La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Les primes moyennes dassurance-maladie 2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Les primes moyennes dassurance-maladie 2008."— Transcription de la présentation:

1 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Les primes moyennes dassurance-maladie 2008

2 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Augmentation moyenne de la prime Adulte Le Valais enregistre une augmentation moyenne de 1.2%, la moyenne suisse sélevant à 0.5%.

3 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Malgré une hausse moyenne de 1.2%, la prime mensuelle moyenne valaisanne, qui sélève à 263 francs, reste de 52 francs par mois inférieure à la moyenne suisse. Les primes moyennes mensuelles Adultes

4 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Les primes moyennes annuelles Adultes Un assuré valaisan paiera en moyenne 624 francs par année en moins que la moyenne des cantons suisses.

5 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Par rapport aux autres cantons romands, il faut relever que le Valais, avec une prime moyenne mensuelle de 263 francs, est le canton le moins cher. En effet, les cantons de Fribourg, Jura, Neuchâtel, Vaud et Genève ont une prime moyenne mensuelle qui oscille entre 419 francs et 289 francs. On constate que la prime moyenne valaisanne est de 37.2% inférieure à celle de Genève, qui est la plus élevée de Suisse romande. Les primes mensuelles moyennes Adultes

6 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Les primes annuelles moyennes Adultes Un Valaisan paiera en moyenne Fr de moins pour lannée 2008 quun Genevois, Fr de moins quun Vaudois, Fr de moins quun Neuchâtelois, Fr de moins quun Jurassien et Fr de moins quun Fribourgeois.

7 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Depuis 1996, la prime moyenne mensuelle valaisanne a augmenté pour les adultes de 91 francs (+53.1%), passant de 172 francs en 1996 à 263 francs en 2008, alors qu'au niveau national laugmentation a été de 142 francs (+81.8%), soit de 173 à 315 francs durant cette même période de 12 ans. Évolution de la prime Adultes

8 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Augmentation moyenne de la prime Jeune (19-25 ans) Le Valais enregistre une augmentation moyenne de 1.3%, la moyenne suisse sélevant à 0.7%.

9 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e En 12 ans, la prime mensuelle moyenne valaisanne des jeunes a augmenté de 92 francs (+74.9%), alors quen Suisse cette augmentation a été de 133 francs (+116.2%). Évolution de la prime Jeunes

10 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Augmentation moyenne Enfants (0-18) Le Valais enregistre une diminution moyenne de 0.1%, la moyenne suisse baissant de 0.6%.

11 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e En 12 ans, la prime mensuelle moyenne valaisanne des enfants a augmenté de 11 francs (+21.2%), alors quen Suisse cette augmentation a été de 23 francs (+45.0%) durant cette même période, soit plus du double. Les primes moyennes Enfants (0-18 ans)

12 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Les réserves et prévisions de coûts des assureurs- maladie (Procédure dapprobation des primes 2008)

13 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Les réserves et provisions des assureurs Selon leur nombre dassurés, les assureurs doivent avoir un taux de réserve de 10%, 15% ou 20%. Bien que certains assureurs ont des réserves nettement supérieures ou inférieures aux dispositions légales, on relève que le taux de réserve moyen en Valais est de 11.5% en 2006 et que les assureurs prévoient un léger refinancement de leurs réserves pour atteindre 15% en Ce taux est considéré comme acceptable et nous veillerons à ce que les assureurs ne reconstituent pas inutilement leurs réserves. Daprès les comptes déposés par les assureurs-maladie auprès du Service de la santé au début du mois daoût 2007, il ressort que, parmi les assureurs de plus de 5000 assurés en Valais, 4 dentre eux ont des réserves bien supérieures au minimum légal, certaines allant même jusquà plus du double.

14 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Lévaluation des coûts des prestations revêt une importance capitale dans le système de calcul des cotisations et nous attachons une grande importance à ce que ces coûts soient évalués de manière correcte. Prévisions de coûts Étant donné que certaines prévisions de coûts proposées par des assureurs pour les années 2005 à 2007 étaient fortement surévaluées, nous avons demandé à lOFSP de refuser toutes les prévisions daugmentation des coûts supérieures à 10% sur deux ans. Le DSSE estime raisonnable, au vu de lexpérience de ces dernières années et des conventions passées, une évolution des coûts sur deux ans de lordre de 10%.

15 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Les coûts 2006 en francs à charge de lassurance-maladie et par secteur de coûts

16 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Les coûts totaux à charge de lassurance-maladie en Valais sont de 10.8% inférieurs à la moyenne suisse. Coûts totaux Les coûts totaux en Valais ont augmenté de 853 francs en 10 ans alors que la moyenne suisse a augmenté de 944 francs durant cette même période.

17 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Alors quen 10 ans, les coûts hospitaliers ont augmenté de 368 francs en moyenne suisse, le canton du Valais enregistre une augmentation de 276 francs. On constate également que depuis 1997, les coûts ont moins augmenté en Valais quen moyenne suisse. Ces chiffres démontrent bien que les coûts du domaine hospitalier sont bien maîtrisés dans notre canton. Coûts hospitaliers Les coûts hospitaliers (ambulatoire + stationnaire) en Valais sont de 12.7% inférieurs à la moyenne suisse.

