La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

VARIABILITÉ BIOLOGIQUE UTILITÉ AU QUOTIDIEN Congrès CSCC/SQBC 2012 – QUÉBEC, QC Dr Marc Vachon, Dr Philippe Desmeules et Clément Arès.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "VARIABILITÉ BIOLOGIQUE UTILITÉ AU QUOTIDIEN Congrès CSCC/SQBC 2012 – QUÉBEC, QC Dr Marc Vachon, Dr Philippe Desmeules et Clément Arès."— Transcription de la présentation:

1 VARIABILITÉ BIOLOGIQUE UTILITÉ AU QUOTIDIEN Congrès CSCC/SQBC 2012 – QUÉBEC, QC Dr Marc Vachon, Dr Philippe Desmeules et Clément Arès

2 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Variabilité Biologique CSCC/SQBC Québec Dr Marc Vachon

3 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 VARIABILITÉ BIOLOGIQUE Depuis quelques années, surtout en Europe, on considère que la gestion de la qualité dans un laboratoire implique beaucoup plus que le simple contrôle de qualité statistique qui est dusage courant dans nos laboratoires en La gestion de la qualité implique que lon considère toutes les facettes dun résultat de laboratoire, incluant les phases pré analytiques, analytiques et post analytiques de notre travail.

4 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 VARIABILITÉ BIOLOGIQUE LOrganisation internationale de standardisation (ISO) définie la qualité pour les besoins des résultats de laboratoire comme suit: La qualité des résultats dexamen biochimique dans nos laboratoires doivent permettre aux cliniciens de pratiquer une bonne médecine. Donc, avant de penser à contrôler, à assurer et à améliorer la qualité des examens de labo, il nous faut connaître exactement le niveau de qualité nécessaire pour assurer des décisions cliniques de qualité.

5 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 VARIABILITÉ BIOLOGIQUE Tentatives de rapprocher la qualité des examens de laboratoires des besoins de la clinique: Enquêtes auprès de médecins: Cette approche a été essayée mais les besoins en qualité différent beaucoup dun médecin à lautre et dune étude à lautre. Définition de lerreur totale selon CLIA88: Un pas dans la bonne direction mais plus basé sur les possibilités techniques en 1991 que sur les besoins cliniques. Variabilité biologique: Défini une base de comparaison dérivées à partir de données factuelles sur des populations. Variabilité intra individuelle Variabilité inter individuelle

6 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 VARIABILITÉ BIOLOGIQUE Variabilité biologique inter individuelle: Variation de la concentration dun paramètre autour du point homéostatique de plusieurs individus. Variabilité biologique intra individuelle: Fluctuation aléatoire de la concentration dun paramètre autour dun point homéostatique chez un individu.

7 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 VARIABILITÉ BIOLOGIQUE Contrôle de qualité actuel: Biais (erreur systématique): Possible de voir sur une longue période (Histogramme de Bio-Rad dans le rapport mensuel). CQ externe: Par rapport aux valeurs des méthodes de référence idéalement ou groupe des pairs. CV (erreur aléatoire): On oublie ici les contrôles validés sur des appareils où la qualité est définie par ± 2ET CV Max : Sur quelles bases? Cvi : Le Dr. Desmeules définira ce CV dans sa présentation

8 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 VARIABILITÉ BIOLOGIQUE

9 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 VARIABILITÉ BIOLOGIQUE Erreur totale: Tient compte à la fois des deux erreurs dans lévaluation de la qualité (Imprécision et inexactitude) Commence à être plus utilisée. Quelles cibles on prend: CLIA88: DigitalPt, CAP Besoins cliniques. Variabilité biologique.

10 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 VARIABILITÉ BIOLOGIQUE Déficience des règles CLIA: Exemple du Calcium: Si on considère les valeurs de référence du calcium, soit mmol/L Si on prend la valeur moyenne : 2.35 mmol/L ± 11% (CLIA) On arrive à 2.08 et 2.61 mmol/L, soit une valeur en hypocalcémie et lautre en hypercalcémie Dans ce cas, (et dans dautres), on voit labsurdité dutiliser la règle CLIA dans ce cas comme guide de la qualité. Ces règles ont été définies en 1991 et la qualité des appareils sest beaucoup améliorée depuis ce temps. Pour le calcium en tout cas.

