La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Poissons et pêche dans la Mer dAral Partie 1 : Destruction dun patrimoine naturel important Dr. Bernard Büttiker anc. inspecteur cantonal de la pêche VD.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Poissons et pêche dans la Mer dAral Partie 1 : Destruction dun patrimoine naturel important Dr. Bernard Büttiker anc. inspecteur cantonal de la pêche VD."— Transcription de la présentation:

1 Poissons et pêche dans la Mer dAral Partie 1 : Destruction dun patrimoine naturel important Dr. Bernard Büttiker anc. inspecteur cantonal de la pêche VD

2 Mission du projet Mer dAral (introduction du projet, Prof. Parriaux) Etablir un programme de développement durable pour le bassin de la Mer dAral. Les étudiants doivent rédiger un rapport de synthèse de ce programme Ils doivent le soutenir oralement devant les décideurs concernés.

3 Rivers Amu Darya Syr Darya The Syr Darya is formed by the confluence of the Naryn and Qoradaryo rivers in the eastern Ferghana Valley and Qoradaryo rivers in the eastern Ferghana Valley With a length of 1,374 miles -1,876 miles including the Narynthe Syr Darya is the longest river in Central Asia The Amu Darya is formed by the junction of the Vakhsh and Pandj rivers, which rise in the Pamir Mts. of central Asia. Its length is 1,600 miles long Syr Darya Tributaries

4 Le développement durable « Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. Deux concepts sont inhérents à cette notion : le concept de « besoins », et plus particulièrement des besoins essentiels des plus démunis, à qui il convient daccorder la plus grande priorité, et lidée des limitations que létat de nos techniques et de notre organisation sociale impose sur la capacité de lenvironnement à répondre aux besoins actuels et à venir. » Commission mondiale sur lenvironnement et le développement : Rapport Brundtland, 1987

5 Pour que le développement économique dune région soit durable, il doit être à la fois viable, vivable et équitable Société Economie Environnement équitablevivable viable durable Développement durable

6 La société a besoin … de revenus décents pour tous de revenus décents pour tous donc de travail pour les personnes actives donc de travail pour les personnes actives daliments sains et en suffisance daliments sains et en suffisance de sécurité de sécurité de confiance en lavenir de confiance en lavenir de projets davenir de projets davenir de loisirs de loisirs etc. etc. … etc. etc. … Laspect social…

7 Léconomie a besoin … de main dœuvre de main dœuvre de ressources à long terme de ressources à long terme dun marché viable dun marché viable de sécurité sociale de sécurité sociale de confiance en lavenir de confiance en lavenir de projets de projets etc. etc. … etc. etc. … Laspect économique…

8 Lenvironnement piscicole a besoin … dune eau non polluée et productive dune eau non polluée et productive de stabilité écologique (conditions biologiques et abiotiques stables) de stabilité écologique (conditions biologiques et abiotiques stables) dun habitat intacte dun habitat intacte accès à la nourriture accès à la nourriture accès aux sites de reproduction accès aux sites de reproduction accès aux abris accès aux abris conditions convenables pour tous les stades de la vie : conditions convenables pour tous les stades de la vie : œufs, alevins, jeunes, adultes dune biocénose « équilibrée »… dune biocénose « équilibrée »… proies, prédateurs, chaîne alimentaire -> équilibre dynamique Laspect environnemental (pêche) …

9 En écologie, une biocénose est un ensemble d'êtres vivants de toutes espèces, végétales et animales, coexistant dans un espace défini (le biotope), et qui offre les conditions extérieures nécessaires à leur vie. Un biotope et une biocénose constituent un écosystème. écologieêtres vivantsbiotopeécosystèmeécologieêtres vivantsbiotopeécosystème Wikipédia Wikipédia La « biocénose », quest-ce ?

10 Quelques statistiques comparatives Mer dAral Lac Léman Lac de Neuchâtel Superficie [km 2 ] (1960) (act.) Volume [km 3 ] 1040 (1960) 90 (act.) Profondeur[m] 68 (1963) ~45 (2001) Température [°C] 26 – 28 en été gelé en hiver été 6 hiver été 4-5 hiver Esp. poissons (orig. + introd.) 24 à lorigine ? Pêche commerciale t/a (1958) 7.1 kg/ha/a ~ 500 t 8.6 kg/ha/a ~ 300 t 14 kg/ha/a

11 Quelques statistiques comparatives Mer dAral Petite Mer dAral Mer Morte Océans Salinité [g/l; 0 / 00 ] [g/l; 0 / 00 ] (1960) (act.) (Moy.) Leau de la Mer dAral a passé en 30 ans dune eau saumâtre à une eau de mer, en 40 ans à une eau salée ne convenant plus à la plupart des espèces piscicoles. Leau de la Petite Mer dAral est saumâtre. Evolution de la grande Mer dAral >300 mg/l (bactéries) Eau douce Eau saumâtre Eau de mer <0.5 g/l 0.5 – 30 g/l 30 – 50 g/l

