La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les réseaux de santé Dr Didier Bry Médecin coordinateur Réseau Addictions VIH Hépatites RESAD Vaucluse Camargue Avec le concours de Gilles Poutout – Centre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les réseaux de santé Dr Didier Bry Médecin coordinateur Réseau Addictions VIH Hépatites RESAD Vaucluse Camargue Avec le concours de Gilles Poutout – Centre."— Transcription de la présentation:

1 Les réseaux de santé Dr Didier Bry Médecin coordinateur Réseau Addictions VIH Hépatites RESAD Vaucluse Camargue Avec le concours de Gilles Poutout – Centre National de lExpertise hospitalière

2 Historique (1) Milieu des années 1980 dans des domaines complexes, * mêlant le médical, le social et le psychologique : SIDA, toxicomanie, gérontologie * que ni la formation initiale, ni lorganisation sociale ne prenaient en compte de façon satisfaisante Rencontre dacteurs médico-sociaux, hospitaliers et libéraux: * pour aider les personnes (usagers, professionnels) à trouver des solutions

3 Historique (2) Réseaux non formalisés reposant sur : confiance partagée par les différents partenaires acceptation diversité des points de vue, privilégiant les solutions pragmatiques Nécessairement ahiérarchique

4 Historique (3) Linstitutionnalisation Constitution de réseaux ville hopital à partir de 1991 (circulaires et décrets) : VIHToxicomanie VIH – Toxicomanie Financement précaire et annuel : Réunions pour les libéraux Temps de secrétariat Consultations externes dans les hôpitaux

5 Historique (4) Linstitutionnalisation A partir de 1991 : suite de circulaires et décrets Loi Kouchner du 4 mars 2002 Loi du 13 août 2004 Loi du 21 juillet 2009 Le FAQSV en 1999, la DRDR en 2002, le FIQCS en 2007 et le FIR depuis 2012 leur ont fourni des enveloppes budgétaires « pérennes » Budget total alloué aux réseaux de santé, autour de 150 millions deuros

6 Bref historique des réseaux de santé 1991 : circulaires SIDA DH/DGS Années 90 : Développement des réseaux SIDA FAQSV : octobre 2000 Ordonnances 24/04/96 : réseaux hospitaliers et expérimentaux (Soubie) LFSS 2002 : création de la dotation réseaux (DDR) Loi 4/03/02 : définition des réseaux de santé : du FAQSV à la DDR 2007 : création du FIQCS 2012 : création du FIR

7 - Une segmentation profonde et anachronique - La prise en charge au long cours du patient est mal organisée (« le parcours du soin ») Réseaux de Santé : un vrai concept!

8 Dépasser le « gap » hôpital - ville – domicile Offrir un véritable parcours de soins Expérimenter des formes nouvelles et collégiales de coopération Pourquoi un réseau ? Les réseaux sont un des moyens pour revenir au caractère transversal du malade et de sa maladie…

9 prise en charge adaptée aux besoins de la personneléducation à la santé la préventiondiagnosticsoins « Les réseaux de santé ont pour objectif de favoriser laccès aux soins, la coordination, la continuité ou linterdisciplinarité des prises en charge sanitaires, notamment de celles qui sont spécifiques à certaines populations, pathologies ou activités sanitaires. Ils assurent une prise en charge adaptée aux besoins de la personne tant sur le plan de léducation à la santé, de la prévention, du diagnostic que des soins » L du Code de la Santé Publique La définition légale des réseaux de santé à partir de 2002 (1)

10 Les réseaux de santé « sont constitués entre les professionnels de santé libéraux, les médecins du travail, des établissements de santé, des groupements de coopération sanitaire, des centres de santé, des institutions sociales ou médico-sociales et des organisations à vocation sanitaire ou sociale, ainsi quavec des représentants des usagers » L du Code de la Santé Publique La définition légale des réseaux de santé à partir de 2002 (2)

11 Le réseau « met en place une démarche damélioration de la qualité prise en charge globale de la personne des pratiques, sappuyant notamment sur des référentiels, des protocoles de prise en charge et des actions de formation… avec lobjectif dune prise en charge globale de la personne » Le « retour aux sources » au-delà de la technicité des soins L du Code de la Santé Publique

