La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Module 2 : Théories et politiques, les coûts et les avantages de lintégration économique. économique. Professeur Moustapha Kassé Mardi 19 Janvier de 08h30_12h30.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Module 2 : Théories et politiques, les coûts et les avantages de lintégration économique. économique. Professeur Moustapha Kassé Mardi 19 Janvier de 08h30_12h30."— Transcription de la présentation:

1 Module 2 : Théories et politiques, les coûts et les avantages de lintégration économique. économique. Professeur Moustapha Kassé Mardi 19 Janvier de 08h30_12h30 Mardi 19 Janvier de 08h30_12h30 1

2 Plan du module Introduction: Quest ce que la théorie? I/ La théorie économique face au phénomène de lintégration II/ La conviction que le libre-échange crée la richesse III/ Le processus dintégration à travers le schéma de Balassa IV/ Les politiques commerciales et sectorielles pour accélérer lintégration V/ La politique monétaire et la question des ZMO VI/ Avantages et couts de lintégration 2

3 Introduction: Quest ce que la théorie? Théorie entendue: énoncés permettant l'interprétation, la généralisation des résultats et 1'encadrement de la recherche. Elle est structurée comme : un ensemble de concepts qui sont des invariants fonctionnels. Elle est un ensemble d hypothèses testables dans un système inductif et déductibles dans un système d6ductif. Elles doivent être validées et devraient alors aboutir à des théorèmes. 3

4 La valeur des théories repose sur 3 exigences que lui imposent les 3 pôles de la pratique scientifique : exigence de cohérence imposée par le pô1e morphologique, exigence de cohérence imposée par le pô1e morphologique, exigence de pertinence imposée par le pôle épistémologique, exigence de pertinence imposée par le pôle épistémologique, exigence de testabilité et de falsifiabilité qu'impose le pôle technique. exigence de testabilité et de falsifiabilité qu'impose le pôle technique. Lintégration repose sur un ensemble de considérations à prétention théorique et une conviction. 4

5 I/ Les théories économiques de référence à lintégration Lanalyse se fait à partir de la théorie des avantages comparatifs Ricardo, HOS Lanalyse se fait à partir de la théorie des avantages comparatifs Ricardo, HOS La nouvelle théorie du commerce international de Krugman La nouvelle théorie du commerce international de Krugman L approche de J.Viner des effets de création et de détournement de trafic L approche de J.Viner des effets de création et de détournement de trafic LAnalyse dynamique met laccent sur la concurrence, lélargissement des marchés, les économies déchelle. LAnalyse dynamique met laccent sur la concurrence, lélargissement des marchés, les économies déchelle. 5

6 Plusieurs conceptions émergent, à côté des anciennes, opposant lintégration par la production planifiée par les États (conception volontariste) à lintégration par le marché (conception libérale) : lintégration par la production planifiée par les États (conception volontariste) à lintégration par le marché (conception libérale) : lintégration liée aux règles (conception institutionnelle), lintégration suscitée par les acteurs en position asymétrique et liée à des dynamiques territoriales (conception territoriale) et lintégration politique lintégration liée aux règles (conception institutionnelle), lintégration suscitée par les acteurs en position asymétrique et liée à des dynamiques territoriales (conception territoriale) et lintégration politique 6

7 LE RENOUVELLEMENT DES THÉORIES ET DE LINTÉGRATION RÉGIONALE Lanalyse de la régionalisation est renouvelée dans le cadre de léconomie institutionnelle mettant en avant le rôle des organisations et des règles, de léconomie institutionnelle mettant en avant le rôle des organisations et des règles, de la nouvelle géographie économique de la nouvelle géographie économique ou de la nouvelle économie internationale en concurrence imparfaite et de léconomie nternationale. ou de la nouvelle économie internationale en concurrence imparfaite et de léconomie nternationale. Lespace régional est ainsi un lieu de recomposition des pouvoirs publics et privés et des stratégies des acteurs nationaux et internationaux dans un contexte de mondialisation. 7

