La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

FCSQ COLLOQUE 2010 Réussir à lunisson Québec, 7 mai 2010 C possible … avec la génération C Réflexions à partir du management des organisations Réal Jacob,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "FCSQ COLLOQUE 2010 Réussir à lunisson Québec, 7 mai 2010 C possible … avec la génération C Réflexions à partir du management des organisations Réal Jacob,"— Transcription de la présentation:

1 FCSQ COLLOQUE 2010 Réussir à lunisson Québec, 7 mai 2010 C possible … avec la génération C Réflexions à partir du management des organisations Réal Jacob, professeur titulaire Directeur de la valorisation, du transfert aux entreprises et de la formation des cadres HEC Montréal Président, Comité innovation et transfert CEFRIO

2 Je suis un peu comme vous ! Un professeur … Avec des étudiants … Qui gère dautres professeurs… Avec leurs préoccupations… Au sein dune équipe de direction… Tributaire dun conseil dadministration… Au sein dun grand ministère… Et qui … Se pose des questions semblables aux vôtres… Avec des doutes mais aussi des espoirs …

3

4 Différences générationnelles: existent-elles finalement ? Une génération est une catégorie sociale distincte Contextes sociaux uniques qui définissent des systèmes de représentations différents Différences dans les valeurs, les croyances et les attitudes Les « A » Les « baby-boomers » Les « X » Les « Y » Et les « C » Les « A » Les « baby-boomers » Les « X » Les « Y » Et les « C »

5

6 Contexte de grande prospérité économique Mouvements de libéralisation Optimisme Bourreaux de travail Compétition Gratification personnelle Engagement de continuité Conciliation emploi – famille plus difficile « Baby- boomers »

7 Contexte de crise économique Précarité de lemploi Amertume Travail = valeur instrumentale Loyauté plus faible Logique résultats Processus démocratiques Indépendance et liberté Équilibre travail – famille important « X »

8 Crises écologiques Travail: moyen pour réaliser sa vie personnelle Partage didées en communautés Zéro délai feedback En constante validation Reconnaissance en fonction de la contribution Innovation, création Une idée sur tout ! Rapports dégalité Tolérance et acceptation sociale élevées « Y »

9 Source: Vandenberghe, C. (2004) Conserver ses employés productifs : nature du problème et stratégies dintervention. Gestion, 29 (3).

10

11

12

13 Cest sans doute quil existe un réel effet de génération quil faut sefforcer de comprendre si lon veut éviter deux périls également dangereux quand on dirige une organisation : A) nier la différence de lautre en lobligeant à sinscrire dans un cadre préétabli, ce qui est la façon la plus sûre de perdre tout un potentiel de richesse ; B) ou faire du suivisme béat sans essayer de marier loriginalité du nouvel arrivant à la compétence collective déjà existante, ce qui est la meilleure manière de décourager celle-ci sans bénéficier de leffet multiplicateur de celle-là. Hervé Sérieyx, 2002 Le rapport intergénérationnel: une relation à double sens

14 2 histoires Synergie créatrice Fertilisation croisée Synergie créatrice Fertilisation croisée

15 « Nous croyons que les gestionnaires ont un rôle majeur à jouer dans les pratiques de gestion afin quelles soient davantage adaptées aux besoins des jeunes » Force Jeunesse, 2004 « Une enquête récente révèle que … les employés, jeunes comme âgés, associent aux pratiques de gestion une bonne partie des difficultés quils éprouvent …» Audet, 2004

16 89 % lecteur MP3 64 % ordinateur bureau 39 % cellulaire 16 hres / semaine internet (25 % plus de 21 hres/s) Dabord des « Adhérents » et des « Spectateurs » et, un peu plus loin, des Créateurs » Réseaux sociaux pas uniquement pour se faire des amis mais … CEFRIO(2009). Génération C. Les ans, moteurs de transformation des organisations. Rapport-synthèse. 48 p.

17 La Génération C … celle du web 2.0, des médias sociaux … C pour communiquer, collaborer, créer NET TENDANCES 2009, CEFRIO ÉTUDIANTS / QUÉBEC Sites de réseautage 65 % - Fréquentation et participation Blogues52 % - Consultation de blogues Wiki74 % - Consultation CEFRIO(2009) Un portrait de lutilisation dInternet au Québec. Rapport annuel, 141 p.

18 Saviez-vous que … Si Facebook était un pays … Recherche Google, mise à jour profil Facebook et Twitter « tweets » par seconde … En grande première, dans la semaine du 6 au 13 mars 2010 … Un québécois sur deux, en 2009, sest procuré un téléphone …

19 Enquête Burson-Marsteller sur les médias sociaux – Fortune 100 – janvier Compte TWITTER Page FACEBOOK Chaîne YOUTUBE 33 BLOG entrep.

