La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1. Étymologie / Définitions 2. Notions / Concepts / Prises de vue : A propos de la liberté. 3. Questions / Discussion : 3 questions, 20 mn environ par.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1. Étymologie / Définitions 2. Notions / Concepts / Prises de vue : A propos de la liberté. 3. Questions / Discussion : 3 questions, 20 mn environ par."— Transcription de la présentation:

1 1. Étymologie / Définitions 2. Notions / Concepts / Prises de vue : A propos de la liberté. 3. Questions / Discussion : 3 questions, 20 mn environ par question. 4. En guise de conclusion Réunion préparée avec Martine Galibert et Jean Meurice

2 Étymologie et définitions Étymologie Responsabilité vient du latin responsum, de respondere, répondre de ses actes, assumer. Définitions : Larousse sur internet (extrait) : - Obligation ou nécessité morale de répondre, de se porter garant de ses actions ou de celles des autres : Décliner toute responsabilité en cas de vol. - Fait d'être responsable d'une fonction : Il a la responsabilité de tout un secteur. - Fonction, position qui donne des pouvoirs de décision, mais implique que l'on en rende compte : Avoir des responsabilités dans un syndicat. - Fait pour quelque chose d'être la cause, l'origine d'un dommage : La responsabilité de l'alcool dans beaucoup d'accidents. Dictionnaires de philosophie Godin : - Obligation de répondre de ses actions ou de celles des autres, de sen porter garant. - La responsabilité implique la permanence de la conscience de soi dans le temps ainsi que la liberté du sujet. - On distingue une responsabilité morale (limputabilité qui ne concerne que la conscience et Dieu) et une responsabilité juridique (civile ou pénale) qui concerne la société entière..

3 Notions / Concepts / Prises de vue Comme le voulait Sartre, sommes-nous condamnés à être libres et responsables ou liberté et responsabilité, comme la sagesse, ne sont-elles pas données mais toujours à conquérir ? Le mot Liberté n'aurait-il pas trois sens principaux : Le mot Liberté qui vient du latin libertas, affranchir un esclave, n'aurait-il pas trois sens principaux : 1.Liberté d'action : o Je suis libre d'agir quand rien ni personne ne m'en empêche. o C'est la liberté au sens collectif ou politique, notamment parce que l'Etat et la Loi seraient les principales forces qui limitent et, du même coup, rendent possible la liberté. o C'est par exemple la liberté selon Rousseau lorsqu'il écrit : « Quand chacun fait ce qui lui plaît, on fait souvent ce qui déplaît à dautres et cela ne sappelle pas un Etat libre » 2.Liberté de la volonté : o Je suis libre quand je fais ce que je décide. o C'est la liberté au sens individuel et personnel. Celle de la volonté ou du pouvoir déterminé de se déterminer soi-même par la raison, le reste n'étant que passion ou passivité. o C'est par exemple la liberté au sens d'Epicure ou de Descartes lorsqu'il écrit : « L'impulsion du seul appétit est esclavage, et l'obéissance à la loi qu'on s'est prescrite est liberté. » 3.Liberté de l'esprit ou de la raison : o Je suis libre quand je parviens à me libérer de mes souffrances par la recherche de la vérité. o « La vérité n'obéit à personne, pas même au sujet qui la pense : c'est en quoi elle est libre, et libère.» dit ACS. o C'est par exemple la liberté au sens des Stoïciens ou de Spinoza lorsqu'il écrit : « Je cesserai alors d'envisager mes souffrances sous l'angle borné de mon individualité pour les considérer du point de vue de la totalité, de la liaison de toute chose ». N'est-ce pas la sagesse même ? A propos de la liberté.

4 QUESTIONS 1.Pourquoi est-on responsable ? 2.De quoi est-on responsable ? 3.Responsable et non coupable, est-ce possible ?

5 1.Pourquoi est-on responsable ? Animation Martine Galibert Le déterminisme : affirmation ou négation de la responsabilité ?

6 1. Pourquoi est-on responsable ? Si, libre d'agir, mes actes sont délibérés, comment pourrais-je nier ma responsabilité ? Si le prédéterminisme nie ma responsabilité, au contraire, libre de mes actes, le déterminisme ne l'affirme-t-elle pas ? La seule liberté qui vaille n'est-elle pas celle qui obéit à la raison : à la loi qu'on se donne et non à celle qu'on subit ? 2.N'y a-t-il pas deux grandes manières de concevoir la liberté ? A partir de la spontanéité. A partir de la spontanéité. C'est faire ce que l'on veut sans contrainte au nom du libre arbitre ou de la puissance. Mais alors, le fou et le sot ne sont-ils pas des figures emblématiques de cette liberté là ? Comme obéissance à la raison. Comme obéissance à la raison. La liberté ne serait-elle pas alors à chercher dans la sagesse, dans la lucidité et la conscience des nécessités du monde plutôt que dans le hasard, les passions ou la folie ? 1.Le déterminisme : affirmation ou négation de la responsabilité ? Le déterminisme est la doctrine selon laquelle tout est le résultat d'une chaîne de causes à quoi rien n'échappe. Mais, il ne faut pas confondre déterminisme et fatalisme : Selon le fatalisme (ou prédéterminisme), quoi que nous fassions nous subirons le même sort. Selon le déterminisme au contraire, chacun de nos actes compte et détermine notre avenir.

