La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Larissa- 27 septembre 2007. La mise en pratique de MEDACTHU cest 3 étapes orchestrées par 3 acteurs principaux Exercice de simulation scientifique dun.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Larissa- 27 septembre 2007. La mise en pratique de MEDACTHU cest 3 étapes orchestrées par 3 acteurs principaux Exercice de simulation scientifique dun."— Transcription de la présentation:

1 Larissa- 27 septembre 2007

2 La mise en pratique de MEDACTHU cest 3 étapes orchestrées par 3 acteurs principaux Exercice de simulation scientifique dun tremblement de terre par le BRGM Exercice de simulation dune gestion locale et nationale de la crise Secrétariat Général de la Direction Civile de Larissa). Exercice de simulation sur la réactivité des partenaires Medacthu à répondre aux besoins générés par la crise Mission Humanitaire Internationale PACA

3 Simulation scientifique dun tremblement de terre à Larissa Coordinateur : BRGM

4 Méthodologie Générale

5 1) Évaluation de laléa Acquérir les données sismotectoniques locales (failles actives, sismicité historique et instrumentale) ; Évaluer laléa régional (contexte sismotectonique) ; Évaluer laléa local (géologie) ; Évaluer les possibles effets de site (lithologie : zones de remplissage et topographie : zones de reliefs) ; Choix de lévénement de référence à partir des données de sismicité.

6 Analyse du système urbain (zonage de la ville par quartiers homogènes, historique de lurbanisation) ; Inventaire et hiérarchisation des enjeux pour les besoins du scénario (habitat courant, bâtiments stratégiques, bâtiments historiques…) ; Classification du bâti par âge de construction et affectation dun indice de vulnérabilité ; Évaluation de la population (population par quartier, active, mouvements journaliers…) ; Mise en évidence des axes de transport privilégiés ; Évaluation à partir des données précédemment acquises de la vulnérabilité physique, fonctionnelle et sociale par le biais dindices de vulnérabilités. 2) Évaluation de la vulnérabilité

7 3) Évaluation du risque Saisie des données (phénomène, aléa, bâti et vulnérabilité) sur un logiciel de simulation (Armagedom); Simulations sur le logiciel ; Mise en forme des résultats (cartes des accélérations, carte des intensités, carte des effets de site, répartition des dommages et des préjudices humains,…); Interprétation des résultats

8 Données minimum nécessaires pour la réalisation dune simple simulation Premier objectif à atteindre : lévaluation des dommages sur les constructions Données nécessaires 1 Carte des intensités ou accélérations (prenant en compte ou pas les effets de site), pour un séisme historique connu 2 Classification du bâti par âge de construction et affectation dun indice de vulnérabilité 3 Zonage de la commune en quartiers homogènes vis à vis du type de bâtiments, et estimation du nombre de bâtiments par quartier Deuxième objectif à atteindre : lévaluation des préjudices humains Données nécessaires 4 Répartition statistique de la population par quartier homogène Évaluation des préjudices humains sur le territoire de la commune 5

9 Exercice de simulation pour une gestion locale et nationale de la crise à Larissa, Hellas. Coordinateur : Secrétariat général pour la protection civile de Thessalie Date: jeudi 27 septembre 2007 Lieu: Grecotel Larissa Imperial

10 Le scénario Le scénario prévoit un tremblement de terre sans précédent dans une région qui enregistre historiquement des tremblements de terre de très forte magnitude avec des impacts spécifique. Lobjectif est de gérer la crise de façon à minimiser le nombre de victime, à subvenir aux besoins des populations en détresse et à ramener la prospérité économique et social dans la ville. Tous ces résultats doivent être atteint dans un délais minimal et à des couts raisonnable. Pendant le déroulement des activités de secours un second tremblement de terre viendra perturber lexécution des activités et des plans durgence auparavant établie. De ce fait, des réajustements seront nécessaire.

