La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Épreuves de langues vivantes aux baccalauréats général et technologique 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Épreuves de langues vivantes aux baccalauréats général et technologique 1."— Transcription de la présentation:

1 Épreuves de langues vivantes aux baccalauréats général et technologique 1

2 Septembre 2010, la réforme du lycée : les langues vivantes au nouveau lycée Les nouveaux programmes de langues vivantes sont désormais communs aux langues vivantes étrangères et régionales. Ils prennent appui sur le Cadre européen commun de référence pour les langues. L'accent est mis sur la production des élèves, notamment à l'oral, avec les outils nomades numériques destinés à lentraînement à l'expression et la compréhension orales. (Il s'agit d'accroître l'exposition à la langue des élèves en favorisant leur autonomie.) 2

3 Programmes BO spécial n°4 du 29 avril 2010 pour la seconde BO spécial n°9 du 30 septembre 2010 pour le cycle terminal 3

4 Des objectifs ambitieux 4

5 Conséquences une meilleure prise en compte des compétences orales aux épreuves du baccalauréat ; toutes les séries passent des épreuves écrites et orales. 5

6 Une première étape dès la session de 2013 ; des ajustements pour celle de 2014 Série L : bulletin officiel n°43 du 21 novembre 2013 (« L ») Autres séries : BO n°4 du 23 janvier

7 7

8 ES, S, technologiques (hors TMD, STAV et hôtellerie) 8

9 Épreuve écrite Il sagit dune épreuve ponctuelle terminale. Évaluer laptitude à : la compréhension de la langue écrite lexpression écrite 9

10 Première sous-partie (10 pts) : compréhension écrite (BO n°4 du 23 janvier 2014) Prend appui sur un, deux ou trois documents en langue étrangère. Ils peuvent relever de différents genres : extraits dœuvres littéraires, articles de presse (certains documents peuvent comporter des éléments iconographiques). Ils peuvent être informatifs, descriptifs, narratifs ou argumentatifs et renvoient aux notions du programme sans connaissances trop spécifiques. 10

11 Le document proposé sinscrit dans les notions étudiées en cycle terminal 11

12 12

13 Descripteurs des capacités (partie compréhension) 13

14 Seconde sous-partie (10 pts): expression écrite Une ou plusieurs productions LV1 > niveau B2 LV2 > niveau B1 14

15 15

16 16

17 Tout est explicite 17

18 18

19 Épreuves orales ES, S, technologiques (hors TMD, STAV et hôtellerie) 19

20 Lévaluation des compétences orales a lieu en cours dannée (ECA), dans le cadre de formation de lélève. Les épreuves en cours dannée sont conduites par lenseignant de la classe concernée. Lorsquune situation particulière lexige, une organisation différente peut toutefois être mise en place. (Seule lépreuve orale facultative de LVE ou LVR est ponctuelle.) 20

21 Quelques précisions en séries technologiques À compter de la session 2014, il ny a plus dépreuve facultative de langue pour les séries STMG et ST2S. Dans les séries STI2D, STL et STD2A, lépreuve de LV2 est facultative à titre transitoire pour les sessions 2013 à 2016 incluses. Lépreuve de LV2 devient obligatoire à partir de la session Lépreuve de technologie (STL, STD2A, STI2D) en langue étrangère est passée obligatoirement et exclusivement dans la LV1 enseignée pendant lannée. 21

22 Première situation dévaluation : CO Les enseignants qui le souhaitent auront la possibilité de recourir à une banque de sujets académiques. une évaluation organisée dans l'établissement à partir du mois de février de lannée de Terminale. L'épreuve dure 16min 30 (trois écoutes séparées dune minute chacune ; puis dix minutes pour rédiger le compte rendu) : elle sappuie sur des documents enregistrés (audio ou vidéo) liés aux notions du programme mais non étudiés précédemment en classe. Il pourra s'agir de monologues, de dialogues, de discours, de discussions. Il pourra s'agir d'extraits d'émissions de radio, de documentaires, de films, de journaux télévisés. Le titre donné à l'enregistrement est communiqué aux candidats. Nous vous rappelons également que pour les candidats présentant un handicap, lépreuve comporte 4 auditions (au lieu de 3) ; le temps consacré au compte rendu en français passe alors à 13 minutes (au lieu de 10). Fiche dévaluation (LV1, LV2) de même statut quune copie dexamen. La note et lappréciation ne doivent pas être communiquées. 22

