La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES PSYCHOTROPES Les psychotropes sont des médicaments exerçant leurs activités sur lensemble du psychisme. Ils possèdent des propriétés : sédatives ou.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES PSYCHOTROPES Les psychotropes sont des médicaments exerçant leurs activités sur lensemble du psychisme. Ils possèdent des propriétés : sédatives ou."— Transcription de la présentation:

1 LES PSYCHOTROPES Les psychotropes sont des médicaments exerçant leurs activités sur lensemble du psychisme. Ils possèdent des propriétés : sédatives ou stimulantes 1 1

2 2 CLASSIFICATION DES PSYCHOTROPES LES PSYCHOLEPTIQUES ou sédatifs psychiques LES PSYCHOANALEPTIQUES ou stimulants des activités mentales LES NORMOTHYMIQUES ou régulateurs de lhumeur LES PSYCHODYSLEPTIQUES ou produits toxicomagènes 2

3 LES PSYCHOLEPTIQUES LES NEUROLEPTIQUES LES SEDATIFS LES POLYVALENTS LES DESINHIBITEURS LES ANXIOLYTIQUES LES BENZODIAZEPINES LES NON BENZODIAZEPINES LES HYPNOTIQUES LES BARBITURIQUES LES BENZODIAZEPINES ET APPARENTES 3

4 LES NEUROLEPTIQUES LES SEDATIFS LES POLYVALENTS LES DÉSINHIBITEURS LARGATIL ® NOZINAN ® TERCIAN ® DROLEPTAN HALDOL ® CLOPIXOL ® FLUANXOL ® LEPONEX ® … DOGMATIL ® SOLIAN ® … 4

5 LES NEUROLEPTIQUES INDICATIONS ET ACTIONS Traitement des psychoses aigues Activité sédative : efficacité sur angoisse psychotique Activité antiproductive : efficacité sur les symptômes psychotiques productifs : délires – hallucinations Activité antidéficitaire : efficacité sur les effets : inhibition, repli autistique… 5

6 LES NEUROLEPTIQUES MODE DACTION action centrale action antidopaminergique symptômes parkinsoniens Antihistaminique, anticholinergique… 6

7 Voies : orales( cp – LP – gouttes) injectable CI : HS – grossesse - Enfant < 15 ans - risque de glaucome – rétention urinaire – Lésions hépatiques et rénales –Ant. dagranulocytose – Maladie de Parkinson - troubles du rythme cardiaque IAM : alcool - Lévodopa antagonisme - Lithium syndrome confusionnel – Carbamazépime 7

8 Effets secondaires et surveillance 8 NEURO LOGIQUES syndrome extrapyramidal : akinésie, tremblement, ptyalisme, akatisie, dyskinésie, épilepsie ( du seuil) surveillance clinique informer le médecin Ttt correcteur : antiparkinsonien NEURO VÉGÉTATIFS sédation, hypotension orthostatique, troubles atropiniques ( tachycardie, sécheresse buccale, constipation, rétention urinaire), hyperthermie et confusion (pers.âgée) surv. tension Alitement gommes à mâcher lavage de bouche régime riche en fibres de la ration hydrique 8

9 Effets secondaires et surveillance ENDOCRINIEN ET MÉTABOLIQUE aménorrhée, galactorrhée, baisse de la libido, prise de poids surveillance du poids faire verbaliser le patient adaptation posologique PSYCHIATRIQUES indifférence psychomotrice somnolence, anxiété, délire informer le médecin adaptation posologique changement de traitement SYNDROME MALIN hyperthermie ( si coma réanimation + DANTRIUM) arrêt du traitement PHOTO SENSIBILISATION éviter le soleil HÉMATOLOGIQUE Leucopénie - agranulocytose surveillance hématologique HÉPATIQUES Hépatites - nausées CARDIAQUES Hypotension orthostatique pouls tension artérielle 9 9

10 10 LES HYPNOTIQUES INDICATIONS Traitement symptomatique des insomnies – inducteurs du sommeil CLASSES PHARMACOLOGIQUES Benzodiazépines et apparentés : ROHYPNOL ® – HAVLANE ® - STILNOX ® – IMOVANE ® – THERALENE ® – NOCTRAN ® – MEPRONIZINE ® … LES NON BENZODIAZEPINES : GARDENAL ® 10

11 VOIES : orales( cp – LP – gouttes) CI : HS – IResp.S – Ihép.S - Syndrome d'apnée du sommeil – myasthénie av. NOCTRAN ® – MEPRONIZINE ® : Risque de glaucome - rétention urinaire IAM : alcool – autres dépresseurs du SNC : BZD – neuroleptiques – antidépresseurs – rifampicine ( efficacité) – érythromycine ( sédation) av. NOCTRAN ® – MEPRONIZINE ® : antiparkinsoniens – antisécrétoires – antihistaminiques H1… majoration des effets atropiniques 11

12 12 Effets secondaires et surveillance Dépendance psychique et physique Traitement de courte durée - Ne pas augmenter les doses – Arrêter progressivement le traitement Hypovigilance – trouble de lattention – trouble de la mémoire Surveiller les signes dun surdosage dépression respiratoire Déconseiller durant la grossesse – allaitement et chez les enfants et personnes âgés adaptation posologique Surveiller les signes : fatigue musculaire – amnésie – sensation ébrieuse – hypotension – constipation 12

13 LES ANXIOLYTIQUES OU tranquillisants INDICATIONS traitement symptomatique de lanxiété – du stress – de lhyperémotivité ACTIONS Myorelaxante Anticonvulsivante Anxiolytique Hypnotique 13