11 Localisation géographique du tremblement de terre: Larissa Dans le passé, la ville de Larissa a été à de multiple reprises, victime de tremblement de terre de forte magnitude. Depuis de nombreuses années la terre de Larissa ne tremble plus. Ce fait augmente le risque dune prochaine catastrophe sismique dans la région de Thessalie. Larissa étant la capital économique de la région de Thessalie, tout trouble dans la vie économique et sociale de cette ville affecterait irrémédiablement lactivité entière de la région. Dautre part, limportant réseau autoroutier et ferroviaire qui dessert la ville de Larissa peut permettre à la fois dacheminer rapidement les besoins sur le lieux du tremblement de terre mais peut aussi être endommagé et ainsi causer des problèmes de transport entre le nord et le sud de la Grèce. A ceci sajoute la présence dun gazoduc et dindustries travaillant des substances toxiques. Lurbanisme de la ville est hétérogène, puisque le niveau des mesures antisismiques varie selon les zones de construction et contribue à augmenter la vulnérabilité de la région dans son ensemble.

12

13 Les buts de lexercice de simulation Cet exercice de simulation de renommée internationale a été conçu pour tester les plans et procédures durgence dans le cas dun tremblement de terre majeur. Laccent sera mis sur la coordination des procédures, la familiarisation de tout les organismes impliqués et la mise en pratique de leur domaine daction respectifs sur un événement de la sorte. Les résultats de lexercice de simulation et une gestion plus appropriée de la crise émergeant de lexercice de simulation seront soumis à tous les participants et aux autorités( Secrétariat General de la protection civile) pour donner lieu à une révision des plans et procédures préexistants. Le réseau de protection civil MEDACTHU a été conçu pour fournir une aide internationale aux personnes dans le besoin. Les régions potentiellement à risque seront testées pour identifier les faiblesses et les points a améliorer afin de pouvoir dans un futur proche fournir une aide adapté et posséder un outil performant pour gérer à grande échelle de tels désastres.

14 Les acteurs Description de la procédure Une équipe dexpert évaluera limpact de certaine décisions prises sur lensemble des situations et la faisabilité de certaines déclarations faites (ex: la vérification des bâtiments effondrées peut être apprécier en une demi-heure). Cette équipe dexpert connaît les marches de manœuvre sur toutes les situations et procédures à mettre en œuvre en pareil cas. Elle nest pas rattachée à lappareil de la protection civile de la Région de Thessalie. Bien sur, lensemble de lexercice sera réalisé en grec. Des interprètes anglais et français couvriront lexercice de simulation pour les invités et participants de nationalités diverses.

15 Information sur lévènement (Sous réserve de la validation modélisation BRGM) Evénement: un important tremblement de terre et un second méta- tremblement de terre. Caractéristique: Magnitude de 7.2 sur léchelle de Richter pour le premier tremblement de terre, magnitude de 5.5 sur léchelle de Richter pour la seconde secousse. Echelle de temps: Pendant lexercice, 72 heures soit 3 jours après la secousse seront simulées. Le premier et le deuxième jour seront simulés sur deux heures et le troisième jours sur 1h30. Dans la pièce dexpérimentation, une horloge digital affichera léchelle de temps technique choisi pour réaliser lexercice. Epicentre: au Nord Est à 10 km du centre de Larissa. Saison: Hiver (Janvier). Jour: Mardi Time: 11h30 (presque lheure de pointe) Cible concernée: groupes scolaire, boutiques, agences, usines. Condition météorologique: vent partiel avec épisode nuageux, température extérieure de 4° à 9° degré Celsius.

16 Les dommages Cela dépend du niveau des mesures antisismiques rempli par chaque quartier, zone et du caractère vulnérable des habitations (0 à 5 % des habitations sont effondrées). La seconde secousse sismique augmentera le pourcentage de bâtiments écroulés de 0 à8 % selon la zone de construction. Des débris bloqueront laccès aux routes stratégiques, des ponts seffondreront. Le gazoduc enregistrera de sérieux dommages. Enfin, les industries chimique risquent de connaitre des fuites de substance dangereuse provenant de la non étanchéité de leur cuve de stockage.

