La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Colloque : Lentraînement des minimes La transition Minime-Cadet ANGERS : 1 septembre 2010 NANTES : 2 septembre 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Colloque : Lentraînement des minimes La transition Minime-Cadet ANGERS : 1 septembre 2010 NANTES : 2 septembre 2010."— Transcription de la présentation:

1 Colloque : Lentraînement des minimes La transition Minime-Cadet ANGERS : 1 septembre 2010 NANTES : 2 septembre 2010

2

3 FORMATION DU JEUNE A lissue de la période déducation athlétique des jeunes (EA, PO, BE, MI 1 ère année) A lissue de la période déducation athlétique des jeunes (EA, PO, BE, MI 1 ère année)

4 FORMER POUR ORIENTER Catégorie Qualités à développer Motivation Temps/semain e EvaluationCompétition EA Coordination Générale Motricité Générale Samuser 1 à 2h 1 à 2 séances Pass Eveil EquipesMixtesAdaptées = KidsAthlétics PO Coordination Générale Motricité (Pré-requis athlétiques) Jouer(règles) 2 à 3h 1 à 2 séances Pass Pouss KidsAthlétics Epreuves multiples Triathlon BE Motricité orientée et + élaborée Coordination spécifique Sollicitation des qualités physiques Apprendre à sentraîner 2 à 4h 2 séances Tests adaptés Triathlon (1c, 1s, 1 l) MI Développement des capacités physiques Apprentissage technique Travail multiforme Sentraîner à sentraîner 3 à 6h 3 séances Tests physiques (1000 minimes) Triathlon à thème CA Développement de la condition physique Affinement des techniques Sentraîner pour un résultat 4 à 8h 2 à 4 séances Tests physiques Epreuves spécialisées (E.C. comprises)

5 Fin de carrière Baby - de 12 ans (EA – PO) - de 16 ans (BE – MI) CA - JU ES - SE VE Parcours dExcellence Sportive Parcours dExcellence Motrice Orientation Jeunes talents

6 Aborder toutes les activités athlétiques permet denrichir le patrimoine moteur, nécessaire à laccession à la performance. Aussi toutes les disciplines peuvent et doivent être pratiquées.

7 Classement des clubs (minimes) MINIMES · Les points peuvent être obtenus si lathlète participe à au moins un triathlon réalisé lors dune même journée. · Le triathlon peut être effectué selon les formules suivantes - Triathlon libre : une course, un saut, un lancer - Triathlon technique : deux concours, une course - Triathlon spécial : demi-fond ou marche, un concours, une épreuve libre (sil sagit dune deuxième course celle-ci doit être inférieure à 200m) · Les performances sont calculées suivant les tables de cotation spécifiques Minime Garçon et Minime Fille. · Les niveaux possibles sont de 18 catégories de classement, de D8 à IR1.

8

9 MINIMES Cest lâge : -du développement des capacités physiques -De lintégration des composants techniques et mentaux cognitifs émotifs dans un programme structuré -Plus de séances -Plus dheures dentraînement Minime cest une fenêtre de lentraînement qui souvre de façon optimale… (ne pas faire nimporte quoi)

10 MINIMES La FFA accorde une importance capitale à cette catégorie charnière en terme de: -Croissance -Construction du « moteur » -Possibilités dacquisitions techniques -orientations

11 MINIMES -ces athlètes en période de développement font trop de compétitions et ne sentraînent pas assez -Les méthodes dentraînement et les programmes de compétitions sont conçus pour les adultes, sont dispensés à des jeunes en pleine croissance -Les méthodes dentraînement, les programmes de compétitions conçus pour des masculins sont dispensés à des athlètes féminines -La préparation est adaptée aux résultats à court terme et non pour un développement à long terme -Lâge chronologique plutôt que lâge du développement du jeune est utilisé

12 MINIMES -les entraîneurs négligent lâge critique psychologique car le jeune est parfois en difficulté de représentation -les habiletés fondamentales ne sont pas enseignées correctement -Les parents ne sont pas informés du modèle de développement -Lathlétisme spécialise trop tôt par souci « dattirer », de fidéliser, cest un « leurre »

