La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PENDAISON: Observation Conduite à tenir. OBSERVATION.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PENDAISON: Observation Conduite à tenir. OBSERVATION."— Transcription de la présentation:

1 PENDAISON: Observation Conduite à tenir

2 OBSERVATION

3 Homme de 51 ans Antécédent de néo ORL de découverte récente Retrouvé par son fils pendu dans le jardin Dépendu par les SP ACR asystolie, mydriase bilatérale aréactive, saignement de la bouche, pas de RCP. Certificat de constat de décès remis à la police sur place.

4 CAT DEVANT UNE PENDAISON

5 PENDAISON: épidémiologie 1% des TS mais 43% des décès suicide>accident>homicide Milieu carcéral, rural, psychiatrique 70% décèdent avant larrivée des secours 15% décèdent secondairement 15% survivent (séquelles neurologiques) 700 morts par an en France

6 Physiopathologie Lésions cartilagineuses au niveau du larynx et de la trachée. Obstruction des voies aériennes supérieures: base de langue contre le palais et la face postérieure du pharynx. Lésions nerveuses du plexus brachial, du pédicule jugulo-carotidien et du nerf vague (syncope). Occlusion des vaisseaux du cou : - compression artérielle bilatérale lorsque le noeud est en position antérieure ou postérieure : "pendu blanc" - compression artérielle unilatérale et veineuse lorsque le noeud est en position latérale : "pendu bleu" L'anoxie cérébrale débute rapidement, la perte de conscience est immédiate. Un oedème cérébral se développe par anoxie, acidose, stase sanguine, extravasation vasculaire. On observe dans 25% des cas un oédème pulmonaire neurogéne.

7 Clinique le pendu est en arrêt cardio-respiratoire il n'existe pas d'arrêt cardio-respiratoire Faciès vultueux, cyanosé, sillon cervical visible en semi- circonférence opposé au noeud. Le niveau de conscience est variable avec en général une réponse en décortication ou en décérébration aux stimuli douloureux. Agitation extrême avec hypertonie oppositionnelle, signes d'irritation pyramidale, myoclonies, convulsions. Syndrome neuro-végétatif : arythmie respiratoire cardiaque et tensionnelle, sueurs profuses, hyperthermie.

8 Traitement Sur place Le dégagement doit se faire en évitant tout nouveau traumatisme en soutenant le corps. Le lien doit être retiré car il peut réaliser un garrot veineux coincé dans un sillon profond. Etendre la victime sur un plan dur, en respectant l'axe tête cou tronc du rachis cervical: collier cervical+++ * si le patient est en ACR: massage cardiaque externe ventilation artificielle la présence d'un oedème laryngé doit inciter à choisir une sonde d'intubation trachéale de diamètre inférieur au diamètre théorique. drogues vasoactives * dans le cas contraire: traitement symptomatique pour maintenir lintégrité des fonctions: intubation trachéale si troubles de conscience (fréquence de l'oedème laryngé), maintient d'une hémodynamique par remplissage prudent et amines pressives si besoin. En cas dagitation-convulsions diazépam, thiopental. Le transport Toute victime de pendaison doit être hospitalisée. - respect de l'axe tête-cou-tronc par minerve, - surveillance cardio-circulatoire, - préservation de la liberté des voies aériennes et oxygénation, - surveillance neurologique.

9 Traitement hospitalier : traitement de l'encéphalopathie post-anoxique (oxygénothérapie hyperbare) prévention des récidives +++

10 Loxygénation hyperbare

11 Loxygénothérapie hyperbare (OHB) consiste à faire inhaler de loxygène à une pression supérieure à la pression atmosphérique dans un caisson étanche. Action sur le transport et délivrance périphérique de lO2: Zones cérébrales hypoxiques et ischémiques Action sur lhémodynamique cérébrale: DSC PIC par VC hyperoxique oedème interstitiel Reprise rapide du métabolisme aérobie Plus rapide que sous oxygénothérapie classique

12 Le certificat de décès Toute suspicion de suicide impose de cocher la mention "obstacle médico-légal à l'inhumation". Permettant au procureur de : - diligenter une enquête de police pour réunir témoignages et indices matériels venant compléter l'examen du médecin, - décider d'examens médicaux complémentaires, réalisés par un médecin légiste de façon à déterminer éventuellement par la pratique d'une autopsie la connaissance précise des causes de la mort.

13 En résumé urgence extrême grave ++ dépendre d'abord rachis cervical intubation difficile prévention primaire (enfants) et secondaire (récidives)

14 Bibliographie Hennequin C., OByrne P., Conduite à tenir devant une pendaison,2002, Encycl Méd Chir. Laborie J.M., Réanimation et urgences préhospitalières, 2000, Frison-Roche Ed. Szmajer M., Jannière D., Pendaison - Urgences médico-chirurgicales de l'adulte, 1991, Arnette Ed. Miller J.D. et al.,The effect of hyperbaric oxygen on experimentally increased intracranial pressure,1970, Neurosurg. Sukoff M.H., Ragatz R.E., Hyperbaricoxygenation for the treatment of acute cerebral oedema, 1982, Neurosurg.


Télécharger ppt "PENDAISON: Observation Conduite à tenir. OBSERVATION."

Présentations similaires


Annonces Google