La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Nouvelles recommandations 2010 de la PTME et protocole thérapeutique effectif en Afrique sub-saharienne Dr J.C. Gody Etat des lieux en République Centrafricaine.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Nouvelles recommandations 2010 de la PTME et protocole thérapeutique effectif en Afrique sub-saharienne Dr J.C. Gody Etat des lieux en République Centrafricaine."— Transcription de la présentation:

1 Nouvelles recommandations 2010 de la PTME et protocole thérapeutique effectif en Afrique sub-saharienne Dr J.C. Gody Etat des lieux en République Centrafricaine

2 1. Situation épidémiologique du VIH en République Centrafricaine (1) Figure 1 : Subdivision de la RCA en préfectures et régions sanitaires

3 1. Situation épidémiologique du VIH en République Centrafricaine (2)

4 1. Situation épidémiologique du VIH en République Centrafricaine (3) Pourcentage de femmes qui acceptent de faire un test par rapport aux femmes vues en CPN1: 57,6% Pourcentage des femmes venues chercher le résultat du test par rapport à celles qui lont effectué 83,9% Pourcentage des femmes enceintes testées positives 4,6% Pourcentage de partenaires testés par rapport aux femmes effectivement testés 7,4% Pourcentage de femmes venues pour la PF et testées pour le VIH 37,6% Pourcentage de femmes VIH + ayant eu une évaluation du taux des CD4 durant la grossesse au décours de lannonce de leur séropositivité 22,4% Pourcentage de femmes effectivement traitées par les ARV par rapport au nombre de femmes élues pour ce traitement ND Pourcentage de femmes VIH + avec indication de traitement ARV, sous traitement à la 28ème semaine 82,2% Tableau I: Indicateurs de PTPE

5 Moment du diagnostic anténatal dès CPN1 Nombre moyen de CPN réalisées = 3 Dépistage du VIH dans 106 SMI/257 (41%) Antirétroviraux également dans 106/257 Disponibilité des CD4 dans 29 SMI/106 opérationnels à un rythme quotidien avec un délai dobtention des résultats de 3 jours. 2. Couverture des interventions de PTPE

6 3. Antirétroviraux disponibles pour la PTPE ZDV 3TC NVP Duovir Duovir-N

7 4. Régime Prophylactique En cours – Biprophylaxie ZDV/NVP dans 31 SMI/106 – Option A dans 75 SMI/106 Nouvelle recommandation adoptée pour lélimination de la TME: – Option A pour la prophylaxie anté, per et post natale – Allaitement protégé, – Conseils pour une alimentation à moindres risques, – Test virologique à six semaines et après le sevrage.

8 5. Particularités cliniques de la PTPE (1) Dépistage en salle daccouchement effectif dans une seule Formation sanitaire (Hôpital Communautaire) Effets indésirables des ARV ne sont pas encore documentés; cependant pris en compte dans le suivi des patientes Soins chez les enfants – Prophylaxie ARV – CTM – Dépistage précoce – Vaccination – Suivi de la croissance/Nutrition /conseil pour lalimentation – Education thérapeutique/observance – Soins pour les affections courante et les affections opportunistes – Suivi à domicile

9 Tableau II: Adhérence aux soins en Particularités cliniques de la PTPE (2) Indicateur PTPE/PECPEffectif % Nbre de résultats positifs au labo: 1872 Nombre de femmes enceintes séropositives informées de leurs statuts1604 Nbre de femmes séropositives connues devenues enceintes :732 Nombre de femmes enceintes séropositives accouchées sous prophylaxie ARV /1872=52% Nombre de femmes enceintes séropositives sous contraception /1872=35,5% Nbre d'enfants nés de mère séropositives ayant reçu la prophylaxie ARV : /1872=57,4% Nbre d'enfts nés de mères VIH + ayant reçu le CTM à Partir de la 6e sem de vie /1872=43,5% Nbre d'enfts nés de mere VIH + ayant bénéficié d'un test virologique dans les 2 mois apres la naiss62 62/1872=3,3% Nbre d'enfts nés de mere VIH + ayant bénéficié d'un test virologique apres 6 mois de vie39 39/1872=2% Nbre d'enfts sous allaitement exclusif, nés de mere VIH +ayant recu la prophyl ARV /1872=49%

10 Résistance aux antirétroviraux (adultes suivis à lhôpital du jour de Bangui): 28,5% en échec virologique et 20% en échec immunologique selon les critères de lOMS (révisés en 2010) Causes: – Mauvaise observance au TARV – Ruptures plus ou moins fréquentes en ARV, – Insuffisance des structures de santé et difficultés pour assurer la continuité des soins. 5. Particularités cliniques de la PTPE (2)

11 Conclusions Adoption des nouvelles recommandations de 2010; cependant, application non encore effective, Mauvaise adhésion des utilisatrices des services aux soins, Couverture insuffisante des interventions de PTPE.


Télécharger ppt "Nouvelles recommandations 2010 de la PTME et protocole thérapeutique effectif en Afrique sub-saharienne Dr J.C. Gody Etat des lieux en République Centrafricaine."

Présentations similaires


Annonces Google