23 23

24 CO 24

25 « Lépreuve orale : une épreuve de communication » Toutes les épreuves doivent être conduites dans un esprit positif, en mettant le candidat en situation de confiance et en évitant de le déstabiliser. Pendant la phase de prise de parole en continu, l'examinateur doit laisser le candidat aller au bout de ce qu'il souhaite dire, même si sa présentation comporte quelques hésitations, voire de brefs silences. Pour chaque épreuve, l'examinateur établit son évaluation à partir de celle des fiches d'évaluation qui correspond à la langue. (Dans les épreuves où les candidats apportent des documents, ils fournissent deux exemplaires des documents qui ne sont pas pris dans un manuel scolaire. Si les candidats ne présentent aucun document, l'examinateur le mentionne au procès-verbal et propose aux candidats plusieurs documents entre lesquels il leur demande de choisir.) 25

26 Deuxième situation dévaluation : EXO Évaluation organisée dans l'établissement à partir du mois de février. Le candidat tire au sort une des quatre notions du programme étudiées dans l'année. Après 10 minutes de préparation, il dispose d'abord de 5 minutes pour présenter cette notion. Cette prise de parole en continu sert d'amorce à une conversation conduite par le professeur, qui prend appui sur l'exposé du candidat. Cette phase d'interaction n'excède pas 5 minutes. 26

27 EXO 27

28 Académie de la Guyane Calendrier de la partie orale des épreuves de langues vivantes BcG (ES + S) + BTN Compréhension de loral (CO) Jeudi 13 mars hAnglais LV1 / LV2 14h30Néerlandais LV1 / LV2 15h30Chinois LV1 / LV2 (Uniquement Externat Saint-Joseph) Vendredi 14 mars hCréole LV2 14h30Espagnol LV1 / LV2 Lundi 17 mars hAllemand LV1 / LV2 14h30Portugais LV1 / LV2 Rattrapage : à organiser entre le 14 et le 26 mars Expression orale (EXO) Du 7 au 11 avril (à la discrétion de létablissement) Rattrapage : à organiser entre le 7 et le 9 mai 28

29 Fiche dévaluation épreuve ponctuelle LV3 29

30 Fiche dévaluation EXO en LVI Épreuve orale de contrôle 30

31 Fiche dévaluation EXO en LV2 Épreuve orale de contrôle 31

32 Candidats scolaires absents en cours dannée Létablissement nest pas tenu de proposer plus de deux dates de passage à un candidat. En cas dabsences répétées non justifiées, la note obtenue sera de 0. Pour les candidats scolaires qui nont pu subir lévaluation des compétences orales, partiellement ou intégralement, pour des raisons justifiées liées à un événement indépendant de leur volonté, le calcul des notes finales seffectue uniquement à partir des résultats de la partie écrite des épreuves. 32

33 33

34 Série L (à compter de la session 2014) Toutes les épreuves écrites et orales sont ponctuelles et terminales. Note de service n° du 14 novembre 2013 (BO n°43 du 21 novembre 2013) 34