11 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 VARIABILITÉ BIOLOGIQUE Définition des balises de qualité par la variabilité biologique Précision et biais maximaux. Erreur totale maximale permise. Précise les cibles à atteindre plutôt que de simples règles statistiques. Permet de mettre le doigt sur les méthodes dont il faut suivre la qualité de très près. Définition de la qualité: Incertitude de mesure

12 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 VARIABILITÉ BIOLOGIQUE Variabilité biologique intra individuelle: Établissement de ces valeurs en faisant des mesures de chacun des paramètres biochimiques dans le sang chez le même individu à plusieurs reprises ( 4). Évaluation très difficile et longue. Il faut diminuer au max les facteurs pré analytiques. Faire les mesure ensemble après congélation pour minimiser le biais. Utiliser les tables disponibles publiées par Ricos et coll. et par Callum Fraser (références à la fin). Le Dr. Desmeules présentera les limites des paramètres de la qualité avec lutilisation des tables de variabilité biologique et un exemple de calcul.

13 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 VARIABILITÉ BIOLOGIQUE Paramètres de la variabilité intra individuelle Coefficient de variation (CV): Le CV courant du laboratoire pour un paramètre doit être, en général : CVa < 0.5 CVi pour une qualité « désirable ». Pour un test dont la précision est excellente et lerreur totale permise est large, on peut choisir: CVa < 0.25 CVi = qualité « optimale » (ex: triglycérides) Pour une analyse dont la qualité technique nest pas très bonne (ou que le CVa est trop élevé) par rapport aux besoins de la variabilité biologique, on peut choisir : CVa < 0.75 CVi = qualité « minimale ». CVa = CV analytique CVi (ou CVw)= CV intra individuel

14 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 VARIABILITÉ BIOLOGIQUE Paramètres de la variabilité intra individuelle Biais (erreur systématique) selon Var. biologique Performance désirable = Ba < (CVi 2 + CVg 2 ) ½ Performance optimale = Ba < (CVi 2 + CVg 2 ) ½ Performance minimale = Ba < (CVi 2 + CVg 2 ) ½ Ces valeurs sont disponibles dans la table en annexe. Ba = Biais analytique CVi (ou CVw)= Coefficient de variation intra individuel CVg= Coefficient de variation inter individuel (groupe)

15 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 VARIABILITÉ BIOLOGIQUE Paramètres de la variabilité intra individuelle Erreur totale selon variabilité biologique: TEa désirable < 1.65 (0.50 CVi) (CVi 2 + CVg 2 ) ½ Pour CK et triglycérides, par exemple: Optimale : TEa < 1.65 (0.25 CVi) (CVi 2 + CVg 2 ) ½ Pour Na + et Ca + : Minimale: TEa < 1.65 (0.75 CVi) (CVi 2 + CVg 2 ) ½ Ces données sont disponibles sur un tableau sur le site de Westgard cité dans les références.

16 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 VARIABILITÉ BIOLOGIQUE Pour certains paramètres, il nest pas possible datteindre lerreur totale dite « optimale » car la capacité technique des appareils nest pas assez bonne pour atteindre les degrés de précision et dexactitude qui seraient nécessaire selon les besoins cliniques. EX: Sodium, Calcium, Chlorure et à un moindre degré, lalbumine, les protéines totales et plusieurs tests en immunoessaie (T4L, T3L, etc) Il faut donc choisir la qualité désirable ou minimale dans ces cas, mais on voit bien que ce nest pas idéal. Question: Quel est le meilleur contrôle de qualité pour ces examens biochimiques????

17 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 VARIABILITÉ BIOLOGIQUE Application concrète du concept de variabilité biologique dans le laboratoire Avec les données du contrôle de qualité interne que vous suivez dans le laboratoire (CV%) et les données du contrôle de qualité externe (DigitalPt) duquel on peut dériver le biais par rapport au groupe de pair ou de la valeur cible déterminée par une méthode de référence, il est possible dévaluer lerreur totale sur chacun de ces paramètres et de comparer celles-ci avec les cibles à atteindre, soit: Erreur totale permise CLIA Erreur totale dérivée de la variabilité biologique

18 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 VARIABILITÉ BIOLOGIQUE

19 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 VARIABILITÉ BIOLOGIQUE Application concrète du concept de variabilité biologique dans le laboratoire Il est également possible de suivre quotidiennement votre qualité par rapport à la variabilité biologique avec le logiciel Unity RealTime de Bio-Rad. M. Clément Arès donnera les explications nécessaire à lutilisation du logiciel.

