La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SCENARIO PPA = TRAITER TOUTES LES SOURCES des mesures ressortant du PDU des recommandations comportementales ressortant par nature du PRQA des mesures.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SCENARIO PPA = TRAITER TOUTES LES SOURCES des mesures ressortant du PDU des recommandations comportementales ressortant par nature du PRQA des mesures."— Transcription de la présentation:

1 SCENARIO PPA = TRAITER TOUTES LES SOURCES des mesures ressortant du PDU des recommandations comportementales ressortant par nature du PRQA des mesures contraignantes toute l année ou en cas de pic de pollution

2 EN CAS DE PIC DE POLLUTION VEHICULES LEGERS Restrictions de circulation POIDS LOURDS ET V.U.L. (véhicules utilitaires légers) IDENTIFICATION VISIBLE CLASSE EURO + GENERALISATION ET HARMONISATION EN PETITE COURONNE REGLEMENTS DE LIVRAISONS avec PRISE EN COMPTE Classe Euro + PIC DE POLLUTION (niveau alerte) Limitations (après réalisation d'un état des lieux sur le parc circulant) de la circulation dans le coeur dense si classe Euro < 2 PLAFONNEMENT DES EMISSIONS EN NOx DE TOUTES LES SOURCES MOBILES pour grandes entreprises, zones d'activités, zones aéroportuaires, collectivités ou administrations : expérimentation sur base volontariat avant généralisation en 2008 pour entités de plus de 5000 salariés UIOM : Abaissement à 80 mg/ Nm3 concentration en NO2 des émissions des UIOM situées dans le périmètre sensible NOx francilien Zone de protection spéciale (ZPS) Ile-de-France : extension à la zone Z2 des dispositions de larticle 9 (utilisation fuel TTBTS) et à toute lIle-de-France de larticle 22 (groupes électrogènes) et de larticle 23 (brûlage du bois) avec en matière de dérogations celles qui existent déjà dans la ZPS et celles relatives à certains procédés innovants (chaufferies au bois automatisées, etc…) + anticipation à 2006 des échéances 1/1/2008 figurant dans les arrêtés ministériels GIC (grandes installations de combustion) des 20 juin 2002 (installations nouvelles) et 30 juillet 2003 (installations existantes) Développement transports en commun banlieue- banlieue Amélioration accessibilité aéroports par transports en commun : tarification, qualité du service, lignes nouvelles Promouvoir parcs de stationnement en limite agglomération Faire en sorte que chaque entreprise francilienne devienne VECTEUR DU DEVELOPPEMENT DURABLE CHAUDIERES : obligation pour toute chaudière neuve de disposer brûleur bas NOx + extension de l'obligation de disposer d'un livret de maintenance à toutes les chaudières de moins de 70 kW Générer COMPORTEMENT ECOCITOYEN chez le francilien RATP Généralisation (lignes 4-11 et 6 restant notamment à équiper) et maximisation de l'utilisation du FREINAGE ELECTRIQUE des rames de métro et RER SNCF Réduction de 30% à horizon 2010 (référence 2000) des émissions de NOx des locomotives et automoteurs diesel circulant en Ile-de- France par une optimisation (incluant des remotorisations) des conditions d'exploitation AVIONS EN CAS DE PIC DE POLLUTION introduction dans l'arrêté d'alerte de recommandations concernant les sources d'émissions en NOx des aéroports franciliens (avions, APU, engins au sol....) + Abaissement à 25' DU TEMPS DE ROULAGE MOYEN A ROISSY EN Formalisation par ADP des engagements souscrits au titre du PPA STATIONS SERVICES ABAISSEMENT fin 2005 A 2000 m 3 / an seuil obligation équipement des pompes en récupérateurs de vapeurs d'hydrocarbures et à 1000m 3 / an en 2010 après bilan + Affichage visible stations équipées de récupérateurs + EN CAS DE PIC DE POLLUTION : Recommandation faire plein essence dans stations équipées de récupérateurs Contrôle technique sur place des TRACTEURS AGRICOLES tous les 2 ans EN CAS DE PIC DE POLLUTION 2 ROUES MOTORISES Restrictions de circulation PUBLICATION ANNUELLE PAR L'INSTANCE DE SUIVI DU PPA DU TABLEAU DE BORD (indicateurs de suivi et résultats de l'enquête annuelle de satisfaction) LES SOURCES MOBILES LES ENTREPRISES ET LINDUSTRIE LES TRANSPORTS EN COMMUN LE PARTICULIER