35 Partie écrite série L Même structure que pour les autres séries : Compréhension de lécrit Expression écrite 35

36 Nouvelle grille dévaluation Expression écrite LVO BACCALAUREAT EXPRESSION ECRITE - GRILLE LVO ANGLAIS Contenu / Réalisation de la/des tâche(s) LV1LV2 Cohérence de la construction du discours LV1LV2Correction de la langueLV1LV2Richesse de la langueLV1LV2 Satisfaisante quant au contenu et lintelligibilité, 5 Point de vue clair, discours naturellement étayé par des éléments pertinents 5 Bonne maîtrise des structures simples et courantes, 5 Gamme suffisamment large de mots et expressions pour varier les formulations, 5 Touche personnelle et/ou référence pertinente à des notions culturelles. MEME SI des erreurs sur les structures complexes qui ne conduisent à aucun malentendu MEME SI quelques lacunes ou confusions. Intelligible et suffisamment développée, 45 Effort soutenu darticulation dans le discours 45 Assez bonne maîtrise des structures simples et courantes, 45 Gamme suffisante de mots et expressions pour pouvoir développer, 45 MEME SI sans originalité et/ou absence de connaissances culturelles. MEME SI exemples et arguments sont introduits de façon maladroite MEME SI quelques erreurs sur les structures simples qui ne gênent pas la compréhension. MEME SI utilisation fréquente de périphrases, de répétitions ou de mots incorrects. Production immédiatement compréhensible, 34 Mots et structures pour la plupart adaptés à lintention de communication, 34 MEME SI fréquence des erreurs sur des structures simples ou courantes. MAIS limités, ce qui réduit les possibilités de développement. Correspond à un début de traitement de toutes les tâches 23 Point de vue perceptible, 23 Production globalement compréhensible, 23 Vocabulaire pauvre, nombre important de périphrases, incorrections, répétitions, 23 MAIS développements trop limités ou très maladroits (lecture qui requiert un effort). MEME SI lagencement du discours relève plus de la juxtaposition que de la logique MAIS les erreurs se multiplient, au point de rendre la lecture peu aisée. MEME SI le discours reste intelligible. Partielle (une tâche non traitée) ou pas de véritable tentative de réponse 01 Point de vue difficile à percevoir 01 Production pratiquement inintelligible. 01 Vocabulaire très pauvre 01 Pas de cohérence Erreurs très nombreuses Discours pratiquement inintelligible. Exercice non réalisé points 36

37 Partie écrite (LVA) L'intégration de l'épreuve de LVA au sein de l'épreuve de langue vivante obligatoire ne modifie pas la structure de l'épreuve écrite (compréhension + expression). Le ou les supports de l'épreuve de LVA sont ceux de la LV1 ou de la LV2. En revanche, une partie du questionnement s'adressera spécifiquement aux candidats en LVA. 37

38 Nouvelle grille dévaluation expression écrite LVA BACCALAUREAT EXPRESSION ECRITE - GRILLE LVA ANGLAIS Contenu / Réalisation de la/des tâche(s) LV1LV2 Cohérence de la construction du discours LV1LV2Correction de la langueLV1LV2Richesse de la langueLV1LV2 Satisfaisante quant au contenu et lintelligibilité, 5 Discours clair, fluide, démontrant un usage maîtrisé des moyens de structuration et d'articulation 5 Haut degré de correction. Peu d'erreurs 5 Maîtrise d'un vaste répertoire qui permet de s'exprimer à l'écrit sans restriction apparente 5 Touche personnelle et/ou référence pertinente à des notions culturelles. Intelligible et suffisamment développée, 45 Point de vue clair, discours naturellement étayé par des éléments pertinents 45 Bonne maîtrise des structures simples et courantes, 45 Gamme suffisamment large de mots et expressions pour varier les formulations, 45 MEME SI sans originalité et/ou absence de connaissances culturelles. MEME SI des erreurs sur les structures complexes qui ne conduisent à aucun malentendu MEME SI quelques lacunes ou confusions. Effort soutenu darticulation dans le discours 34 Assez bonne maîtrise des structures simples et courantes, 34 Gamme suffisante de mots et expressions pour pouvoir développer, 34 MEME SI exemples et arguments sont introduits de façon maladroite MEME SI quelques erreurs sur les structures simples qui ne gênent pas la compréhension. MEME SI utilisation fréquente de périphrases, de répétitions ou de mots incorrects. Correspond à un début de traitement de toutes les tâches 23 Point de vue perceptible, 23 Production compréhensible 23 Mots et structures pour la plupart adaptés à lintention de communication, 23 MAIS développements trop limités ou très maladroits (lecture qui requiert un effort). MEME SI lagencement du discours relève davantage de la juxtaposition que de la logique MEME SI fréquence des erreurs sur des structures simples ou courantes. MAIS limités, ce qui réduit les possibilités de développement. Partielle (une tâche non traitée) ou pas de véritable tentative de réponse 01 Point de vue difficile à percevoir 01 Production dans laquelle les erreurs se multiplient, au point de rendre la lecture peu aisée. 01 Vocabulaire pauvre, nombre important de périphrases, incorrections, répétitions, 01 Pas de cohérence Exercice non réalisé points 38

