La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 La mission générale dinsertion Désigne lobligation faite à chaque chef détablissement dassurer le suivi vers la qualification de tous les jeunes qui.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 La mission générale dinsertion Désigne lobligation faite à chaque chef détablissement dassurer le suivi vers la qualification de tous les jeunes qui."— Transcription de la présentation:

1 1 La mission générale dinsertion Désigne lobligation faite à chaque chef détablissement dassurer le suivi vers la qualification de tous les jeunes qui quittent le système éducatif sans diplôme ni solution de poursuite de formation qualifiante. La mission dinsertion est une mission partagée par lensemble des acteurs du système éducatif, à tous les niveaux de pilotage. Un personnel spécifique lui est dédié.

2 2 Le cadre légal Code de léducation: «Tout élève qui, à lissue de la scolarité obligatoire, na pas atteint un niveau de formation reconnu doit pouvoir poursuivre des études afin datteindre un tel niveau.» art. L « Tout jeune doit se voir offrir, avant sa sortie du système éducatif et quel que soit le niveau denseignement quil a atteint, une formation professionnelle » art. L Loi d'orientation sur l'éducation du 10 juillet 1989 « La Nation se fixe comme objectif de conduire dici dix ans lensemble dune classe dâge au minimum au niveau du certificat daptitude professionnelle ou du brevet détudes professionnelles et 80% au niveau du baccalauréat » chapitre 1er – article 3

3 3 Le cadre légal Loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école du 23 avril 2005 Rapport annexé : Donner à 100% dune classe dâge un socle commun de connaissances et de compétences Qualifier 100% dune classe dâge au niveau V minimum Amener 80% dune classe dâge au niveau du baccalauréat Amener 50% dune classe dâge à un diplôme de lenseignement supérieur

4 4 Le cadre légal Circulaire n° du 21 mai 2009 « Tous les dispositifs disponibles seront mobilisés pour amener lélève en risque de décrochage à renouer avec les apprentissages » « La recherche de solutions implique une coordination locale des actions mises en place, tant par la mission générale dinsertion de lEducation nationale et que par tous les autres partenaires de linsertion » Loi du 24 novembre 2009 relative à lorientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie Ajout de larticle L dans le code de léducation qui permet « dapporter sans délai […] des solutions de formation, daccompagnement ou demploi aux jeunes sortant sans diplôme du système de formation initiale »

5 5 Laction de la MGI se situe en amont et en aval de la rupture de formation Le cadre En amont : Prévention des ruptures de formation, prévention du décrochage* et des abandons scolaires du collège au lycée( LGT et LP). En aval: Repérage et accueil des jeunes sortis avant l'obtention d'un premier niveau de qualification * La circulaire du 9 février 2011 définit les décrocheurs comme nayant pas obtenu un diplôme de niveau V ou IV ou nayant pas achevé un cycle de formation de niveau IV. La notion de « niveau de qualification » devient donc caduque.

6 6 Les Actions dAccueil et de Remobilisation (AAR) La MGI - Les actions spécifiques 3 grands principes : Lalternance entre des périodes de regroupements et de stages: Construction dun parcours dinsertion réaliste (projet de formation et/ou projet professionnel, projet personnel). Découverte de différents milieux professionnels, acquisition de connaissances et compétences professionnelles de base, mise en cohérence des informations sur les formations et les métiers. Des entrées et sorties permanentes La personnalisation des enseignements - A temps plein

7 7 Les Actions dAccueil et de Remobilisation (AAR) Finalités Concourir à la prévention des sorties sans qualification. Accueillir et remotiver des élèves pour lentrée dans un parcours dinsertion. Objectifs Renforcer les acquis des élèves et les remotiver pour réussir une formation et une insertion ultérieure. Donner la possibilité à chaque élève de : faire le point sur ses acquis, compléter les pré-requis nécessaires à l entrée dans un cursus de formation, élaborer et finaliser un projet de formation qui le conduira à linsertion. Public Elèves de plus de 16 ans soit sans solution de formation ou dinsertion, soit encore scolarisés mais exposés au risque de sortie prématurée. Organisation en 3 axes Un accompagnement individualisé et personnalisé. Un renforcement des connaissances avec 2 types de modules, fondamentaux et spécifiques. Des périodes de formation en entreprise ou en lycée professionnel pour élaborer un projet personnel.

