La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Colloque international Ghardaïa 28_30/11/13 CNPLET/MEN Algérie et Laboratoire Paragraphe U. Paris 8.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Colloque international Ghardaïa 28_30/11/13 CNPLET/MEN Algérie et Laboratoire Paragraphe U. Paris 8."— Transcription de la présentation:

1 Colloque international Ghardaïa 28_30/11/13 CNPLET/MEN Algérie et Laboratoire Paragraphe U. Paris 8

2 LA NÉOLOGIE, LES CORPUS INFORMATISÉS ET LES PROCESSUS DÉLABORATION DES LANGUES DE MOINDRE DIFFUSION

3 CRÉATION NÉOLOGIQUE ET MARCHÉ LINGUISTIQUE EN ALGÉRIE Prof. Abderrezak DOURARI Directeur du CNPLET/MEN

4 Bourdieu et L. J. Calvet La notion de marché linguistique ou bourse des langues (Bourdieu; L.-J. Calvet) renvoie à la disponibilité de plusieurs usages pour les locuteurs selon les classes sociales, le rapport au pouvoir et à la violence symboliques Nous visons une situation de plurilinguisme La diversité de loffre des langues entraîne la concurrence entre elles Il en résultera une variabilité de la cotation sociale de celles-ci et une hiérarchisation de la demande

5 Marché linguistique=plurilinguisme Le marché linguistique implique – une société plurilingue – donc une offre, une demande – et une possibilité de choix Létude du marché linguistique sinscrit nécessairement dans le cadre de la sociolinguistique: – La langue est prise non pas en elle-même et pour elle- même (F. De Saussure/Noam Chomsky) mais dans son inscription sociétale et transactionnelle

6 Offre variée = demande variée Si loffre des langues est diversifiée, il sensuit une demande qualitative en rapport avec le besoin de transactions et dexpression des locuteurs Ce qui entraîne une spécialisation des usages linguistiques NB. Le marché est aujourdhui globalisé (Commerce, échanges culturels, Internet, réseaux sociaux)

7 Demande variée=concurrence=stratification La diversification de la demande entraîne une concurrence entre les langues coprésentes Stratification socio-fonctionnelle des variétés (J. Fishman)

8 Spécialisation des langues/situations sociolinguistiques La spécialisation des usages résulte des choix récurrents des locuteurs (habitus) en rapport avec des situations sociolinguistiques particulières Le choix dune variété pour un usage particulier peut être conditionné

9 Politique linguistique: intervention sur loffre et la demande En général le choix des variétés et la spécialisation des usages résulte de circonstances complexes liés à la dynamique de la société sans intervention externe Une Étude menée sur les parents délèves à Rio de Janeiro en 2007: 80% voudraient quils apprennent langlais; 30% lespagnol et 25% le français (pourtant Fr hors champ!) La politique linguistique dans les Etats jacobins tend à imposer lusage dune variété privilègiée: officielle création volontaire dun déséquilibre

10 Langues minorées/langues de moindre diffusion LEtat use de sa puissance pour favoriser une variété et minorer les autres: privilège de la langue officielle En France il en a résulté le triomphe du français sur les langues régionales En Suisse un équilibre favorable à langlais tient entre les différentes langues officielle s (Lûlig, S. Lûdwig) Dans lUE langlais triomphe concrètement sur le français et lallemand

11 Importance des langues dans le monde ( baromètre des langues du monde ) 7000 langues dans le monde (200 écrites) 30% en Afrique 33% en Asie 3% en Europe 0.2% parlées par 44.3% de la population mondiale 1.2% parlées par 38% 95% parlées par 5%

12 Plurilinguisme algérien et politique linguistique monolingue aggu rnuyas tazla w sawen* Situation sociolinguistique en Algérie: langues maternelles: variétés darabe algérien et variétés de tamazight Domination de lalgérien depuis 13ème. J-C (G. Camps) langues du domaine formel: arabe scolaire et français * proverbe kabyle : « F atigué et contraint à courir une montée »

