La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Piqures dhyménoptères Docteur Philippe VIVES Département Urgences CHG Agen Cours IFSI Septembre 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Piqures dhyménoptères Docteur Philippe VIVES Département Urgences CHG Agen Cours IFSI Septembre 2007."— Transcription de la présentation:

1 Piqures dhyménoptères Docteur Philippe VIVES Département Urgences CHG Agen Cours IFSI Septembre 2007

2 Généralités Le plus souvent : piqure bénigne, réaction inflammatoire locale banale. 2 circonstances graves : - Piqûres multiples avec réaction toxique - Réaction allergique (3 à 5 % population)

3 Les hyménoptères VESPIDAEAPIDAE Guêpe commune Frelon Poliste Abeille domestique Bourdon Insectes mellifères Aiguillon lisse et souple (rétractable) et réutilisable.. Aiguillon barbelé Restant dans la peau Mort de linsecte Seules les femelles sont piqueuses, porteuses dun aiguillon avec 2 glandes à venin.

4 Vespidae Guêpe Frelon asiatique Poliste

5 Apidae AbeilleBourdon

6 Le venin Composé de peptides toxiques, amines vaso-actives et denzymes, variables selon linsecte. Propriété allergisante (abeilles +++). Propriétés vaso-actives surtout chez lez guêpes. Pas dallergie croisée entre familles. GRAVITE = TERRAIN ALLERGIQUE

7 Manifestations cliniques Réaction normale Réaction toxique Réaction allergique : Stade 1, 2, 3 et 4.

8 Réaction normale Piqûre unique Douleur immédiate, intense, à type de brûlure. Réaction inflammatoire locale = Papule, œdème, rougeur, prurit, de 1 à qqes cm Disparition en 12 en 24 h Bénigne sauf : - Localisation bucco-pharyngée, paupière, intra- vasculaire. - Infection du site dinoculation.

9

10 Réaction toxique Piqûre multiples et simultanées Dès 40 à 50 piqûres Risque mortel (substances vaso-actives des venins) dès 100 à 200 piqûres chez lenfant 200 à 400 chez ladulte Clinique : Nausées, vomissements, HypoTA, Tb de la coagulation, Rhabdomyolyse, Tb neurologiques (angoisse, agitation, malaise, acouphènes, céphalées, convulsions, coma).

11 Réaction allergique Stade 1 : Réaction locale + extension au segment de Mb. Exacerbation réaction locale. Stade 2 : Réaction régionale, étendue au membre. Ces 2 stades peuvent être retardés de 24 à 48 h après. Stade 3 : Réaction systémique. -Gravité variable. -Urticaire généralisé, Œdème de Quincke. -Bronchospasme, dyspnée, hypersécrétion bronchique -Nausées, vomissements, douleur abdo, diarrhées. -HypoTA, Tachycardie. -Anxiété, fourmillements des doigts, bouffées de chaleur, sensation de mort imminente.

12 Réaction allergique Stade 4 = Choc anaphylactique Dans les minutes qui suivent la piqûre, brutal. HypoTA sévère, pouls filant, tachycardie puis collapsus et ACR. Dyspnée, cyanose, œdème de Quincke. Convulsions, coma. Urticaire, larmoiement, rhinorhée. Signes digestifs. PAS DE TTT DURGENCE = EVOLUTION FATALE

13 Réaction allergique Retardées Plus rares De 1 à 15 jours après la piqure. Différents syndromes (neuro, fébrile, rénaux).

14 Conduite à tenir IDE 1 Alerter les secours si terrain allergique. Extirper le/les aiguillons. Sassurer validité VAT. Désinfection locale. Traitement de laccident aigu selon le type de réaction.

15 Conduite à tenir IDE 2 Stade 1-2: venin thermolabile +++ Approcher du point de piqure un objet incandescent (cigarette à 1 cm consumée entièrement, sèche- cheveux). Glace dans un second temps, pansement alcoolisé. Puis ttt médical = antalgique +/- antiH1 +/- corticoïdes.

16 Conduite à tenir médicale Stade 3 : Décubitus dorsal, surélévation Mb inférieur Remplissage vasculaire (cristalloïdes), Adré IM ? Corticoïdes IV Anti H1 IV B2 nébulisation si bronchospasme/OdQ Benzo action rapide si convulsions Hospitalisation Réaction toxique : idem + hospit réanimation

17 Conduite à tenir médicale Stade 4 : Idem + Adrenaline IV bolus 0,1 mg pour TA > 90. Intubation-Ventilation artificielle. Surveillance de 48 h en réanimation. Ttt des complications (CIVD, rénales).

18 Mesures préventives Conseils personnes allergiques et informations précises premiers gestes. Trousse durgence = - Adrénaline auto-injectable - Corticoïdes injectables - AntiH1 - B2 en spray, Dyspnée-Inhal* (spray adré) Désensibilisation.

19 Anapen* EpiPen*

20 Désensibilisation Bilan allergologique. Prick test. Dosages sériques. Après un interrogatoire précis. Durée longue et couteuse. Efficace dans 95% des cas. Désensibilisation spécifique. Indication = réaction généralisée. Après réaction loco-régionale = 5 à 10 % de faire réaction généralisée voire + si terrain allergique et chez les apiculteurs.


Télécharger ppt "Piqures dhyménoptères Docteur Philippe VIVES Département Urgences CHG Agen Cours IFSI Septembre 2007."

Présentations similaires


Annonces Google