3 STATIONS SERVICE ABAISSEMENT fin 2005 du seuil dobligation déquipement des pompes en récupérateurs de vapeurs d'hydrocarbures à 2000 m 3 / an puis (après bilan) à 1000m 3 / an en Affichage visible des stations-service équipées de récupérateurs + EN CAS DE PIC DE POLLUTION : Recommandation faire plein essence dans stations équipées de récupérateurs EN CAS DE PIC DE POLLUTION VEHICULES LEGERS Restrictions de circulation EN CAS DE PIC DE POLLUTION 2 ROUES MOTORISES Restrictions de circulation POIDS LOURDS ET V.U.L. (véhicules utilitaires légers) IDENTIFICATION VISIBLE CLASSE EURO + GENERALISATION ET HARMONISATION EN PETITE COURONNE REGLEMENTS DE LIVRAISONS avec PRISE EN COMPTE Classe Euro + PIC DE POLLUTION (niveau alerte) Limitations (après réalisation d'un état des lieux sur le parc circulant) de la circulation dans le coeur dense si classe Euro < 2

4 RATP Généralisation (lignes 4-11 et 6 restant notamment à équiper) et maximisation de l'utilisation du FREINAGE ELECTRIQUE des rames de métro et RER SNCF Réduction de 30% à horizon 2010 (référence 2000) des émissions de NOx des locomotives et automoteurs diesel circulant en Ile-de- France par une optimisation (incluant des remotorisations) des conditions d'exploitation AVIONS EN CAS DE PIC DE POLLUTION introduction dans l'arrêté d'alerte de recommandations concernant les sources d'émissions en NOx des aéroports franciliens (APU, installations et engins au sol, sensibilisation salariés et passagers....) + Abaissement de 10 % du temps de roulage moyen des avions à Roissy entre 2005 et Formalisation par ADP des engagements souscrits au titre du PPA Développement transports en commun banlieue- banlieue Promouvoir parcs de stationnement en limite agglomération Amélioration accessibilité aéroports par transports en commun : tarification, qualité du service, lignes nouvelles PDU et transports en commun

5 Générer COMPORTEMENT ECOCITOYEN chez le francilien CHAUDIERES 1/ Obligation pour toute chaudière neuve de disposer dun brûleur bas NOx 2/ Incitation au renouvellement des chaudières individuelles (moins de 70 kW) de plus de 10 ans 3/ Possibilité daide au diagnostic pour les chaudières de plus de 70 kW 4/ Extension de l'obligation de disposer d'un livret de maintenance à toutes les chaudières de moins de 70 kW

6 Faire en sorte que chaque entreprise francilienne devienne VECTEUR DU DEVELOPPEMENT DURABLE Zone de protection spéciale (ZPS) Ile-de-France : extension à la zone Z2 des dispositions de larticle 9 (utilisation fioul TTBTS) et à toute lIle-de-France de larticle 22 (groupes électrogènes) et de larticle 23 (brûlage du bois) avec en matière de dérogations celles qui existent déjà dans la ZPS et celles relatives à certains procédés innovants (chaufferies au bois automatisées, etc…) + anticipation de certaines échéances figurant dans les arrêtés ministériels GIC (grandes installations de combustion) des 20 juin 2002 (installations nouvelles) et 30 juillet 2003 (installations existantes) UIOM Abaissement à 80 mg/ Nm 3 de la concentration en NOx des émissions des UIOM situées dans le périmètre sensible NOx francilien PLAFONNEMENT DES EMISSIONS EN NOx DE TOUTES LES SOURCES MOBILES pour grandes entreprises, zones d'activités, zones aéroportuaires, collectivités ou administrations : expérimentation sur base volontariat avant généralisation en 2008 (si plus de 5000 salariés présents sur un même site)