13 Minimes (tests) Ex : tests 1000 minimes 30m250mVMA Détente verticale 5 bonds Lancer arrière Mais aussi Diagnoforme

14 MINIMES (tests)

15 3 MONDES de pratique de lathlétisme seront les bases didentification des minimes Filière fédérale (niveau département ou région) Filière scolaire Filière sociétale -regroupement de début de saison (stage de Toussaint- Week end en Nov/Déc) -suivi en compétitions (cross et salle) -Regroupement au printemps (stage ou week-en en Fév/Mars) -Suivi en compétitions estivales -action de détection en milieu scolaire (ex Athlétest en NPC) -suivi en compétition scolaire (repérer les non- licenciés) -jeunes repérés au travers des actions de promotions des clubs,comités,ligues ou FFA comme le Kid Stadium, Urban, Beach athlé, Tour… stage départemental ou régional stage départemental ou régional Sélection(1) Sélection (2) Sélection (2) Sélection (3) Sélection (3) Sélection (4) Stage 1000 Minimes Suivi direction technique

16 P.R.P.S. une politique régionale de repérage des jeunes « Espoirs » ou Pré-filière régionale : actions de détection ciblées sur les minimes et cadets,

17 Repérage des athlètes suivis dans le PRPS (Pré-filière) Afin détablir la liste des athlètes suivis et identifiés dans le PRPS, les ligues mettent en place des actions de repérage sur les catégories minimes et cadets. Ces actions sinscrivent dans la pré-filière et font lobjet dun conventionnement national dans le cadre du PES selon un cahier des charges précisé dans lannexe A1. La mise en place de ces Pré-filières au niveau des clubs est coordonnée par le cadre technique régional et mise en oeuvre par lETR en relation avec les clubs.

18 Actions de repérage des athlètes : Pré-filière 2020 Dans le cadre du PRPS, les ligues régionales labellisent des clubs formateurs « pré-filière 2020 » au travers de leurs actions de repérage et de formation des minimes. Pour ce faire, elles mettent en place une pré-filière régionale coordonnée par le CTS, dont lobjet sera de : Coordonner les actions des clubs en faveur de la formation des minimes, Evaluer les performances réalisées par ces minimes en compétition, Faire le lien avec les actions Plan National Minimes. Objectif : Favoriser lentrée des meilleurs Minimes dans le collectif « Espoirs 2016 ».

19 Recrutement les critères nécessaires mais non suffisants pour inscrire un athlète minime dans la pré-filière sont : être qualifié aux Pointes dOr, entrer dans les 40 premiers au bilan national par discipline, sentraîner 3 fois par semaine

20 Labellisation « pré-filière 2020 pour être labellisé, les clubs formateurs doivent : proposer aux athlètes Minimes 3 entraînements hebdomadaires assurés par un cadre diplômé, participer aux actions du Plan Minimes de la ligue, effectuer les tests prévus dans le Plan Minimes aux périodes validées par la ligue, pour lentraîneur des athlètes, suivre des formations et participer à au moins 1 des 3 regroupements régionaux et/ou nationaux proposés dans le Plan Minimes.

21 Critères dinscription sur liste des sportifs Espoirs du MSS Pour les cadets 1ère année : seront retenus des jeunes issus de la pré- filière Minimes Podium à la finale nationale des pointes dor la saison précédent linscription sur liste Parmi les meilleurs des actions de repérage de la pré-filière la saison précédent linscription sur liste

22 Sections sportives Au nombre de 137 actuellement (166 enseignants) elles peuvent être un maillon fort vers accession au haut niveau des jeunes talents athlètes ou juges ou jeunes dirigeants, elles sont une filière évidente pour laccès aux pôles FFA. La FFA sengage à aider à la création de celles-ci en proposant : - une aide à la constitution du dossier de demande de création - un dossier complet de création LEducation Nationale incite à la création de ces sections (convention) La FFA évaluera les sections sportives existantes Une réunion annuelle sera programmée à la Fédération pour les responsables de sections sportives et ceux-ci seront invités à un grand évènement fédéral (meeting, championnat, etc.…)

23 ORIENTER ET SPECIALISER Nous situons cette étape à la charnière des catégories minimes/cadets (entre minime 2 et cadet 2, selon lâge pubertaire) Elle visera à conduire un jeune athlète du stade débrouillé au stade confirmé. Débrouillé Confirmé

