La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE DROIT À LA FORMATION JOURNÉES D'ACCUEIL DES 25, 28, 29 ET 30 AVRIL 2014.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE DROIT À LA FORMATION JOURNÉES D'ACCUEIL DES 25, 28, 29 ET 30 AVRIL 2014."— Transcription de la présentation:

1 LE DROIT À LA FORMATION JOURNÉES D'ACCUEIL DES 25, 28, 29 ET 30 AVRIL 2014

2 Que prévoit la règlementation ? Les membres d'un conseil municipal ont droit à une formation adaptée à leurs fonctions (L et s. du CGCT)

3 Quels sont les élus concernés ? Tous les membres du conseil municipal (maire, adjoint ou conseillers municipaux même dopposition) Attention: Le droit à la formation est individuel: -la commune ne peut rien imposer à lélu ni lobliger à se former, ni à participer à des stages collectifs, ni choisir des stages collectifs -la formation nest pas limitée à des fonctions spécifiques ou aux seuls membres dune commission spécialisée

4 Le conseil municipal doit-il délibérer ? Oui, dans les 3 mois suivant son renouvellement, le conseil municipal détermine les orientations et les crédits ouverts au titre du droit à la formation. Par ailleurs, un tableau récapitulant les actions de formation des actions financées est annexé au compte administratif

5 Quelles modalités ? 1.Établir un plan de formation (pour évaluer les besoins) 2.Demander en début dexercice que les membres du conseil municipal vous fassent part de leur souhait de réaliser une formation (pour prévoir les crédits) 3.Éventuellement, mettre en place un règlement intérieur pour cadrer les choses

6 Sagit-il dune dépense obligatoire ? Oui, uniquement si lorganisme de formation a été agréé par le ministère de lintérieur pour la formation des élus. Ainsi, la non inscription ou une inscription insuffisante de crédit peut entraîner la saisine de la Chambre régionale des comptes. À noter ! LADM54 est le seul organisme du département a être agréé pour la formation des élus.

7 Le maire peut-il refuser la prise en charge de la formation de lélu ? Non, du moment que lorganisme a reçu lagrément ministériel. À noter ! Le droit à la formation des élus ne peut sutiliser que dans le cadre dune convention de formation passée avec un organisme dispensateur, il nest pas possible dutiliser ce droit pour le congrès des maires de France ni pour des voyages détudes.

8 Quelles sont les limites du droit à la formation ?.18 jours par élu et pour la durée du mandat, quel que soit le nombre de mandat. Le montant des dépenses de formation ne peut excéder 20 % du montant total des indemnités de fonction susceptibles dêtre allouées aux élus

9 Quelles sont les limites du droit à la formation ?

10 Comment demander un congé formation pour un élu salarié ? Demande écrite À lemployeur 30 jours au moins à lavance en précisant la date et la durée dabsence envisagée ainsi que la désignation de lorganisme de formation À noter ! Un modèle de courrier vous a été transmis

11 Lemployeur peut-il refuser le congé de formation ? En principe, le bénéfice du congé est un droit. Néanmoins, lemployeur peut refuser si les nécessités de service sy opposent. À noter ! Le refus ne vaut que pour une période de 4 mois : si lintéressé renouvelle sa demande, le congé de formation doit être accordé.

12 Quelles sont les dispositions applicables aux élus ayant la qualité dagent public ? Les élus fonctionnaires ou contractuels sont soumis au même régime que les élus salariés. À noter ! Les décisions de refus doivent être communiquées à la commission administrative paritaire qui suit cette décision.

13 Que comprennent les frais de formation? Sont à la charge de la commune : 1.Les frais de déplacement, dhébergement et de restauration 2.Les frais denseignement 3.Les pertes de revenus éventuelles (dans la limite de 18 jours x 7h x 1,5 smic horaire) À noter ! Il est donc primordial de privilégier des organismes de formation locaux

14 Monsieur le Maire expose que la formation des élus municipaux est organisée par le code général des collectivités territoriales (CGCT) et notamment, par l'article L qui précise que celle-ci doit être adaptée aux fonctions des conseillers municipaux. Compte tenu des possibilités budgétaires, il est proposé qu'une enveloppe budgétaire d'un montant égal à … % (1) des indemnités de fonction soit consacrée chaque année à la formation des élus. Alors que les organismes de formations doivent être agréés par le ministère de lIntérieur, Monsieur le Maire rappelle que conformément à l'article L du code général des collectivités territoriales, chaque élu ne peut bénéficier que de 18 jours de formation sur toute la durée du mandat et quel que soit le nombre de mandats qu'il détient. Ce congé est renouvelable en cas de réélection. Monsieur le Maire rappelle quun tableau récapitulant les actions de formation des élus financées par la commune doit être annexé au compte administratif. Il donne lieu à un débat annuel sur la formation des membres du conseil municipal. Le conseil municipal, Après avoir entendu l'exposé de Monsieur le Maire, (modalités du vote à préciser) Adopte le principe d'allouer dans le cadre de la préparation du budget une enveloppe budgétaire annuelle à la formation des élus municipaux d'un montant égal à …% (1) du montant des indemnités des élus. La prise en charge de la formation des élus se fera selon les principes suivants : - agrément des organismes de formations - dépôt préalable aux stages de la demande de remboursement précisant l'adéquation de l'objet de la formation avec les fonctions effectivement exercées pour le compte de la ville - liquidation de la prise en charge sur justificatifs des dépenses - répartition des crédits et de leur utilisation sur une base égalitaire entre les élus. NB : le conseil municipal doit adopter des modes dutilisation des crédits. Il peut décider, par délibération, de modalités particulières : affecter par exemple les crédits dune année en totalité à une première série de conseillers, puis lannée suivante à une seconde série, organiser des stages collectifs, etc. Décide selon les capacités budgétaires de prévoir chaque année l'enveloppe financière prévue à cet effet. (1) Le montant des dépenses de formation ne peut excéder 20 % du montant total des indemnités de fonction qui peuvent être allouées aux élus de la commune (article L du CGCT).

15 Merci de votre attention


Télécharger ppt "LE DROIT À LA FORMATION JOURNÉES D'ACCUEIL DES 25, 28, 29 ET 30 AVRIL 2014."

Présentations similaires


Annonces Google