7 UN TABLEAU DE BORD UNIQUE outil de suivi commun de toutes les mesures du scénario, quelle que soit leur nature

8 EN CAS DE PIC DE POLLUTION VEHICULES LEGERS Restrictions de circulation POIDS LOURDS ET V.U.L. (véhicules utilitaires légers) IDENTIFICATION VISIBLE CLASSE EURO + GENERALISATION ET HARMONISATION EN PETITE COURONNE REGLEMENTS DE LIVRAISONS avec PRISE EN COMPTE Classe Euro + PIC DE POLLUTION (niveau alerte) Limitations (après réalisation d'un état des lieux sur le parc circulant) de la circulation dans le coeur dense si classe Euro < 2 PLAFONNEMENT DES EMISSIONS EN NOx DE TOUTES LES SOURCES MOBILES pour grandes entreprises, zones d'activités, zones aéroportuaires, collectivités ou administrations : expérimentation sur base volontariat avant généralisation en 2008 pour entités de plus de 5000 salariés UIOM : Abaissement à 80 mg/ Nm3 concentration en NO2 des émissions des UIOM situées dans le périmètre sensible NOx francilien Zone de protection spéciale (ZPS) Ile-de-France : extension à la zone Z2 des dispositions de larticle 9 (utilisation fuel TTBTS) et à toute lIle-de-France de larticle 22 (groupes électrogènes) et de larticle 23 (brûlage du bois) avec en matière de dérogations celles qui existent déjà dans la ZPS et celles relatives à certains procédés innovants (chaufferies au bois automatisées, etc…) + anticipation à 2006 des échéances 1/1/2008 figurant dans les arrêtés ministériels GIC (grandes installations de combustion) des 20 juin 2002 (installations nouvelles) et 30 juillet 2003 (installations existantes) Développement transports en commun banlieue- banlieue Amélioration accessibilité aéroports par transports en commun : tarification, qualité du service, lignes nouvelles Promouvoir parcs de stationnement en limite agglomération PDU et transports en commun Faire en sorte que chaque entreprise francilienne devienne VECTEUR DU DEVELOPPEMENT DURABLE CHAUDIERES : obligation pour toute chaudière neuve de disposer brûleur bas NOx + extension de l'obligation de disposer d'un livret de maintenance à toutes les chaudières de moins de 70 kW Générer COMPORTEMENT ECOCITOYEN chez le francilien RATP Généralisation (lignes 4-11 et 6 restant notamment à équiper) et maximisation de l'utilisation du FREINAGE ELECTRIQUE des rames de métro et RER SNCF Réduction de 30% à horizon 2010 (référence 2000) des émissions de NOx des locomotives et automoteurs diesel circulant en Ile-de- France par une optimisation (incluant des remotorisations) des conditions d'exploitation AVIONS EN CAS DE PIC DE POLLUTION introduction dans l'arrêté d'alerte de recommandations concernant les sources d'émissions en NOx des aéroports franciliens (avions, APU, engins au sol....) + Abaissement à 25' DU TEMPS DE ROULAGE MOYEN A ROISSY EN Formalisation par ADP des engagements souscrits au titre du PPA STATIONS SERVICES ABAISSEMENT fin 2005 A 2000 m 3 / an seuil obligation équipement des pompes en récupérateurs de vapeurs d'hydrocarbures et à 1000m 3 / an en 2010 après bilan + Affichage visible stations équipées de récupérateurs + EN CAS DE PIC DE POLLUTION : Recommandation faire plein essence dans stations équipées de récupérateurs EN CAS DE PIC DE POLLUTION 2 ROUES MOTORISES Restrictions de circulation PUBLICATION ANNUELLE PAR L'INSTANCE DE SUIVI DU PPA DU TABLEAU DE BORD (indicateurs de suivi et résultats de l'enquête annuelle de satisfaction) PUBLICATION ANNUELLE PAR L'INSTANCE DE SUIVI DU PPA DU TABLEAU DE BORD (indicateurs de suivi et résultats de l'enquête annuelle de satisfaction)

9 Il a été demandé à AIRPARIF de calculer limpact du scénario : En ne considérant que les seules mesures quantifiables, le scénario permet en 5 ans (entre 2005 et 2010) de réduire de 7% les émissions de NOx...

