La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 De lAIS à lAIM Fourniture de données sur les aéroports Conférence Conseil des aéroports du Québec Septembre 2009 Marcel Pinon Gestionnaire, Niveaux de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 De lAIS à lAIM Fourniture de données sur les aéroports Conférence Conseil des aéroports du Québec Septembre 2009 Marcel Pinon Gestionnaire, Niveaux de."— Transcription de la présentation:

1 1 De lAIS à lAIM Fourniture de données sur les aéroports Conférence Conseil des aéroports du Québec Septembre 2009 Marcel Pinon Gestionnaire, Niveaux de service / étude aéronautiques – est Planification et conception de lespace aérien

2 2 AIS:Service dinformation aéronautique – manipulation multiple des données AIM: Gestion dinformation aéronautique – système intégré de traitement des données Définition

3 3 Selon lAIS, le plus grand risque auquel les activités aux aéroports sont confrontées lors de la transition à lAIM est le manque de normes dharmonisation des données et la piètre qualité des données aéronautiques fournies par les exploitants. En vue de garantir une qualité de données qui satisfait à des normes minimales et un service de la navigation aérienne ininterrompu, il est important que Transports Canada, les exploitants daéroports et NAV CANADA collaborent pour fournir des données cohérente et en temps opportun. Le défi

4 4 De lAIS à lAIM à NAV CANADA Chaîne de communication des données : Qualité des données Principes de traitement des données Avenir Aperçu

5 5 Aperçu de lAIM Caractéristiques de la transition Lenvironnement devient axé sur des données numérisées et standardisées plutôt que sur la production manuelle de documents papier. La réglementation canadienne a été élaborée en fonction de publications. Avionneurs, entreprises de soutien aéronautique et fournisseurs dANS manifestent le besoin duniformisation des données.

6 6 Aperçu de lAIM Concepts dATM (gestion du trafic aérien) mondiale Une organisation AIM doit comprendre un système de gestion de linformation qui fournit des renseignements crédibles, de bonne qualité et en temps opportun de façon à assurer le fonctionnement de lATM.

7 7 Aperçu de lAIM Le document OACI Concept opérationnel de gestion du trafic aérien (ATM) mondiale définit sept composantes interdépendantes qui, une fois intégrées, forment le futur système ATM : 1.l'organisation et la gestion de l'espace aérien; 2.la mise en équilibre de la demande et de la capacité; 3.les opérations d'aérodrome; 4.la synchronisation de la circulation; 5.la gestion des conflits; 6.les opérations des usagers de l'espace aérien; 7.la gestion de la fourniture des services ATM.

8 8 Planification de production Normes / Qualité et sécurité De lAIS à lAIM à NAV CANADA

9 9 Concepts stratégiques de NAV CANADA 1.Offrir une source unique de données sur linfrastructure du SNA canadien faisant autorité. 2.Valider les données (intégralité et conformité) à laide de normes établies telles que les Annexes 15 et 4 ainsi que dautres sources pertinentes. 3.Accepter et valider linformation aéronautique obtenue de sources fiables tant à lexterne quau sein de NAV CANADA. 4.Limiter le nombre d'entrées manuelles à une seule ou éliminer l'entrée manuelle de données. 5.Assurer une validation systémique à l'aide des règles de gestion.

10 10 Chaîne de communication des données Qualité des données NAV CANADA a trouvé des erreurs dans 95% des AOM reçus jusquà présent.NAV CANADA a trouvé des erreurs dans 95% des AOM reçus jusquà présent. Jusquà maintenant, NAV CANADA a éprouvé des difficultés pour convaincre les aéroports et Transports Canada dapporter les correctifs appropriés.Jusquà maintenant, NAV CANADA a éprouvé des difficultés pour convaincre les aéroports et Transports Canada dapporter les correctifs appropriés. La qualité de linformation aéronautique dans les attestations est à peine meilleure.La qualité de linformation aéronautique dans les attestations est à peine meilleure. Normes contradictoires et application incohérente du RAC.Normes contradictoires et application incohérente du RAC.

11 11 Chaîne de communication des données Types derreurs Inversion des hauteurs de seuil Coordonnées identiques des deux extrémités de piste Interprétation erronée des levées Conversions non conformes aux normes Précision et résolution des données non conformes aux normes Normes incomplètes

12 12 Chaîne de communication des données Conséquences des mauvaises données : Empêchement daccès aux aéroports : procédures IFR révoquées; données daéroports non publiées; données daéroports publiées avec une note indiquant quelles ne répondent pas aux normes OACI ou à dautres normes pertinentes. Ensemble, nous pouvons résoudre ces problèmes.

13 13 Chaîne de communication des données Origine des données Source responsable Chaque donnée na quune source possible. La source peut disposer dagents qui génèrent les données pour elle. LAIS de NAV CANADA naccepte les données que de sources responsables. Responsabilités avec un système fédératif. Auparavant: sources de données trop nombreuses.

14 14 Traitement des données Source de données AISAdaptation Produits numériques, électroniques et sur papier Précision et résolution connues. Les données de plus haut niveau sont stockées tel quel par la source. Ladaptation à un produit est réalisée par ceux créant ce produit. Seulement 10% environ des pilotes évoluant en espace aérien canadien utilisent les documents établis par la réglementation en vigueur.

15 15 Manipulation des données Conformité à des normes dexactitude. Ensemble unique de normes de résolution. Conversion des unités métriques aux unités anglo-saxonnes. Règles de résolution et de calcul établies pour minimiser les erreurs des utilisateurs. Ensemble unique de normes des données. Métadonnées : élément critique. Vérification par NAV CANADA de la cohérence et de la conformité à lAIM.

16 16 Validation par NAV CANADA

17 17 Groupes daérodromes OACI International (INTL): Aérodrome totalement conforme aux données de la Partie 3 de lOACI. Aérodrome désigné comme « international » par Transports Canada. Intérieur IFR (IFR1): Tout aérodrome permanent ayant une procédure dapproche aux instruments (IAP) publique ou restreinte et des pistes de 6000 pieds ou plus. Trafic intérieur ou transfrontalier. Intérieur IFR (IFR2) Tout aérodrome ou héliport permanent ayant une IAP publique ou restreinte et des pistes de moins de 6000 pieds. Hydro-aérodrome (WAD) temporaire ou saisonnier qui satisfait aux critères de lIFR2. Trafic intérieur ou transfrontalier. VFR (aérodrome terrestre / hydro-aérodrome) Tout aérodrome terrestre enregistré sans procédure aux instruments. Aérodrome temporaire ou saisonnier satisfaisant aux critères daérodrome VFR.

18 18 Solution qui ne fait que des gagnants NAV CANADA peut fournir un soutien permettant des économies déchelle : Normes et formation Transports Canada et les aéroports Équipement de levées et soutien connexe Analyse aérienne et géospatiale Données aéronautiques pour le chapitre 2 de lAOM et attestations pour les aéroports

19 19 MERCI


Télécharger ppt "1 De lAIS à lAIM Fourniture de données sur les aéroports Conférence Conseil des aéroports du Québec Septembre 2009 Marcel Pinon Gestionnaire, Niveaux de."

Présentations similaires


Annonces Google