14 LES ANXIOLYTIQUES Benzodiazépines : LEXOMIL ® XANAX – LYSANXIA ® – TEMESTA ® - VALIUM ® AUTRES : Carbamates : EQUANIL ® Pipérazine : ATARAX ® Administration VOIES : injectable et orale Orale : traitement de lanxiété et insomnie Injectable : urgences neuropsychiques Rectale : prévention des convulsions chez nné et enfant 14

15 CI : Cf. hypnotiques - toxicomanes (sauf en cas de sevrage) IAM : alcool – autres dépresseurs du SNC : BZD – neuroleptiques – antidépresseurs – buprénorphine (TEMGESIC ® – SUBUTEX ® ) EFFETS SECONDAIRES ET SURVEILLANCE: Cf. hypnotiques 15

16 LES PSYCHOANALEPTIQUES Ou stimulants des activités mentales Les antidépresseurs Les psychotoniques ou noo-analeptiques (amphétamines) 16 LES ANTIDEPRESSEURS LES PSYCHOTONIQUES LES MIXTES LES SEDATIFS

17 LES ANTIDÉPRESSEURS LES PSYCHOTONIQUES LES IMAO – I nhibiteur de la Mono Amine Oxydase MOCLAMINE ® MARSILID ® LES MIXTES SEROPRAM ® SEROPLEX ® PROZAC ® DEROXAT ® CYMBALTA ® … LES SEDATIFS LAROXYL ® LUDIOMIL ® … 17

18 LES ANTIDÉPRESSEURS INDICATIONS Médicaments essentiels des troubles dépressifs, ils corrigent les dérèglements dépressifs de lhumeur. ACTIONS sur lhumeur triste : action thymoanaleptique définit la qualité de lantidépresseur sur lanxiété : sédatif sur linhibition : action psychotonique ou désinhibitrice 18

19 VOIE : orale gouttes buvables – cp CI : HS - Infarctus du myocarde récent (tricyclique) - glaucome – rétention urinaire - grossesse – allaitement - enfant <15 ans - lésions hépatiques et rénales - avec les imao aliments riches en tyramine IAM : Ne pas associer les IMAO aux : autres familles dantidépresseurs – antitussifs – antalgiques morphiniques syndrome sérotoninergique antiparkinsonien et triptans risque HTA alcool 19

20 Effets secondaires et surveillance CF. NEUROLEPTIQUES mais de moindre intensité Avec les antidépresseurs Surveiller létat clinique du patient Prévenir le risque suicidaire Arrêter le traitement progressivement 20

21 Les psychotoniques ou noo- analeptiques LES AMPHÉTAMINES INDICATIONS Narcolepsie chez ladulte et lenfant 6 ans Hyperactivité chez lenfant 6 ans ACTIONS Médicaments augmentant la concentration. 21

22 22 CI : Ne pas associer les IMAO – enfant< 6 ans – troubles psychotiques – hyperthyroïdie – manifestations dangoisse – tics… Effets indésirables et surveillance : Prescription après confirmation du diagnostic Surveiller la tension artérielle Nervosité – insomnie – céphalées – attention aux signes de surdosages

23 LES NORMOTHYMIQUES ou THYMORÉGULATEURS Actions sur les dérèglements de lhumeur et des accès maniaques de manière Préventive : psychoses maniaco-dépressive ou Curative : action sédative sur les états dagitation (action anti agressive ) 23

24 LES NORMOTHYMIQUES Le chef de file est le LITHIUM Avant toute mise en route du traitement contrôler : La fonction rénale (élimination rénale) La lithiémie doit être contrôlée régulièrement 24

25 LES NORMOTHYMIQUES LITHIUM ET SELS THERALITHE ® ACIDE VALPROÏQUE DEPAKOTE ® DEPAKINE ® DEPAMIDE ® CARBAMAZEPINE TEGRETOL ® LAMOTRIGINE LAMICTAL ® Ces 3 autres molécules sont prescrites dans les psychoses maniaco-dépressives rebelles au lithium 25

26 LE LITHIUM CONTRE INDICATIONS Grossesse – allaitement Insuffisance rénale Déplétion hydrosodée (régime ou traitement diurétique) INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES AINS Diurétiques Certains neuroleptiques toxicité lithium Carbamazépine – TEGRETOL ® 26

27 EFFETS SECONDAIRES ET SURVEILLANCE 27 NEURO PSYCHIQUES Sédation Tremblements Informer le médecin Contrôler la lithiémie DIGESTIFS Nausées Prise au moment des repas MÉTABOLIQUES Prise de poids Hyperglycémie Contrôler la glycémie NÉPHROTOXIQUE Soif et polyurie Contrôler la fonction rénale 27

28 EFFETS SECONDAIRES ET SURVEILLANCE 28 HÉMATOLOGIQUE Anémie - hyperleucocytos e Contrôler la NFS DERMATOLOGIQ UE Acné ou psoriasis Surveiller traitement symptomatique en fonction INTOXICATION AIGUE - SURDOSAGE Nausées – soif intense – tremblement – somnolence – coma – mort Réanimation rééquilibration électrolytique 28

29 ACIDE VALPROÏQUE VOIE : orale CI : HS – hépatite et antécédents IAM : méfloquine - millepertuis 29

30 CARBAMAZEPINE VOIE : orale CI : HS – allaitement – I Cardiaque – ant.hémopathies IAM : nombreuses cf. VIDAL ( IMAO – contraceptif oraux – alcool - 30

31 LES PSYCHODYSLEPTIQUES Produits toxicomagènes (LSD…) développant une pharmacodépendance et perturbant lactivité mentales. Effets recherchés par les toxicomanes. 31


Télécharger ppt "LES PSYCHOTROPES Les psychotropes sont des médicaments exerçant leurs activités sur lensemble du psychisme. Ils possèdent des propriétés : sédatives ou."

Présentations similaires


Annonces Google