La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Ossiculoplasties et reprises étude rétrospective Eric Rondini-Gilli*, Alexis Bozorg Grayeli, Isabelle Mosnier, Nicolas Julien, D. Bouccara, Olivier Sterkers.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Ossiculoplasties et reprises étude rétrospective Eric Rondini-Gilli*, Alexis Bozorg Grayeli, Isabelle Mosnier, Nicolas Julien, D. Bouccara, Olivier Sterkers."— Transcription de la présentation:

1 Ossiculoplasties et reprises étude rétrospective Eric Rondini-Gilli*, Alexis Bozorg Grayeli, Isabelle Mosnier, Nicolas Julien, D. Bouccara, Olivier Sterkers Service ORL, Hôpital Beaujon, AP-HP, Faculté Xavier Bichat, Université Paris VII, Clichy, France * Département ORL Clinique chirurgicale du golfe de St-Tropez, pôle de santé public-privé.

2 Prothèses ossiculaires Diversité Avantages, désavantages Résultats variables suivant la pathologie, le type de prothèses* : 69 % RR < 20 dB si type II, 55 % si type III, 31 % en labsence de marteau* Causes déchecs : reprise évolutive, extrusion, déplacement.. Le problème prioritaire reste lexérèse du cholestéatome Les ossiculoplasties. Rapport Soc Franç. ORL 1987) (* Les ossiculoplasties. Rapport Soc Franç. ORL 1987)

3 Matériel : 650 interventions, 442 ossiculoplasties Senior (65 % des interventions) et 6 CCA. 350 otites chroniques, 240 ossiculoplasties (68 %) : -130 TII -110 TIII 300 cholestéatomes : 202 ossiculoplasties (67%) : –100 T II et 102 T III –180 réalisées lors du premier temps opératoire. –230 interventions en un temps (76 %),

4 Méthodes > Évaluation à 24 mois en moyenne > Résultats fonctionnels* (0,5 à 3 KHz) : Gain en conduction aérienne (CA) Rinne résiduel (RR) postop Conduction osseuse (CO) 4 KHz * Committee on Hearing and Equilibrium guidelines for the evaluation of results of treatment of conductive hearing loss. Otolaryngol Head Neck Surg., 1995; 113 :

5 Techniques Chirurgicales Voie postérieure 97 % 520 techniques fermées (TF, 80 %)520 techniques fermées (TF, 80 %) 130 techniques ouvertes (TO, 20 %)

6 Hydroxyapatite (HA) composite, autogreffes denclume et Téflon tout HA 2001 –2004 HA / Titane Évolution des prothèses Hydroxyapatite (HA) composite, autogreffes denclume et Téflon tout HA 2001 –2004 HA / Titane

7 Résultats fonctionnels

8 Porp (n=230)

9 Torp (n=212)

10 Facteurs influençant les résultats des ossiculoplasties TO vs TF/epitympanotomie conservatrice : RR, p<0,05 Reprises (38 %) vs premières intentions : RR, p<0,001 Absence détrier : RR, p<0,001 Cholestéatomes vs otite chronique « simple » dans la même période (n=350) : RR, p<0,02 Dans notre expérience, prothèses en HA recouvertes de cartilage, utilisation récente du Titane

11 Reprises dossiculoplasties (n=150/442, 34%) 150 reprises (46 reprises de patients déjà opérés dans le service). Pathologies en causes : 50 OCS (33 %), 90 cholestéatomes (60 %), 10 poches de rétractions (7 %)

12 Matériaux utilisés Tympanoplasties de type II (n=70)Tympanoplasties de type II (n=70) 20 autogreffes denclume 20 goldenberg® composite hydroxyapatite / plastipore 10 Ionos® 20 Xomed® tout hydroxyapatite, surmontées de cartilage Tympanoplasties de type III (n=80)Tympanoplasties de type III (n=80) 40 Goldenberg®, 20 Klein® 20 Xomed®

13 Résultats fonctionnels

14 Porp

15 Torp

16 Facteurs prédictifs des résultats fonctionnels (RR) des reprises dossiculoplasties Manche du marteau (MM) anormal (p=0,001) Arche stapédienne altérée (n=80, p<0,001) Mastoïdectomie non conservatrice (MNC, n=45) comparée à MC (n=45, p<0,001) ou à labsence de geste mastoïdien (n=60, p<0,001) Reprises (n=150, p<0,001) Choléstéatomes (n=90, p<0,05).

17 Conclusions Résultats auditifs (rinne résiduel) moins bons pour les reprises dossiculoplasties 5 Facteurs prédictifs « favorables » (étrier/technique/1ère intention/prothèse/pathologie). Meilleurs résultats auditifs dans cette étude avec les prothèses tout hydroxyapatite Xomed® surmontées de cartilage Facteurs défavorables souvent liés (étrier absent, récidives) Dans notre expérience, Dans notre expérience, si l'exérèse est satisfaisante, le cholestéatome de l'oreille moyenne chez l'adulte sera opéré en un temps avec ossiculoplastie à l'aide de prothèses en hydroxyapatite ou titane recouvertes de cartilage.


Télécharger ppt "Ossiculoplasties et reprises étude rétrospective Eric Rondini-Gilli*, Alexis Bozorg Grayeli, Isabelle Mosnier, Nicolas Julien, D. Bouccara, Olivier Sterkers."

Présentations similaires


Annonces Google