8 8 Les regroupements La MGI - Les actions spécifiques Culture technologique et scientifique Expression / Communication Hygiène/sécurité et législation du travail - Les modules fondamentaux

9 9 Expression et communication : Maîtrise de la langue (lecture, écriture) pour : appréhender une situation de communication, en analyser les mécanismes et se situer au sein dun groupe, permettre à chaque élève de comprendre le monde actuel. Ce module prend appui sur les enseignements généraux de CAP. Culture technologique et scientifique : Renforcement des connaissances scientifiques et techniques (mathématiques incluses). Ce module prend appui sur le programme de mathématiques du CAP. Hygiène/Sécurité et législation du travail : Une formation préventive aux risques du travail, aux gestes élémentaires du secourisme, à lergonomie au poste de travail pour préparer la période de formation en entreprise ou en LP. Ce module prend appui sur le programme de prévention santé environnement du CAP. Les modules fondamentaux

10 10 Les regroupements La MGI - Les actions spécifiques Prévention santé environnement Education physique et sportive Langues vivantes Préparation Brevet de Sécurité Routière et Attestation Scolaire de Sécurité routière… - Les modules spécifiques

11 11 - A temps partiel La MGI - Les actions spécifiques Accueil de jeunes inscrits dans un parcours standard de formation et qui montrent un risque fort de décrochage

12 12 Les MOdules de Repréparation à lExamen par Alternance (MOREA) La MGI - Les actions spécifiques Permettent à des jeunes ayant échoué à un examen de le repréparer dans des conditions adaptées tout en travaillant leur projet scolaire et/ou professionnel via des stages

13 13 Les MOdules de Repréparation à lExamen par Alternance (MOREA) Finalités Concourir à la prévention des sorties sans qualification. Accueillir et remotiver des élèves pour lentrée dans un parcours dinsertion. Objectifs Re-préparer un examen (CAP, Baccalauréat) sans pour autant redoubler la classe terminale. Elaborer un projet scolaire et/ou professionnel. Public Elèves de plus de 16 ans ayant échoué au CAP ou au baccalauréat, volontaires pour préparer tout ou partie de leur examen et suffisamment autonomes pour réussir en alternance avec l'aide d'un encadrement.

14 14 Les candidats à l'entrée dans un MOREA bénéficient d'un positionnement et d'un bilan des acquis, prenant en compte les résultats obtenus à l'examen. Les bilans individuels servent de base aux regroupements des jeunes afin de rapprocher ceux qui ont des besoins comparables pour accéder au diplôme. Un plan de formation est établi pour chaque candidat, les modules devant offrir des cheminements personnalisés. Chaque module est pris en charge par des vacataires volontaires. L'alternance, via des périodes de formation en entreprise ou en lycée professionnel, permet aux jeunes délaborer un projet professionnel et/ou scolaire et de donner du sens à la réussite à lexamen. Organisation

15 15 La MGI - Les actions spécifiques

16 16 Une animation acad é mique Un responsable acad é mique : L. Blanes, D é l é gu é Acad é mique à la Formation Professionnelle Initiale et Continue. Un inspecteur Formation continue : A. Mahmoudi. Un coordonnateur acad é mique : M. Brignon. Un service gestionnaire : GIP-FAR. Une animation territorialis é e 12 chefs d é tablissement coordonnateurs MGI dans les BAPE. 31 animateurs – formateurs (enseignants). 21 é tablissements supports d actions : 17 lyc é es ou LP, 4 coll è ges.

17 17 MGI – animation du bassin MORLAIX/CARHAIX Coordonnateur : M. Guy GEHORS – Proviseur du lycée général et technologique Tristan Corbière. Point –accueil MGI: Lycée Tristan Corbière – 16,rue de Kerveguen - BP – MORLAIX Tél Mél. Poste: 1705 Animateurs/formateurs: Gilles BELEC Bernard BANNIER


Télécharger ppt "1 La mission générale dinsertion Désigne lobligation faite à chaque chef détablissement dassurer le suivi vers la qualification de tous les jeunes qui."

Présentations similaires


Annonces Google