18 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Entre 1997 et 2006, les coûts hospitaliers ont augmenté de 190 francs en moyenne suisse, alors que le Valais na enregistré quune augmentation de 92 francs en neuf ans. Coûts du stationnaire hospitalier Les coûts par assuré du stationnaire hospitalier sont de 9.6% en- dessous de la moyenne des cantons suisses.

19 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Les coûts par assuré dans lambulatoire hospitalier en Valais sont de 18.1% inférieurs à la moyenne des cantons suisses. Coûts de lambulatoire hospitalier Seuls six cantons ont des coûts ambulatoires par assuré inférieurs au Valais.

20 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Charges dexploitation du RSV Contrairement aux autres chiffres présentés, qui concernent uniquement la prise en charge par les assureurs-maladie, ces augmentations concernent lensemble des dépenses dexploitation des établissements hospitaliers du RSV. On constate que, depuis 2004, les coûts ont évolué denviron 2.5% par année.

21 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Les coûts des EMS valaisans sont de 20.3% inférieurs à la moyenne des cantons suisses. Coûts des EMS Seuls cinq cantons ont des coûts dEMS par assuré inférieurs au Valais.

22 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Les coûts valaisans restent de 24.3% inférieurs à la moyenne suisse. Coûts du SPITEX Les coûts du SPITEX ont augmenté de manière plus ou moins similaire en Valais et en moyenne suisse.

23 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Coûts des médecins Entre 1997 et 2006, les coûts des médecins en Valais ont augmenté de manière similaire à ceux de la moyenne suisse. En 2006, le coût par assuré des médecins était de 16.7% inférieur à la moyenne des cantons suisses.

24 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Le canton na pas dinfluence sur le prix des médicaments. Seules les décisions prises par le Département fédéral de lintérieur peuvent agir sur ces prix. Coûts des médicaments Le coût par assuré des médicaments (pharmacie + propharma) en Valais est légèrement supérieur à celui de la moyenne suisse.

25 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Depuis le 1er janvier 2004, la comparaison entre les primes est facilitée car les assureurs-maladie doivent sen tenir aux régions de primes fixées par la Confédération. Le canton du Valais est divisé en deux régions de primes. Région 1 Région 2 Deux régions en Valais La région 1 (la plus chère) comprend presque toutes les communes du Valais romand. La région 2 (la moins chère) comprend toutes les communes du Haut-Valais, ainsi que certaines communes du district de Sierre (Ayer, Chandolin, Grimentz, Mollens, Saint-Jean, Saint-Luc, Venthône et Vissoie) et certaines communes du district dHérens (Les Agettes, Evolène, Hérémence, Mase, Nax, Saint-Martin, Vernamiège et Vex).

26 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Le Département de la santé rappelle aux citoyens valaisans que lassurance obligatoire des soins est identique auprès de toutes les caisses-maladie et quils peuvent changer dassureur, sans réserve, quel que soit leur sexe, leur âge ou leur état de santé. Modalités de la résiliation La résiliation, ou la demande de modification, doit parvenir à la caisse avant le 30 novembre. Il est vivement conseillé denvoyer une lettre recommandée pour des raisons de preuve. La lettre doit contenir les données personnelles de lassuré, y compris son numéro dassuré, mentionner la nature de la demande (résiliation, choix dune franchise, etc.) et la date dentrée en vigueur (1er janvier 2008). Une seule lettre peut être envoyée pour tous les membres de la famille, sils sont assurés auprès du même assureur, en précisant la nature de la demande pour chacun deux. Pour les personnes qui le désirent, des informations et des modèles de lettres sont à disposition sur le site Internet du Service de la santé publique : Lorsque lassuré a choisi sa nouvelle caisse, il doit demander une offre et communiquer les coordonnées de son ancien assureur. La couverture par ce dernier se poursuit jusquau transfert effectif de lassuré.

27 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Les primes 2008 des assureurs pour les adultes (dès 26 ans) de la région 1 Entre la prime de Fr proposée par arcosana, qui est la moins chère, et celle de Fr proposée par Visana, un adulte peut économiser jusquà par année.

28 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Entre la prime de Fr proposée par la Krankenkasse Schattenberge, qui est la moins chère, et celle de Fr proposée par Supra, un adulte peut économiser jusquà par année. Les primes 2008 des assureurs pour les adultes (dès 26 ans) de la région 2

29 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Entre la prime de Fr proposée par sodalis, qui est la moins chère, et celle de Fr proposée par Supra, un jeune adulte peut économiser jusquà par année. Les primes 2008 des assureurs pour les jeunes (19-25 ans) de la région 1

30 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Entre la prime de Fr proposée par KK Embd, qui est la moins chère, et celle de Fr proposée par Supra, un jeune adulte peut économiser jusquà par année. Les primes 2008 des assureurs pour les jeunes (19-25 ans) de la région 2

31 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Entre la prime de Fr proposée par Avanex, qui est la moins chère, et celle de Fr proposée par Supra, un enfant peut économiser jusquà par année. Les primes 2008 des assureurs pour les enfants (0-18 ans) de la région 1

32 Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Entre la prime de Fr proposée par Avanex, qui est la moins chère, et celle de Fr proposée par Supra, un enfant peut économiser jusquà par année. Les primes 2008 des assureurs pour les enfants (0-18 ans) de la région 2


Télécharger ppt "Département de la santé, des affaires sociales et de lénergie S e r v i c e d e l a s a n t é p u b l i q u e Les primes moyennes dassurance-maladie 2008."

Présentations similaires


Annonces Google