20 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2

21

22

23 VARIABILITÉ BIOLOGIQUE Autres utilisations de la variabilité biologique Valeurs de référence: Définition des valeurs de références dans différents contextes cliniques. Diagnostic: Minimiser le biais et lerreur aléatoire. Monitoring à long terme: Minimiser le biais. Screening: Minimiser lerreur aléatoire surtout mais aussi lerreur systématique (biais). Les valeurs de référence pourraient être différentes selon les besoins cliniques.

24 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 VARIABILITÉ BIOLOGIQUE Autres utilisations de la variabilité biologique Définition de Delta Checks: Il peut être intéressant pour certains paramètres biochimiques de définir une variation maximale entre deux mesures consécutives. Exemple 1: Est-ce que la mesure actuelle dun dosage de créatinine est compatible avec une variation biologique normale ou une variation pathologique. Exemple 2: Est-ce que vous voulez valider les résultats dont la variation avec la mesure antérieure du même paramètre est trop importante? Il y a des formules mathématiques qui permettent de définir ces delta checks dans ces deux situations.

25 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 VARIABILITÉ BIOLOGIQUE Autres utilisations de la variabilité biologique Utiliser la variabilité biologique lors de changement de lots de réactifs en utilisant la fonction « Objectifs analytiques » de Unity RealTime. Utilisable également lors de changement de générations et/ou de lots de plaques sur les Vitros (chimie sèche). On peut voir un exemple sur la diapositive suivante. Le Dr. Desmeules élaborera sur les changements de lots en chimie régulière.

26 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 CHIMIE SÈCHE Résultats pour le Fer Calibration acceptée (à la limite): Valeur des contrôles de Bio-Rad compatibles avec les valeurs de la nouvelle génération. Le biais est compatible avec le biais maximum de la variabilité biologique du Fer o Ref: Tableau de la variabilité biologique. Biais maximum= 0.25 x (CVw + CVg)

27 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 VARIABILITÉ BIOLOGIQUE Autres utilisations de la variabilité biologique Élaboration de valeurs de références individuelles: Même si cest un peu utopique, le concept de cette approche est très intéressant. Il sagit, en fait, de définir des valeurs de référence pour un patient à partir de mesure de ses paramètres biochimiques dans des conditions normales. Question: Un patient a une CK de 40 U/L dans une prise de sang faite en santé (check up). Il arrive à lurgence et sa CK donne 125U/L. Est-elle normale? Selon la variabilité biologique…NON. Éditorial du Clin.Chem: Fraser C. Improved monitoring of differences in serial laboratory results: 57: , 2011 (octobre)

28 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 VARIABILITÉ BIOLOGIQUE Références: Biological variation: From principles to practice. Callum G. Fraser. AACC Press 2001, 151 pages Tietz textbook of clinical chemistry and molecular diagnostics, 4 ième Édition: Burtis, Ashwood et Bruns, pages: et quelques autres. Site Webb de J.O.Westgard à : Biologic variation database: the 2008 update BIOLOGICAL VARIATION DATA FOR SETTING QUALITY SPECIFICATIONS IN LABORATORY MEDICINE BIOLOGICAL VARIATION DATABASE (texte)

29 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Objectifs analytiques: De la théorie à lapplication Partie 2 : Les variations biologiques pour évaluer les changements inter-lots des réactifs à laide du logiciel URT. Dr. Philippe Desmeules, Biochimiste clinique CSSS Lac-des-deux-montagnes - Hôpital de St-Eustache SQBC-CSCC 19 juin 2012

30 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 La base de données de Ricos sur le site de Westgard: Limitations Cette base de donnés présente entre autres les Cvi (ou CVw) et les CVg pour différents analytes. Le Cvi consitue la donnée de base qui permet de calculer lensemble des autres paramètres (objectifs analytiques, RCV, etc). Toutefois, quelle est la nature du chiffre présenté par Ricos? En fait, ce chiffre provient dans certains cas de plusieurs études portant sur la même analyse. Est-ce une moyenne? Autre chose? Est-ce un amalgame de Cvi comparables ou non?

