La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MEMOIRE PRESENTE ET SOUTENU EN VUE DE LOBTENTION DU DIPLOME DE MASTER EN SCIENCES MEDICO-SANITAIRES OPTION : RADIOLOGIE ET IMAGERIE MEDICALE DIRECTEUR.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MEMOIRE PRESENTE ET SOUTENU EN VUE DE LOBTENTION DU DIPLOME DE MASTER EN SCIENCES MEDICO-SANITAIRES OPTION : RADIOLOGIE ET IMAGERIE MEDICALE DIRECTEUR."— Transcription de la présentation:

1 MEMOIRE PRESENTE ET SOUTENU EN VUE DE LOBTENTION DU DIPLOME DE MASTER EN SCIENCES MEDICO-SANITAIRES OPTION : RADIOLOGIE ET IMAGERIE MEDICALE DIRECTEUR : Pr. Joseph F. GONSU CO- DIRECTEURS : Dr. ONGOLO ZOGO Pierre Dr. MOIFO Boniface PAR : MPEKE MOKUBANGELE CELESTIN EVALUATION DE LA RADIOPROTECTION PEDIATRIQUE EN PRATIQUE SCANOGRAPHIQUE A LHOPITAL CENTRAL DE YAOUNDE ET A LHOPITAL GYNECO-OBSTETRIQUE ET PEDIATRIQUE DE YAOUNDE

2 Introduction Objectifs Méthodologie Résultats et Discussion Conclusion Recommandations Summary Plan

3 Introduction 1 La scanographie est actuellement la technique de radiodiagnostic susceptible de délivrer lirradiation la plus élevée pour le patient. Elle représente 5% des procédures radiologiques mais 34% de lirradiation collective (UNSCEAR 2000) Doù la nécessité de lobservation rigoureuse des principes de radioprotection des personnes exposées aux radiations ionisantes à savoir: la justification et loptimisation.

4 Introduction 2 Il est essentiel de bien contrôler la justification des actes, notamment en pédiatrie. Chez l'enfant, loptimisation prend tout son sens: la sensibilité des organes cibles aux radiations ionisantes est supérieure à celle de l'adulte. L'espérance de vie des enfants étant également supérieure, le risque théorique de voir apparaître une tumeur radio-induite est plus élevé.

5 Introduction 3 Lactivité TDM pédiatrique saccroît rapidement, la proportion estimée à 4% en 1998, serait aujourdhui de 11% (Brenner) Le parc TDM camerounais saccroit année après année. Lactivité y est pour la grande majorité dédiée à ladulte. Dès lors, les habitudes pratiques normalisées chez les adultes risque dêtre transposées aux enfants ; ce qui en TDM conduira à une exposition accrue des enfants.

6 Objectifs Objectif général : Evaluer le niveau de respect des principes et normes de radioprotection en pratique scanographique chez les enfants à lHCY et à lHGOPY. Objectifs spécifiques: Evaluer la justification des indications des examens TDM. Evaluer loptimisation des procédures.

7 Méthodologie 1 Réalisation dune enquête de pratique. Type détude: transversale. Lieu détude: Services de radiologie de LHCY et LHGOPY. Période détude: 5 mois de décembre 2010 à avril Critère dinclusion: Tous les patients âgés de 0 à 15 ans ayant passé un examen scanographique.

8 Méthodologie 2 Critères dexclusion: Sujet de plus de 15 ans. Examens non archivés. Procédure: Collecte des données à laide dune fiche technique. Analyse des données à laide des logiciels Microsoft Excel 2007 et SPSS version 16. Considérations éthiques: Obtention dautorisation de recherche auprès de la direction de lHCY et de lHGOPY. Approbation du comité national déthique.

9 Résultats et discussion 1 Répartition de la population de létude HCYHGOPYTotal FMFMFM [0;1] ]1;5] ]5;15] Total sujets recrutés, 88 de sexe M et 83 F; 44 à lHCY et 127 à l HGOPY.

10 Résultats et discussion 2 Répartition des patients par hôpital, par sexe et par tranche dâge. HGOPY, hôpital à vocation pédiatrique 74,3% de leffectif

11 Résultats et discussion 3 Proportion des examens scanographiques pédiatriques sur lensemble des examens TDM réalisés. LIEU NOMBRE TOTAL TDM NOMBRE TDM PEDIATRIQUE % HCY606447,30 HGOPY ,70 TOTAL ,00 Brenner et al aux USA (11%)

12 Résultats et discussion 4 Répartition des différents examens TDM. TDM du crâne lexamen le plus réalisé 87,7%

13 Résultats et discussion 5 Principales indications du scanner Renseignementsn% TRAUMATISME CRANIEN3922,8 COMITIALITE2715,8 MALADIES CONGENITALES (ENCEPHALE) + MALFORMATION 2212,8 SUSPICION TUMEURS/ PEIC2011,6 RETARD PSYCHOMOTEUR2011,6 CEPHALEES CHRONIQUES1911,1 PARALYSIE148,3 RACHIALGIE42,4 VERTIGE ET TROUBLE DEQUILIBRE42,4 PNEUMOPATHIE INFILTRANTE21,2 Total171100,0

14 Résultats et discussion 6 Répartition des différents résultats. Résultatsn% PATHOLOGIES ENCEPHALIQUES7643,9 NORMAUX5431,6 LESIONS CRANIENNES POST TC2414,3 PATHOLOGIES ABDOMINO- PELVIENNES 84,8 PATHOLOGIES RACHIDIENNES42,4 PNEUMOPATHIES31,8 DONNEES MANQUANTES21,2 Total171100,0 La TDM a contribué à diagnostiquer les pathologies dans 67,2% de cas et 31,6% des Résultats étaient normaux.

