La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LAncien Empire LAncien Empire - env. 2778-2100 av. J.-C. - Cest durant cette période que sont érigées les pyramides de Saqqarah et Gizeh. Le Moyen.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LAncien Empire LAncien Empire - env. 2778-2100 av. J.-C. - Cest durant cette période que sont érigées les pyramides de Saqqarah et Gizeh. Le Moyen."— Transcription de la présentation:

1

2

3

4 LAncien Empire LAncien Empire - env av. J.-C. - Cest durant cette période que sont érigées les pyramides de Saqqarah et Gizeh. Le Moyen Empire Le Moyen Empire – env av. J.-C. – Cette époque est marquée par le règne des princes puissants mais se termine par linvasion de lEgypte par les Hyksos. Les temples de Karnak voient le jour. Le Nouvel Empire Le Nouvel Empire – env av. J.-C. – Les Hyksos sont chassés. Ce sont les grandes dynasties : Aménophis, Ramsès… Cest la construction des temples de Louqsor et Abou Simbel. La Basse Epoque La Basse Epoque – av. J.-C. – LEgypte décline. Lempire est envahi par les Nubiens, les Assyriens puis les Perses. La période grecque La période grecque – ap. J.-C. – Alexandre le Grand, roi grec, conquiert la vallée du Nil et fonde Alexandrie. Cléopâtre VII sera la dernière reine grecque à régner.

5

6 Pyramide de Saqqarah

7 Pyramides de Gizeh

8 La civilisation Egyptienne est lune des plus anciennes et des plus riches du monde. Elle a trouvé naissance, dans lest de lAfrique, il y a environ ans et a marqué lAntiquité. Les Egyptiens sont divisés en plusieurs classes : prêtres, scribes, soldats, paysans, artisans. Le pays est dirigé par un pharaon plus puissant quun roi. Des monuments grandioses sont élevés à sa gloire et à celle des dieux. De nos jours, beaucoup de ces édifices attirent toujours les touristes. Avant sa réunification, lEgypte était divisée en deux royaumes, la Haute-Egypte et la Basse-Egypte. En av. J.-C., le roi Narmer de Haute-Egypte conquiert le royaume du nord. Le Nil a entièrement déterminé la vie des Egyptiens en fertilisant les terres qui le bordaient. Il facilitait aussi la navigation fluviale en permettant aux commerçants étrangers de venir à lintérieur de lEgypte grâce au delta. Ils ont su utiliser cet atout et ont, ainsi, fait prospérer leur royaume.

9 Temple de Karnak

10 Le temple de Louqsor.

11 Temple dAbou Simbel

12 La vie quotidienne des Egyptiens est bien structurée. Ils habitent dans les villes et villages où se déroule lactivité économique. Ils vivent en communauté et, sous le même toit, plusieurs générations sont réunies. Cependant, on ne vit pas vieux à cette époque. Il règne un grand esprit de solidarité. Les familles sont regroupées en clans sous la responsabilité dun chef. Les maisons sont construites en pisé ( argile mélangée avec de la paille hachée). Le bois de palmier sert à faire des poutres mais ne permet pas de fabriquer des charpentes compliquées. Une terrasse est aménagée sur la partie supérieure du bâtiment et cest la pièce où tout le monde aime se réunir. Les intérieurs ne comportent que des meubles très simples tels que tabourets, lits, chaises. Les familles les plus aisées possèdent de vastes demeures entourées dun jardin, avec des murs ornés de fresques. Les Egyptiens célèbrent dimportantes fêtes annuelles rythmées par le calendrier solaire. Chaque année, au moment de la grande crue du Nil, cest la grande fête de lOpeh. Chez les riches, les réjouissances comportent toujours des mets raffinés, des boissons, de la musique, de la danse, des jongleries. Une fête nest vraiment réussie que si les invités sont repus, voire même, malades !

13 Illustration de la vie dun village avec ses maisons en pisé.

14 Divertissements au cours dune fête.

15 Les bijoux sont en or avec des incrustations de pierres comme des lapis-azuli et des turquoises. Les hommes et les femmes portent des bijoux comme parure mais aussi pour sattirer une protection magique. Les vêtements sont majoritairement en lin car il est aussi doux que la soie, plus solide et plus frais que le coton. Les sandales, à pointes recourbées, sont en roseaux tressés ou en cuir. Les femmes sont coquettes, elles se maquillent avec des poudres obtenues de différentes pierres et se parfument le corps avec des huiles parfumées.