31 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Prenons par exemple le cas de lhémoglobine glyquée. Hémoglobine A1C. 8 études différentes sont utilisées pour calculer le Cvi (Ref # 60, 129, 173, 176, 180, 186, 226, 229). La base de données de Ricos sur le site de Westgard: Limitations

32 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 ÉtudeCV i CVg Ricos Goldslang et al, Philipou et al, (Diabétiques)- Garde et al,2000 < Kikpatrik et al, Trapé et al., ; 5.4;3.9 (différents groupes de Diabétiques, moyenne 5.7) - Rohling et al, Carlsen, Braga et al, La base de données de Ricos sur le site de Westgard: Limitations

33 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Biological variation database, and quality specifications for imprecision, bias and total error (desirable and minimum). The 2012 update JANUARY 2012 JOANA MINCHINELA[1,2], CARMEN RICÓS[1], CARMEN PERICH*[1,3], PILAR FERNÁNDEZ-CALLE[1,4], VIRTUDES ALVAREZ[1,5], MARIVÍ DOMENECH[1,6], MARGARITA SIMÓN[1,7], CARMEN BIOSCA[1,8], BEATRIZ BONED[1,9], FERNANDO CAVA[1,10], JOSÉ-VICENTE GARCÍA-LARIO[1,11], Mª PILAR FERNÁNDEZ-FERNÁNDEZ[1,12] This is the 7th edition of data regarding the components of biological variation (intra and interindividual -CV I and CV G, respectively) which compiles the published papers studying this item in healthy population, up to December The aim of this work is to provide quality specifications for in precision, bias and total error to be used in laboratory medicine. The number of analytes with BV data available in this edition is: 369 La base de données de Ricos sur le site de Westgard: Limitations

34 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Les CVi présentés dans la base de données de Ricos sont parfois une médiane de plusieurs études portant sur une analyse sans égard aux groupes étudiés (pathologie ou non, short term vs long term) Dans les cas où le CVi dune analyse est près de celle du CVa, il est préférable de choisir un CVi qui nous semble le plus adéquat La base de données de Ricos sur le site de Westgard: Limitations

35 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 La variation biologique Variation biologique (théorie du point homéostatique) : Le dosage de toute molécule au cours du temps chez un sujet va varier au hasard autour dun point homéostatique propre à ce sujet. Cette variation de nature aléatoire peut donc être exprimée quantitativement comme une statistique (coefficient de variation intra-individuelle CV I ). La comparaison de ces variations entre les sujets peut également être évaluée (coefficient de variation inter-individuelle, CV G ). Par conséquent, le calcul de la variation biologique consiste à quantifier la composante biologique comprise dans le dosage dune molécule. Ce dosage contient aussi des composantes de variations analytiques et pré-analytiques. De plus, les variations biologiques qui ne sont pas dues au hasard (ex: cycle circadien) doivent être connues. Variation préanalytique : Posture, garrot, jeûne, etc. Ces conditions doivent être minimisées et standardisées lors détudes sur la variation biologique. Variation analytique : Elle est déterminée lors du contrôle de qualité interne du laboratoire (CV a ).

36 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Études antérieures portant sur le calcul de la variation biologique En général, lestimation de la variation biologique intra-individuelle (CV I ) est relativement constante et nest pas affectée par le nombre de sujets, le temps de létude, la méthodologie et le pays où létude est réalisée. Toutefois des temps détude trop courts peuvent réduire le CV I. Lâge peut également affecter le point homéostatique (Fraser, 2001). Tiré de Fraser, 2001

37 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Calcul de la variation totale (CV T ) et dérivation de la formule reliant la probabilité au changement significatif dun résultat Les sources de variations sont additives Transformation en CV (les µ des composantes sont identiques) La variation est aléatoire (Gaussienne): on peut donc trouver létendue des valeurs et leurs probabilité (Z score). RCV = Reference change value

38 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Mesures de lanalyte en question pour différents sujets qui constituent la variance totale (S t ). Anova pour obtenir la variance intra-individuelle contenant la variance analytique (S I+A ) et la variance inter-individuelle contenant aussi la variance analytique (S g+A ) On peut ensuite transformer la variance totale en CV et soustraire les CV A de S I+A pour obtenir le CV I Petit rappel sur le calcul du CV I : Le CV A est retiré….