10 On peut raisonnablement en conclure quen prenant en compte toutes les mesures, le scénario PPA proposé permet en 5 ans de satisfaire l objectif de réduire de 8% les émissions de NOx permettant ainsi de respecter le seuil réglementaire en année moyenne dès 2010

11 Évolution des émissions doxydes dazote (année de référence 2000) [réalisé à partir des données AIRPARIF] NOx tonnes Les surfaces de chaque aire sont proportionnelles au tonnage de polluant émis par la source indiquée.

12 NOx tonnes

13 NOx 2010 avec PPA tonnes

14 NOx tonnes

15 Évolution des émissions de composés organiques volatils [réalisé à partir des données AIRPARIF] COV tonnes Les surfaces de chaque aire sont proportionnelles au tonnage de polluant émis par la source indiquée. COV 2010 avec PPA tonnes

16 Le projet proposé consiste en UN SCENARIO AVEC 16 MESURES UTILES UN TABLEAU DE BORD DE SUIVI QUI CONCERNE TOUS LES EMETTEURS QUI MOBILISE LES 3 OUTILS repris dans la loi sur lair (PROCEDURE ALERTE, PDU, PRQA) EN CONCLUSION

17 ABSENCE DE MESURES EN CAS D ACCIDENT CLIMATIQUE (CANICULE) MAIS IL Y A DES INSUFFISANCES La pollution de l air est responsable de plus de morts en IdF lors de la canicule de 2003 ABSENCE DE MESURES SERIEUSES POUR PREVENIR LES PICS DE POLLUTION Les mesures ne sont prises que lorsque le pic de pollution est atteint

18 INSUFFISANCES DES MESURES POUR LES AEROPORTS INSUFFISANCES Il doit y avoir plus de mesures contraignantes (alors que les mesures actuelles sont essentiellement contractuelles) Ils devraient être fermés lors des pics de pollution (on le fait bien lors des brouillards ou de neige abondante) AUCUNE MESURE FINANCIERE OU FISCALE D INCITATION Certaines actions exemplaires devraient être encouragées

19 MANQUE DE CLARTE SUR LA COHERENCE AVEC LE PRQA INSUFFISANCES La loi (et le bon sens) obligent à cette cohérence mais, dans le PPA, rien n indique comment on atteint cette cohérence INSUFFISANCE DE MESURES RELATIVES A DE NOMBREUX POLLUANTS Notamment CO, CO2, Particules, COV, SO2, etc

20 INSUFFISANCES AUCUNE INDICATION D ENGAGEMENTS FINANCIERS Certaines mesures demandent des financements importants Notamment, CAS DES INCINERATEURS D ORDURES, qui nécessitent des investissements substantiels des collectivités locales INSUFFISANCE DE REACTIVITE EN CAS DE NOUVEAUX POLLUANTS Or de nouveaux polluants apparaissent continuellement et rapidement

21 INSUFFISANCES AUCUNE MESURE RELATIVE A LA RECHERCHE Celle-ci est indispensable dans les domaines des effets sur la santé humaines le réchauffement climatique de la réduction des émissions FLOU DES 2 RECOMMANDATIONS Générer chez chaque francilien un comportement écocitoyen Faire en sorte que chaque entreprise francilienne devienne vecteur du développement durable AUCUNE MESURE RELATIVE A LA FORMATION

22 D APPROUVER LA MISE EN ENQUETE DU PLA LA COMMISSION TRAVAUX, URBANISME, ENVIRONNEMENT PROPOSE AU CONSEIL MUNICIPAL DE DEMANDER DES MESURES COMPLEMENTAIRES


Télécharger ppt "SCENARIO PPA = TRAITER TOUTES LES SOURCES des mesures ressortant du PDU des recommandations comportementales ressortant par nature du PRQA des mesures."

Présentations similaires


Annonces Google