La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Réseaux intégrés de services aux personnes âgées Réjean Hébert, Pierre J. Durand Gina Bravo, Johanne Desrosiers, Nicole Dubuc, Martin Buteau, Michel Tousignant,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Réseaux intégrés de services aux personnes âgées Réjean Hébert, Pierre J. Durand Gina Bravo, Johanne Desrosiers, Nicole Dubuc, Martin Buteau, Michel Tousignant,"— Transcription de la présentation:

1 Réseaux intégrés de services aux personnes âgées Réjean Hébert, Pierre J. Durand Gina Bravo, Johanne Desrosiers, Nicole Dubuc, Martin Buteau, Michel Tousignant, Danièle Blanchette André Tourigny, Lucie Bonin, Lysette Trahan, Linda Dieleman, Rémy Lavigne, Robert Bellefleur, Céline Bureau

2 Programme de recherche sur lintégration des services de maintien de lautonomie

3 La Fondation canadienne de la recherche sur les services de santé les cinq Régies régionales de la santé et des services sociaux : de lEstrie de la Mauricie – Centre du Québec de Laval de la Montérégie de Québec le Ministère de la santé et des services sociaux du Québec le Fonds de la recherche en santé du Québec (FRSQ) le Réseau de recherche en géronto-gériatrie du Québec. l Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke Financement

4 Opérationnalisation des réseaux intégrés Développement des méthodes dévaluation - Satisfaction - Autonomisation - Qualité des services - Évaluation économique - Indicateurs de continuité - Évaluation de limplantation Développement doutils de soutien au réseau ProfilsDossier clinique ISO-SMAFinformatisé Implantation expérimentale et analyse dimpact. Étude Prisma - Bois-Francs. Étude Prisma - Estrie PRISMA

5 Continuité des services b Continuité d un service à l autre à une période donnée (synchronique) Intégration et coordination b Continuité sur une longue période (diachronique) Adaptation des services aux besoins

6 Intégration des services b Liaison protocoles pour faciliter références et transitions b Coordination structure de concertation inter-établissement b Intégration complète une organisation responsable de la prise en charge complète des usagers

7 Modèle imbriqué (PRISMA) Modèle niché (SIPA, PACE, CHOICE) Soutien à dom. Héber- gement Soins aigus & réadap. Guichet unique Triage Gestionnaire de cas Soutien à dom. Soins aigus & réadap. Héber- gement Gestionnaire de cas et équipe multi. +/- Centre jour Admission Comparaisons des modèles de services intégrés

8 Éléments d un réseau intégré 1. Concertation des partenaires 2. Porte d'entrée unique 3. Gestion par cas 4. Plan de services individualisé 5. Outil unique d évaluation (avec système de classification) 6. Système d information

9 1. Concertation des établissements b Stratégique (gouverne): table de concertation des directeurs d établissements ou d organismes b Tactique (gestion): comité de coordination des services b Opérationnel (clinique): gestionnaires de cas et équipes multidisciplinaires

10 2. Porte d'entrée unique b Porte d entrée du système peu importe le nombre et la nature des besoins accès à un continuum de services services à domicileservices à domicile services gériatriquesservices gériatriques hébergementhébergement b Accueil - information b Triage (repérage)

11

12 Questionnaire PRISMA-7 Question 1. Avez-vous plus de 85 ans ? ouinon réponse 2. Sexe masculin ? ouinon 3. En général, est-ce que des problèmes de santé vous obligent à limiter vos activités ? ouinon 4. En général, est-ce que des problèmes de santé vous obligent à rester à la maison ? ouinon 5. Avez-vous besoin de quelquun pour vous aider régulièrement ? ouinon 6. Pouvez-vous compter sur une personne qui vous est proche en cas de besoin ? * ouinon 7. Utilisez-vous régulièrement une canne ou une marchette ou un fauteuil roulant pour vous déplacer ? ouinon Nombre de « oui » __

13 Performance du questionnaire PRISMA-7 Basé sur une étude de 842 sujets de plus de 75 ans vivant à domicile

14 3. Gestion par cas b Gestionnaires de cas b Par territoire b Fonctions ÉvaluationÉvaluation Planification (avec client + famille)Planification (avec client + famille) Organisation et coordination (courtage)Organisation et coordination (courtage) Suivi et réévaluationSuivi et réévaluation