39 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Formules exprimant quest-ce quun changement significatif 2 1/2 car il y a deux mesures (échantillons) Z = 1.96 (95%) ou 2.58 (98%) CV A est obtenu du contrôle de qualité interne CV I est obtenue de nos calculs de variations biologiques Pour différents changements de la mesure (%) on peut calculer le Z score qui lui est associé et ensuite trouver la probabilité correspondante (en utilisant des tables de statistiques). Fraser, C.G. (2002) Fraser et Harris,(1989) « changement significatif »

40 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Variations inter-lots des réactifs Du côté de la biochimie, les changements de lots de réactifs sont souvent observables sur le L-J. Selon le fournisseur, la chimie, ou lappareil, lintensité de ces changements est variable au cours dune année. Pour certaines chimies, il est plus ou moins facile dappliquer un critère objectif définissant lacceptabilité de ces variations de lots. On peut utiliser les formules de changements significatifs (RCV) afin de déterminer si le simple changement inter-lot produit une variation significative pour un patient. Ceci peut faciliter largumentation auprès du fournisseur pour accepter ou refuser un lot. La section, pertinence médicale de URT peut être utilisée.

41 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Tableau des RCV calculés à laide de CV I choisis

42 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Utilisation de la section «Pertinence médicale» de Unity Real Time

43 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Créatinine évaluée avec limites de tolérance basées sur un RCV de 75%

44 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Variations inter-lots de la créatinine sérique avec limite de RCV à 75 %

45 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Exemple de variations inter-lots avec limites de RCV à 95 %

46 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Le cas du sodium (changement de cartouche) avec limite de tolérance avec RCV de 75%.

47 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Analyse du CEA avec limite de tolérance avec RCV à 75%.

48 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Effet de létalonnage de la ferritine (courbe expirée) avec limite de tolérance de RCV 75%. étalonnage

49 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Tableau des RCV calculés à laide de CV I choisis

50 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 HbA1c avec limite de tolérance à un RCV de 75%.

51 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Lot de transferrine refusé car il dépasse la limite de tolérance à un RCV de 95%.

52 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Les CV I de la base de données de Ricos sont parfois inadéquats. Pour certains analytes, il est préférable de faire son propre choix afin de calculer de nouveaux paramètres (ETa, Imprécision, RCV). Il faut se méfier, selon moi, des études qui rapportent des CV I calculés sur des périodes plus petites que la durée de vie de la molécule étudiée. Dans le cas où lon choisi son CV I, la section de pertinence médicale de Unity real time savère très utile. La formule du RCV est un outil objectif pratique pour évaluer leffet des changements lots et/ou des étalonnages. Conclusions

53 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 La formule du RCV et des probabilités (Z) tient compte du CV A (contrairement à la formule dobjectif analytique). Cela permet de moduler les attentes que nous avons pour une chimie selon les niveaux mesurés. Conclusions (suite)

54 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 60. Godslang IF. Intra-individual variation: significant changes in parameters of lipid and carbohydrate metabolism in the individual andintra-individual variation in different test populations. Ann Clin Biochem 1985; 22: 618: Phillipou George, and Phillips Patrick. Intraindividual Variation of Glycohemoglobin: Implications for Interpretation and Analytical Goals. Clin Chem 1993;39: Garde AH, Hansen AM, Skovgaard LT, Christensen JM. Seasonal and biological variation of blood concentrations of total cholesterol, dehydroepiandrosterone sulfate, hemoglobin A1C, IgA, prolactin and free testosterone in healthy women. Clin Chem 2000; 46: Kikpatrick ES, Maylor PV, Keevil BG. Biological variation of glycated hemoglobin. Diabetes care 1998;21: Trapé J. Aliart, Brunet M, Dern E, Abadal, Queraltó JM. Reference change value for HbA1C in patients with type 2 Diabetes Mellitus. Clin Chem Lab Med 2000;38: Rohlfing C, Wiedmeyer HM, Little R, Grota L, Tennill A, England J, Madsen R, Goldstein D. Biological variaiton of glycohemoglobin. Clin Chem 2002;48: Carlsen S, Petersen PH, Skeie S, Skadberg O, Sandberg S. Within subject biological variation of glucose and HbA1c in healthy persons and in type 1 diabetes patients. Clin Chem Lab Med 2011; 49(9): Braga F, Dolci A, Montagnana M, Pagani F, Paleari R, Guidi GC, Panteghini M. Revaluation of biological variation of glycated hemoglobin (HbA1c) using an accurately designed protocol and an assay traceable to the IFCC reference system. Clin Chim Acta 2011;412: La base de données de Ricos sur le site de Westgard: Références HbA1C