13 Les langues maternelles désavantagées Période coloniale: Avantage au français Indépendance: Avantage à larabe scolaire les langues maternelles ont été minorées dans les deux périodes

14 Conscience nationale/conscience linguistique en Algérie Crise PPA-MTLD 1949: 1.Algérie arabe Vs Algérie algérienne 2.« Idir Al-Wataniy »: arabité, amazighité et algérianité 3.Revendication amazighe postindépendance 4.Reconnaissance de larabe scolaire seule langue commune officielle

15 Quête identitaire amazighe Peur de leffacement de tamazight: 1.Arabo-islamisme: idéologie exclusiviste durant la colonisation ( les partis indépendantistes dominants) 2.Idéologie monolithique de lEtat indépendant (école, médiasphère, logosphère officielle) besoin daffirmation identitaire amazighe

16 Le besoin identitaire: élément du marché Le marché est fait: 1.De besoin dexpression et de véhicule de transactions (efficacité dinsertion économique et sociale) 2.De besoins symboliques: pouvoir, identitaire et subjectif

17 Sentiment doppression identitaire et besoin délaboration symbolique Réactance: Rejet des symboles hégémoniques Distinction par différentiation linguistique, culturelle (autonomisation ling.), historicisation… Élaboration linguistique et culturelle: – Hisser sa langue, sa culture, sa subjectivité au niveau des autres langues…coprésentes

18 Élaboration de la langue Passage à lécriture Choix graphiques (par différenciation) Néologie/Dictionnaires/ purification lexicale Grammaires/métalangages/ hypertrophie néologique Écriture littéraire Internet, etc.

19 Stratégies de normalisation et philosophie politique Normalisation de tamazight selon 3 cas 1.Monolinguisme amazigh national ou international/ tamazight unifié pour toutes les fonctions et toutes les régions: pan-amazighité (utopique) 2. Monolinguisme régional Une langue élaborée distinctive dune communauté linguistique régionale Vs. Les autres: -Sté. de Communautarismes juxtaposés (utopique) 3. Plurilinguisme national global tamazight comme langue maternelle élaborée dune région intégrée à un tout: – société globale plurilingue et citoyenneté (réaliste)

20 Création néologique et visée téléologique Pan-amazighité monolingue: demande néologique maximale (couverture de tous les domaines); autonomisation maximale (cas1) la langue endocentrée et artificielle Plurilinguisme national et citoyenneté: demande progressive (création néologique ciblée: exocentrée) (cas3) la langue reste proche de ses locuteurs

21 Décision de normalisation cohérente Fondée sur une étude de: 1) lEtat actuel de la langue (corpus, emprunts, création néologique) 2) lEtat de la demande langagière des locuteurs 3) Représentations socio- langagières des locuteurs 4) Représentations des formes citoyennes de vie commune (communauté politique)

22 Etude de la réception des néologismes Pause critique nécessaire: Evaluer la Cohérence interne des métalangages et des terminologies néologiques Evaluer la compréhension et lutilisation des néologismes par types dutilisateurs Degré de diffusion des néologismes selon les espaces de la société langagière

23 Devenir des acquis scolaires Que deviennent les acquis néologiques scolaires des élèves après lécole? Que deviennent les savoirs des enseignants de tamazight en dehors des cours de tamazight? Rationnaliser la stratégie de normalisation en la rapprochant de la société socio-langagière réelle et de ses besoins

24 Une Langue normalisée= langue artificielle

25 Que gagne tamazight à séloigner de ses locuteurs ?

26 Lange normalisée: domaine formel Dans le domaine formel tamazight peut-il entrer en concurrence favorable avec le français et larabe scolaire? Rappel du cas de Rio De Janeiro Et du Français et de lAllemand dans lU.E.


Télécharger ppt "Colloque international Ghardaïa 28_30/11/13 CNPLET/MEN Algérie et Laboratoire Paragraphe U. Paris 8."

Présentations similaires


Annonces Google