20 Engagement social Culture Histoire du BUCAFIN

21 Un nouvel espace / temps…

22 Intemporalité Instantanéité Virtualité Rapport au savoir Rapport au pouvoir

23 Pour la Génération C … La connaissance est partout … Elle peut être contre- vérifiée à tout moment … Elle peut être acquise de diverses manières … … sans politiques dinterdits … 63 %, se sont déclarés daccord avec laffirmation : « Les nouvelles connaissances acquises par le biais dInternet sont tout aussi importantes que celles apprises à lécole. » Enquête CEFRIO, 2009, Génération C. USA: 89 % et 77 % Québec: 96 % et 3 %

24 Activités courantes en salle de classe Prises de notes / tableau noir et livres (52%) Écouter un prof. qui parle depuis longtemps (33%) Discussion dirigée (29%) Prises de notes (25%) Travail en groupe (22%) Temps personnel de réflexion (22%) Échange personnel avec le prof. (16%) Travail ordinateur (16%) Écouter de la musique (10%) Apprendre des connaissances en lien avec le monde réel (10%) … Présentation de F. Pedro, Colloque Génération C, Enquête Ipsos MORI, n =

25 Activités courantes en salle de classe Prises de notes / tableau noir et livres (52%) Écouter un prof. qui parle depuis longtemps (33%) Discussion dirigée (29%) Prises de notes (25%) Travail en groupe (22%) Temps personnel de réflexion (22%) Échange personnel avec le prof. (16%) Travail ordinateur (16%) Écouter de la musique (10%) Apprendre des connaissances en lien avec le monde réel (10%) … Méthodes préférées pour apprendre pour apprendre En groupes (55%) En réalisant des activités pratiques (39%) Avec des amis (35%) Avec un ordinateur (31%) Seul (21%) De professeurs (19%) Damis (16%) Démonstrations (14%) Prises de notes (8%) Présentation de F. Pedro, Colloque Génération C, Enquête Ipsos MORI, n =

26 Trois images valent mieux quune ! CEFRIO(2009). Génération C. Les ans, moteurs de transformation des organisations. Rapport-synthèse. 48 p.

27 Réseau Cefrio, vol. 7 (1), octobre 2009

28 Expérience dailleurs Cas HEC Montréal Expérience dailleurs Cas HEC Montréal

29 Caractère dintangibilité Caractère de réciprocité Accentuation de limportance de lintimité client, de lempathie générationnelle

30 Ce que lon veut devenir avec nos étudiants … Notre focus : les contenus et les technologies pédagogiques … Exemples –Le Télévoteur pour valider et encourager le débat –Du carnet dapprentissage au Blogue –Taxi ! Taxi un site web collaboratif –La collaboration grâce au Wiki –Le jeu de Simulation pour mieux comprendre la réalité –Le jeu de Simulation pour transformer une matière perçue négativement vers une matière intégrée positivement (ERPsim) (« cela a été lexamen le plus excitant de ma vie »)

31 Ce que lon veut devenir avec nos étudiants …et ce que nous avons appris de nos étudiants Leur focus : les contenus et les technologies pédagogiques …oui… mais vivre une expérience enrichissante avant tout et selon différentes perspectives Exemples –Lapprentissage des langues –Louverture sur le monde –La responsabilité sociale –Une expérience professeur à valeur ajoutée –Le soutien à la vie étudiante (ex. concours de cas) –Élargir leurs réseaux

32 Collaborative Mindset (Mintzberg) Apprentissage = social Collaborations inter-organisations Partage de savoirs … en communautés apprenantes Ouverture despaces dexpérimentation Cultiver le sens dappartenir Gestionnaire, tisseur de relations Capital ressources ET Capital social

33 Lorganisation collaborative est … OUVERTE MosaiC - HEC us/default.aspx IBM

34 Lorganisation collaborative est … TRANSVERSALE Des liens hiérarchiques Des liens en réseaux apprenants Réseau Le partage des savoirs comme source de collaboration et de créativité

35 Exemples AXA FRANCE BELL ENTREPRISES CH BOIS DE LABBAYE BELGIQUE CHU QUÉBEC CITA NAMUR COMPASS GROUP COSSETTE COMMUNICATION DESJARDINS FINANCIERE EDF – GDF ENTREPRISES ET PERSONNEL FRANCE INSTITUT COOPÉRATIF DESJARDINS HYDRO-QUÉBEC IBM BROMONT JOHN F. KENNEDY SCHOOL OF GOVERNMENT /HARVARD OXFAM QUÉBEC RÉGIE DES RENTES DU QUÉBEC RENAULT TRUCKS TELUS THALÈS ATM UNION DES CAISSES NATIONALES DE SÉCURITÉ SOCIALE XEROX … Colloques internationaux du CEFRIO, 2003, 2006 et 2008

36 Lorganisation collaborative sappuie sur le leadership … DISTRIBUÉ ( communityship ) Permettre aux gens de redécouvrir leur pouvoir C pour faire CONFIANCE