55 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Références Fraser and Harris, Generation and application of data on biological variation in clinical chemistry, crit. Rev. Clin. Lab. Sci. 1989; 27: Fraser, Biological variation: from principles to practice, AACC Presss, 2001 Queralto et al., On the calculation of reference change values, with examples from a long-term study. Clin Chem. 1993; 39:

56 Variabilité biologique Utilité au quotidien Paramétrage dans Unity Real Time 2.0 CSCC/SQBC Québec – 19 juin 2012

57 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Les Objectifs Analytiques Présentation Pertinence médicale Variations biologiques Etat de lart Unity Real Time ® 2.0 Agenda

58 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Ils déterminent un nouvel intervalle de confiance pour les valeurs de contrôle en sappuyant par ordre de priorité sur : La pertinence médicale Les variations biologiques Létat de lart Comment fonctionnent les Objectifs Analytiques Les valeurs nécessaires (moyenne et CV des pairs) pour le calcul des objectifs analytiques sont intégrées automatiquement dans le logiciel Unity Real Time par les mises à jour mensuelles. Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

59 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Sur le graphe de Levey Jennings Affichage simultané de lintervalle 3 ET et de lErreur Totale admissible ETa 3ET Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

60 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Les objectifs analytiques

61 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 LAB GTA 06 (guides techniques daccréditation-Cofrac) Lutilisation dobjectifs analytiques Linterprétation statistique des résultats de contrôle interne de qualité peut être complétée et optimisée par la fixation dobjectifs analytiques aux performances des méthodes utilisées. Ces objectifs analytiques peuvent être établis en fonction de la variabilité biologique (variations biologiques ) ou en fonction des performances techniquement atteignables par les méthodes disponibles sur le marché (état de lart) Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

62 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Pertinence médicale Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

63 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Pertinence Médicale Entièrement paramétrable par le biochimiste en fonction de critères médicaux. Permet au laboratoire de définir des limites derreur totale acceptable à partir des critères de décisions cliniques (Glucose, Cholestérol, Hémoglobine A1c) Peut être hautement subjective Donne au biochimiste et au clinicien plus de maîtrise sur des tests spécifiques Alarme : PM si un point sort des limites fixées Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

64 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 La pertinence médicale: ParamètreFidélité (CV) HbA1c< 4% Troponine< 10% Cholestérol total< 3% Triglycérides< 5% Cholestérol HDL< 4% si HDL 1.09 mmol/l sinon ET < Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

65 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Déterminer la valeur cible Définir les limites de décision le clinicien définira ces limites en fonction de la pertinence médicale recherchée Activer les alarmes Cocher la case pour activer la Pertinence médicale Pertinence médicale En pratique dans URT: Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

66 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

67 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Les variations biologiques Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

68 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Les variations biologiques : Fidélité Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

69 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Maîtriser la fidélité du laboratoire en utilisant la variation biologique La fidélité dune méthode est mesurée par son CV analytique: CVa. Les objectifs de contrôle qualité voudraient la faire tendre vers 0 mais cest impossible : Fidélité = Mesure de lErreur aléatoire Minimum Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

70 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Maîtriser la fidélité du laboratoire en utilisant la variation biologique formule pour déterminer les choix de cibles possibles basée sur les objectifs de performance Minimum: CVA<0.75 CVw Souhaitable: CVA< 0.50 CVw Optimum: CVA< 0.25 CVw Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

71 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Déterminer la valeur cible Choisir son niveau de performance par rapport au CV du laboratoire Choisir ses limites de décisions Cocher les cases pour activer les alarmes Les variations biologiques : Imprécision BV En pratique dans URT: Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

72 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 LD1 LD2 LD3 Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques Les variations biologiques : Imprécision BV En pratique dans URT:

73 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Les variations biologiques: Erreur Totale Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

74 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Maîtriser la justesse (biais) du laboratoire en utilisant la variation biologique: Le biais correspond à une estimation de lerreur systématique. Il est en théorie possible de lannuler après une bonne calibration des appareils Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

75 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Maîtriser le biais du laboratoire en utilisant la variation biologique: formule pour déterminer les choix de cibles possibles basée sur les objectifs de performance Minimum: BA< (CVw 2 + CVb 2 ) 1/2 Souhaitable: BA<0.250 (CVw 2 + CVb 2 ) 1/2 Optimum: BA<0.125 (CVw 2 + CVb 2 ) 1/2 Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

