La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Objectif: Comprendre le fonctionnement du GPS, savoir quand et comment lutiliser 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Objectif: Comprendre le fonctionnement du GPS, savoir quand et comment lutiliser 1."— Transcription de la présentation:

1 Objectif: Comprendre le fonctionnement du GPS, savoir quand et comment lutiliser 1

2 LE GPS Utilité: Connaître les limites du GPS 2

3 LE GPS I/ Principe de fonctionnement II/ Aspects réglementaires et facteurs humains III/ La préparation du vol IV/ Le suivi du vol 3

4 LE GPS Le GPS (Global Positionning System) est un système de positionnement et de navigation universel par satellites, de très grande précision et développé à lorigine par les USA pour des besoins militaires Le GLONASS est léquivalent Russe. Il nest plus complètement opérationnel aujourdhui à cause de problèmes logistiques Les satellites du GPS et GLONASS sont les supports du GNSS (Global Navigation Satellite System) En Europe, en attendant le système GALILEO, les signaux envoyés par les satellites GLONASS et GPS sont amplifiés et retransmis par EGNOS (European Global Navigation Overlay Service) (WAAS aux USA) 4 I/ Principe de fonctionnement (1/15)

5 LE GPS Le système est composé de 3 modules appelés segment Le segment espace qui comprend 24 satellites, la constellation est telle quen tout point et à tout moment, on dispose de 6 à 10 satellites en vue Le segment utilisateur constitué par les usagers, le nombre dutilisateurs est illimité et le service est gratuit Le segment contrôle composé de stations au sol, dobservation et de contrôle vérifie la disponibilité est la précision du segment espace et renvoie des signaux de mise à jour et de recalage 5 I/ Principe de fonctionnement (2/15)

6 LE GPS Chacun des 24 satellites émet 2 types de messages codés Le code C/A accessibles à tous sans restrictions, service utilisé par les récepteurs civils Le code P, plus précis, accessible après autorisation par la défense des USA 6 I/ Principe de fonctionnement (3/15)

7 LE GPS Pour se positionner, la méthode de résolution est celle du triangle sphérique Léquation à résoudre est composée de 4 inconnues: la position (3 variables) et le décalage de lhorloge par rapport au temps GPS Ainsi, il est nécessaire pour résoudre léquation davoir les positions de 4 satellites 7 I/ Principe de fonctionnement (4/15)

8 LE GPS 8 I/ Principe de fonctionnement (5/15)

9 LE GPS 9 I/ Principe de fonctionnement (6/15)

10 LE GPS Ainsi le troisième satellite nous donne 2 points possibles et le quatrième satellite nous donne la position exacte (lintersection de 4 sphères est un point) 10 I/ Principe de fonctionnement (7/15)

11 LE GPS Intégrité du signal Capacité du récepteur à fournir une alarme au pilote lorsquil ne peut plus être utilisé avec la précision recquise Un ou plusieurs satellites peuvent transmettre un signal erroné pendant une durée non négligeable dans ce cas lindication de la position peut être fausse sans que le pilote soit averti Il est donc indispensable de vérifier la fiabilité de linformation 11 I/ Principe de fonctionnement (8/15)

12 LE GPS Intégrité du signal La vérification de fiabilité peut être faite Soit par le pilote à laide de repères sol Soit par le pilote en comparant linformation avec dautres systèmes de navigation Soit par le GPS avec la fonction RAIM (Receiver Autonomous Integrity System) 12 I/ Principe de fonctionnement (9/15)

13 LE GPS Intégrité du signal Le RAIM repose sur un calcul de cohérence entre mesures de plusieurs satellites, si un satellite fournit une mesure erronée, la fonction RAIM permet de ne pas prendre en compte cette mesure Mais, pour cela il est nécessaire davoir 5 satellites en vue avec une certaine géométrie de la constellation Ce positionnement idéal nest pas assuré 100% du temps, la fonction RAIM nest donc pas assurée de manière permanente. Linformation de disponibilité RAIM est disponible via Internet (augur.ecacnav.com) ou par demande de NOTAM sur le site du SIA 13 I/ Principe de fonctionnement (10/15)

14 LE GPS Surface de référence et WGS84 Le récepteur effectue automatiquement les conversions vers une ellipsoïde en suivant le système WGS 84 (World geodesic System) 14 I/ Principe de fonctionnement (11/15)

15 LE GPS Surface de référence et WGS84 Il en résulte des écarts entre cet ellipsoïde et le niveau moyen des océans. Pour cette raison, laltitude donnée par un GPS nest pas utilisable dans un contexte aéronautique, limprécision verticale peut être de lordre de 500ft 15 I/ Principe de fonctionnement (12/15)

16 LE GPS Précision La précision peut être affecté par divers phénomènes La précision dépend du positionnement des satellites entre eux. (GDOP: Geometry Dilution Of Precision) 16 I/ Principe de fonctionnement (13/15)

17 LE GPS Des améliorations locales du calcul ont été mise en place SBAS: Satellite Based Augmentation System comme EGNOS en Europe ou WAAS aux USA GBAS: Ground Based Augmentation System comme le DGPS (GPS différentiel) ABAS: Aircraft Based Augmentation Sytem comme les centrales à inertie 17 I/ Principe de fonctionnement (14/15)