12 Evolution de la Mer dAral Evolution de la grande Mer dAral >300 mg/l (bactéries) 1960 – 1989 : Augmentation de la salinité de la salinité Fin années 1970 à milieu 1980 : Syr Darya sassèche passagèrement Salinité augmente plus dans Petite Mer dans un premier temps Syr Darya se déverse dans Petite Mer -> baisse de salinité 1990 – aujourdhui : Dès 1990, séparation Petite et Grande Mer dAral -> évolution séparée Dès 1992 : construction de digues (alternance avec/sans digues) -> niveau Petite Mer augmente, salinité baisse

13 Conditions environnementales Pliocène (>5.332 Mio années ) remplissage et dessiccation répétés Pleistocène (périodes glaciaires 1.8 Mio -> années ) parfois réuni avec Mer Caspienne et Mer Noire 2 e millénaire après JC : variations de niveau, suite à variations climatiques variations climatiques drainages (interruption en périodes pauvres ou guerres) drainages (interruption en périodes pauvres ou guerres) => Conditions de survie difficiles pour les poissons ! relativement peu despèces

14 Décisions importantes A. I. Voyejkov (1908) : pêche et navigation rapporte peu -> existance de la Mer dAral ne se justifie pas par rapport au revenu agricole. Prince V. I. Masalsky (1913) : utiliser toutes les ressources aquatiques pour produire du coton pour lindustrie russe. Changement dès 1960 probablement sans précédent du point de vue de la rapidité !! -> jusquà 75 km 3 /an (2300 m 3 /s) dérivés Les principaux affluents Amu Darya et Syr Darya natteignent plus la Mer dAral pendant quelques années

15 Poissons migrateurs entre Mer et rivières lesturgeon à barbillons frangés (Acipenser nudiventris) lesturgeon à barbillons frangés (Acipenser nudiventris) la brème de lAral (Abramis brama) la brème de lAral (Abramis brama) Ces poissons remontaient jusquà 1000 km dans affluents Syr Darya et Amu Darya. Brème (Abramis brama) Esturgeon à barbillons frangés (Acipenser nudiventris)

16 Fish Sazan Bream Aral roach (vobla).

17 Trois esturgeons endémiques du bassin de lAral Esturgeon de Kaufmann (Pseudoscaphirhynchus kaufmanni) forme Aral prob. éteinte, forme rivière menacée dextinction P. hermanni (Amu Darya – éteint dès les années 1980) – eau douce P. fedtschenkoi- (Syr Darya - éteint dès les années 1950) – eau douce Problèmes des esturgeons : barrages barrages augmentation salinité (rivières) augmentation salinité (rivières) pollution (pesticides !) pollution (pesticides !) assèchement local assèchement local P. kaufmanni : P. kaufmanni : liaison mer-rivières interrompue liaison mer-rivières interrompue

18 Solutions (Aladin et al. 2005) digue Avec digue : 80% Syr Darya -> Petite Mer Sans digue : 20% Syr Darya -> Petite Mer Kasalinsk (mesure débit)

19 Evolution Petite Mer dAral (Aladin et al. 2005) Evolution avec digue Evolution sans digue

20 Développement de laquaculture (ancien delta de lAmu Darya) Permettrait de couvrir les besoins en poisson frais de la population locale ;Permettrait de couvrir les besoins en poisson frais de la population locale ; Potentiel de production jusquà 3000 kg/ha ;Potentiel de production jusquà 3000 kg/ha ; Un débit doit être garanti de 150 m3/s (Karimov et al., 2005), au détriment de lexportation deau ;Un débit doit être garanti de 150 m3/s (Karimov et al., 2005), au détriment de lexportation deau ; Leau doit être dépolluée.Leau doit être dépolluée. Karimov et al. : Pisciculture existante de Muynak pourrait produire à elle seule 3000 t de poisson frais.

21 Conclusions lévolution récente de lassèchement de la Mer dAral sinscrit dans une évolution complexe qui dure depuis des milliers dannées ;lévolution récente de lassèchement de la Mer dAral sinscrit dans une évolution complexe qui dure depuis des milliers dannées ; ce qui est nouveau : rapidité et phénomènes de pollution par une multitude de produits toxiques ;ce qui est nouveau : rapidité et phénomènes de pollution par une multitude de produits toxiques ; ces changements sont irréversibles (espèces disparues)ces changements sont irréversibles (espèces disparues) un assainissement (renaturation des affluents, rétablissement du niveau de toute la Mer dAral) nest pas à lordre du jourun assainissement (renaturation des affluents, rétablissement du niveau de toute la Mer dAral) nest pas à lordre du jour (la volonté manque, les moyens manquent) projets de dérivation de leau de lOb ;projets de dérivation de leau de lOb ; le scénario qui prévaut chez différents auteurs :le scénario qui prévaut chez différents auteurs : rétablissement du niveau de la Petite Mer dAral (et des pêcheries);rétablissement du niveau de la Petite Mer dAral (et des pêcheries); assainissement de la qualité de leau des affluentsassainissement de la qualité de leau des affluents favoriser laquaculture et abandon de la Grande Mer dAralfavoriser laquaculture et abandon de la Grande Mer dAral


Télécharger ppt "Poissons et pêche dans la Mer dAral Partie 1 : Destruction dun patrimoine naturel important Dr. Bernard Büttiker anc. inspecteur cantonal de la pêche VD."

Présentations similaires


Annonces Google