8 La conviction que le libre- échange crée la richesse II/ La conviction que le libre- échange crée la richesse Utilisation plus efficace des ressources. Utilisation plus efficace des ressources. Les avantages comparatifs permettent aux pays et aux acteurs de se procurer à lextérieur des biens quils leur reviendraient plus chers de produire eux-mêmes. Les avantages comparatifs permettent aux pays et aux acteurs de se procurer à lextérieur des biens quils leur reviendraient plus chers de produire eux-mêmes. Existence dune corrélation positive entre le libre- échange et la croissance. Selon certains critères qui déterminent le degré douverture dune économie, des auteurs tentent de montrer que la croissance a été deux fois plus élevées dans les pays en voie de développement libre-échangistes que dans ceux qui pratiquent le protectionnisme. Existence dune corrélation positive entre le libre- échange et la croissance. Selon certains critères qui déterminent le degré douverture dune économie, des auteurs tentent de montrer que la croissance a été deux fois plus élevées dans les pays en voie de développement libre-échangistes que dans ceux qui pratiquent le protectionnisme. 8

9 9

10 La constitution d'une zone d'intégration économique peut être considérée comme une source de croissance économique par le libre échange qu'elle instaure. Celui-ci est profitable aux consommateurs, il stimule la concurrence, fait pression sur les prix à la baisse, favorise l'innovation. La constitution d'une zone d'intégration économique peut être considérée comme une source de croissance économique par le libre échange qu'elle instaure. Celui-ci est profitable aux consommateurs, il stimule la concurrence, fait pression sur les prix à la baisse, favorise l'innovation. Le vaste marché permet des économies d'échelle. Une intégration est également favorable à la croissance : la stabilité des règles de change, la monnaie unique réduisent l'incertitude et les coûts. Le vaste marché permet des économies d'échelle. Une intégration est également favorable à la croissance : la stabilité des règles de change, la monnaie unique réduisent l'incertitude et les coûts. 10

11 Les conclusions du fonctionnement effectif des modèles dintégration Les principales issues des théories économiques et lévaluation des certaines expériences conduisent aux conclusions qui suivent: Les principales issues des théories économiques et lévaluation des certaines expériences conduisent aux conclusions qui suivent: 1) Le degré dintégration est fonction de la taille des économies, de la diversification de leurs structures de production et de consommation diversifiées et de leur proximité géographique. 2) Les créations déchanges commerciaux sont dautant plus probables que les demandes des pays sont élastiques, 3) Les gains dynamiques en termes déconomies déchelle sont limités pour les pays à marché étroit, 11

12 4) Les risques de divergence sont dautant plus grands que les pays ont de faible niveau de revenu, de faibles avantages comparatifs par rapport à la moyenne mondiale et sont dans les trappes à pauvreté 5 Les accords de libre-échange ont un coût important en termes de baisse des recettes fiscales pour les pays dont les recettes sont assises sur les droits de porte 6) Les accords régionaux Nord/Sud peuvent t contribuer à lattractivité des IDE 12

13 Les ACR créent-ils du commerce? 13

14 Les ACR détournent-ils le commerce ? Les ACR détournent-ils le commerce ? 14

15 III/ Le processus dintégration à travers schéma de Balassa Des pays qui s'intègrent sur le plan économique se proposent de constituer et passent par l es quatre étapes de Bella Balassa : Le libre échange et leur généralisation Le libre échange et leur généralisation Union douanière Union douanière Marché commun Marché commun Union économique et monétaire Union économique et monétaire 15

16 16

17 IV/ Les politiques commerciales et sectorielles pour accélérer lintégration Les politiques sectorielles et les instruments Les politiques sectorielles et les instruments les politiques commerciales les politiques commerciales TEC TEC la définition des règles dorigine la définition des règles dorigine les infrastructures au marché les infrastructures au marché les politiques sectorielles pour créer un Division Régionale du Travail les politiques sectorielles pour créer un Division Régionale du Travail Cadre de convergence et les règles de stabilité Cadre de convergence et les règles de stabilité 17

18 La question du Tarif Extérieur Commun (TEC) Désigne le tarif douanier appliqué par les pays membres d'une union douanière vis-à-vis des pays non membres. Désigne le tarif douanier appliqué par les pays membres d'une union douanière vis-à-vis des pays non membres. Le TEC distingue une union douanière d'une zone de libre-échange. Le TEC distingue une union douanière d'une zone de libre-échange. Dans le cas d'une zone de libre-échange, chaque pays demeure libre de déterminer son propre tarif vis-à-vis du reste du monde. Dans le cas d'une zone de libre-échange, chaque pays demeure libre de déterminer son propre tarif vis-à-vis du reste du monde. Dans le cas d'une union douanière, il faut harmoniser les positions douanières, sur chaque position, déterminer un tarif commun. Dans le cas d'une union douanière, il faut harmoniser les positions douanières, sur chaque position, déterminer un tarif commun. 18