18 LE GPS Compte tenu de ces limites Bien sassurer davoir une bonne connaissance de léquipement utilisé Vérifier lintégrité de la base de données Vérifier létat de la constellation satellite Utiliser le GPS aux heures où la fonction RAIM est assurée (au moins 5 satellites) 18 I/ Principe de fonctionnement (15/15)

19 LE GPS Un récepteur GPS homologué intégré au tableau de bord peut être utilisé comme moyen de navigation (arrêté du 2 décembre 2002) Les GPS portables ne répondent pas à ce règlement Lors dun vol en VFR de jour, sans contact visuel de leau ou du sol, il est exigé un VOR ou un radiocompas ou un GPS homologué en classe A, B ou C 19 II/ Aspects réglementaires et facteurs humains (1/7)

20 LE GPS Ainsi 3 classes dhomologation sont définies Classe A: réception de la position, calcul de navigation, RAIM Classe B: Le senseur GPS envoie des informations vers un système de navigation intégré, équipé RAIM ou suivi dintégrité équivalent suivant les sous-classes Classe C: Le senseur GPS envoie des informations vers un système de navigation intégré couplé à un pilote automatique ou à un Directeur de vol, équipé RAIM ou suivi dintégrité équivalent suivant les sous-classes 20 II/ Aspects réglementaires et facteurs humains (2/7)

21 LE GPS Les GPS de classe A, B ou C peuvent être utilisés comme moyen primaire de navigation(notamment en VFR de jour sans contact visuel du sol ou de leau, survol des régions inhabitées, VFR de nuit….) Sil y a perte momentanée de la fonction RAIM, le vol peut être poursuivi à lestime en vérifiant la route par des repères sol dès que loccasion se présente Réception dun MSG: « RAIM NOT AVAILABLE », doù limportance de vérifier les MSG 21 II/ Aspects réglementaires et facteurs humains (3/7)

22 LE GPS Les GPS sans RAIM peuvent être utilisés comme moyen primaire de navigation, ils sont techniquement limités mais conforme à la réglementation, la limitation opérationnelle est apposée sur le tableau de bord « GPS utilisable en VFR de jour et en vue du sol uniquement » Un contrôle par repères sol et moyens de radionavigation est indispensable pour confirmer les informations du GPS 22 II/ Aspects réglementaires et facteurs humains (4/7)

23 LE GPS Les GPS portables ou dagrément ne font lobjet daucune vérification technique, leur emport est fortement déconseillé pour le suivi de la navigation Cest un moyen de conforter une position déjà connue par dautres méthodes de navigation (estime, repères au sol, radionaigation) Attention, ils peuvent être à lorigine de perturbation électromagnétiques pouvant affecter les informations du compas et des instruments de radionavigation 23 II/ Aspects réglementaires et facteurs humains (5/7)

24 LE GPS Attention, la confiance excessive est souvent responsable dincidents ou daccidents Le GPS peut altérer la perception et lanalyse de la situation Le GPS peut devenir un pôle dattraction qui consomme les ressources du pilote et peut lui faire perdre la notion du temps particulièrement en situation dégradée Ne pas privilégier le GPS au pilotage et à la vigilance extérieure 24 II/ Aspects réglementaires et facteurs humains (6/7)

25 LE GPS Le pilote ne doit retenir que les informations pertinentes du GPS et les intégrer dans une préparation et conduite du vol méthodique Le pilote doit évaluer le risque interne (sa propre capacité à utiliser le GPS et son niveau de pilotage) et les risques externes (absence de RAIM, météo dégradée…). Une méthode rigoureuse et lintégration progressive du GPS dans une conduite du vol classique permettent de diminuer ces deux risques 25 II/ Aspects réglementaires et facteurs humains (7/7)

26 LE GPS Pour naviguer, il est nécessaire davoir en permanence une représentation mentale, cohérente et correcte, de la situation de laéronef dans son environnement, et cela en 3 dimensions Si le pilote se « repose » sur son GPS pour éluder les difficultés de navigation tout en négligeant la préparation classique et soignée de celle-ci, il crée progressivement des conditions de dépendance vis-à-vis de son récepteur GPS 26 III/ La préparation du vol (1/11)

27 LE GPS Mode de navigation GPS de bord avec RAIM: la route devrait être confirmé régulièrement (toutes les 30 minutes environ) GPS de bord sans RAIM ou RAIM non disponible : la route doit être confirmée toute les 30 minutes par des repères sols ou des moyens de radionavigation GPS dagrément: il ne peut que confirmer la navigation classique 27 III/ La préparation du vol (2/11)

28 LE GPS Dans tous les cas, une préparation classique de la navigation reste indispensable 28 III/ La préparation du vol (3/11)

29 LE GPS Objectif: éviter au maximum les manipulations du GPS en vol notamment dans les phases où la vigilance extérieure doit être accrue. On distingue deux types dutilisation Utilisation basique: aucune route nest enregistrée dans le GPS, la navigation se fait à laide de la fonction GOTO Utilisation avancée: un plan de vol est établi à lavance, il est basé sur des points de repères choisis espacée de 15 à 30 minutes 29 III/ La préparation du vol (4/11)