24 Le « débrouillé » Il a suivi le cursus de la fédération (voir Planète Athlé Jeunes). Cest un jeune athlète dont le niveau de coordination, le niveau des capacités physiques, le nombre dexpériences motrices athlétiques, la présence en compétition permet une efficacité minimale pour pratiquer lathlétisme et ses techniques plus ou moins simples. Sil a fait de lathlétisme dans le cadre recommandé par la FFA, il a pratiqué les épreuves multiples ou de multiples épreuves, on peut penser quil a acquis une culture athlé de lentraînement à la compétition, de la motricité simple aux techniques. Les pré-requis lui permettent alors dentrer dans une spécialité. Se pose alors la question : Vers quelles épreuves le diriger ?

25 Le « confirmé » Le confirmé se caractérise par : - une plus grande efficacité - une plus grande efficacité - par des réponses motrices stables - par des réponses motrices stables - par des moyens physiques accrus - par des moyens physiques accrus -par de meilleures capacités dutilisation des réserves énergétiques -par de meilleures capacités dutilisation des réserves énergétiques Les progrès seront dûs à la présence et à la régularité aux entraînements : - à travers un nombre de répétitions important - à travers un nombre de répétitions important - à travers lapprofondissement des domaines techniques - à travers lapprofondissement des domaines techniques Lentraînement vers une spécialisation demande donc : - du temps - du temps - de la répétition - de la répétition - de linvestissement - de linvestissement - de la constance - de la constance - de la présence - de la présence

26 Reconnaître le niveau débrouillé Le jeune débrouillé se distingue par : - une efficacité minimale - la connaissance de la culture athlétisme

27 Les caractéristiques Ce quil sait faire : Après létape Planète Athlé, le jeune connait : - son niveau - son niveau - ses possibilités de réalisation - ses possibilités de réalisation - les conditions de réalisation - les conditions de réalisation - les règlements - les règlements Il identifie et trouve : - des solutions aux problèmes qui se posent - des solutions aux problèmes qui se posent - le nécessaire pour accomplir des tâches - le nécessaire pour accomplir des tâches - ce quil faut faire pour atteindre un certain niveau, pour progresser, pour réussir. - ce quil faut faire pour atteindre un certain niveau, pour progresser, pour réussir. Ce quil ne sait pas encore faire - manque defficacité, dagilité, de félinité - manque defficacité, dagilité, de félinité - déficience de vitesse de précision - déficience de vitesse de précision - peu de régularité - peu de régularité - difficulté de maîtrise des éléments qui constituent un geste complexe - difficulté de maîtrise des éléments qui constituent un geste complexe - difficulté dorganisation motrice, gestuelle - difficulté dorganisation motrice, gestuelle - problème dassociation des actions - problème dassociation des actions

28 Objectifs de létape de transition Acquérir des compétences techniques dans la spécialité sans occulter la PPG, la vitesse, laérobie…….. Maitriser les fondamentaux des épreuves. Continuer à travailler les transversalités. Continuer de développer la motricité et la coordination. Accéder à un niveau acceptable dans les diverses capacités physiques. Utiliser ses ressources énergétiques. Connaître le règlement. Séveiller aux autres et gérer son stress. ………………

29 Aller vers la spécialisation Cest se connaitre pour ajuster : Cest se connaitre pour ajuster : - ses possibilités - ses possibilités - ses capacités - ses capacités - ses motivations - ses motivations A la réussite la plus aboutie de lépreuve : - choisie (choix personnel) - choisie (choix personnel) - adoptée (choix concerté) - adoptée (choix concerté)

30 Les pré-requis à la spécialisation DOMAINE I Acquisition de savoirs-faire minimaux dans un large registre athlétique HABILETES TECHNIQUES DE BASE: courses sauts lancers DOMAINE II Maîtrise dun certain nombre de fondamentaux LES TRANSVERSAUX: Educatifs de course Reconnaître des allures de course Différents types dimpulsion Lancer des engins sous différentes conditions DOMAINE III Pouvoir: obtention du niveau minimum requis LES CAPACITES CONDITIONNELLES: Aérobie, Vitesse Force explosive, Détente-coordination, Souplesse DOMAINE IV Les savoirs procéduraux: connaissance et bonne utilisation LES SAVOIRS DACCOMPAGNEMENT Savoir séchauffer Savoir sétirer Savoir récupérer DOMAINE V Facteurs mentaux FACTEURS COMPLEMENTAIRES Concentration, comprend les consignes, renseigne lentraîneur, autonomie et assiduité