17

18 Population dans le besoin Victimes: 5 à 50 dans des lieux sélectionnés (barrière dimmeuble, usines) Blessés: 50 à 300 des lieux divers (écoles, immeubles, usines) Personnes ensevelies: 50 à 150 dans des lieux divers (agence, écoles, immeubles, usines) Sans foyer: 2000 à personnes + les personnes qui sont effrayées de retourner chez elles et de dormir dehors pendant les première 48 h ( 2 jours), ce qui ramène le nombre de personne sans foyer à personnes

19 Les organismes participants Civil Protection Agencies in Region of Thessaly, Prefecture of Larissa, Municipality of Larissa, and all other three prefecture and major municipalities in Thessaly, Technical Chambers in Thessaly, Technical and other related Departments of prefectures and major municipalities, Police, Fire Brigade, Hospitals, Emergency Health Care Services (EKAB), Utilities (gas, water, phone and electricity suppliers), Selected Volunteer Organizations, Representatives of Media, Specific Companies from Private Sector (ex Hotels, Pharmacies Stores, Special Equipment suppliers, Catering providers, Food Associations, Stores with Blankets, tents), Army, Transportation Companies (Urban buses, railway company, taxis etc), University of Thessaly (Systems Optimization Laboratory), Representative of MEDACTHU project, Journalists, Psychologists Associations, Interpreters, etc

20 Les objectifs Durant lexercice de simulation le département de la protection Civile de la Région de Thessalie testera les procédures, plans et mesures durgence existantes et à mettre en place suite à un tremblement de terre. De plus les découvertes découlant des études spécifiques sur les tremblements de terre et risques industriels seront mises en pratique sur les actions futures. Lutilisation de technologie moderne comme le système de support décisionnel sera testé pour évaluer sa capacité à supporter les autorités de la protection civile sur des tâches compliquées: lallocation des ressources (les équipements, le personnel), lévacuation des zones à risque, la programmation horaire du traffic.etc Sur les désastres majeurs, laide internationale est indispensable. Cest ici que le réseau de protection civile MEDACTHU intervient et sera testé afin de vérifier son opérationnalité et la capacité de ses partenaires méditerranéens à fournir une aide spécifique en personnels qualifiés (équipe de secours, docteurs) et matériels (tentes, médecines).

21 Résultats-Evaluation- prochaines étapes: Après la fin de lexercice de simulation, les représentants de toutes les organisations impliquées feront une évaluation de leur activité. Cette évaluation permettra de tester lopérationnalité des intervenants. Les faiblesses et points forts seront choses seront soulignées. Des conseils détaillés sur les procédures à mettre en œuvre seront fourni.

22 Débriefing sur lexercice de simulation Une première discussion sur les résultats de lexercice aura lieu lors de la session daprès-midi afin de perfectionner les activités de solidarité. Tous les groupes et individus impliqués seront soumis à un débriefing afin de mettre en évidence les faiblesses apparues dans l effort de collaboration. Les efforts suivants concernent par exemple les équipes capables doptimiser le flux dinformation et de communication afin de réduire les pertes de vie. Lensemble des partenaires locaux et internationaux analyseront individuellement leur activité dans le respect des objectifs quils sétaient fixés. Un effort de convergence sera mené sur les méthodologies et les schéma opérationnels utilisables par les autorités local de la protection civile sur des événements de cette envergure, pour que dans le futur, le management de la crise par la coopération internationale puisse être facilement gérable, chose qui nest pas le cas actuellement. La présence des journalistes et des médias dans la phase de débriefing permettra aux deux partis (les autorités de le protection civile et les représentants des médias) de prendre conscience de la nécessité de coopérer sur des actions de prévention, de gestion et de réhabilitation Servir les citoyens est le but commun des deux partis et le besoin de convergence au niveau de leurs approches et perspectives respectives est urgent. Lexercice de simulation mettra en évidence des faiblesses et des points forts au niveau de le couverture des médias sur de telle catastrophe.

