La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Vérification externe I Richard Wilson UQTR Cours #1 à 4 Processus de vérification et planification de la mission.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Vérification externe I Richard Wilson UQTR Cours #1 à 4 Processus de vérification et planification de la mission."— Transcription de la présentation:

1 Vérification externe I Richard Wilson UQTR Cours #1 à 4 Processus de vérification et planification de la mission

2 États financiers UtilisateursPréparateurs Vérificateur Interpréter Évaluer Opinion Présentation fidèle selon critères PCGR Juger de la qualité Conflit dintérêt Conséquences Complexité Distance

3 Processus de vérification Planification et stratégie Tests des contrôles et procédés bivalents Tests des soldes Achèvement

4 Pourquoi planifier? Recueillir la preuve nécessaire Efficience –Réduire les coûts Répondre aux besoins du client

5 Planification préliminaire Accepter ou continuer Réputation Situation financière Indépendance Besoins du client Ressources du cabinet Communication avec lancien vérificateur

6 Accepter ou continuer Accepter = Vérification initiale Continuer = Renouvellement Laquelle des deux situations est la plus complexe pour le vérificateur ? Réponse Vérification initiale = Vérification initiale Pourquoi? Départ à zéro =Départ à zéro

7 Planification préliminaire Réputation du client éventuelRéputation du client éventuel Accumulation de la preuve Poursuites possibles Code de déontologie

8 Planification préliminaire Situation financièreSituation financièreFaillite Risque Poursuites

9 Planification préliminaire IndépendanceIndépendanceLiens financiers Liens demploi Autres

10 Planification préliminaire Besoins du clientBesoins du clientVérification ou autres services PCGR C.I.

11 Planification préliminaire Ressources du cabinetRessources du cabinetPersonnel nécessaire Expertise Répartition géographique

12 Planification préliminaire Communication avec lancien vérificateurCommunication avec lancien vérificateur Code de déontologie LSA Facteurs dordre professionnel Confidentialité

13 Planification de la mission Définition stratégie générale plan dapplication détaillé nature calendrier –consiste à élaborer une stratégie générale et un plan dapplication détaillé prévoyant la nature létendue et le calendrier de la vérification

14 Stratégie générale Mixte VS CorroborativeMixte VS Corroborative –Appui sur les systèmes ou non –Si appui = tests des contrôles à exécuter –Stratégie est déterminée au niveau de chaque assertion (VAMPIRE) –Stratégie peut être différente dun système à lautre et dune assertion à lautre –Stratégie retenue affecte le calendrier de la vérification

15 Stratégie détaillée Poste par poste –Nature, étendue et calendrier des procédés de corroboration (tests sur les soldes) Assertion par assertion

16 Nature des procédés Types de procédés –Procédés analytiques –Tests des contrôles –Procédés bivalents –Procédés de corroboration (tests des soldes)

17 Étendue des procédés Quantité Combien

18 Calendrier des procédés Quand Avant ou après la fin dexercice

19 Facteurs à considérer pour planifier Conditions de la mission et date prévue pour le rapport Nature des affaires du client et dispositions légales et contractuelles Expérience acquise au cours de missions antérieures Conventions comptables

20 Facteurs à considérer pour planifier Complexité de lenvironnement de contrôle et des systèmes Importance relative et risques Rôle dautres vérificateurs Stratégie de vérification Expérience du personnel Disponibilité de la preuve

21 Planification Deux phasesDeux phases 1) 1) Acquisition des connaissances –CAE (5140) –Procédés analytiques (5301) 2) Décisions –I. Relative –Risque –Stratégie –Personnel

22 Concept dimportance relative Définition –montant ou information qui pourrait influencer ou modifier la décision des utilisateurs des ÉF Qui sont les utilisateurs? –Investisseurs –Créanciers –Etc..

23 Concept dimportance relative Quels sont les éléments des ÉF qui intéressent les utilisateurs? –Bilan? –Résultats? –Postes particuliers? Obligation dexercer son jugement

24 Concept dimportance relative Deux étapes où le SIR est utilisé de façon plus importante –Planification –Évaluation des résultats

25 Concept dimportance relative PlanificationPlanification –+ SIR est faible = + de travail –+ SIR est élevé = - de travail

26 Concept dimportance relative Guides de lICCAGuides de lICCA –Bénéfice avant impôts5 à 10 % –Actif total0,5 à 1 % –Avoir des actionnaires0,5 à 5 % –Produits0,5 à 1 %

27 Concept dimportance relative Méthode mixte –Plusieurs utilisateurs –Besoins différents –Calculer un seuil sur le bilan et un seuil sur les résultats Impact sur la planification? Impact sur lévaluation des résultats?