12 Le réseau -« répond à un besoin de la population » - « dans une aire géographique définie » - « prenant en compte lenvironnement sanitaire et social » - « met en œuvre des actions de prévention, déducation, de soin et de suivi sanitaire et social » - « définit son objet et les moyens nécessaires à sa réalisation » - « rappelle et fait connaître les principes éthiques » - « met en place une démarche damélioration des pratiques » - « prévoit une organisation » - « un fonctionnement » - « une démarche dévaluation » Le réseau dans le texte L du Code de la Santé Publique

13 « Il existe actuellement 46 réseaux de santé en addictologie. Le plan de prise en charge et de prévention des actions a pour objectif den créer 250 nouveaux dici 2011 et 50 en 2007 afin de disposer dun réseau de proximité en addictologie pour habitants » Plan Addictions

14 Lexistant actuel - Environ une quarantaine de réseaux de santé addictions en France - Tendance au regroupement au sein de réseaux polyvalents de proximité (plateformes ressources pour toutes pathologies) - Mais reconnaissance dune spécificité addiction soit -- par le maintien de réseau addictions territoriaux (départements) -- par une individualisation « addictions » au sein des réseaux polyvalents -- par la création de réseaux addictions régionaux impulsant les actions spécifiques vers les réseaux polyvalents de proximité

15 Les difficultés actuelles Méconnaissance des réseaux par ceux qui ny sont pas impliqués. Suspiçion des financeurs envers des fonctionnements « auto-gérés », non hiérarchiques, des interlocuteurs multiples. Des propositions riches, très diversifiées, adaptées aux problématiques locales mais peu « standardisées » Des procédures dévaluation chronophages, « bureaucratiques », voire irréalistes. Des contraintes budgétaires liées à la situation économique.

16 1 - Prestations spécifiques pour les usagers 2 - Coordination des acteurs 3 - Appui aux professionnels 4 - Formation pluridisciplinaires 5 - Actions de santé publique et recherche Les missions principales des réseaux addictions La consultation de prévention en médecine générale – SFSP – 4 décembre 2006

17 - Actes dérogatoires - Fond social si absence de droit ouvert (consultation, traitement, biologie) - Groupes motivationnels - Ateliers de Réduction des Risques 1- Prestations spécifiques pour les usagers La consultation de prévention en médecine générale – SFSP – 4 décembre 2006

18 - Du sanitaire et du social - Etablissements de santé – CSAPA – Professionnels de ville - Elaboration de Projet Personnalisé de Santé (PPS) avec passage facilité entre CSAPA-Ville- Hôpital - Réunion de coordination - Réunion de coordination pluridisciplinaire de proximité en présence de lusager 2 - Coordination des acteurs La consultation de prévention en médecine générale – SFSP – 4 décembre 2006

19 - Diffusion dinformation - Diffusion de protocoles de soins - Plateforme téléphonique - Suivi du PPS 3 – Appui aux professionnels La consultation de prévention en médecine générale – SFSP – 4 décembre 2006

20 - Formations pluri-professionnels de proximité - Maillage territorial - Culture et langage communs 4 – Formations pluridisciplinaires La consultation de prévention en médecine générale – SFSP – 4 décembre 2006

21 - Mise en place daction de prévention / repérage précoce - Protocole Baclofène - Protocole Méthaville - etc… 5 – Action de santé publique / Recherche La consultation de prévention en médecine générale – SFSP – 4 décembre 2006

22 Pour quil y ait coopération, il faut : COORDINATION + RELATION DE CONFIANCE + CONNAISSANCE DES POSSIBILITES ET DES LIMITES DE CHACUN DES ACTEURS Les réseaux de santé sinscrivent dans cette démarche. La coopération des acteurs La consultation de prévention en médecine générale – SFSP – 4 décembre 2006

23 Merci


Télécharger ppt "Les réseaux de santé Dr Didier Bry Médecin coordinateur Réseau Addictions VIH Hépatites RESAD Vaucluse Camargue Avec le concours de Gilles Poutout – Centre."

Présentations similaires


Annonces Google