La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

14/03/2014 1 Trois questions sur lUnion monétaire européenne.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "14/03/2014 1 Trois questions sur lUnion monétaire européenne."— Transcription de la présentation:

1 14/03/ Trois questions sur lUnion monétaire européenne

2 Ordre du jour 1.Quest-ce que lUnion monétaire européenne? 2.Peut-on quitter l'euro? Les pays non adhérents ont-ils eu raison ne pas entrer dans la zone euro? 3.Les politiques monétaires japonaises, européennes et américaines ont-elles les mêmes objectifs? 14/03/20142

3 Quest ce que lUnion monétaire européenne?

4 Le chemin vers leuro Traité de Rome qui crée la Communauté économique européenne 1957 Système monétaire européen, qui crée lECU, prototype de monnaie unique 1979 Traité de Maastricht qui instaure lUnion économique et monétaire et prévoit la création dune monnaie unique 1992 Passage à leuro 1999 Entrée en circulation des pièces et des billets en euros /03/20144

5 La zone euro en /03/20145 Une monnaie unique pour 18 États Une curiosité : ces États ne forment pas une fédération. Leuro est la seule monnaie sans État au monde.

6 Objectifs Lobjectif principal de lEurosystème est de maintenir la stabilité des prix. Celle-ci est la condition nécessaire à la croissance durable de léconomie. Sans préjudice du maintien de la stabilité des prix, lEurosystème apporte son soutien aux politiques économiques générales, en vue de contribuer à la réalisation des objectifs de lUnion. La stabilité des prix consiste à maintenir le taux dinflation à un niveau inférieur à 2%, mais proche de ce chiffre, à moyen terme. 14/03/20146

7 La monnaie et linflation 14/03/20147 Inflation en % A long terme, linflation est un phénomène essentiellement monétaire Croissance monétaire en %

8 Les canaux de transmission de la politique monétaire LEurosystème influence linflation à long terme en déterminant la quantité de monnaie en circulation : Par la modification du taux directeur i.e. le taux dintérêt auquel les banques commerciales se refinancent auprès de la banque centrale à court terme, qui affecte les taux dintérêt sur les marchés financiers et les conditions des prêts bancaires Par lachat direct de titres sur les marchés financiers 14/03/20148

9 Missions Définition et mise en œuvre de la politique monétaire unique Conduite des opérations de change et gestion des réserves officielles de change des États membres Promotion du bon fonctionnement des systèmes de paiement et de règlement Émission des billets et des pièces Supervision bancaire Collecte dinformations statistiques 14/03/20149

10 Le cadre institutionnel 14/03/ Leuro est géré par lEurosystème, ensemble formé de la Banque Centrale Européenne (BCE) et des banques centrales nationales (BCN) des pays qui ont adopté leuro.

11 Les principes de gouvernance Lindépendance : ni la BCE, ni une BCN, ni un membre quelconque de leurs organes de décision ne peuvent, dans lexercice de leurs pouvoirs et dans laccomplissement de leurs missions, solliciter ou accepter des instructions des organes communautaires, des gouvernements des États membres ou de tout autre organisme. Le dialogue interinstitutionnel et la responsabilité : relations avec le Conseil de lUE, la Commission européenne, le parlement européen et les parlements nationaux 14/03/201411

12 Lorganisation La BCE définit la politique monétaire unique. Les BCN participent à la définition de la politique monétaire unique et la mettent en œuvre. 14/03/201412

13 Le rôle de la Banque de France Le partage des compétences entre la BCE et les BCN repose sur une large décentralisation dans la préparation et dans la mise en œuvre de la politique monétaire unique. La Banque de France participe à la formulation de la stratégie de politique monétaire et à la préparation des décisions. Elle refinance les établissements de crédit français et gèrent leurs comptes. Autres fonctions : stabilité financière, supervision des systèmes de paiement, fourniture de services bancaires, missions de service public (surendettement, conseil aux entreprises, enquêtes statistiques) 14/03/201413

14 Peut-on quitter l'euro? Les pays non adhérents ont-ils eu raison ne pas entrer dans la zone euro?

15 La crise des dettes souveraines 14/03/201415

16 Lacquis communautaire 14/03/ LUnion européenne sest faite « par des réalisations concrètes créant dabord une solidarité de fait » selon lexpression de Robert Schuman. De même que la CECA qui mutualise le charbon et lacier franco-allemands visait à rendre la guerre en Europe « matériellement impossible », lidée de lUnion monétaire est de ne laisser dautre choix, en cas de crise, que de rechercher des solutions communes à des problèmes partagés. Petit à petit, lintégration sapprofondit, lUnion sélargit, et il ny a pas de retour en arrière possible : cest ce quon appelle « lacquis communautaire ».