31 LES HABILETES TECHNIQUES DE BASE

32 LES COURSES

33 Acquisitionsattendues VITESSE / RELAIS AEROBIE/DEMI-FONDHAIESMARCHE Sait adopter une attitude propice au départ =) temps de réaction à un signal, mise en action rapide Sait partir en starts grâce notamment à un bon placement des blocs et une bonne position Sait adapter sa qualité de foulée à la quantité deffort à fournir: différencie la qualité de foulée permettant la réalisation dun effort de plus ou moins longue durée Sait adapter son attitude et son impulsion au franchissement dune haie: différencie jambe libre et jambe de retour Maitrise la technique en relation avec les règlements de la marche Sait courir de façon relativement efficace: qualité de pied, alignement, coordination bras- jambes Est capable de maîtriser leffort en coordonnant respiration et foulée Peut franchir des obstacles sur les deux jambes Sait transmettre et recevoir un témoin Est capable de réguler son allure en fonction dun certain nombre de contraintes: début de course, régularité, accélération, fin de course Ne décélère pas à lapproche dune haie: pas de piétinement ni de trop grand rapprochement Est capable de marcher à différentes allures et sur des distances conséquentes.

34 LES SAUTS

35 AcquisitionsattenduesLONGUEURHAUTEUR T. SAUT PERCHE Sait prendre des marques et les gérer avec un minimum de précision Sait courir suivant un trajet curviligne. Dispose de marques précises Sait adapter la longueur et la vitesse de son déplacement à la contrainte imposée Sait tenir une perche Dispose de marques précises Sait organiser sa course par rapport à une zone dimpulsion, tendance à accélérer ses derniers appuis tendance à accélérer ses derniers appuis Sait déclencher une impulsion au bout dune course délan rapide Est capable de produire une impulsion verticale sans se jeter dans le sautoir. Sait différencier le cloche pied des autres bonds Est capable de traverser une petite rivière en suspension derrière une perche (bonne main de levier, bon pied dimpulsion). Réception en face du lieu dimpulsion Se réceptionne avec les pieds sous ou devant le bassin (pas derrière) Se réceptionne dans le tapis sur les épaules ou les omoplates et au-delà de la zone dimpulsion (2ème tiers du tapis pour une impulsion réalisée au niveau du 1er tiers) Ne perd pas trop de vitesse lors de lenchaînement des bonds Est capable de sauter dans le sable plus haut que la hauteur de son bassin (début de groupé) et sur un sautoir aussi haut que sa taille

36 LES LANCERS

37 AcquisitionsattenduesPOIDSDISQUEJAVELOTMARTEAU Sait tenir lengin Sait tenir lengin et le mobiliser autour de soi Sait tenir lengin et le placer en « bras armé » Sait tenir lengin et effectuer des moulinets et au moins 1 tour Est capable de contrôle lors du déplacement Face à droite ou face arrière, en pas chassés ou grâce à un sursaut rasant Est capable de contrôle lors du déplacement En tournant (volte) depuis une position de départ -) tronc en direction des 3heures (450°) jusquà 6heures (540°) Est capable de contrôle lors du déplacement En pas croisés… Est capable de contrôle lors du déplacement En tournant (une volte minimum)… Est capable de lancer le poids dans laxe (dessiner une aire idéale de réception) et au dessus dun fil tendu entre 2 poteaux. Est capable de lancer le disque dans laxe au dessus dun fil. Disque tournant dans le sens des aiguilles dune montre (droitier) Est capable de lancer le javelot dans laxe et quil pique Est capable de le lancer dans laxe