16 Venu des hautes montagnes enneigées dAfrique centrale, le Nil traverse km de rochers et de déserts arides jusquà la Méditerranée. Il se charge de boue en dévalant les pentes. Fin septembre, linondation recouvre les rives et se retire en laissant le limon qui donne une excellente terre pour la culture. Aussi, avant cette période, prêtres et paysans prient intensément pour larrivée de cette crue. Afin den limiter les effets dévastateurs, les scribes et les prêtres, qui possèdent la science de lirrigation, font monter des talus de terre et creuser des rigoles pour canaliser leau autour des habitations. Outre les bienfaits pour la culture, le Nil est une manne pour les pêcheurs car il regorge de poissons. Les barques sont construites en bottes de roseaux. Cependant, les pêcheurs doivent être prudents car nombreux sont les grands crocodiles qui peuplent le fleuve. On pratique la pêche au filet et au harpon. Les paysans troquent des légumes et des fruits contre des poissons. La chasse fait également partie des ressources naturelles. Presque tous les Egyptiens pratiquent lagriculture. Les villages vivent de leur production. Les années dabondance permettent dexporter. Une grande partie de la récolte va aux impôts. Cest un scribe qui tient les comptes en prévoyant lalimentation des paysans, des prêtres, les réserves à semer pour lannée suivante et une sécurité en cas de disette. Limpôt, réclamé par le pharaon, consiste à emmagasiner de la nourriture pour les paysans qui travailleront sur les grands chantiers.

17 La moisson

18 Le puits à balancier permet de remonter des seaux deau sans beaucoup defforts.

19 Les nobles aiment chasser mais pour des raisons autres que la nécessité de manger. Tout dabord, ils pratiquent cet art par plaisir mais aussi, cela leur sert dentrainement guerrier. Ils aiment guetter les oiseaux sauvages qui planent sur les marais et ils se servent de lances.

20 Tout le long du Nil se trouvent des ports car le commerce et lartisanat se sont bien développés. Les commerçants égyptiens traversent la mer Rouge ou le désert pour exporter et importer différents produits. A cette époque, les achats sont réglés par le troc. Les marchands ont souvent de solides compétences en navigation car ce sont eux qui commandent les manœuvres aux matelots. Les bateaux sont profilés pour avancer le plus rapidement possible mais ils sont aussi ventrus pour contenir les marchandises. La Haute-Egypte et la Basse Egypte produisent des denrées différentes : fruits, légumes, céréales, viande, peaux. Avec les autres pays, les marchands égyptiens échangent papyrus, étoffes, épices, bois, poteries et aussi des défenses divoire. Les artisans sont nombreux et variés : tisserands, potiers, vanniers, fondeurs de métaux…

21

22 Le métier à tisser est horizontal. Ce sont les femmes qui exercent lactivité du tissage. Le textile soigneusement tissé est destiné aux vêtements et à lameublement.

23 Au bord des cours deau, pousse losier dont les tiges minces, souples et sans nœuds peuvent être facilement travaillées, pour la confection de paniers. Les fruits conservés dans ces derniers mûrissent sans sabimer.

24 Lors de fouilles, de nombreux restes de poteries ont été retrouvés. Grâce aux traces de doigts, imprimées parfois depuis 40 siècles, il est possible de distinguer les poteries qui ont été façonnées à la main de celles tournées sur un tour avant la cuisson.

25 Des apprentis fondeurs actionnent des soufflets en cuir pour atteindre la température nécessaire à la fonte des métaux.

26 Lécriture fait partie des traces les plus importantes qui nous restent du monde égyptien antique. Celui qui maitrise lécriture est un scribe; cest un personnage très respecté par tous. Il représente lintermédiaire entre la population, les prêtres et le pharaon. Il est aussi comptable et peut accéder à des hautes fonctions comme ambassadeur, juge ou vizir. Au travers de la comptabilité quil tient, il assure léquilibre dans la société. Il est le seul à connaitre, à savoir lire et à tracer les hiéroglyphes (plus de 800). Ces derniers sont surtout réservés aux questions sacrées et utilisés dans les temples et les tombeaux. Lécriture hiératique, plus simple, semploie dans le quotidien. Souvent scribes de père en fils, les garçons étudient lécriture jusquà 16 ans. Les filles, nayant pas accès à lenseignement, restent à la maison. Les élèves sentrainent dabord à atteindre la perfection du dessin pour ensuite commencer à apprendre lécriture hiératique. La maitrise des hiéroglyphes demande des années. Tous les étudiants ne deviennent pas scribes. Les écritures sont réalisées sur des papyrus. Ces derniers sont fabriqués à partir de la plante du même nom qui pousse au bord de leau. Elle est fauchée puis coupée en morceaux de la longueur désirée. Louvrier taille les morceaux en fines lamelles quil martèle avec un maillet. Elles sont mises les unes sur les autres en deux couches qui se croisent à angle droit. La feuille obtenue est humidifiée, couverte dun tissu protecteur et martelée puis remise à sécher.