15 Résultats et discussion 7 Justification des indications des examens TDM Renseignements cliniquesFréquence% Justifiés TDM171100,0 Non justifiés TDM00,0 Total171100,0 Renseignements cliniquesFréquence% Justifiés TDM8147,4 Justifiés techniques non irradiante IRM. 9052,6 Total171100,0 Toutes les indications étaient justifiées pour les examens TDM demandés Mais 52,6% des cas auraient pu bénéficiés dun examen non irradiant en 1 ère intention

16 Résultats et discussion 8 Principaux protocoles utilisés à lHCY EXAMENS TDMCRANEABDOMENTHORAXRACHIS Paramètres Techniques. Kv110 ou mAS / /2580/70 Epaisseur de coupe (mm)4-82,5-62,5 Temps de rot. (s)1,50,8 1 Type dacquisitionSHHH S: séquentielle H: hélicoïdale

17 Résultats et discussion 9 Principaux protocoles utilisés à lHGOPY. EXAMEN TDMCRANEABDOMENTHORAXRACHISPELVIS Paramètres techniques Kv120 Mas Epaisseur de coupe (mm) Temps de rot11111 Type dacquisitionHHHHH

18 Résultats et discussion 10 Recommandations dosimétriques SFIPP/IRSN 2008

19 Résultats et discussion 11 Répartition des paramètres selon une bonne ou mauvaise utilisation pratique. Formation sanitaire TotalP HCYHGOPY Kv Bon n ,000 %65,995,387,7 Mauvais n15621 %34,14,712,3 mAS Bon n ,000 %65,9100,091,2 Mauvais n150 %34,10,08,8 PDL Bon n ,000 %52,396,184,8 Mauvais n21526 %47,73,915,2 Total n %100,0

20 Résultats et discussion 12 [0;1]] 1;5]] 5;15] Présente étude NormeP Présente étude NormeP Présente étude NormeP CRANE645,0±311,5420±70NA855,4±595,9600±750,184993,1±559,2720±900,032 THORAX-30±15-28,0*72±27NA133,5±38,9125±50NA ABDOMEN-80±30-171,0±19,8135±54NA216,0*245±105NA PELVIEN-80± ± ±105- RACHIS ,0±0,0-- Comparaison de PDL aux recommandations de la SFIPP (HCY). PDL crâne supérieur, 110 ou 130kV mAs 1,5s en séquentielle

21 Résultats et discussion 13 Comparaison de PDL aux recommandations de la SFIPP (HGOPY). [0;1]] 1;5]] 5;15] Présente étude NormeP Présente étude NormeP Présente étude NormeP CRANE137,2±64,2420±700,000174,4±68,0600±750,000229,4±77,8720±900,000 THORAX-30±15-310,0*72±27NA-125±50- ABDOMEN268,5±60,180±30NA535,5±333,1135±54NA241,0*245±105NA PELVIEN-80±30-22,0*135±54NA137,0*245±105NA RACHIS ,6±60,7-- PDL Thorax et Abdomen supérieur, 120 Kv ( Kv) 1s mAs en hélicoïdale

22 Conclusion 1 Cette étude a permis dévaluer les pratiques scanographiques pédiatriques actuelles dans les deux centres hospitaliers, Il est nécessaire daméliorer la pratique, en mettant en œuvres des actions correctrices sur les dépassements de PDL observés et dharmoniser les protocoles.

23 Conclusion 2 Nous pouvons dire au bénéfice de nos résultats que le niveau de respect des principes et normes de radioprotection en pratique scanographique chez les enfants au service de radiologie de lHCY et de lHGOPY nest pas optimal. Cette étude pourrait servir de base pour les évaluations futures dans ces services.

24 Recommandations 1 Aux services de radiologie de lHCY et de lHGOPY : De porter une action correctrice sur le dépassement de dose (PDL) constatés sur certains examens : TDM crâne à lHCY, TDM thorax et abdomen à lHGOPY. Dutiliser exclusivement des protocoles pédiatriques en fonction de lexamen demandé, de la morphologie et de lâge de chaque enfant.

25 Recommandations 2 Aux services de radiologie de lHCY et de lHGOPY (suite): Dinstaurer une évaluation régulière (annuelle) de la dose délivrée au patient au scanner. Ceci pour se situer dans leur pratique. Dafficher le PDL sur les comptes rendus et les films rendus aux patients.

26 Recommandations 3 Dassurer une formation continue en radioprotection au scanner des techniciens et des radiologues. A la FMSB : Dencourager la recherche dans le domaine de la radioprotection. A lANRP : Deffectuer de contrôle de qualité sur les appareils de scanner.

27 SUMMARY

28 MERCI POUR VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "MEMOIRE PRESENTE ET SOUTENU EN VUE DE LOBTENTION DU DIPLOME DE MASTER EN SCIENCES MEDICO-SANITAIRES OPTION : RADIOLOGIE ET IMAGERIE MEDICALE DIRECTEUR."

Présentations similaires


Annonces Google