23 Exercice de simulation sur la réactivité des partenaires MEDACTHU à répondre aux besoins humains et matériels. Coordinateur : Mission « Humanitaire International » Date : 27 septembre 2007

24 Simulation de la réactivité du réseau Euro- méditerranéen MEDACTHU Temps réelTemps Fictif Jeudi 27 septembre - 9hMardi X Janvier - 11h 30 Un séisme de magnitude 7.2 sur léchelle de Richter se produit dans la zone de Larissa 09h 30 min17 h 30 min Le chef de file du projet Medacthu est alerté. Il réalise alors deux opérations : Appeler les partenaires pour quils contactent leurs urgentistes afin dintervenir dans les h. Ces derniers ont alors 5h 00 réelles pour nous faire savoir les moyens quils sont capables de mettre en œuvre. Envoyer un expert se joindre à léquipe Medacthu de façon à dresser un inventaire des besoins à court et moyen terme. 11h 15 min 1 er jour écoulé 14h 30 min Arrivée de léquipe Medacthu à laéroport. Départ pour Larissa

25 Simulation de la réactivité du réseau Euro- méditerranéen MEDACTHU Temps réelTemps Fictif 11h 45 min 20h 30 min Après 3 heures de réunion à Larissa, le groupe dexperts dresse une liste de compétences et de matériels nécessaires sur le court terme (entre 72 h et une semaine, sur fonds propres, ou collectifs) 11h 30 min17h 30 min Arrivée du groupe dexperts à Larissa 12h 45 min Le groupe dexperts sollicite de nouveau le réseau par voie électronique sur une seconde liste de compétences et de moyens à fournir dans un délai de 15 jours et plus. 08h 30 min 3 ème jour 14h 30 min 11h 30 min Fin de la simulation sismique. Fin du temps de réponse pour les urgentistes.

26 Informations données aux urgentistes membres du réseau MEDACTHU I. Besoins immédiats

27 Victimes : 5 à 50 dans des lieux sélectionnés (barrière dimmeuble, usines) Blessés : 50 à 300 des lieux divers (écoles, immeubles, usines) Personnes ensevelies : 50 à 150 dans des lieux divers (agence, écoles, immeubles, usines) Sans foyer : 2000 à personnes + les personnes qui sont effrayées de retourner chez elles et de dormir dehors pendant les première 48 h ( 2 jours), ce qui ramène le nombre de personne sans foyer à personnes

28 Quelques Exemples sur la nature des besoins qui pourront être transmis au x membres du réseau MEDACTHU I.besoins à court terme

29 Quelques besoins types Aider au déplacement des individus blessés Evacuer les zones et les voisinages susceptibles dêtre touchées par de nouvelles secousses. Sécuriser les infrastructures stratégiques, telles que les hôpitaux. Fournir des abris et les équipements connexes pour des populations délogées et effrayées de dormir dans leur habitation. Fournir un support psychologique. Evaluer les dégâts et prendre des mesures pour réparer ceux-ci.

30 Quelques autres besoins types Evaluer la résistance sismique des constructions et les baliser (code de couleur) afin de minimiser le nombre de personnes ayant besoins dun abri. Participer à linstallation des camps de fortune pour accueillir les sans abri et fournir les besoins de première nécessité (nourritures, eau...). Fournir une information précise au média et autorités dans les pays membres du réseau MEDACTHU Aider à fournir des information en temps réel aux habitants sur la progression des activités et des mesures prises.

31 FIN MERCI - Pour votre attention- Si ce projet vous a intéressé nous vous demandons de nous faire parvenir votre contributions et suggestions aux coordonnées suivantes:


Télécharger ppt "Larissa- 27 septembre 2007. La mise en pratique de MEDACTHU cest 3 étapes orchestrées par 3 acteurs principaux Exercice de simulation scientifique dun."

Présentations similaires


Annonces Google