La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Revue de Presse Du 24 novembre au 7 décembre Sandra Monteiro.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Revue de Presse Du 24 novembre au 7 décembre Sandra Monteiro."— Transcription de la présentation:

1 Revue de Presse Du 24 novembre au 7 décembre Sandra Monteiro

2 Élargissement L'élargissement de l'Europe ne divise que les députés socialistes. (24/11/03) L'Assemblée vote le traité sur l'élargissement de l'Union européenne. (26/11/03) Chirac appelle le Maghreb à accélérer son intégration avec l'UE. (4/12/03) L'Europe du Sud aidera le Maghreb à lutter contre le terrorisme. (6/12/03) Semaine décisive pour l'avenir de la construction européenne (7/12/03)

3 Résumé L'Assemblée nationale devait ratifier, mardi 25 novembre, l'entrée de dix nouveaux pays dans l'Union européenne. Tous les groupes parlementaires approuvent cette nouvelle étape. Seul le PS est divisé : ses deux courants minoritaires - NPS et Nouveau Monde - ont décidé de s'abstenir. Pour que le traité soit ratifié par le président Jacques Chirac, le projet de loi autorisant la ratification doit être voté dans les mêmes termes par l'Assemblée et le Sénat, comme un texte ordinaire. L'examen au Sénat est prévu le 10 décembre. Le président Jacques Chirac a appelé jeudi à Tunis les pays du Maghreb à accélérer leur intégration régionale afin de favoriser le rapprochement économique et politique avec l'Union européenne.

4 (suite) Plusieurs pays d'Europe du Sud se sont engagés samedi, à l'occasion du sommet euro méditerranéen de Tunis, à aider le Maghreb à lutter contre la pauvreté et les inégalités, qui selon eux font le lit du fanatisme islamiste. La construction européenne vivra à partir de lundi une semaine décisive, dont elle sortira dotée d'une constitution pour l'Europe des Trente, lestée d'un compromis paralysant pour l'avenir ou plongée dans la crise.lestée

5 Pacte de Stabilité Le gel du pacte de stabilité divise l'Europe. (25/11/03)gel La France et l'Allemagne font voler en éclats le pacte de stabilité. (25/11/03)voler en éclats La BCE propose une autre lecture du pacte de stabilité. (28/11/03) La fin du pacte de stabilité complique l'adoption du budget du chancelier Schröder. (28/11/03) UE - Barroso ouvert à une révision du Pacte sous conditions. (5/12/03) Pacte de stabilité: la sortie de crise s'annonce laborieuse. (6/12/03)

6 Résumé La Banque centrale européenne (BCE) a sévèrement critiqué, mardi, la suspension des procédures engagées contre l'Allemagne et la France pour le dérapage de leurs déficits, en laissant entendre qu'elle n'hésiterait pas à relever ses taux si cela devait conduire à une inflation excessive. Les Quinze suspendent la procédure devant mener à des sanctions contre la France et l'Allemagne. La polémique sur le Pacte atteint des sommets. Paris et Berlin ont obtenu que les procédures de sanction pour déficits publics excessifs soient interrompues. Prise contre l'avis de l'Espagne et de trois autres pays, cette décision est un désaveu pour la Commission et remet en cause la coordination des politiques économiques.

7 (suite) Deux jours après avoir protesté contre la suspension des procédures de sanction engagées contre la France et l'Allemagne, le président de la Banque centrale européenne (BCE), Jean-Claude Trichet, s'est prononcé, jeudi 27 novembre, contre une renégociation du pacte de stabilité et de croissance. Celui-ci impose que les déficits publics ne dépassent pas 3% du produit intérieur brut (PIB) pour les déficits des finances publiques. Le Premier ministre portugais José Manuel Durão Barroso s'est déclaré vendredi à Paris ouvert à une révision du Pacte de stabilité européen à condition de ne pas toucher à son contenu fondamental.

8 (suite) La sortie de la crise ouverte par la suspension du pacte de stabilité s'annonce laborieuse, tant la Commission européenne désavouée s'accroche encore au texte, qu'elle accepte d'appliquer avec plus de souplesse, mais que les États membres souhaitent à terme réviser.

9 Union Européenne Sortez, vous êtes mieux couverts (1/12/03) La Belgique présidera l'OSCE en 2006 (2/12/03) L'OSCE se donne plus de moyens contre le terrorisme. (3/12/03) Les architectes de la Constitution mettent en garde contre son "détricotage". (5/12/03) Une semaine à hauts risques s'ouvre pour l'Europe. (7/12/03) Guy Verhofstadt rêve de présidence. (7/12/03)

10 Résumé Les Quinze coordonnent davantage leurs systèmes de sécurité sociale. Les citoyens pourront bouger dans l'Union sans perdre leurs prestations. Louis Michel obtient pour la Belgique la présidence de cette organisation multilatérale basée à Vienne.