19 V/ La politique monétaire et la question des Zones Monétaires Optimales. La politique monétaire: une forme poussée de coopération telle quune monnaie unique accèlère les échanges internationaux et améliore les performances économiques et la production par tête dhabitant La politique monétaire: une forme poussée de coopération telle quune monnaie unique accèlère les échanges internationaux et améliore les performances économiques et la production par tête dhabitant La transition vers lunion monétaire peut être progressive ou rapide. Dans le premier cas, les politiques macro-économiques de lunion doivent convergent. La transition vers lunion monétaire peut être progressive ou rapide. Dans le premier cas, les politiques macro-économiques de lunion doivent convergent. MUNDEL( 2002) préconise ladoption dune monnaie commune pour lAfrique et souligne les avantages dun renforcement de la stabilité macroéconomique. MUNDEL( 2002) préconise ladoption dune monnaie commune pour lAfrique et souligne les avantages dun renforcement de la stabilité macroéconomique. 19

20 Théorie des Zones monétaires Optimales et le triangle dincompatibilité de Mundel La diversité des Zones monétaires: Chocs asymétriques, ajustement monétaire et taux de change La diversité des Zones monétaires: Chocs asymétriques, ajustement monétaire et taux de change La théorie des ZMO: définition et critères doptimalité: La théorie des ZMO: définition et critères doptimalité: La mobilité des facteurs La mobilité des facteurs LIntégration budgétaire LIntégration budgétaire Lintensité des échanges extérieurs Lintensité des échanges extérieurs Des structures de production qui minimisent les risques des chocs asymétriques Des structures de production qui minimisent les risques des chocs asymétriques 20

21 Lindépendance de la politique monétaire et le triangle dincompatibilité de Mundel. Indépendan ce de la politique financière Fixit é des taux de change D é pendance de la politique mon é taire Flottement des taux de change Libre mouvement des capitaux financiers Bretton Woods Euro/Dollar US France*Euroland Autarcie financière Autarcie financière 21

22 La marche vers lintégration économique monétaire, fiscale et financière La convergence macroéconomique et ses critères. Les Organisations dintégration fixent des objectifs de convergence dans le cadre de leurs politiques macro-économiques et de lintégration monétaire, fiscale et financière La convergence macroéconomique et ses critères. Les Organisations dintégration fixent des objectifs de convergence dans le cadre de leurs politiques macro-économiques et de lintégration monétaire, fiscale et financière La politique budgétaire et fiscale : les problèmes soulevés La politique budgétaire et fiscale : les problèmes soulevés La politique financière et la création des Bourses de Valeur La politique financière et la création des Bourses de Valeur 22

23 VI/ Les avantages et couts de lintégration Les coûts et les avantages des accords commerciaux régionaux (ACR) peuvent être évalués selon cinq critères : La créations ou les détournements respectifs de flux déchanges La créations ou les détournements respectifs de flux déchanges La crédibilité et lancrage ou le verrouillage des politiques qui permettent la prévisibilité des opérateurs, réduisent les risques de réversibilité des politiques commerciales et favorisent ainsi en principe, lattractivité des capitaux La crédibilité et lancrage ou le verrouillage des politiques qui permettent la prévisibilité des opérateurs, réduisent les risques de réversibilité des politiques commerciales et favorisent ainsi en principe, lattractivité des capitaux 23

24 La dynamique des rythmes adéquats des réformes, de la construction des avantages compétitifs et de la protection dactivités vulnérables La dynamique des rythmes adéquats des réformes, de la construction des avantages compétitifs et de la protection dactivités vulnérables Les coûts de transaction, de négociation, de contrôle et daccès à linformation et des relations de confiance et de proximité se nouant dans les relations extérieures ; Les coûts de transaction, de négociation, de contrôle et daccès à linformation et des relations de confiance et de proximité se nouant dans les relations extérieures ; Le cinquième critère est dordre politique (prévention des conflits, capacité de négociation, production des biens publics avec création ou détournement de cette production Le cinquième critère est dordre politique (prévention des conflits, capacité de négociation, production des biens publics avec création ou détournement de cette production 24


Télécharger ppt "Module 2 : Théories et politiques, les coûts et les avantages de lintégration économique. économique. Professeur Moustapha Kassé Mardi 19 Janvier de 08h30_12h30."

Présentations similaires


Annonces Google