La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

29/10/2000 LA MAINTENANCE PREVENTIVE A TRAVERS L'ANALYSE DES HUILES EN SERVICE PAR: RIDHA CHALGHOUMI SPECTROLAB INTERNATIONAL SA TUNIS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "29/10/2000 LA MAINTENANCE PREVENTIVE A TRAVERS L'ANALYSE DES HUILES EN SERVICE PAR: RIDHA CHALGHOUMI SPECTROLAB INTERNATIONAL SA TUNIS."— Transcription de la présentation:

1 29/10/2000 LA MAINTENANCE PREVENTIVE A TRAVERS L'ANALYSE DES HUILES EN SERVICE PAR: RIDHA CHALGHOUMI SPECTROLAB INTERNATIONAL SA TUNIS

2 29/10/2000 Spectrolab International sa Laboratoire crée en 1993 Laboratoire crée en 1993 Implanté à la ZI Charguia 2 Implanté à la ZI Charguia 2 Actionnaires: Actionnaires:TunisiensAlgériensFrançais Avec Partenaire assistant technique la société SPECTRO INC, USA

3 29/10/2000 SOMMAIRE DE LA PRESENTATION INTRODUCTION A L'ANALYSE DES HUILES INTRODUCTION A L'ANALYSE DES HUILES DETERMINATION DES PARTICULES D'USURE DETERMINATION DES PARTICULES D'USURE ANALYSES PHYSICO-CHIMIQUES ANALYSES PHYSICO-CHIMIQUES EVALUATION EVALUATION

4 29/10/2000 STRATEGIE DE LA MAINTENANCE COURIR AU RISQUE: PAS DE PROGRAMMATION, REMPLACEMENT DES PIECES A LA DEMANDE... COURIR AU RISQUE: PAS DE PROGRAMMATION, REMPLACEMENT DES PIECES A LA DEMANDE... PREVENTIVE: BASEE SUR L'EXPERIENCE, TEMPS D'EXPLOITATION OU KILOMETRAGE PREVENTIVE: BASEE SUR L'EXPERIENCE, TEMPS D'EXPLOITATION OU KILOMETRAGE PREDICTIVE PREDICTIVE

5 29/10/2000 APPLICATION DE L'ANALYSE DES HUILES

6 29/10/2000 TYPES DES EQUIPEMENTS CONCERNES PAR LES ANALYSES

7 29/10/2000 TRANSPORT DE PERSONNES

8 29/10/2000 TRANSPORT DE MARCHANDISES

9 29/10/2000 INDUSTRIES

10 29/10/2000 TRANSPORT FERROVIAIRE

11 29/10/2000 ENGINS SPECIAUX

12 29/10/2000 TRAVAUX PUBLICS & MINES

13 29/10/2000 MANUTENTION

14 29/10/2000 MARINE

15 29/10/2000 AVIATION

16 29/10/2000

17 MOYENS D'ECHANTILLONNAGE PISTOLET VAMPIRE PISTOLET VAMPIRE ( POMPE ) SERINGUE SERINGUE VIDANGE VIDANGE

18 29/10/2000 PROCEDURE D'ECHANTILLONNAGE L'UNITE DOIT ETRE A LA TEMPERATURE NORMALE DE FONCTIONNEMENT L'UNITE DOIT ETRE A LA TEMPERATURE NORMALE DE FONCTIONNEMENT L'HUILE DOIT ETRE HOMOGENE L'HUILE DOIT ETRE HOMOGENE L ECHANTILLON DOIT ETRE PRELEVE DE LA MEME FACON & DU MEME POINT D'ECHANTILLONNAGE L ECHANTILLON DOIT ETRE PRELEVE DE LA MEME FACON & DU MEME POINT D'ECHANTILLONNAGE

19 29/10/2000 PROCEDURE D'ECHANTILLONNAGE NE PAS ECHANTILLONNER APRES UNE VIDANGE NE PAS ECHANTILLONNER APRES UNE VIDANGE NE PAS ECHANTILLONNER APRES UN RAJOUT NE PAS ECHANTILLONNER APRES UN RAJOUT UTILISER DES FLACONS PROPRES & SECS ( DE PREFERENCE A USAGE UNIQUE ) UTILISER DES FLACONS PROPRES & SECS ( DE PREFERENCE A USAGE UNIQUE )

20 29/10/2000 PROBLEMES TYPIQUES DETECTES PAR L'ANALYSE DES HUILES SIGNES PREMATURES D'UNE USURE ANORMALE SIGNES PREMATURES D'UNE USURE ANORMALE BLOCCAGE DES FILTRES BLOCCAGE DES FILTRES INSUFFISANCE DE FILTRATION D'AIR INSUFFISANCE DE FILTRATION D'AIR TEMPS D'INJECTION INCORRECT TEMPS D'INJECTION INCORRECT ETAT DU LUBRIFIANT ETAT DU LUBRIFIANT