27 Les élèves se servent de roseaux taillés, quils rangent dans un plumier, et dencres de couleur. Ils lavent lencre afin de pouvoir utiliser plusieurs fois le papyrus.

28 Ci-contre, des signes représentant des idéogrammes qui, assemblés, peuvent donner des phrases complètes : 1) Œil - 2) pain - 3) vautour - 4) donner. Ci-dessous, des hiéroglyphes.

29 La pierre de Rosette. La pierre de Rosette est un fragment de stèle de lEgypte antique. Elle a été découverte, en 1798, par un soldat de Bonaparte. Elle est gravée dun même texte en dialecte égyptien, en hiéroglyphes et en grec ancien. Cest un décret promulgué à Memphis par le pharaon Ptolémée V, en 196 avant notre ère. Cest Champollion qui, en 1822, trouve la clef de la traduction de cette écriture, grâce à la présence du texte en grec. Dès son enfance, Champollion se montre passionné pour les hiéroglyphes et il est polyglotte. Dès son retour dEgypte, il écrit un dictionnaire égyptien.

30 Pour les Egyptiens il y a une vie après la mort. Pour cette raison, ils désirent protéger leurs dépouilles et, par conséquent, leurs âmes. Cest aussi pour cette idée de protection que les pharaons ont fait construire les pyramides afin dy abriter leurs tombes et celles de leurs proches. Le peuple na pas les moyens de se faire ériger des tombeaux somptueux mais tous peuvent se faire embaumer. Cest un traitement long et méthodique qui permet de conserver les corps avant lensevelissement du corps. Des cérémonies et récitations de formules magiques accompagnent lembaumement. Ce rite démontre combien la vie post-mortem est importante pour les Egyptiens. Dans les tombes, sont déposés des objets différents pour accompagner le mort dans son voyage. On y place de la nourriture, des choses quil aimait, du maquillage pour les femmes, des papyrus avec des écrits religieux et, souvent, une petite barque symbolisant le voyage vers les dieux. Les égyptiens pensent que louest, là où se couche le soleil, est le royaume des morts. Dans le cortège, accompagnant le défunt, vers sa dernière demeure, se trouvent des pleureuses professionnelles. Devant la sépulture, ont lieu différents rites accompagnés de récits religieux et magiques afin que le mort soit bien accueilli par les dieux.

31 Le sarcophage est la partie qui enveloppe le cercueil. Il est en bois peint, en pierre, décoré dargent, dor, de pierres précieuses. Les ornements sont dautant plus riches que le défunt a une position élevée. Les égyptiens du peuple se contentent dun simple cercueil ou de nattes de végétaux ou encore de peaux de mouton. Ci-contre, la petite barque déposée dans la tombe du défunt.

32 Lembaumement

33 La pesée du cœur est une croyance très importante au moment du passage dans lau- delà. Annubis, dieu à tête de chacal, pose sur une balance, dun côté le cœur du mort, de lautre la plume de vérité. Si la balance se déséquilibre, un monstre à tête de crocodile, avec des pattes avant de lion et des pattes arrière dhippopotame, dévore lâme ce qui plonge le défunt dans une mort définitive. Si léquilibre est maintenu entre les deux plateaux, lâme peut être accueillie dans lau-delà.

34 Informations prises sur le Net et dans « lEgypte ancienne des Editions Fleurus. Photos et illustrations du livre ci-dessus et du Net. Musique : Symphonie égyptienne n°25 de Mozart. (extrait). Conception, et réalisation : L. Cavallari. Date : Novembre Mes diaporamas sont hébergés sur le site de :

35


Télécharger ppt "LAncien Empire LAncien Empire - env. 2778-2100 av. J.-C. - Cest durant cette période que sont érigées les pyramides de Saqqarah et Gizeh. Le Moyen."

Présentations similaires


Annonces Google