39 Partie orale série L Articulation entre les différents oraux 39

40 Documents à présenter par le candidat (en double exemplaire) 40

41 Fiche dévaluation EXO LVI 41

42 Fiche dévaluation EXO LV2 42

43 Fiche dévaluation LV3 43

44 Littérature étrangère en langue vivante étrangère (thématiques) Cet enseignement a pour objectifs de « développer le goût de lire et à augmenter lexposition de lélève à la langue (…), douvrir un nouvel espace pour une pratique accrue de la langue par lentraînement et la mise en œuvre de toutes les activités langagières ». Il peut se faire dans lune ou lautre langue étudiée par les élèves. Aucune liste dœuvres nétant publiée, les professeurs choisiront détudier des passages dœuvres, voire également des œuvres complètes en relation avec les thématiques énoncées dans le programme. 44

45 Oral terminal : Lele Cette évaluation s'effectue à la suite de l'épreuve obligatoire ou de l'épreuve de spécialité de la langue choisie par le candidat pour cet enseignement. Elle n'a pas de temps de préparation spécifique. L'examinateur indique au candidat, dès son entrée en salle de préparation le choix de la notion pour l'épreuve obligatoire ou de spécialité ainsi que la thématique qu'il aura à présenter dans le cadre de l'épreuve de littérature étrangère en langues étrangère. Le candidat a choisi deux thématiques différentes étudiées dans l'année et a constitué pour chacune d'elles un dossier comportant deux extraits d'une ou plusieurs œuvres étudiées (roman, théâtre, poésie) auxquels le candidat a ajouté tout document qui lui semble pertinent pour analyser la réception de la ou des œuvre(s) : extraits de critique, adaptation, illustration iconographique, etc. Immédiatement après l'épreuve obligatoire ou de spécialité, le candidat dispose en premier lieu de 5 minutes pour présenter le dossier portant sur la thématique choisie par l'examinateur et pour justifier son choix de documents. Cette prise de parole en continu sert d'amorce à une conversation conduite par l'examinateur, qui prend appui sur l'exposé du candidat. Cette phase d'interaction n'excède pas 5 minutes. Le niveau attendu pour l'épreuve de littérature étrangère en langue étrangère est le niveau correspondant à celui de la LV1 (B2) ou à celui de la LV2 (B1). 45

46 Fiche évaluation LELE 46

47 Langue Vivante approfondie (épreuve de spécialité) Approfondir les notions culturelles du programme Intensifier la pratique de loral Accéder à des ressources authentiques et développer lutilisation des TICE Passer au niveau supérieur (C1 pour la LV1, B2 pour la LV2) 47

48 Oral terminal : LVA (épreuve de spécialité) L'évaluation de la partie orale prend la forme d'une épreuve ponctuelle. Le candidat présente à l'examinateur les documents qui ont illustré les quatre notions du programme étudiées dans l'année. L'examinateur choisit l'une de ces notions. Après 10 minutes de préparation, le candidat dispose d'abord de 10 minutes maximum pour présenter cette notion telle qu'elle a été illustrée par les documents étudiés dans l'année. Cette prise de parole en continu sert d'amorce à une conversation conduite par l'examinateur, qui prend appui sur l'exposé du candidat. Cette phase d'interaction n'excède pas 10 minutes. Niveaux attendus : C1 pour la LV1, B2 pour la LV2 48

49 Fiche évaluation LVA1 49

50 Fiche évaluation LVA2 50

51 Fiche évaluation EXO en LVI Épreuve orale de contrôle 51

52 Fiche évaluation EXO en LV2 Épreuve orale de contrôle 52

53 Toutes les épreuves, modalités et fiches dévaluation Bulletin officiel n°43 du 21 novembre 2013 pour la série « L » (et annexes) Autres séries : bulletin officiel n°4 du 23 janvier 2014 (et annexes) 53

54 Quelques documents dappoint 54


Télécharger ppt "Épreuves de langues vivantes aux baccalauréats général et technologique 1."

Présentations similaires


Annonces Google