7 2.De quoi est-on responsable ? Animation Jean Meurice Suis-je responsable de tout ce que je fais ? Responsabilité et volonté sont-elles liées ?

8 2. De quoi est-on responsable ? Si je suis libre, comment pourrais-je échapper à la responsabilité de tout ce que je fais mais aussi de tout ce que je laisse faire et que je pourrais empêcher ? Toute volonté n'est-elle pas le pouvoir déterminé de se déterminer soi-même ? Partant, la seule façon d'être libre n'est-elle pas d'agir volontairement ? 2.Qu'est-ce qu'être responsable ? La responsabilité ne pose-t-elle pas le problème de la nature du lien que lhomme entretient avec ses actes ? Si nous sommes systématiquement responsables des actes que nous avons commis, alors pourquoi le droit ne reconnait-il pas la responsabilité : D'un criminel qui tue en état de folie Tandis quinversement les parents sont jugés responsables des actes de leurs enfants ? 1.Qu'est-ce que la volonté ? « C'est la faculté de vouloir : l'acte en puissance ou la puissance en acte » écrit ACS. Toute volonté n'est-elle pas puissance de choix : comme une espèce de désir dont la satisfaction dépendrait de soi ? Dès lors que l'on ne veut vraiment que ce que l'on fait, la volonté n'est-elle pas l'expression même de la liberté ? Si seuls les jeunes enfants et les déments échappent à la responsabilité de leurs actes, nest-ce pas parce quils ne sont pas considérés comme étant libres de leurs choix ?

9 3.Responsable et non coupable, est-ce possible ? Suis-je responsable de mes erreurs et /ou de mes fautes ? Quand suis-je coupable ?

10 3. Responsable et non coupable, est-ce possible ? Si la responsabilité par omission paraît ne faire aucun doute, n'en va-t-il pas différemment concernant la culpabilité ? 1.Suis-je responsable de mes erreurs et/ou de mes fautes ? Le propre de l'erreur n'est-il pas de s'écarter du vrai ? L'erreur ne serait-elle pas un manquement dans l'ordre de la vérité, une méconnaissance ? Le propre de la faute n'est-il pas de s'écarter du bien ou du juste (de la morale ou de la loi) ? La faute ne serait-elle pas un manquement dans l'ordre des valeurs ? A partir du moment où j'agis librement, comment pourrais-je échapper à la responsabilité de mes erreurs comme de mes fautes ? La culpabilité ne se limite-t-elle pas aux actes commis non seulement volontairement, mais délibérément en sachant quils constituent des fautes ? 2.Quand suis-je coupable ? Coupable vient du latin culpabilis et de coulpe (en usage jusqu'au XVI ème s), faute. Or, toute faute ne suppose-t-elle pas une norme qu'elle transgresse ? Transgression de quoi, si ce n'est de la loi ou de la morale ? Comme dirait CS, n'est-ce pas parce que nous manquons de morale que nous avons besoin des lois ? Si les tribunaux sanctionnent plus sévèrement les infractions délibérées, n'est-ce pas parce que la transgression volontaire est plus coupable que celle qui ne l'est pas ?

11 La responsabilité n'est-elle pas le prix à payer de la liberté ? Si seuls les jeunes enfants et les déments y échappent, comment pourrais-je ne pas assumer le pouvoir qui est le mien, jusque dans ses échecs ?

12 MDS Agde de 18h30 à 20h : " Justice " : mardi 8 avril " Justice " : mardi 8 avril " Cosmologie" : mardi 6 mai (1er mardi du mois exceptionnellement) Conférence-débat sur le thème "Le monde s'est-il créé tout seul ? Après la conférence, apéritif offert par la MDS pour marquer la 10em année du Café-Philo. " Cosmologie" : mardi 6 mai (1er mardi du mois exceptionnellement) Conférence-débat sur le thème "Le monde s'est-il créé tout seul ? Après la conférence, apéritif offert par la MDS pour marquer la 10em année du Café-Philo. " Bonté " : mardi 10 juin " Bonté " : mardi 10 juin " Le big bang et après : la place de l'homme dans l'univers" samedi 14 juin Conférence de l'astrophysicien de renommée mondiale Trinh Xuan Thuan. " Le big bang et après : la place de l'homme dans l'univers" samedi 14 juin Conférence de l'astrophysicien de renommée mondiale Trinh Xuan Thuan. MAM Béziers de 18h30 à 20h : " Le travail est-il une valeur ? " : mercredi 23 avril Prochaines réunions Informations et documents sont disponibles sur :


Télécharger ppt "1. Étymologie / Définitions 2. Notions / Concepts / Prises de vue : A propos de la liberté. 3. Questions / Discussion : 3 questions, 20 mn environ par."

Présentations similaires


Annonces Google