La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

P OUR UNE TAXATION PLUS FORTE ET PLUS EFFICACE DES PRODUITS DU TABAC EN A FRIQUE DE L O UEST Pape Yona MANE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "P OUR UNE TAXATION PLUS FORTE ET PLUS EFFICACE DES PRODUITS DU TABAC EN A FRIQUE DE L O UEST Pape Yona MANE."— Transcription de la présentation:

1 P OUR UNE TAXATION PLUS FORTE ET PLUS EFFICACE DES PRODUITS DU TABAC EN A FRIQUE DE L O UEST Pape Yona MANE

2 O BJECTIF DE L A RGUMENTAIRE Proposer un document de plaidoyer pour réformer la fiscalité sur le tabac dans les pays de la CEDEAO. Ajustement Harmonisation

3 R ESSOURCES MOBILISÉES Ensemble des ressources du projet régional recherche-action du CRES. 15 rapports profil-pays individuels Rapport de synthèse régional Résultats des ateliers Littérature internationale sur le tabac OMS Banque mondiale Travaux de centres de recherche Organismes et associations de lutte anti tabac

4 P LAN PROPOSÉ POUR L ARGUMENTAIRE Pourquoi est-il important de lutter contre le tabagisme? Pourquoi augmenter les taxes dans lespace CEDEAO? Y a-t-il des risques sur les recettes fiscales, lemploi et la contrebande? Quelle est la taxation adéquate dans lespace CEDEAO? Simulations sur les effets de changement de modes et niveaux de taxation. Recommandations pour une meilleure réforme.

5 P OURQUOI EST - IL IMPORTANT DE LUTTER CONTRE LE TABAGISME ? Tabagisme élevé dans la zone CEDEAO Tabac très accessible Fortes taxes dans les autres pays Population très jeune Politiques intensives des industries du tabac

6 POURQUOI LUTTER CONTRE LE TABAGISME ? Le tabagisme menace la santé des citoyens. Action directe sur la santé du fumeur Tabagisme passif des autres citoyens Cultivateurs de tabac différentes maladies associées au tabagisme. Les fumeurs et les non-fumeurs sont concernés

7 SUITE Source: OMS (2012)

8 SUITE Causes du décès Âge: 30 ans et plus Décès attribués au tabac % de décès attribuable au tabac Maladies non- transmissibles Maladies respiratoires12399 Cancers9640 Maladies cardio- vasculaires Source: Global burden of desease, OMS (2012 )

9 C OÛTS ESTIMÉS DES MALADIES LIÉES AU TABAGISME Côte dIvoire: 27 milliards de FCFA (environ 13 millions de $ US) en 2007(Tobacco Control Africa, 2007). Sénégal, estimé à 51 milliards de FCFA (environ 25 millions de $US) en 2011 (Kassé, 2011).

10 SUITE Tabagisme est un facteur de pauvreté. Plusieurs choix possibles pour montrer ce lien Dépenses mensuelles de tabac comparées aux dépenses en alimentation, en santé et en éducation. Coût dopportunité des dépenses en tabac des ménages. Coût dopportunité des dépenses en tabac au niveau national Alimentation Santé Education

11 POURQUOI AUGMENTER LES TAXES ? Faiblesse des taxes dans la CEDEAO

12 Les taxes sont élevés dans les autres pays

13

14

15 Moins de 40% du prix de vente dans la CEDEAO Plus de 60% du prix de vente dans les pays à revenu élevés. Moyen le plus efficace pour réduire la consommation. Exemple: cas de France Forte augmentation au départ Une augmentation continue Les périodes de relâchement ont eu des impacts forts

16 faire payer au fumeur la totalité du coût du tabagisme Les prix doivent contenir la totalité des charges Une partie du coût social est à la charge des non- fumeurs Consentement – compensation Rôle des pouvoirs publics

17 L ES RISQUES POUR L EMPLOI, LES RECETTES FISCALES ET LA CONTREBANDE Risque pour lemploi Le secteur est créateur demploi: Mais la production de tabac: Forte intensité capitalistique Peu de travailleurs Commercialisation: pas exclusive au tabac Risque pour les recettes fiscales Avec lélasticité : variation nette des recettes est positive

18 Risque pour la contrebande Activité criminelle Position des autorités: application des règles de contrôle, maintenir la taxation forte.

19 T AXATION ADÉQUATE POUR LA CEDEAO. Types de taxes prélevées Ad valorem Avantages: Augmentation des taxes avec les prix indexation automatique du prix à linflation Inconvénients: Des recettes fiscales moins prévisibles Difficulté dadministration Encouragement des bas prix Accentuer les écarts de prix entre produits

20 Taxes spécifiques: Avantage: Prévisible Détermination facile du montant de taxes Facilité dadministration Augmentation du prix de tous les produits Inconvénients: Érosion de sa valeur par linflation Possibilité de modification des caractéristiques du produit

21 Taxes effectives dans lespace CEDEAO: Manque dharmonie: Dans les modes Dans les taux Linefficience de la taxation dans la CEDEAO: Planchers et plafonds Permettent pas la réalisation des objectifs de la CCLAT

22 S IMULATIONS SUR LES TAXES Portant sur les données dun pays représentatif Deux familles de modèles: Seules augmentation de droits ad valorem Association des droits ad valorem avec des taxes spécifiques Hypothèses des modèles: Hypothèse 1 : La TVA est collectée au taux de 18%. Hypothèse 2 : marge supposées à 0.04 $US et 0.06 $ US par paquet (grossiste et détaillant) Hypothèse 3 : Les variations de quantités consommées sont obtenues par utilisation des élasticités-prix de la demande de consommation (0.4)

23 R ÉSULTATS Principaux résultats: Modèle 1: 40 à 45% pour les prémiums et 20 à 40% pour les économiques Variation de prix: -10% et 9% Variation des consommations: -4% au total Variation de recettes fiscales: 21% Part taxes daccise dans le prix de vente au détail : 15,75% Modèle 2: taxe spécifique unique de $US par tige pour les deux catégories de cigarettes. Variation de prix: 90% et 145% Variation des consommations: -44% au total Variation de recettes fiscales: 165% Part taxes daccise dans le prix de vente au détail : 55%

24 Modèle 3: Une taxe spécifique de $US et un plancher ad valorem de 45% pour les deux catégories de cigarettes Variation de prix: 95% et 140% Variation des consommations: -45% au total Variation de recettes fiscales: 90% Part taxes daccise dans le prix de vente au détail : 69% Réalisation des 70% de part de taxe dans le prix de vente: plus évidente avec les modèles associant les deux types de taxe. Baisse significative de la consommation, hausse des recettes fiscales et du prix de vente.

25 RECOMMANDATIONS Instaurer une taxe spécifique unique de $US par tige de cigarettes pour toutes les catégories vendues sur le marché des pays de la CEDEAO. Solution de remplacement : Supprimer les plafonds qui restreignent les marges de manœuvre des États qui veulent appliquer une forte taxe; instaurer un plancher dau moins 50% et lui associer une taxe spécifique de $US par tige de cigarettes pour toutes les catégories et marques.

26 RECOMMANDATIONS Les revenus et linflation augmentent chaque année. Il faut que laugmentation de la taxe spécifique soit chaque année automatiquement supérieure à celle de ces deux variables. Inscrire les produits du tabac dans la liste des produits de la 5 e bande tarifaire à 35%.

27 DIARAMA


Télécharger ppt "P OUR UNE TAXATION PLUS FORTE ET PLUS EFFICACE DES PRODUITS DU TABAC EN A FRIQUE DE L O UEST Pape Yona MANE."

Présentations similaires


Annonces Google