37

38

39

40 Entreprises Organismesintermédiation Municipalités InstitutionsEnseignement OrganismesGouv. CAPITAL SOCIAL MILLIEU

41

42 TROIS FORMES DENGAGEMENT ORGANISATIONNEL Engagement AFFECTIF Engagement NORMATIF Engagement de CONTINUITÉ TROIS FORMES DENGAGEMENT ORGANISATIONNEL Engagement AFFECTIF Engagement NORMATIF Engagement de CONTINUITÉ 84 % des salariés fortement engagés croient pouvoir influer sur la qualité du produit de leur entreprise, comparativement à 31 % pour les salariés désengagés 72 % des salariés fortement engagés jugent pouvoir influer sur le service à la clientèle, contre 27 % pour les salariés désengagés 68 % des salariés fortement engagés estiment avoir une incidence sur les coûts dans leur travail ou leur unité de travail, contre 19 % chez les salariés désengagés A léchelle mondiale, 59 % des répondants fortement engagés prévoient rester au service de leur employeur actuel, par rapport à seulement 24 % chez les salariés désengagés. Étude internationale AON 2005

43 Liens entre lampleur des changements, les habiletés de communications émotionnelles et leur impact sur lappropriation Étude réalisée auprès de 433 personnes 108 leaders 325 destinataires Les gestionnaires ayant intégré la vision du changement et possédant de fortes habiletés de communications émotionnelles ont généré les plus forts impacts dappropriation Groves, K.S. Leader emotional expressivity, visionary leadership, and organizational change. Leadership & Organization Development Journal, Vol. 27 No. 7, 2006 Les habiletés des gestionnaires « communications émotionnelles » et leur impact sur lappropriation des changements

44 « A vision of students today » « Confucius disait : Dis-moi et joublierai ; montre-moi, je me souviendrai ; implique-moi et je comprendrai »

45 Référentiel de connaissances Sur la Génération C et tendances médias sociaux –NetTendances 2009 (CEFRIO) resultats-enfin-disponibles/http://blogue.cefrio.qc.ca/2010/04/enquete-netendances-2009-les- resultats-enfin-disponibles/ –Génération C (Réseau CEFRIO, octobre 2009) ws[tt_news]=4567&tx_ttnews[backPid]=75&cHash=98022eff36http://www.cefrio.qc.ca/index.php?id=74&tx_ttnews[cat]=38&tx_ttne ws[tt_news]=4567&tx_ttnews[backPid]=75&cHash=98022eff36 –Site de Danah Boyd (experte mondiale des médias sociaux) –Site de Michelle Blanc –Site de Burson-Marseller –Site eMarketer –Site de Médiamétrie

46 Sur lintergénérationnel et le partage des savoirs –Numéro spécial de la revue Télescope (management public) « Le transfert intergénérationnel des connaissances », entree.aspx?sortcode= http://www.telescope.enap.ca/fr/telescope- entree.aspx?sortcode= –Voir également article de Jacob et Harvey (2005) – Étude de cas sur le transfert intergénérationnel des savoirs. 15/Telv12n2_jacob_harvey.pdfhttp://www.enap.ca/OBSERVATOIRE/docs/Telescope/Volumes12- 15/Telv12n2_jacob_harvey.pdf –Numéro spécial de la revue Gestion (HEC) sur la Diversité au travail (automne 2009) –Guide CEFRIO sur les communautés de pratique 5aa2ahttp://www.cefrio.qc.ca/index.php?id=74&tx_ttnews[tt_news]=63&cHash=eff3e 5aa2a –Centre dexpertise sur les commuanutés de pratique – fonction publique https://www.csps-efpc.gc.ca/ifo/ fra.asp –Community of practice on communities of practice

47 Sur le profil des générations (synthèse) –Winning the Generation wars. Making the most of Generational Differences and Similarities in the Workplace. Conference Board of Canada. Report. November –Force Jeunesse –Voir Tamara Erikson (auteur significatif de plusieurs publications sur travail et génération) dont Plugged In: The Generation Y Guide to Thriving at Work (2008). Sur linnovation- éducation –Centre de transfert pour la réussite éducative au Québec –Réseau dinformation pour la réussite éducative (RIRE)

48 Sur linnovation (suite) –GeoEduc 3D Université Laval –Enseignants branchés –Centre de lOCDE pour la recherche et linnovation dans lenseignement (CERI) _1_1,00.htmlhttp://www.oecd.org/department/0,3355,en_2649_ _1_1_1 _1_1,00.html Sur la collaboration –H. Mintzberg. Rebuilding companies as communities. –The Collaborative Mindset The Five Minds of a Manager by Jonathan Gosling & Henry Mintzberg –http://www.bnet.com/ _ htmlhttp://www.bnet.com/ _ html


Télécharger ppt "FCSQ COLLOQUE 2010 Réussir à lunisson Québec, 7 mai 2010 C possible … avec la génération C Réflexions à partir du management des organisations Réal Jacob,"

Présentations similaires


Annonces Google