21 29/10/2000 INTERETS & AVANTAGES

22 29/10/2000 AUGMENTENT LE FACTEUR DISPONIBILITE DES EQUIPEMENTS AMELIORENT LA SECURITE DES PERSONNES & DES BIENS REDUISENT LES COUTS DE LA MAINTENANCE

23 29/10/2000 PERMETTENT L'ESPACEMENT DES INTERVALLES DE VIDANGES AUGMENTENT LA DUREE DE VIE DES EQUIPEMENTS PROTEGENT L'ENVIRONNEMENT

24 29/10/2000

25 PROGRAMME DES ANALYSES ANALYSES COMPLETES ( ENVIRON 30 DETERMINATIONS PAR ECHANTILLON )

26 29/10/2000 PROGRAMME DES ANALYSES DIAGNOSTICS & RAPPORTS DIAGNOSTICS & RAPPORTS ENVOI DU RAPPORT AU SERVICE MAINTENANCE ENVOI DU RAPPORT AU SERVICE MAINTENANCE ENVOI D'UN SOMMAIRE DE MAINTENANCE A LA DIRECTION ENVOI D'UN SOMMAIRE DE MAINTENANCE A LA DIRECTION

27 29/10/2000 TYPES DES ANALYSES

28 29/10/2000 SPECTROMETRIQUES A EMISSION OPTIQUE SPECTROMETRIQUES A INFRA- ROUGE DE TRANSFORME DE FOURRIER VISCOSIMETRIQUES

29 29/10/2000 ANALYSES SPECTROMETRIQUES A EMISSION OPTIQUE DETERMINATION DES ELEMENTS D'USURE DETERMINATION DES ELEMENTS D'USURE DES ADDITIFS DES ADDITIFS DES CONTAMINANTS DES CONTAMINANTS

30 29/10/2000 ANALYSES PAR FTIR OXYDATION OXYDATION PRODUITS DES NITRATES PRODUITS DES NITRATES PRODUITS DES SULFATES PRODUITS DES SULFATES DILUTION & PRODUITS LEGERS DILUTION & PRODUITS LEGERS EAU EAU GLYCOL GLYCOL SUIES SUIES

31 29/10/2000 VISCOSIMETRIQUES VISCOSITE CINEMATIQUE A 40° C VISCOSITE CINEMATIQUE A 40° C VISCOSITE CINEMATIQUE A 100° C VISCOSITE CINEMATIQUE A 100° C INDICE DE VISCOSITE ( V I ) INDICE DE VISCOSITE ( V I ) CES DETERMINATIONS SONT NORMALISEES ASTM CES DETERMINATIONS SONT NORMALISEES ASTM

32 29/10/2000 DIAGNOSTICS NOTRE BANQUE DE DONNEES CALCULE LE GRADIENT D'USURE EN FONCTION DES RESULTATS TROUVES, L'AGE DE L'UNITE, L'AGE DU BAIN D'HUILE & EMET UN DIAGNOSTIC MACHINE NOTRE BANQUE DE DONNEES CALCULE LE GRADIENT D'USURE EN FONCTION DES RESULTATS TROUVES, L'AGE DE L'UNITE, L'AGE DU BAIN D'HUILE & EMET UN DIAGNOSTIC MACHINE

33 29/10/2000 ELEMENTS D'USURE

34 29/10/2000 Fe, Cr, Pb, Cu, Sn, Al, Ni, Ag, Etc... CES ELEMENTS SONT PRESENTS DANS L'HUILE SUITE AU FRICTION DES PIECES EN MOUVEMENT, ABRASIFS OU CORROSIFS.

35 29/10/2000 ADDITIFS

36 29/10/2000 RENTRENT DANS LA FORMULATION DES HUILES NEUVES. ILS SONT AJOUTES VOLONTAIREMENT PAR LE BLENDEUR POUR GARANTIR UN CERTAIN NIVEAU DE PERFORMANCE DE L'HUILE. ILS SONT GENERALEMENT CLASSES PAR TYPE DE FONCTION: DETERGENT-DISPERSANT, ANTI- MOUSSE, ANTI-USURE, ANTI- CORROSION, AMELIORANT DU VI, Etc