30 LE GPS Utilisation basique Appuyer sur la touche GOTO Sélectionner un point tournant existant dans la data base Activer le Waypoint en appuyant sur ENT 30 III/ La préparation du vol (5/11)

31 LE GPS Utilisation avancée Déterminer si nécessaire des point tournants nexistants pas dans la data base (attention lors de la rentrée de coordonnées géographiques) Créer un plan de vol (touche PLN) Sauvegarder le plan de vol Activer le plan de vol au point darrêt avant le décollage 31 III/ La préparation du vol (6/11)

32 LE GPS La première méthode demande plus de manipulations en vol, la vigilance diminue, la distance est souvent plus grande, elle exige de connaître la route, le cap et lestimée avant le passage du point tournant La deuxième méthode optimise la distance parcourue, et diminue les manipulations en vol mais demande une charge de travail plus importante au sol 32 III/ La préparation du vol (7/11)

33 LE GPS Choisir des points tournants pouvant être identifiables soit visuellement soit grâce aux instruments de radionavigation Attention les routes GPS étant plus précises, il ya plus de risques dune concentration davion sur les mêmes trajectoires 33 III/ La préparation du vol (8/11)

34 LE GPS Le GPS comprend un grand nombre dinformations via la data base, celle-ci doit être mise à jour régulièrement, cest- à-dire tous les 28 jours (cycles AIRAC) En VFR, il est admis quelle ne soit pas à jour, elle doit cependant être remise à jour tous les 3 ans Bien utiliser les VAC et les cartes éditées par le SIA Il convient donc avant chaque utilisation de vérifier la date de validité de la data base 34 III/ La préparation du vol (9/11)

35 LE GPS Lors de la préparation, bien étudier la météo (certains pilotes saffranchissent dun dossier météo lorsquils ont un GPS, cest une grave erreur) Vérifier les NOTAM (cocher la case GPS) et augur Vérifier le nombre de satellite en vue, la DOP (Dilution of Precision) donne une information de précision (plus le chiffre est proche de 1, plus la position est précise), elle est disponible dans la dernière page du menu NAV, LEPE est lerreur estimée par rapport au géoide 35 III/ La préparation du vol (10/11)

36 LE GPS Il est recommandé aux pilotes de préparer une route beau temps et une route mauvais temps et de saisir les 2 plans de vol dans le GPS, le pilote pourra en vol se replier sur la route mauvais temps avec la fonction GOTO Le pilote doit se familiariser avec son GPS avant le vol Une bonne préparation minimisera les saisies en vol Les possibilités du GPS étant très étendue, en vol, le pilote devra sen tenir aux fonctions quil maîtrise 36 III/ La préparation du vol (11/11)

37 LE GPS Au parking Vérification de la validité de la data base Vérification de la constellation et du DOP Saisie des points si nécessaire Création du FPL Vérification de litinéraire, cohérence des informations Utilisation GOTO ou activation du FPL au point darrêt 37 IV/ La conduite du vol (1/6)

38 LE GPS ATTENTION LA PRIORITE EST LA VIGILANCE EXTERIEURE 38 IV/ La conduite du vol (2/6)

39 LE GPS Si une altération de route est nécessaire, effectuer le contournement puis revenir sur la route initiale ou effectuer un GOTO Quelque soit le mode de visualistaion, les éléments suivants seront affichés Route Distance au prochain point Temps estimé Distance restante jusquà destination 39 IV/ La conduite du vol (3/6)

40 LE GPS A lapproche dun point tournant, bien regarder dehors et utiliser la même méthode quen navigation classique Si on travaille en utilisation basique, utiliser la fonction GOTO, et surtout toujours vérifier la cohérence de linformation A lapproche du terrain darrivée toujours favoriser la trajectoire à vue 40 IV/ La conduite du vol (4/6)

41 LE GPS Dans le cas dun dégagement ou dun déroutement, on peut utiliser la fonction GOTO ou la fonction NRST qui permet de trouver rapidement les terrains ou les moyens de radionavigation les plus proches Appliquer dans un premier temps la méthode de déroutement ou de dégagement apprise lors de vos séances dinstruction 41 IV/ La conduite du vol (5/6)

42 LE GPS Le suivi classique de la navigation reste nécessaire Le GPS est un système outil, il peut tomber en panne Il est recommandé de sentraîner avec et sans moyens GPS 42 IV/ La conduite du vol (6/6)

43 LE GPS SYNTHESE Principe de fonctionnement Erreurs possibles La fonction RAIM Les GPS homologués A, B, C Les GPS sans RAIM Les GPS portatifs La préparation du vol La conduite du vol 43

44 LE GPS A VOUS DE JOUER Utilisation dun émulateur GARMIN 44

45 LE GPS 45 DES QUESTIONS???


Télécharger ppt "Objectif: Comprendre le fonctionnement du GPS, savoir quand et comment lutiliser 1."

Présentations similaires


Annonces Google