11 (suite) Le refus de la Russie d'accepter une déclaration commune réaffirmant ses engagements antérieurs sur la fermeture de ses bases en Géorgie et Moldavie,à l'issue du Conseil ministériel de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), qui s'est achevé mardi 2 décembre à Maastricht, laisse planer une incertitude sur les intentions de Moscou pour favoriser le retour à la stabilité dans les anciennes Républiques soviétiques situées aux portes de la future Union européenne élargie. Les architectes du projet de Constitution européenne ont exhorté les Quinze vendredi à ne pas modifier trop largement un compromis durement acquis, avertissant qu'un traité "mutilé" pourrait signifier la fin de l'Union européenne.

12 (suite) Les ministres européens des affaires étrangères se retrouvent lundi et mardi à Bruxelles pour boucler les derniers préparatifs du sommet de Bruxelles qui tentera à partir de vendredi d'arracher un accord sur la future Constitution européenne. Guy Verhofstadt aimerait succéder à l'Italien Romano Prodi à la tête de la Commission européenne. Mais se dévoiler trop tôt affaiblirait sa candidature.

13 Économie Déficits: la Commission déstabilisée (26/11/03) L'euro met le dollar au tapis (28/11/03) La BCE ignore l'euro fort mais se préoccupe de l'inflation (4/12/03) La BCE revoit en hausse sa prévision d'inflation pour (5/012/03)hausse

14 Résumé Au lendemain du croche-pied des ministres des Finances, Bruxelles réagit. Il ne peut y avoir de règles à la carte, dit le président Romano Prodi.croche-pied La monnaie européenne a franchi la barre de 1,20 dollar grâce à des achats spéculatifs. Et cela dans des volumes réduits sur les marchés. Plus fondamentalement, l'euro continue à bénéficier des problèmes structurels de l'économie américaine. La BCE s'est montrée résolument optimiste jeudi sur la reprise économique malgré l'envolée de l'euro, mais a lancé une mise garde contre les risques d'inflation, à l'heure où la discipline budgétaire est remise en cause par la France et l'Allemagne. La Banque centrale européenne (BCE) a revu en hausse sa projection d'inflation en zone euro en 2004 à entre 1,8% et 1,9%, contre 1,3% pronostiqué en juin.

15 Environnement La Russie «ne peut» ratifier le protocole de Kyoto. (2/12/03) Pétroliers vétustes: accord sur les propositions de l'UE. (4/12/03)vétustes L'Union européenne bannit les pétroliers à simple coque pour le fioul lourd. (5/12/03)coque Pétrole ou écologie dans l'Arctique? La Norvège à l'heure des choix. (7/12/03)

16 Résumé A loccasion dune conférence internationale sur le climat à Moscou fin septembre le conseiller de M. Poutine avait déjà expliqué que laccord freinerait la croissance nationale, assurant en outre que le changement climatique aurait «aussi des conséquences positives pour la Russie et la planète»freinerait Un comité extraordinaire de l'Organisation maritime internationale (OMI) est parvenu jeudi à Londres à un accord sur des propositions de l'Union européenne accélérant la mise au rebut de pétroliers vétustes comme le Prestige ou l'Erika.

17 (suite) "L'Organisation maritime internationale -OMI- parvient à un compromis sur la coque unique, après maintes discussions" : avec cet art de la litote très britannique, le Lloyd's List, le quotidien des milieux maritimes, reconnaît que l'accord sur le bannissement des vieux pétroliers, conclu le 4 décembre au sein de l'OMI, constitue une belle victoire pour l'Union européenne. Un an après la marée noire du Prestige, les Quinze sont parvenus à faire accepter à leurs partenaires d'interdire l'entrée de leurs ports aux tankers à simple coque pour le transport d'hydrocarbures et de produits pétroliers polluants.litote Face à la raréfaction des nouvelles découvertes en mer du Nord, la Norvège s'interroge sur la pertinence d'ouvrir à l'exploration pétrolière ses eaux septentrionales, question sur laquelle s'affrontent âprement les professionnels du secteur et les défenseurs de l'environnement.âprement

18 Vocabulaire Lester Charger, munir, remplir;Lester Gel Arrête, blocage, interruption;Gel Voler en éclats Cesser brusquement;Voler en éclats Atteint Touché par un mal.Atteint Désaveu Dénégation.Désaveu Saccrocher Se tenir avec forceSaccrocher Souplesse Élasticité, flexibilité, maniabilité;Souplesse Achever Terminer;Achever Avertir Informer qqn de qqch.;Avertir Arracher Détacher avec un effort plus ou moins fort;Arracher

19 Vocabulaire Se dévoiler Se montrer;Se dévoiler Hausse Augmentation;Hausse Croche-pied Le fait daccrocher au passage la cheville de qqn avec le pied, pour le faire tomber;Croche-pied Vétuste Qui est vieux, nest plus en bon état;Vétuste Coque Ensemble de la membrure et du revêtement extérieur (dun navire);Coque Freiner Modérer, retenir;Freiner Litote Figure de rhétorique qui consiste à atténuer lexpression de sa pensée pour faire entendre le plus en disant le moins.Litote Âprement Brutalement, durement, rudement, sévèrement;Âprement

20 Sources Le Monde La Libre Belgique Actualité Européenne


Télécharger ppt "Revue de Presse Du 24 novembre au 7 décembre Sandra Monteiro."

Présentations similaires


Annonces Google