15 Critères d'admissibilité Table de concertation de la région de Sherbrooke b Avoir plus de 65 ans b Résider sur le territoire de Sherbrooke b Présenter des incapacités fonctionnelles reliées à une perte d'autonomie modérée à grave b Avoir un potentiel de maintien à domicile b Avoir besoin des services d'au moins deux établissements ou programmes (excluant le médecin traitant)

16 Porte dentrée unique TRIAGE Gestionnaire de cas CLSC Aide à domicile Soins à domicile Ergothérapie, etc. Organismes communautaires Entreprises déconomies sociales Tâches domestiques Accompagnement Repas, etc. Établissements hospitaliers et de réadaptation Services gériatriques Services hospitaliers généraux et spécialisés Services de réadaptation Établissements dhébergement Centre de jour Hébergement temporaire ou définitif Médecins spécialistes Médecin de famille

17 4. Plan de services individualisé b Défini par l équipe multidisciplinaire b Suite à l évaluation b Comprend les plans d intervention des divers professionnels impliqués b Révision périodique

18 5. Outil unique dévaluation b SMAF intégré à lOutil multiclientèle b Système de classification (case-mix) Groupes iso-ressources (Resources Utilization Groups - RUG)Groupes iso-ressources (Resources Utilization Groups - RUG) groupement de sujets ayant des caractéristiques semblables et requérant des services similaires –Facilite suivi et gestion –Basé sur l autonomie fonctionnelle –Profils ISO-SMAF des clients –Profils d accueil des différents programmes

19 6. Système dinformation b Outil informatique b Communications cliniques horizontale : entre les intervenantshorizontale : entre les intervenants vertical : entre les niveaux (ex. domicile, institutions)vertical : entre les niveaux (ex. domicile, institutions) b Suivi de gestion b Information descriptive (tableau de bord)

20 7. Modes de financement b Capitation pré-paiement établi sur la base per-capitapré-paiement établi sur la base per-capita responsabilité de toute la gamme de servicesresponsabilité de toute la gamme de services (soins médicaux, hospitaliers, réadaptation, hébergement, soins à domicile, …) Expérience SIPAExpérience SIPA b Postulat: non essentiel dans les zones rurales et urbaines non-métropolitaines

21 Étude proposée b Implanter un réseau intégré de services dans 3 sous-régions de l'Estrie SherbrookeSherbrooke Granit (Lac-Mégantic)Granit (Lac-Mégantic) CoaticookCoaticook b Évaluer l'implantation et le fonctionnement b Évaluer l'impact

22 Objectifs b Implantation et fonctionnement ImplantationImplantation –implanté tel que planifié –comparer les implantations des 3 territoires –facteurs de succès et d'échec –ajustements FonctionnementFonctionnement –clientèle rejointe = visée (taux de ciblage) –taux de satisfaction des besoins

23 Objectifs b Impact accessibilité et continuitéaccessibilité et continuité personnes:personnes: –autonomie fonctionnelle –autonomisation (empowerment) satisfaction des personnes et aidantssatisfaction des personnes et aidants fardeau des aidantsfardeau des aidants utilisation des ressourcesutilisation des ressources coûts publics et privéscoûts publics et privés

24 Méthodologie implantation et fonctionnement b Études de cas multiples b Niveaux d'analyse imbriqués stratégique et tactique:stratégique et tactique: –analyse documentaire –entrevues des décideurs et gestionnaires opérationnel:opérationnel: –entrevues de groupes et questionnaires auprès d'intervenants (md & gc) –entrevues de personnes âgées et aidants –comparaison services planifiés vs reçus b Évaluation intérimaire (1 an): formative b Évaluation finale (2 ans): sommative

25 Méthodologie impact b Dispositif quasi-expérimental avant (T0), 1 an après (T1), 2 ans après (T2)avant (T0), 1 an après (T1), 2 ans après (T2) groupes de comparaisonsgroupes de comparaisons efficacité populationnelleefficacité populationnelle b Échantillon Liste RAMQ (plus de 75 ans à domicile)Liste RAMQ (plus de 75 ans à domicile) Questionnaire postal de SherbrookeQuestionnaire postal de Sherbrooke –positif si plus de 2 facteurs (ou non-retour): 35% –perte d'autonomie: 48% des sujets par année taille visée : 500 sujets par groupes (165 sujets par sous-région)taille visée : 500 sujets par groupes (165 sujets par sous-région)

