La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Eradication de la poliomyélite Michel Rey Nicole Guérin Commission nationale de lEradication de la poliomyélite.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Eradication de la poliomyélite Michel Rey Nicole Guérin Commission nationale de lEradication de la poliomyélite."— Transcription de la présentation:

1 Eradication de la poliomyélite Michel Rey Nicole Guérin Commission nationale de lEradication de la poliomyélite

2 Eradication de la poliomyélite 1988 lancement du programme déradication –Prévalence des infirmités motrices de 20 millions Léradication est possible –Due à 3 virus exclusivement humains –Survie de ces virus de courte durée chez les infectés et dans lenvironnement –Vaccin très efficace disponible

3 Stratégies Vaccination –Dabord basée sur la vaccination de routine de lenfant de moins dun an par VPO –Puis renforcée par des campagnes de masse annuelles Surveillance –active, clinique et virologique –des cas de paralysie flasque aiguë Si possible surveillance virologique de lenvironnement

4 Commission nationale de certification de léradication de la poliomyélite en France M Rey, Sociéte de Médecine des voyages M Aymard, B Lina CNR Enterovirus D Antona, D Lévy Bruhl In VS S Dubrou, D Carlier Lab Hygiène Ville de Paris M Dumas, Institut Neurologie tropicale Limoges N Guérin, Comité technique des vaccinations JC Raphael, Hôp Raymond Poincaré Garches M Tardieu, Hôp Bicêtre Le Kremlin-Bicêtre S Lerasle, DGS secrétariat Groupe confinement des poliovirus: F Berteau, R Crainic, C Delarue, E Dubois, S Morgaux, L Puech, JP Ferley (CAREPS)

5 Incidence et mortalité par poliomyélite en France CasDécès VPI 1958 VPO 1962 VPI 1983

6

7 Plan daction proposé par CNCEPF et mis en place en 2000 –Maintien du programme de vaccination des enfants et de revaccination des adultes par VPI: CV 3 doses de VPI à 24 mois =97% –Renforcement de la vigilance clinique et virologique vis à vis du risque dimportation: Déclaration immédiate des cas suspects et investigation épidémio et virologique –Surveillance renforcée des enterovirus chez les malades hospitalisés:Réseau national (InVS et CNR Lyon) –Surveillance des enterovirus dans lenvironnement (eaux usées et boues résiduaires de lagglomération parisienne Lab Ville de Paris) –Enquête de séroprévalence dans la population générale (ESEN 1998) Mise en place en 2001 du Programme de confinement des poliovirus dans les laboratoires

8 Le programme renforcé de surveillance clinique et virologique de la poliomyélite Devant toute paralysie flasque aiguë –Non traumatique, –Motrice pure (sans trouble sensitif objectif –Non évocatrice de sd de Guillain –Barré, dune compression médullaire ou dune myélite transverse –Quel que soit lâge du patient Demander au labo de lhôpital qui refère au CNR –Recherche denterovirus Dans les selles (2 prélèvements à heures dintervalle) Dans le LCR –Sérologie polio ( 2 prélèvements à 7-14 jours dintervalle) La DO des cas suspects se fait immédiatement, sans attendre les résultats de la virologie

9 Couverture vaccinale Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite des enfants à 24 mois en France Source DRESS données au (provisoires pour )

10 Proportion de séronégatifs pour la polio type 1 ESEN 1998 (n=3188) Seuil = 10 UI/ml - Données provisoires - Ne pas diffuser

11 Proportion de séronégatifs pour la polio type 2 ESEN 1998 (n=3186) Seuil = 10 UI/ml - Données provisoires - Ne pas diffuser

12 Proportion de séronégatifs pour la polio type 3 ESEN 1998 (n=3181) Seuil = 10 UI/ml - Données provisoires - Ne pas diffuser

13 Recensement des laboratoires contenant du poliovirus et conditions de stockage 5 mai 2003 –Laboratoires dépendant du Min. Santé 5810 –Répondants5478 (94,3%) –Avec matériel potentiellement infectieux quils souhaitent garder74 –Laboratoires dépendant dautres ministères (Industrie, commerce, recherche, défense, éducation nationale.. Enquête en cours

14 Un prêtre appuyé sur une canne, jambe droite pendante et pied en position « équine » : Sculpture illustrant les séquelles typiques dune paralysie consécutive à une infection due aux virus polio STELE DE LEPOQUE DES PHARAONS Sculpture âgée de ans

15 Polio: Situation mondiale en 1988 Zero reported virus with excellent surveillance or low risk Known or probable wild poliovirus transmission Zero reported virus but insufficient surveillance and high risk The designation employed and the presentation of material on this map do not imply the expression of any opinion whatsoever on the part of the secretariat of the World Health Organization concerning the legal status of any country, territory, city or area or of its authorities, or concerning the delimitation of its frontiers or boundaries. Dotted lines on maps represent approximate border lines for which there may not yet be full agreement.

16 Polio: Situation mondiale en 1998 Aucun cas déclaré, bonne surveillance ou risque faible Transmission de virus polio connue ou probable Aucun cas déclaré, mais surveillance insuffisante et risque++ The designation employed and the presentation of material on this map do not imply the expression of any opinion whatsoever on the part of the secretariat of the World Health Organization concerning the legal status of any country, territory, city or area or of its authorities, or concerning the delimitation of its frontiers or boundaries. Dotted lines on maps represent approximate border lines for which there may not yet be full agreement.

17

18

19 Les derniers cas de poliomyélite en 2002 (au 9 avril 2003) Trois régions déclarées exemptes de polio: AMRO (1991), WPRO(200), EURO (2002) AFRO –2 cas au Niger –201 cas au Nigéria –1 cas importés au Burkina Faso, –2 cas importés en Zambie EMRO –93 cas au Pakistan, –2 cas en Somalie, –11 en Afghanistan, –7 en Egypte SEARO –1599 cas en Inde Source REH 2003, 17

20 Questions pour la post-éradication Quand pourra-t-on arrêter la vaccination généralisée? par le vaccin oral? Par le vaccin inactivé? Quand pourra-t-on suspendre la surveillance de la polio paralytique? Celle de la circulation des poliovirus chez les humains et dans lenvironnement? Va-t-on réussir à confiner les poliovirus dans quelques laboratoires de haute sécurité (P3 puis P4) dûment répertoriés? (face au risque de réintroduction accidentelle ou criminelle)


Télécharger ppt "Eradication de la poliomyélite Michel Rey Nicole Guérin Commission nationale de lEradication de la poliomyélite."

Présentations similaires


Annonces Google