En voici quelques-unes. Cette vidéo permet daborder la question de la relation à limage et de leur faire prendre conscience de la distance qui existe entre un individu réel et son image numérisée : Les vidéos disponibles sur ce site permettent de faire des test en temps réel avec les élèves : quont-ils vu ? Que cherche-t-on à leur montrer et à leur cacher ? Au-delà de lexercice ludique, ces vidéos permettent douvrir le débat sur la question de la lecture de limage et sur notre sens critique: Éduquer aux médias cest aussi aborder la question des droits sur Internet. Les outils sont nombreux pour aborder cette question : Tests sur la Cnil : Le forum des droits sur Internet : Familles connectées le test (Vinz et Lou): test Des sites pour apprendre à surfer : Citoyen de lInternet : testhttp://www.mineurs.fr/juniors.htmhttp://www.ctoutnet.fr/ 3 tests sur Internet et le droit : Site dinformation et de sensibilisation aux jeux vidéos :

14 L'entrée « Je contrôle mon Identité Numérique » Créer un faux compte Facebook et devenir ami avec ses élèves... : compte rendu de l'expérience « Léa » Afin d'étudier de plus près le comportement des élèves sur Facebook, nous avons décidé de créer un faux profil. Léa a donc vu le jour, les seules informations la concernant étaient son âge, le collège qu'elle fréquentait et son nom. Il a suffi à Léa d'envoyer des demandes « d'ajout d'amis » à des élèves du collège concerné pour qu'en à peine 3 semaines, son nombre d' « amis » avoisine la centaine ! En effet, seule une personne lui a demandé qui elle était... Tous les autres ont répondu favorablement à sa demande, certains sont même allés jusqu'à lui demander de devenir « ami » !! On peut dès lors dresser un constat sur les habitudes des adolescents et les erreurs qu'ils commettent : Les élèves ne protègent pas leur profil correctement : par le jeu des FOAF, on peut très facilement accéder à des profils de personnes qui croient avoir protégé leurs informations correctement mais qui, autorisant l'accès aux « Amis de mes amis » s'exposent beaucoup plus que ce qu'ils pensaient au départ. Dans la plupart des cas, ils ne se préoccupent pas de savoir qui leur demande de devenir leur «ami», comportement qui montre bien leur désir d'avoir un nombre maximum d'amis, sans véritablement se soucier du reste, ce qui est bien entendu tout à fait dommageable. Ils s'affichent dans des vidéos ou sur des photos ridicules, dévalorisantes, préjudiciables.

15 Ils ne se soucient pas du tout des notions de droit à l'image: on trouve très facilement des vidéos ou des photos prises en classe sur lesquelles on reconnaît aisément le professeur. Nous pouvons douter du fait qu'ils aient un jour ou l'autre demandé l'autorisation à l'enseignant concerné ! Il en va de même pour les propos diffamatoires et/ou injurieux. Comment aider les élèves à éviter ces erreurs ? Une activité avec les élèves peut donc être mise en place assez facilement autour de la création d'un faux profil Facebook ou en faisant des séances avec les élèves pour leur montrer toutes les subtilités du paramétrage de leur compte [25]. C'est aussi un bon moyen de faire quelques rappels sur les droits & devoirs des internautes... Il est important de partir de cas concrets : d'après le dernier rapport sur la cybercriminalité, les cas d'utilisation détournées de photographies sont de plus en plus nombreux. Ainsi, les photos des adolescentes lascives qui servaient à illustrer un compte Facebook peuvent se retrouver sur des sites pornographiques et des photos de jolies jeunes filles peuvent servir à illustrer de faux comptes sur des sites de rencontres douteux... [26]. Quelques conseils sur comment générer son identité numérique (sur Internet mais aussi sur son portable) :

16 L'entrée « Tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous » Pour leur faire prendre conscience que sur Internet tout reste, rien ne s'efface et tout est public... Notre e-réputation lors d'un entretien d'embauche : montre-ses-fesses-lors-d-un-entretien-d-embauche- !/?&archiveYear=2009 montre-ses-fesses-lors-d-un-entretien-d-embauche- !/?&archiveYear=2009 Ton profil privé est public (en fait !) : Et dans 2 ans ? L'aimeras-tu toujours ? Peut-on parler d'amour sur Internet ? Voir les photos sur leur blog qui datent un peu où ils parlent de leurs histoires d'amour ou de leurs amitiés indestructibles. Qu'en est- il quelques années plus tard ? Que faire de ces informations qui sont dépassées et qui pourtant sont toujours à disposition et qui, même si elles ont été effacées, ont peut-être été récupérées par d'autres ? Plus tard, tu auras honte... Prendre des exemples de photos ou de vidéo dont ils pourraient avoir honte plus tard. Exemple :

17 L'entrée « Real life » Il s'agit d'imaginer les réseaux sociaux dans la vraie vie. Parle-t-on avec les gens que l'on ne connaît pas ? Donne-t-on son numéro de téléphone à quelqu'un que l'on connaît à peine ? On pourrait demander aux élèves d'imagnier des sketches comme celui-ci...

