La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

HYPOTHERMIE Docteur Philippe VIVES Département Urgences CHG Agen Cours IFSI Septembre 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "HYPOTHERMIE Docteur Philippe VIVES Département Urgences CHG Agen Cours IFSI Septembre 2007."— Transcription de la présentation:

1 HYPOTHERMIE Docteur Philippe VIVES Département Urgences CHG Agen Cours IFSI Septembre 2007

2 Définition Température centrale inférieure à 35°C. Prise en rectale ou œsophagienne Prise avec thermomètre adapté Hypothermie : légère - mineure32°-35° modérée - moyenne28°-32° sévère - grave20°-28° profonde< 20°

3 Physiologie homéothermie 1 T° du corps humain stable = 36°- 37,7°. Système de régulation hypothalamique = « thermostat » Thermogenèse : Tous les tissus produisent de la chaleur. Au repos : cerveau = foie = cœur = muscles striés. E = 40 Watt.m2 Exercice : frissons / activité musculaire. E = 900 Watt.m2

4 Physiologie homéothermie 2 Thermolyse : Echange de chaleur –Par radiation (ondes infrarouges = NRJ thermique). 50 % de la perte de chaleur en condition normale Flux du plus chaud au plus froid. –Par conduction (corps à corps). –Par évaporation (sueurs +++, poumons, bouche). A lexercice, 1 à 2 l deau salée perdue par heure. –Par convection (contact avec air (vent), eau…). Air chaud autours de la peau qui est continuellement remplacé car lair réchauffé sélève.

5 Thermorégulation Hypothalamus Afflux nerveux PEAU Thermorécepteurs périphériques Thermorécepteurs centraux Sang Afflux nerveux et hormonaux Mécanismes reflexes de thermogénèse ou de thermolyse

6 Thermorégulation cutanée Tissu cutané = isolant thermique Circulation cutanée = échangeur thermique - Si T° ext < T° cutanée : Vasoconstriction cutanée Frisson, peau blanche. Si prolongée = Gelure. - Si T° ext > T° cutanée : Vasodilatation cutanée Rougeur et transpiration.

7 Thermorégulation ThermogénèseThermolyse Métabolisme de repos Thermogénèse musculaire Charges exogènes (soleil, vétements, radiateur …) Radiation Conduction Convection Evaporation

8 Circonstances Hypothermie à « défenses maximales »: –Noyade, avalanche… Hypothermie à « défenses minimales »: –Vieillesse, nourrisson. –Intoxications médicamenteuses, alcoolique. –Maladie: AVC, coma prolongé, polytraumatisé, états de choc, Alzheimer, Parkinson. –Sans abris, Sd de la tortue. Facteurs de gravité = Profondeur, durée et vitesse dinstallation, lésions associées, terrain.

9 Hypothermie légère 32-35° Frissons +++. Tachycardie. TA normale ou augmentée. Agitation / Ralentissement psychique.

10 Conduite à tenir IDE Mesure de la température centrale, par sonde au mieux. Déshabiller le patient et lenvelopper dans une couverture isotherme (face or à lextérieur). PLS si tb de la conscience, sinon décubitus dorsal. Eviter déplacement inutile. Surveillance scopée TA. SpO2 non mesurable (vasoconstriction +++). O2 nasal 3 à 6l/min. Déplacer le patient dans une ambiance chaude. = Réchauffement externe passif 0,5-1°C/h ECG, bilan biologique dont enzymes cardiaques et musculaires, gazométrie.

11 Hypothermie modérée/sévère Aggravation des symptômes avec limportance de lhypothermie. Pâleur, cyanose. Difficultés à parler, à bouger (Hypertonie). Disparition des frissons+++ si < 32°. Conscience altérée. Bradycardie, hypotension. Troubles du rythme cardiaque divers. Risque de fibrillation ventriculaire si < 28°.

12 Hypothermie modérée/sévère Onde J de Osborn sur lECG : = Aspect de dôme sur déflection finale du QRS

13 Hypothermie modérée/sévère Tb de la coagulation. Hyper (catabolisme) puis hypoglycémie (épuisement). Rhabdomyolyse, hyperkaliémie, acidose. Pancréatite.

14 Traitement médical Hypothermie primaire ou secondaire (pathologie médicale ou traumatique) ? Air chaud pulsé (Bair Hugger) 1-2°C /H = Réchauffement externe actif Attention au risque de choc secondaire (After Drop) lors du réchauffement. Réchauffement lent et remplissage. Hospitalisation en réanimation.

15 Traitement médical Si T° < 28 °, ou instabilité hémodynamique ou polytraumatisme = Réchauffement interne actif -NaCl 0,9% ml/h à 43°C. -Lavage gastrique 0,5 l à 40°C pendant 10 min. -Dialyse péritonéale 4 à 12 l/h à 40°C. -Hémodialyse. -Circulation extracorporelle sur centre de référence à 2°C / 5min

16 Hypothermie profonde Etat de mort apparente: –Coma profond. –Mydriase bilatérale aréactive. –Rigidité diffuse. –Battements cardiaques et respiration quasi arrêtés. –Arrêt cardiaque, asystolie virtuelle.

17 Hypothermie profonde - Traitement Hypothermie = Protecteur cérébral ! Réanimation Cardio-Pulmonaire Intubation – Ventilation Si T°<30°C = Pas de médicament, 3 Chocs Max. Si T°>30°C = Dose médoc/2 et intervalle * 2. Un Mort est Mort et Chaud ! = Continuer RCP jusquà température > 34°C

18 Circulation extracorporelle


Télécharger ppt "HYPOTHERMIE Docteur Philippe VIVES Département Urgences CHG Agen Cours IFSI Septembre 2007."

Présentations similaires


Annonces Google