38 LES FONDAMENTAUX ET TRANSVERSAUX

39 Fondamentaux ou transversaux PROPULSION, EQUILIBRATION, DIFFERENCIATION, ORIENTATION, DISSOCIATION Se déplacer COURIR les éducatifs ou « école de la course » les éducatifs ou « école de la course » Appréciation globale du niveau dexécution Se déplacer et propulser son corps dans différentes directions et sous différentes conditions dexécution SAUTER Sauts verticaux, enchaînés, 2 pieds joints au dessus de haies (5 haies de 60cm et espacées de 1m) -) 3 essais Sauts verticaux, enchaînés, 2 pieds joints au dessus de haies (5 haies de 60cm et espacées de 1m) -) 3 essais Sauts horizontaux: 1x3x hop2 + 1x3xhop4 +1x3xhop6 -) plusieurs tentatives possibles Sauts horizontaux: 1x3x hop2 + 1x3xhop4 +1x3xhop6 -) plusieurs tentatives possibles Réussi ou pas Réussi ou pas Plutôt maîtrisé ou pas Plutôt maîtrisé ou pas Se déplacer pour propulser un engin LANCER Lancer M. Ball, type touche en GDGDG au dessus dun fil ou dun trait (dessiné sur un mur) Lancer M. Ball, type touche en GDGDG au dessus dun fil ou dun trait (dessiné sur un mur) Lancer M.Ball dos à laire de lancer en arrière par balancer au dessus dune épaule et après une flexion préalable -) dans laxe Lancer M.Ball dos à laire de lancer en arrière par balancer au dessus dune épaule et après une flexion préalable -) dans laxe Réussi ou pas Réussi ou pas

40 LES CAPACITES CONDITIONNELLES

41 Tests physique s CAPACITE AEROBIE VITESSE FORCE EXPLOSIVE 5 MULTI BONDS SOUPLESSEGAINAGE Test, objectif, modalité s Courir 20 à 45 En fonction du profil Sprinter sur 30m, départ debout et libre (aucun signal) 3 essais possibles Lancer un M. Ball tenu avec les 2 mains, 2 pieds sur une même ligne -) le plus loin possible, vers lavant (en le soulevant) puis -) vers larrière 3 essais possibles dans chacune des modalités Parcourir la plus grande distance possible en réalisant 5 bonds. Départ arrêté, marque placée à lendroit de la 5ème réception Grand écart facial et latéral. Evaluer en mesurant la distance verticale entre pubis et sol. Additionner les distances dans les 2 modalités Etre capable de tenir une position alignée en appui sur les coudes pendant 45 de face et 30 de profil D et G Validatio n Ne pas marcher Classer les sujets par ordre de performa nce, de la meilleure à la moins bonne Additionner la meilleure performance enregistrée dans chacun des tests Classer les totaux Classer les sujets par ordre de performance, de la meilleure à la moins bonne Tenir le temps imparti dans la position demandée

42 les savoirs daccompagnement les savoirs daccompagnement

43 Les savoirs procéduraux CONCERNANT LORGANISATION ET LENTRETIEN DE LA VIE PHYSIQUE S ECHAUFFER Observer sur deux séances différentes par ses contenus Respecte la loi de progressivité Respecte la loi de progressivité Respecte la loi de spécificité Respecte la loi de spécificité S ETIRER (avant effort) Sujet dune observation permanente quant à la qualité et la diversité Etirements de type actifs Etirements de type actifs Localisation précise dun groupe musculaire Localisation précise dun groupe musculaire Positionnement adéquat Positionnement adéquat RECUPERER (après effort) Sujet dune habitude régulière Footing de récupération Footing de récupération Etirements passifs Etirements passifs

44 LES FACTEURS MENTAUX

45 Les facteurs mentaux CONCERNANT LE DEGRE DE MATURITE PSYCHOLOGIQUE PERSPECTIVECOGNITIVISTE Capable de se concentrer… de fixer son attention avec intensité Capable de se concentrer… de fixer son attention avec intensité Comprend les consignes et explications formulées Comprend les consignes et explications formulées Capable dexprimer son point de vue… renseigne lentraîneur Capable dexprimer son point de vue… renseigne lentraîneur Motivé et ayant acquis un certain degré dautonomie Motivé et ayant acquis un certain degré dautonomie Assidu à lentraînement Assidu à lentraînement

46 Se spécialiser, sentraîner, cest passer par les pré-requis nécessaires aux apprentissages athlétiques en ayant mis en adéquation ses qualités physiques et ses motivations


Télécharger ppt "Colloque : Lentraînement des minimes La transition Minime-Cadet ANGERS : 1 septembre 2010 NANTES : 2 septembre 2010."

Présentations similaires


Annonces Google