18 Applications, jeux Ce jeu sérieux tourne autour de léducation à Internet et à la préservation de son identité numérique. La mise en scène de départ est la suivante : quatre personnages, Fred, Anais, Hugo et Morgane, voient leur vie chamboulée par des informations publiées sur Internet alors quils étaient encore aux études. Vous êtes NetDetective, ils vous appellent à laide… Avec Fred, on éclaircit un cas lié aux réseaux sociaux. Avec Hugo, ce sont les jeux vidéo en ligne qui sont en cause. Anaïs a été prise sur le vif par des appareils mobiles. Enfin, Morgane est piégée par ses écrits sur Internet. Passeport pour Internet licence/passeport-pour-internet Destiné aux élèves de la 4 e année du primaire à la 2 e du secondaire Passeport pour Internet est un tutoriel de maîtrise de Web pour aider à développer une pensée critique face aux expériences en ligne afin dutiliser le plein potentiel des sites Web et des outils offerts sur Internet de manière sécuritaire et éthique.. Réalisé par HabiloMédias, il est accessible sur abonnement des écoles. licence/passeport-pour-internet Vinz et Lou : Génération connectée Ce jeu de mise en situation a été créé à lintention des 7 à 12 ans à loccasion du Safer Internet Day, en Vinz doit trouver pourquoi il sest fait couper laccès à Internet par son père en faisant une prise de conscience de son utilisation.

19 Situations dapprentissages Mon avatar 2:mon-avatar&catid=9:projets-ecr-primaire&Itemid=7 Cette situation dapprentissage vise à faire prendre conscience aux élèves de leur identité numérique et des droits et responsabilité qui sy rattachent. Les activités les amènent à identifier des normes, des valeurs et des comportements qui favorisent un mieux vivre-ensemble et qui leur permettent de se construire une identité numérique positive. Lélève crée son avatar et analyse les règles de jeux en ligne et de médias sociaux. Réalisée par le RÉCIT du Développement de la personne, cette situation dapprentissage sadresse aux classes de la fin du primaire. 2:mon-avatar&catid=9:projets-ecr-primaire&Itemid=7 Mon identité numérique 5:mon-identite-numerique&catid=10:projets-ecr-secondaire&Itemid=9 Cette situation dapprentissage amène les élèves à prendre conscience que leur liberté dexpression comporte des contraintes et des obligations. Les activités leur permettent didentifier les impacts de leurs publications en ligne sur eux et les autres et dexplorer les règles, les codes et les normes qui entourent lutilisation des médias sociaux. Lobjectif est de leur faire construire une représentation de lidentité numérique quils souhaitent développer par la création de leur propre charte de conduite sur Internet. Réalisée par le RÉCIT du Développement de la personne, cette situation dapprentissage sadresse aux classes du secondaire. 5:mon-identite-numerique&catid=10:projets-ecr-secondaire&Itemid=9

20 Introduction à la cyberintimidation : avatars et identité indentite-activite Pseudonymes, avatars, illusion danonymat… À cause de cela, il est parfois difficile pour les enfants de ne pas perdre de vue que les conversations quils entretiennent en ligne sadressent bien à des personnes réelles – avec des émotions réelles. Cette leçon donne loccasion aux élèves dexplorer ce concept, et de discuter de limportance de lempathie et du bon sens lorsquils interagissent en ligne. Réalisée par HabiloMédias, la situation dapprentissage sadresse aux classes du 3 e cycle du primaire et aborde aussi le sujet de la cyberintimidation indentite-activite Sites Web dorganismes dédiés Web Averti Programme national bilingue dinformation publique sur la sécurité de la navigation dans Internet, particulièrement à la maison. Il sadresse en effet aux parents et veut les outiller pour quils puissent aider efficacement leurs enfants à prendre des décisions averties quand ils sont en ligne.

21 Une porte grande ouverte Ressource du Centre canadien de protection de lenfance, pour les parents, les enseignants et autres intervenants. Dans la section dédiée aux enseignants, on trouve des ressources adaptées à chaque cycle denseignement. Du côté des parents, ces ressources sont classées selon lâge de lenfant. Internet Sans Crainte Internet Sans Crainte est le programme national de sensibilisation des jeunes aux risques et enjeux de lInternet. Il sinscrit dans le projet européen Safer Internet Plus qui regroupe 30 pays européens Sur le site, on trouve des espaces distincts pour différents publics : parents, enseignants, 7-12 ans et ans.

22 En conclusion, Apprendre à gérer son identité numérique est donc une chose essentielle à l'heure actuelle, car cela peut nous jouer un drôle de tour. L'enjeu est de sensibiliser les élèves à la question de l'identité numérique en leur expliquant ce que c'est et comment cela fonctionne, en leur démontrant les conséquences de leurs activités sur Internet sans les effrayer, ni les sermonner, ni émettre un jugement de valeur et en leur donnant les moyens de maîtriser leur identité numérique. L'idée n'est pas qu'ils ne se servent plus d'Internet mais qu'ils s'en servent en connaissance de cause. Il s'agit donc de développer leur sens critique face à ce moyen de communication et ce média. L'objectif d'un travail sur l'identité numérique est aussi de développer chez nos élèves une attitude citoyenne pour que l'Internet d'aujourd'hui et de demain ne soit pas une zone de non droit et que l'identité de chacun (et l'intimité de chacun ?) y soit préservée.


Télécharger ppt "DEFINITIONS: L'identité numérique peut être définie comme un lien technologique entre une entité réelle (la personne) et une entité virtuelle (sa ou ses."

Présentations similaires


Annonces Google