76 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Connaissant la formule pour linfidélité et le biais à partir de la variation biologique, nous pouvons maintenant calculer lerreur totale permise Définition technique générale de lerreur totale admise: La somme du: CV (%) multipliée par un facteur z pour p<.05 le facteur z = 1.65 p<.05 :conduit à une probabilité de 5% ou moins quun système stable produise un résultat de CQ hors des limites prescrites dacceptabilité Biais (%) Une valeur absolue, sans signe Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

77 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Maîtriser lerreur totale en utilisant la variation biologique: formule pour déterminer les choix de cibles possibles basée sur les objectifs de performance Minimum: TeA<1.65(0,75)CVw+ 0,375(CVw 2 + CVb 2 ) 1/2 Souhaitable: TeA<1.65 (0,50)CVw+ 0,250 (CVw 2 + CVb 2 ) 1/2 Optimum: TeA<1.65 (0,25)CVw+ 0,125(CVw 2 + CVb 2 ) 1/2 Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

78 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Afficher les informations Inter laboratoires (CVR et IET) Choisir son groupe de consensus Déterminer la valeur cible Choisir ces niveaux de performances pour Le biais et pour la fidélité (Cf. données consensuelles) Minimale Acceptable Optimale Lobjectif derreur totale est automatiquement calculé pour p<0.05 Cocher les cases pour activer les alarmes Les variations biologiques: Erreur Totale En pratique dans URT: Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

79 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Choisir ces niveaux de performances pour le biais avec «les données consensuelles » Minimale Acceptable Optimale Acceptable Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

80 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Choisir ces niveaux de performances pour la fidélité(cv) avec « Informations Consensus » Minimale Acceptable Optimale Acceptable Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

81 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Maîtriser lerreur totale du laboratoire en utilisant la variation biologique: LErreur Totale Bio-Variation permet au laboratoire de déterminer un intervalle de confiance calculé à partir de la moyenne de son groupe de référence entouré de +/- une fois lerreur totale Alarmes : TE 05 si un point sort cet intervalle de confiance TE-B si la moyenne sécarte plus que la limite fixée TE-I si le CV dépasse la limite fixée Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

82 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques Les variations biologiques: Erreur Totale En pratique dans URT: TE 05 TE-I TE-B

83 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Diagramme de Levey- Jennings classique Alarmes Valeurs > 3ET entrainent le rejet de la série Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

84 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Diagramme de Levey- Jennings en erreur totale Les mêmes valeurs placées dans un intervalle derreur totale calculé sur les variations biologiques montre que toutes les valeurs sont correctes Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

85 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Létat de lart Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

86 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Létat de lart : fixer une limite de fidélité (CV) basée sur les capacités de la technologie Utilise les CV des groupes de consensus du programme Unity Intègre uniquement les performances inter- laboratoires pour fixer un objectif de CV. Le groupe de pairs est le comparateur le plus approprié Un outil pour maintenir la précision dans des limites prescrites Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

87 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Déterminer la valeur cible Choisir le groupe de consensus Choisir ses limites de décisions Cocher les cases pour activer les alarmes de fidélité Létat de lart En pratique dans URT: Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

88 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Lobjectif de précision est basé sur le CV médian du groupe de consensus Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

89 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 LEtat de lart ( State of Art) Permet au laboratoire de déterminer un intervalle de confiance correspondant à sa propre moyenne entourée de +/- une, deux ou trois fois le CV de son groupe de référence Alarmes SOA-1 : +/- 1 fois le CV SOA-2 : +/- 2 fois le CV SOA-3 : +/- 3 fois le CV Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques

90 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques Létat de lart En pratique dans URT:

91 2011_10/Sales Support France/ QSD Logiciels /JBR/ Formation URT2 Documentation Ricos and al. « Current databases on biological variation : pros, cons and progress » Scandinavian Journal of Clinical and Laboratory investigation ; 59 : Frazer and al. « General strategies to set quality specification for reliability performance characteristics » Scandinavian Journal of Clinical and Laboratory investigation 1999 ; 59 : Unity Real Time ® 2.0 Les objectifs analytiques


Télécharger ppt "VARIABILITÉ BIOLOGIQUE UTILITÉ AU QUOTIDIEN Congrès CSCC/SQBC 2012 – QUÉBEC, QC Dr Marc Vachon, Dr Philippe Desmeules et Clément Arès."

Présentations similaires


Annonces Google