La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Contrôle du risque contaminant en acupuncture Evolution des pratiques sur 10 ans dans trois régions française Faformec Strasbourg 2012Dr Pascal Clément.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Contrôle du risque contaminant en acupuncture Evolution des pratiques sur 10 ans dans trois régions française Faformec Strasbourg 2012Dr Pascal Clément."— Transcription de la présentation:

1 Contrôle du risque contaminant en acupuncture Evolution des pratiques sur 10 ans dans trois régions française Faformec Strasbourg 2012Dr Pascal Clément

2 Introduction Quasi disparition des rapports de cas d'infection depuis 1990 Généralisation de l'utilisation d'aiguilles jetables Amélioration dans la connaissance et l'application des procédures aseptiques

3 Introduction France, 2008 : cas groupés d'infection par le virus de l'hépatite B (BEH) « clinique d'acupuncture » « non respect des précautions standard » « présence d'aiguilles potentiellement réutilisées » Acupuncteur non médecin

4 Enquête de pratique 15 juin - 15 septembre médecins et 2 sages femmes interrogés Régions Aquitaine, Poitou- Charentes, Limousin Utilisation d'aiguilles à usage unique et vaccination contre l' hépatite B Taux de réponse 30 %

5 Caractéristiques générales Age moyen : 54 ans 3 acupuncteurs sur 4 ont plus de 50 ans <40 ans : 8 % 33 % de femmes

6 Caractéristiques générales Un médecin sur deux exerce en secteur 1 3 pics d'installations : 1981, 1989, 1995 <25 % des installations depuis 1995

7 Caractéristiques générales Exercice quasi exclusif pour la majorité des médecins 43 % ont une activité mixte avec moins de 50 % d'acupuncture

8 Variables explicatives Avant 40 ans : secteur 1 50 ans : apparition du secteur ans : prédominance du secteur 1 Au delà de 60 ans : prédominance secteur 2 Secteur 3 : entre 40 et 50 ans 66 % des médecins ayant un exercice quasi-exclusif sont en secteur 2 Les médecins installés en secteur 1 ont le plus souvent un exercice mixte ou faible (<25 % d'actes d'acupuncture)

9 Pratique des médecins Aiguilles jetables : huit médecins sur dix Aiguilles individuelles : un médecin sur six avec utilisation occasionnelle d'aiguilles jetables Aiguilles individuelles conservées au cabinet ou données au patient Procédures de décontamination très variable

10 Pratique des médecins Trois acupuncteurs sur quatre sont vaccinés contre l'hépatite B Pour la majorité des non- vaccinés, il s'agit de conviction personnelle Tous les médecins utilisent des collecteurs d'aiguilles homologués

11 Discussion Taux de retour > moyenne pour une enquête internet : intérêt des médecins pour une enquête touchant à leur pratique Féminisation comparable à celle des médecins généralistes libéraux Age moyen > à celui des médecins généralistes libéraux Situation alarmante car les moins de 40 ans ne représentent que 8 % et il y a une chute des installations depuis 1995 Secteur 2 fermé depuis 23 ans : place plus grande faite au secteur 1 avec nouveau mode d'exercice résolument mixte

12 Discussion Les médecins acupuncteurs sont scrupuleux quand à la vaccination contre l'hépatite B, âge et secteur d'activité confondus Les non-vaccinés ont le plus souvent plus de 55 ans et exercent en secteur 2 : pas de confrontation à l'obligation vaccinale pendant les études L'analyse des utilisateurs d'aiguilles individuelles montre qu'il s'agit toujours de médecins âgés de plus de 55 ans, exerçant en secteur 1 ou 2 : probable habitude d'exercice correspondant à une époque ou le jetable n'existait pas et ou le praticien traitait lui même ses aiguilles

13 Discussion Avec 84 % d'utilisation d'aiguilles à usage unique Un taux de vaccination de 74 % une utilisation systématique de collecteurs homologués on peut considérer que les médecins acupuncteurs des régions Aquitaine, Poitou- Charentes et Limousin contrôlent le risque contaminant de manière efficace et responsable quelle que soit la tranche d'âge ou le secteur d'activité d'exercice

14 Evolution des pratiques Nous avons confrontés nos résultats à l'enquête de pratique réalisée en 2002 auprès de la même population Progression dans l'utilisation d'aiguilles jetables Diminution des utilisateurs d'aiguilles individuelles Disparition de la pratique consistant à stériliser les aiguilles pour les réutiliser lors d'une autre séance, avec un autre patient Progression de la couverture vaccinale

15 Conclusion Si 30 % expriment une frustration liée à la tarification de l'acte d'acupuncture en secteur 1 On peut dire néanmoins que l'acupuncteur du Sud-Ouest est un médecin heureux :)

16 Merci de votre attention !


Télécharger ppt "Contrôle du risque contaminant en acupuncture Evolution des pratiques sur 10 ans dans trois régions française Faformec Strasbourg 2012Dr Pascal Clément."

Présentations similaires


Annonces Google