37 29/10/2000 CONTAMINANTS

38 29/10/2000 DES JOINTS D'ETANCHEITE Etc... ILS SONT PRESENTS SUITE A UNE DEFAILLANCE DES SYSTEMES DE FILTRATION

39 29/10/2000 OXYDATION SOUS CERTAINES CONDITIONS, LE LUBRIFIANT AVEC D'AUTRES COMPOSES PRESENTS DANS UN BAIN VONT REAGIR AVEC L'OXYGENE POUR FORMER UNE GRANDE VARIETE DE PRODUITS D'OXYDATION. UNE FOIS LE PROCESS D'OXYDATION EST INITIE, UNE REACTION A LA CHAINE VA AVOIR LIEU ET VA DETRUIRE CERTAINES CARACTERISTIQUES DE L'HUILE. L'HUILE VA ETRE LOURDE ET AU LIEU DE LUBRIFIER, ELLE VA CORRODER CERTAINS ORGANES. SOUS CERTAINES CONDITIONS, LE LUBRIFIANT AVEC D'AUTRES COMPOSES PRESENTS DANS UN BAIN VONT REAGIR AVEC L'OXYGENE POUR FORMER UNE GRANDE VARIETE DE PRODUITS D'OXYDATION. UNE FOIS LE PROCESS D'OXYDATION EST INITIE, UNE REACTION A LA CHAINE VA AVOIR LIEU ET VA DETRUIRE CERTAINES CARACTERISTIQUES DE L'HUILE. L'HUILE VA ETRE LOURDE ET AU LIEU DE LUBRIFIER, ELLE VA CORRODER CERTAINS ORGANES.

40 29/10/2000 CAUSES TEMPERATURE DE L'HUILE TROP ELEVEE TEMPERATURE DE L'HUILE TROP ELEVEE BLOWBY EXCESSIF BLOWBY EXCESSIF HUILE MAL PRECONISEE ( GRADE ) HUILE MAL PRECONISEE ( GRADE ) SOUFRE ELEVE SOUFRE ELEVE LONGUE DUREE D'UTILISATION DE L'HUILE LONGUE DUREE D'UTILISATION DE L'HUILE FAIBLE RAPPORT CARBURANT / AIR FAIBLE RAPPORT CARBURANT / AIR ALLUMAGE DEFECTUEUX ALLUMAGE DEFECTUEUX

41 29/10/2000 EFFETS DEPOTS DE VERNIS ET DE LAQUES DEPOTS DE VERNIS ET DE LAQUES CORROSION CORROSION VISCOSITE DE L'HUILE VISCOSITE DE L'HUILE ACIDITE DE L'HUILE ACIDITE DE L'HUILE DECOLORATION DE L'HUILE DECOLORATION DE L'HUILE DETERGENCE DE L'HUILE DETERGENCE DE L'HUILE STABILITE DE L'HUILE STABILITE DE L'HUILE

42 29/10/2000 PRODUITS DES NITRATES ILS SONT FORMES PENDANT LA COMBUSTION. LA PLUPART DES NITRATES SONT FORMES S'IL YA UN EXCES D'OXYGENE. ILS SONT TRES ACIDES, SOUS FORME DE DEPOT DANS LES ZONES DE COMBUSTION ET ACCELERENT RAPIDEMENT L'OXYDATION DE L'HUILE. ILS SONT FORMES PENDANT LA COMBUSTION. LA PLUPART DES NITRATES SONT FORMES S'IL YA UN EXCES D'OXYGENE. ILS SONT TRES ACIDES, SOUS FORME DE DEPOT DANS LES ZONES DE COMBUSTION ET ACCELERENT RAPIDEMENT L'OXYDATION DE L'HUILE.

43 29/10/2000 CAUSES SCAVENGING SCAVENGING BLOWBY IMPORTANT BLOWBY IMPORTANT BASSE OU HAUTE TEMPERATURE BASSE OU HAUTE TEMPERATURE MAUVAISE ETANCHEITE AU NIVEAU DU TURBO MAUVAISE ETANCHEITE AU NIVEAU DU TURBO

44 29/10/2000 EFFETS OXYDATION ACCELEREE OXYDATION ACCELEREE CORROSION CORROSION FORMATION DE DEPOT FORMATION DE DEPOT FORMATION DE VERNIS FORMATION DE VERNIS

45 29/10/2000 EAU L'EAU & LE LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT PEUVENT CAUSER DES PROBLEMES MAJEURS DANS LES SYSTEMES DE LUBRIFICATION. L'EAU & LE LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT PEUVENT CAUSER DES PROBLEMES MAJEURS DANS LES SYSTEMES DE LUBRIFICATION.