17 Les raisons dêtre de leuro Lobjectif du projet de construction européenne est la réconciliation des peuples européens après des siècles de luttes dévastatrices. La création de la monnaie unique sest pleinement inscrite dans cette vision et elle en est à ce jour laboutissement le plus profond. Elle doit permettre de : Éviter les crises de changes génératrices de tensions commerciales et politiques Favoriser le développement des échanges Offrir des conditions de financement favorables à la croissance 14/03/201417

18 Lélargissement de la zone euro La zone euro à ses débuts en 1999 : Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Finlande, France, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas et Portugal. Les autres pays de lUnion européenne peuvent les rejoindre sils remplissent les critères dadhésion. Ils continuent à coordonner leurs politiques budgétaires et monétaires avec celles des pays de lUnion monétaire et contribuent à la stabilité des changes au sein du marché unique européen. Les pays ayant rejoint la zone euro depuis 1999 : Grèce (2001), Slovénie (2007), Chypre et Malte (2008), Slovaquie (2009), Estonie (2012), Lettonie (2014) 14/03/201418

19 Les critères dadhésion à la zone euro 14/03/ Un critère institutionnel La banque centrale doit être indépendante. Des critères économiques Stabilité des prix : le taux dinflation ne doit pas dépasser la moyenne des trois meilleures performances + 1,5 % Stabilité des changes : respect des marges normales de fluctuation du Mécanisme de change européen Situation budgétaire : le déficit public doit être limité à 3 % du PIB Dette publique : elle doit être limitée à 60 % du PIB Taux dintérêt à long terme : il ne doit pas dépasser la moyenne des taux des trois meilleurs pays en matière dinflation + 2 %.

20 Critères daccession pour les pays de lUE hors zone euro 14/03/ PaysInflation Inflation (IPCH)IPCH Déficit budgétaire Déficit budgétaire annuel au PIBPIB Dette publique Dette publique au PIB Adhésion au MCE II MCE II Taux d'intérêt Taux d'intérêt à long terme Valeur de référence max : 2,5 %max : 3 %max : 60 %min : 2 ansmax : 4,81 % États membres de l'UE Bulgarie 2,5 %0,8 %18,5 %Non4,03 % Croatie 4 %4,6 %53,6 %Non5,73 % Danemark 1,9 %4 %45,8 %1 er 1 er janvier 1999janvier19991,36 % Hongrie 4,9 %1,9 %79,2 %Non7,23 % Lituanie 2,8 %3,2 %40,7 %2828 juin 2004juin20044,53 % Pologne 3 %3,9 %55,6 %Non4,61 % République tchèqueRépublique tchèque 2,9 %4,4 %45,8 %Non2,44 % Roumanie 3,9 %2,9 %37,8 %Non6,43 % Suède 0,8 %0,5 %38,2 %Non1,61 % Royaume-Uni 2,6 %6,3 %90 %Non1,67 %

21 La performance économique de la zone euro 14/03/ millions deuropéens partagent la même monnaie. Leuro est la deuxième monnaie de réserve mondiale. La politique monétaire unique a contenu linflation à moins de 2% par an en moyenne dans la zone euro (1,7% en France). Leuro a facilité les échanges commerciaux et la mobilité des personnes. Les taux dintérêt ont beaucoup baissé.

22 Les conditions pour poursuivre dans la réussite de lUnion monétaire 14/03/ La croissance et les créations demploi nont pas été aussi fortes quon laurait voulu. Il faut attaquer les rigidités structurelles. LUnion bancaire : créer un mécanisme de supervision des banques unique dans la zone euro, pour rompre le lien entre banques et États et restaurer la confiance dans le système bancaire La discipline macro-économique : surveillance renforcée sur les aspects budgétaires (sanctions plus automatiques), surveillance de lensemble des indicateurs macroéconomiques (compétitivité, coûts unitaires de production)

23 Les politiques monétaires japonaises, européennes et américaines ont-elles les mêmes objectifs?

24 Objectifs de politique monétaire des banques centrales 14/03/ Banque centrale Banque du Japon Eurosystème Réserve fédérale des États-Unis Objectifs Stabilité des prix (cible dinflation à 2%) Stabilité des prix (cible dinflation < 2% mais proche) avec objectifs macroéconomiques annexes (soutien aux politiques économiques de lUE qui visent le plein emploi et le progrès social) Stabilité des prix (cible dinflation à 2%) parallèlement à dautres objectifs macroéconomiques (maximiser le niveau demploi)

25 Les bienfaits de la stabilité des prix 14/03/ La stabilité des prix protège le pouvoir dachat Elle est favorable à lemploi. Elle soutient la compétitivité des biens exportés Elle contribue à la cohésion sociale et à la stabilité politique.

26 Les comptes de la zone euro comparés à ceux dautres zones monétaires 14/03/ Le solde budgétaire agrégé de la zone euro (avec un déficit de 3,1% du PIB en 2013) est le plus favorable de toutes les économies avancées (les États-Unis sont à 5,8%, le Royaume- Uni à 6,1% et le Japon à 9,5%). Il en va de même pour la dette publique. La zone euro est la grande zone monétaire dont les comptes extérieurs sont les plus excédentaires et qui, de ce fait, ne dépend pas de sources de financement externes. Il sagit là dun facteur de robustesse déterminant qui représente, pour les investisseurs extérieurs, une garantie élevée de solvabilité à long terme.

27 Déficits publics dans la zone euro 14/03/201427

28 Soldes des paiements courants dans la zone euro 14/03/201428


Télécharger ppt "14/03/2014 1 Trois questions sur lUnion monétaire européenne."

Présentations similaires


Annonces Google