26 Méthodologie impact b Instruments et variables SMAFSMAF Perte d'autonomie: 5 points/décès/insti.Perte d'autonomie: 5 points/décès/insti. Inventaire du fardeau de ZaritInventaire du fardeau de Zarit Satisfaction en regard des services reçusSatisfaction en regard des services reçus AutonomisationAutonomisation Utilisation des services (santé/sociaux/com)Utilisation des services (santé/sociaux/com) Continuité des servicesContinuité des services

27 Méthodologie impact b Calcul des coûts coût par activité des services disponiblescoût par activité des services disponibles utilisation X coûtutilisation X coût coût associés à l'autonomiecoût associés à l'autonomie amortissement du coût du réseau intégré sur 10 ansamortissement du coût du réseau intégré sur 10 ans

28 Hypothèses b Améliore l'accessibilité taux de contact (maintien à dom, réadap, gér.)taux de contact (maintien à dom, réadap, gér.) taux de couverture (zone exp.)taux de couverture (zone exp.) b Diminue l'incidence de perte d'autonomie b Améliore autonomie fonctionnelle, autonomisation, satisfaction b Diminue fardeau des aidants b Améliore la continuité b Diminue les coûts

29 Puissance de l'étude b = 0,05 (bilatéral ); = 0,20 b 3600 sujets RAMQ 1200 à risque 1000 acceptent b Hyp. 1: 75% besoin de services (incidence 48%/an) n=375/groupen=375/groupe si taux pénétration = 75% détection d'une dif. de 10%si taux pénétration = 75% détection d'une dif. de 10% b Hyo. 2: diff. d'incidence de 10% (de 48% à 38%) b Hyp. 3: taux d'abandon et décès de 20% 400 sujets complètent 3 entrevues détection DS = 0,20400 sujets complètent 3 entrevues détection DS = 0,20 mais 225 sujets recevront intervention DS = 0,28 sous-régions: n= 75 DS = 0,46sous-régions: n= 75 DS = 0,46 SMAF (ét:10) détection de 4 points QP

30 Schéma résumé de l'étude Sherbrooke Granit Coaticook Lévis - Chutes-de-la-Chaudière Montmagny LIslet T0T1T2 implantation Printemps 2001 Printemps 2002 Printemps 2003 Automne 2003 Évaluation formative d'implantation Évaluation sommative d'implantation Rapport intérimaire Rapport final Rapport intérimaire

31 Étude PRISMA-Estrie Identification des sujets à risque de perte dautonomie et recrutement dans létude ENVOI DU QUESTIONNAIRE POSTAL n = 5017 (2493 Exp, 2524 Témoins) Sherbrooke n=1195 Coaticook n=630 Granit n=668 Montmagny n=665 L'Islet n=659 Lévis n=1200 Non-admissibles : n = 416 Exp Sherbrooke (166) Coaticook (122) Granit (128) Non-admissibles : n = 484 Témoins Montmagny (149) L'Islet (121) Lévis (214) Non à risque : n = 1178 Exp Sherbrooke (550) Coaticook (306) Granit (322) Non à risque : n = 1130 Témoins Montmagny (278) L'Islet (298) Lévis (554) 136 mis de côté à Sherbrooke Sujets ADMISSIBLES à létude (à risque de perte dautonomie) n = 1673 (763 Exp, 910 Témoins) Sherbrooke n=343 Coaticook n=202 Granit n=218 Montmagny n=238 L'Islet n=240 Lévis n=432 Refus : n = 262 Exp (34%) Sherbrooke (135) 39% Coaticook (65) 32% Granit (62) 28% Refus : n = 491 Témoins (54%) Montmagny (117) 49% L'Islet (118) 49% Lévis (256) 59% PARTICIPANTS à T-0 n = 920 (501 Exp, 419 Témoins) Sherbrooke n=208 Coaticook n=137 Granit n=156 Montmagny n=121 L'Islet n=122 Lévis n=176 36% 66%46% 55%

32 Comparaison des scores SMAF au pré-test p=0,21 p=0,95p=0,15

33 Retombées b Décider de la généralisation (données probantes) b documenter conditions favorables et défavorables à l'implantation b planifier ressources requises b transférer à d'autres clientèles


Télécharger ppt "Réseaux intégrés de services aux personnes âgées Réjean Hébert, Pierre J. Durand Gina Bravo, Johanne Desrosiers, Nicole Dubuc, Martin Buteau, Michel Tousignant,"

Présentations similaires


Annonces Google