La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

NOYADES Docteur Philippe VIVES Département Urgences CHG Agen Cours IFSI Septembre 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "NOYADES Docteur Philippe VIVES Département Urgences CHG Agen Cours IFSI Septembre 2007."— Transcription de la présentation:

1 NOYADES Docteur Philippe VIVES Département Urgences CHG Agen Cours IFSI Septembre 2007

2 Épidémiologie 500 morts en France / an. 1 er juin – 30 septembre 02 : 3141 noyades. –90% accidentelle (dont 84% en mer). –5% intentionnelle. –5% cause inconnue. –13% de décès. –33% des noyades dans les landes, 21% en Gironde.

3 Épidémiologie 2/3 sont de sexe masculin. 50% entre 6 et 24 ans accidentelle. 21% des noyés en piscine privée sont morts. (sur 121 cas). 2ème cause de mortalité de lenfant de moins de 5 ans.

4 Définition Submersion provoquant un spasme laryngé, une hypoxie et un envahissement liquidien de larbre trachéo-bronchique puis rapidement un ACR. Dans 15 % des cas, le laryngospasme persiste et il ny a pas dinhalation de liquide, ce qui entraine une « noyade à poumons secs. »

5 Etiologies Noyade dite primaire: –Débutant… –Fatigue… Noyade dite secondaire: –Malaise avec perte de connaissance. –AVC, Epilepsie, IDM… Accidents de plongée, de sport

6 Physiopathologie Phase 1: Apnée volontaire puis réflexe dinspiration. laryngospasme (1-2min). Phase 2: Déglutition réflexe remplissage estomac. Phase 3: Inondation bronchique Décès.

7 Physiopathologie Conséquences pulmonaires : Inondation alvéolaire, réaction inflammatoire. Conséquences neurologiques : de lhypoxie. Conséquences cardiovasculaires (eau douce ou salée) : hypo/hypervolémie, tb hydro-électrolytiques, insuffisance cardiaque. Hypothermie fréquente.

8 Classification Stade 1 Aquastress. Vomissements, épuisement, frissons. Stade 2 Petit hypoxique. Agitation, encombrement, cyanose. Stade 3 Grand hypoxique. Tb conscience, agitation, cyanose, encombrement, possible tb du rythme et collapsus. Stade 4 Anoxique.

9 CAT sur les lieux 1 Sortir la victime de leau. Respect axe tête cou tronc (plongeon). Gestes de secourisme. Alerter secours. Déshabiller, réchauffer+++, rassurer, oxygéner. Réanimation spécialisée.

10 CAT sur les lieux 2 En cas daltération de la conscience : - Libération des voies aériennes sup - Aspiration naso-pharyngée - Canule de Guedel - Préparer le matériel dintubation Surveillance scopée, PA, T°, SpO2. Glycémie capillaire et VVP avec G5% Vidande gastrique après intubation.

11 Attention ! Le tableau initial peut-être faussement rassurant OAP lésionnel retardé

12 CAT à lhôpital Hospitalisation systématique … GDS, Bilan biologique, ECG. +/- Hémocultures, toxiques, OH. RP. Surveillance rapprochée. Restriction hydrique ou remplissage dès stade 2.

13 CAT réanimation Ventilation assistée avec PEP. Si état de choc : amines vasopressives (dobutrex, dopamine). Correction des désordres rénaux et métaboliques : lasilix. Réchauffement selon T°.

14 Conclusion Précocité des secours. Réchauffer. « Un mort nest mort que sil est mort et chaud! » Hospitalisation. Prévention.


Télécharger ppt "NOYADES Docteur Philippe VIVES Département Urgences CHG Agen Cours IFSI Septembre 2007."

Présentations similaires


Annonces Google