28 Concept dimportance relative Evaluation des résultats –Inexactitudes relevées –Inexactitudes probables –Autres inexactitudes possibles

29 Méthode mixte Bilan I.R RésultatsI.R Erreur lors du décompte physique –Réception de marchandises –Valeur estimée à $ –Client refuse de comptabiliser les stocks dans l inventaire

30 Impact de l erreur sur les ÉF Bilan faussé? Résultats faussés? Doit-on formuler une réserve dans notre rapport? –Si oui Pourquoi? –Si non Pourquoi?

31 Aucune réserve à formuler Erreur impact seulement sur le bilan Erreur plus faible (75 000) que SIR sur le bilan de Actifs sont sous-évalués (favorable à la banque)

32 SIR et les postes du bilan Pas opinion poste par poste On pourrait subdiviser le SIR par poste –on doit être prudent –guide seulement

33 SIR et problèmes particuliers Guides du manuel ICCA –jugement –normalisation (5 ans) –faiblesse du bénéfice/actif –facteurs qualitatifs (fraudes, illégalités) –Non présentation d une note aux ÉF

34 SIR et problèmes particuliers Erreurs des exercices précédents et travail à l égard des soldes d ouverture Faire le suivi des erreurs On pourrait devoir refaire du travail supplémentaire sur les soldes d ouverture Révision du calcul en fonction des chiffres finaux

35 Modèle de risque de lICCA RLVRIRNCRND = XX

36 Risque lié à la vérification Définition Cadre décisionnel Impact sur le travail Facteurs à utiliser pour fixer le RLV –Risque professionnel Programme de OCAQ

37 Risque inhérent Définition Impact sur le travail Facteurs à utiliser pour fixer le RI Impact généralisé Impact associé à un poste précis Programme de OCAQ

38 Risque de non-contrôle Définition Impact sur le travail Facteurs à utiliser pour fixer le RNC Programme de OCAQ

39 Risque de non-détection Définition Impact sur le travail quantité et fiabilité du procédé Programme de OCAQ

40 Modèle de risque Confiance recherchée (1-RLV) entre 95 et 99 % Certitude inhérente Certitude des C.I. Certitude des procédés de corroboration

41 Lien entre risque et IR Risque=niveau d assurance IR=précision Les deux concepts sont reliés –par les utilisateurs –par leur impact sur le travail

42 Exactitude des comptes clients Enregistrements à l'auxiliaire et à la balance chronologique des comptes. Procédés –vérifier la balance chronologique –vérifier additions horizontales et verticales –concilier à l'auxiliaire le solde pour certains clients –concilier le total de la liste avec le solde du compte contrôle

43 Procédés (suite) –sélectionner un échantillon de client et retracer certains montants comptabilisés à la facture de ventenom montant date calcul jours Exactitude des comptes clients

44 Validité des comptes clients Existence-risque plus élevé de surévaluation du bénéfice Procédés de vérification –Obtenir confirmation des clients –Retracer les transactions aux documents de support

45 Intégralité des comptes clients Tous les comptes clients existants sont comptabilisés. Intégralité des clients – problème de sous évaluation du bénéfice –risque plus faible entréeintégralité des ventes tests des contrôles sortieréalité des encaissements rapprochement bancaire

46 Appartenance des comptes clients Les comptes clients appartiennent à lentreprise. Risque très faible Risque augmente si le client transige avec une société d'affacturage

47 Évaluation des comptes clients Valeur et mesure Le risque est associé à l'évaluation de la provision pour créances douteuses Procédés de vérification –confirmation des clients –analyse de la provision pour créances douteuses

48 Classement des comptes clients Mauvais regroupement aux ÉF Risque faible Les sommes dues aux apparentés doivent être présentées distinctement

49 Démarcation des opérations Les opérations sont inscrites dans lexercice auquel elles se rapportent (valeur et mesure) Entréedémarcation des ventes –bons d'expédition –factures de vente Sortiedémarcation des rendus et rabais notes de crédit (plus difficile à vérifier, on doit tenir compte de l'importance relative) démarcation des encaissements bordereau de dépôt

50 Présentation des comptes clients La présentation des comptes clients est adéquate. Risque faible Sommes dues aux apparentés doivent être présentées distinctement


Télécharger ppt "Vérification externe I Richard Wilson UQTR Cours #1 à 4 Processus de vérification et planification de la mission."

Présentations similaires


Annonces Google