46 29/10/2000 CAUSES CONDENSATION PAR BASSE TEMPERATURE DE FONCTIONNEMENT CONDENSATION PAR BASSE TEMPERATURE DE FONCTIONNEMENT BLOWBY IMPORTANT BLOWBY IMPORTANT FUITE DU LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT FUITE DU LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT

47 29/10/2000 EFFETS DEPOTS DE LAQUES ET DE RESIDUS AVEC LES CONTAMINANTS DEPOTS DE LAQUES ET DE RESIDUS AVEC LES CONTAMINANTS COLMATE LES FILTRES COLMATE LES FILTRES FORME DES ACIDES CORROSIFS FORME DES ACIDES CORROSIFS FORME DE LA ROUILLE FORME DE LA ROUILLE AFFECTE LA DETERGENCE DE L'HUILE AFFECTE LA DETERGENCE DE L'HUILE AUGMENTE LA VISCOSITE AUGMENTE LA VISCOSITE

48 29/10/2000 DILUTION & LEGERS LA DILUTION DU LUBRIFIANT PAR LE CARBURANT IMBRULE REDUIT SON EFFICACITE ET AFFECTE SES CARACTERISTIQUES LA DILUTION DU LUBRIFIANT PAR LE CARBURANT IMBRULE REDUIT SON EFFICACITE ET AFFECTE SES CARACTERISTIQUES

49 29/10/2000 CAUSES DEBIT DU CARBURANT TRES IMPORTANT DEBIT DU CARBURANT TRES IMPORTANT COMBUSTION PAUVRE PAR INJECTEURS DEFECTUEUX & MAUVAISE PULVERISATION, GOMMAGE DES SEGMENTS... COMBUSTION PAUVRE PAR INJECTEURS DEFECTUEUX & MAUVAISE PULVERISATION, GOMMAGE DES SEGMENTS... FUITE PAR LA POMPE, LES TUYAUTERIES FUITE PAR LA POMPE, LES TUYAUTERIES BLOWBY IMPORTANT BLOWBY IMPORTANT

50 29/10/2000 EFFETS USURE USURE FORMATION DE DEPOTS FORMATION DE DEPOTS DIMINUE LA VISCOSITE DE L'HUILE DIMINUE LA VISCOSITE DE L'HUILE DIMINUE LA STABILITE DE L'HUILE DIMINUE LA STABILITE DE L'HUILE

51 29/10/2000 SUIES SOUS FORME D'INSOLUBLES, ILS SONT FORMES SOUVENT SUITE A UNE BASSE COMPRESSION, RATIO AIR/CARBURANT NON RESPECTE ETC... SOUS FORME D'INSOLUBLES, ILS SONT FORMES SOUVENT SUITE A UNE BASSE COMPRESSION, RATIO AIR/CARBURANT NON RESPECTE ETC...

52 29/10/2000 CAUSES MAUVAISE COMBUSTION MAUVAISE COMBUSTION INJECTEURS DEFECTUEUX,MAUVAISE PULVERISATION INJECTEURS DEFECTUEUX,MAUVAISE PULVERISATION BLOWBY & USURE ELEVES PAR GOMMAGE ET USURE DES SEGMENTS BLOWBY & USURE ELEVES PAR GOMMAGE ET USURE DES SEGMENTS ENTREE D'AIR DEFECTUEUSE ENTREE D'AIR DEFECTUEUSE

53 29/10/2000 EFFETS NOIRCISSEMENT DE L'HUILE NOIRCISSEMENT DE L'HUILE AUGMENTE LA VISCOSITE DE L'HUILE AUGMENTE LA VISCOSITE DE L'HUILE FORMATION DE DEPOTS FORMATION DE DEPOTS COLMATAGE DES FILTRES COLMATAGE DES FILTRES

54 29/10/2000 VISCOSITES RESISTANCE D'ECOULEMENT DE L'HUILE. PARAMETRE TRES IMPORTANT PARMI LES PROPRIETES PHYSICO-CHIMIQUES DE L'HUILE RESISTANCE D'ECOULEMENT DE L'HUILE. PARAMETRE TRES IMPORTANT PARMI LES PROPRIETES PHYSICO-CHIMIQUES DE L'HUILE

55 29/10/2000 VISCOSITE ELEVEE PRESENCE D'INSOLUBLES PRESENCE D'INSOLUBLES PRESENCE D'EAU OU DE REFREGERANT PRESENCE D'EAU OU DE REFREGERANT OXYDATION OXYDATION GRADE MAL PRECONISE GRADE MAL PRECONISE

56 29/10/2000 BASSE VISCOSITE DILUTION DILUTION DEPLETION DES ADDITIFS DEPLETION DES ADDITIFS GRADE MAL PRECONISE GRADE MAL PRECONISE

57 29/10/2000 MERCI


Télécharger ppt "29/10/2000 LA MAINTENANCE PREVENTIVE A TRAVERS L'ANALYSE DES HUILES EN SERVICE PAR: RIDHA CHALGHOUMI SPECTROLAB INTERNATIONAL SA TUNIS."

Présentations similaires


Annonces Google