La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Situation 2 : La nuit du 4 août Problématique : La nuit du 4 août est-elle lévénement le plus important de la Révolution française ?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Situation 2 : La nuit du 4 août Problématique : La nuit du 4 août est-elle lévénement le plus important de la Révolution française ?"— Transcription de la présentation:

1 Situation 2 : La nuit du 4 août Problématique : La nuit du 4 août est-elle lévénement le plus important de la Révolution française ?

2 « Sire !... Nous nous disons dans notre chagrin, si le bon roi le savait ! Nous sommes accablés dimpôts de toutes sortes ; nous vous avons donné jusquà présent une partie de notre pain et il va bientôt nous manquer si cela continue. Si vous voyiez les pauvres chaumières que nous habitons ! La pauvre nourriture que nous prenons ! Vous en seriez touché. Nous payons la taille et tout plein de droits et les ecclésiastiques ne paient rien de tout cela. Pourquoi donc est-ce que ce sont les riches qui payent le moins et les pauvres qui payent le plus ? » Avant la nuit du 4 août… Document 1 : Cahier de doléances de la paroisse de Culmont (Haute-Marne ) Document 2 : Gravure anonyme de 1789

3 Document 1 1)Identifiez la nature du document. 2)Quel est le ton employé dans ce texte ? 3)Que réclame en premier lieu le tiers-état ? Document 2 1)Que représente chacun des personnages ? Quest-ce qui permet de les identifier ? 2)Que symbolise la pierre qui écrase lun des personnages ? Que veut exprimer lauteur de cette gravure ? Activité : Analyser puis mettre en relation les documents 1 et 2.

4 Le serment du jeu de paume, 20 juin 1789 Rappeler brièvement les principales étapes de la Révolution en sappuyant sur les acquis des élèves et sur quelques images symboliques.

5 La prise de la Bastille, 14 juillet 1789

6 La Grande Peur de lété 1789 Grande Peur : Mouvement de panique collective qui sempare des campagnes après le 20 juillet 1789 et dure jusquaux premiers jours daoût.

7 « Les circonstances malheureuses où se trouvait la noblesse, linsurrection générale élevée de toutes parts contre elle, les provinces agitées des plus violentes convulsions et en partie ravagées, plus de cent cinquante châteaux incendiés ; des titres seigneuriaux recherchés avec une sorte de fureur, limpossibilité de sopposer au torrent de la Révolution, les malheurs quentraînerait une résistance même inutile, tout nous prescrivait la conduite que nous devions tenir (…). Il ny eut quun mouvement général. Le clergé, la noblesse se levèrent et adoptèrent toutes les motions proposées. Il eût été inutile, dangereux même, de sopposer au vœu général de la nation. Ceût été nous désigner, nous et nos possessions, pour victime de la fureur de la multitude. » 1)Comment le Marquis de Ferrières explique-t-il la nuit du 4 août ? 2)Que décident la noblesse et le clergé ? Pendant la nuit du 4 août… Document 3 : Extrait dune lettre du Marquis de Ferrières, Correspondance inédite ( ).

8

9 Après la nuit du 4 août… Document 4 : La Déclaration des droits de lHomme et du citoyen (26 août 1789).

10 ART 1 – Les hommes naissent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur lutilité commune. ART 2 – Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de lhomme ; ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à loppression. ART 3 – Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la Nation ; nul corps, nul individu ne peut exercer dautorité qui nen émane expressément. ART 4 – La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui. Ainsi, lexercice des droits naturels de chaque homme na de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la loi. ART 5 – La loi na le droit de défendre que les actions nuisibles à la société. Tout ce qui nest pas défendu par la loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce quelle nordonne pas. ART 6 – La loi est lexpression de la volonté générale. Tous les citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit quelle protège, soit quelle punisse. Tous les citoyens étant égaux à ses yeux, sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leurs capacités, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.

11 ART 7 – Nul homme ne peut être accusé, arrêté, ni détenu que dans les cas déterminés par la loi, et selon les formes quelle a prescrites. Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires, doivent être punis ; mais tout citoyen appelé ou saisi en vertu de la loi doit obéir à linstant ; il se rend coupable par la résistance. ART 10 – Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas lordre public établi par la loi. ART 11 – La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de lhomme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement sauf à répondre de labus de cette liberté, dans les cas déterminés par la loi. ART 13 – Pour lentretien de la force publique et pour les dépenses de ladministration, une contribution commune est indispensable, elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés. Document 4 1)Quels sont les droits naturels de lHomme énoncés dans les articles 1 et 2 ? 2)Quelles sont les différentes formes de liberté définies par cette déclaration ? 3)Quel est le mot nouveau qui apparaît dans larticle 13 ? Quel mot utilisait-on avant 1789 ? 4)Quel est le changement fondamental sur le plan politique qui apparaît dans les articles 3 et 6 ?

12 REPONSES AUX QUESTIONS 1)Ces droits sont légalité, la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à loppression. 2)Larticle 10 présente en particulier la liberté dopinion et de conscience, larticle 11 la liberté dexpression et de presse. Dun point de vue général la Déclaration précise que tout homme est libre de faire ce quil veut si cela nest pas défavorable aux autres ou nest pas empêché par la loi. 3)Larticle 13 parle de «contribution», ce mot remplace celui de « redevances » dont le tiers état supportait pratiquement seul le poids avant )Légalité civile, juridique et politique marque la fin de lAncien Régime. La souveraineté réside dans la Nation : le pouvoir appartient à lensemble de la population, et non plus au roi. Les Français ne sont plus sujets, mais citoyens.

13 Rappel de la problématique : La nuit du 4 août est-elle lévénement le plus important de la Révolution française ? La date du 4 août est une rupture forte dans lhistoire de France parce que le vote des représentants de lAssemblée nationale met fin à un ordre social en place depuis des siècles. Cest aussi un événement de la mémoire collective : dans un délai très bref et dans une ambiance enfiévrée, les ordres privilégiés ont eux-mêmes proposé labolition de leurs privilèges.

14

15


Télécharger ppt "Situation 2 : La nuit du 4 août Problématique : La nuit du 4 août est-elle lévénement le plus important de la Révolution française ?"

Présentations similaires


Annonces Google