La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Hervé Bourrier - EIA-FR 1 HEG071127 1. Hervé Bourrier - EIA-FR 2 HEG071127 2 Bonsoir.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Hervé Bourrier - EIA-FR 1 HEG071127 1. Hervé Bourrier - EIA-FR 2 HEG071127 2 Bonsoir."— Transcription de la présentation:

1 Hervé Bourrier - EIA-FR 1 HEG

2 Hervé Bourrier - EIA-FR 2 HEG Bonsoir

3 Hervé Bourrier - EIA-FR 3 HEG Selon un de ses plus récents biographes, Robert Kanigel, «il fut pour les syndicats d'ouvriers, un meneur d'esclaves; pour les patrons, il n'était qu'un excentrique qui doublait les salaires en dirigeant leurs usines un chronomètre à la main; à ses propres yeux, il était un visionnaire incompris qui, sous l'étendard de la science, entendait apporter la prospérité à tous et abolir les vielles querelles de classes sociales.»

4 Hervé Bourrier - EIA-FR 4 HEG Selon Peter Drucker, Taylor fut un des trois pionniers du monde moderne aux cotés de Freud et de Darwin « La meilleure façon de prédire lavenir, cest de le créer ». « Chaque fois que vous voyez une entreprise qui réussit, dites-vous que c'est parce qu'un jour quelqu'un a pris une décision courageuse ». « « On obtient des résultats en exploitant des opportunités, non en résolvant des problèmes». « La raison d'être d'une organisation est de permettre à des gens ordinaires de faire des choses extraordinaires». « Le monde occidental est passé en quelques années de l'exploitation intensive du travail à l'exploitation intensive du capital. » - Extrait du magazine Red Herring - 30 janvier 2001 « Il ny a pas un caractère dentrepreneur. Mais il faut du caractère pour lêtre. » « Les économistes pensent que les pauvres ont besoin d'eux pour leur dire qu'ils sont pauvres. » « L'entreprise est la première institution humaine qui a été conçu pour créer le changement. »

5 Hervé Bourrier - EIA-FR 5 HEG Frédéric Winslow Taylor ( ) Du savoir-faire au savoir refaire Frédéric Winslow Taylor est né, en 1856, en Pennsylvanie, à Germantown, dans une famille aisée de tradition Quaker. De 1874 à 1878, il apprend les métiers d'ouvrier modeleur et de mécanicien dans une petite usine, tout en préparant les concours d'admission à l'enseignement secondaire

6 Hervé Bourrier - EIA-FR 6 HEG Ne pas sintéresser au temps que prend lexécution dune tâche mais que temps que doit pendre lexécution dune tâche.

7 Hervé Bourrier - EIA-FR 7 HEG Le travailleur nai plus celui qui sait faire mais celui qui sait refaire.

8 Hervé Bourrier - EIA-FR 8 HEG Frédéric Winslow Taylor Pionnier du management, né en 1856 Père du management scientifique du travail Principles of scientific management

9 Hervé Bourrier - EIA-FR 9 HEG

10 Hervé Bourrier - EIA-FR 10 HEG

11 Hervé Bourrier - EIA-FR 11 HEG

12 Hervé Bourrier - EIA-FR 12 HEG

13 Hervé Bourrier - EIA-FR 13 HEG

14 Hervé Bourrier - EIA-FR 14 HEG

15 Hervé Bourrier - EIA-FR 15 HEG

16 Hervé Bourrier - EIA-FR 16 HEG

17 Hervé Bourrier - EIA-FR 17 HEG

18 Hervé Bourrier - EIA-FR 18 HEG

19 Hervé Bourrier - EIA-FR 19 HEG

20 Hervé Bourrier - EIA-FR 20 HEG

21 Hervé Bourrier - EIA-FR 21 HEG La direction doit développer scientifiquement une nouvelle technique pour chaque aspect de la tâche d'un travailleur, pour remplacer la méthode empirique utilisée traditionnellement. 2. La direction doit choisir, entraîner, instruire et développer chaque travailleur, lequel, par le passé, déterminait par lui-même la façon d'exécuter sa tâche et se formait de son mieux par ses propres moyens. 3. La direction doit coopérer avec enthousiasme avec les travailleurs pour s'assurer que chaque tâche soit exécutée suivant les principes et les techniques qui ont été développés. 4. Une répartition égale du travail et des responsabilités doit être établie entre la direction et les travailleurs. La direction doit prend en charge les tâches pour lesquelles est elle mieux pourvue que les travailleurs, tandis qu'auparavant presque tout l'ouvrage et la plus grande part des responsabilités étaient assumées par les travailleurs Frédéric Winslow Taylor

22 Hervé Bourrier - EIA-FR 22 HEG La direction scientifique des entreprises repose en outre sur une série de mesures dont Taylor fait l'énumération: l'étude du facteur temps, de même que les outils et les méthodes nécessaires; la supervision fonctionnelle et répartie, et ses avantages sur le système traditionnel du contremaître unique; la standardisation des outils et de leur contexte d'utilisation pour chaque corps de métier, ainsi que les gestes et mouvements des travailleurs de chaque métier; la création d'un département ou d'une salle de planification; l'application du «principe d'exception» en gestion l'utilisation de règles mathématiques graduées et autres outils permettant d'économiser du temps; la préparation de cartes d'instruction pour les travelers; la préparation de descriptions de tâches, accompagnées par un large boni pour la réussite de cette tâche; l'application de taux différentiels; l'utilisation de systèmes mnémoniques pour répertorier les produits manufacturés de même que les outils utilisés dans les industries; l'utilisation de systèmes de routage; l'utilisation de systèmes modernes d'analyse des coûts, etc.

23 Hervé Bourrier - EIA-FR 23 HEG Les principes du management scientifique peuvent être résumés par : Science au lieu dempirisme Harmonie au lieu de discorde Coopération au lieu dindividualisme Rendement maximum au lieu de production réduite Formation de chaque homme pour lui faire obtenir le rendement et la prospérité maximale

24 Hervé Bourrier - EIA-FR 24 HEG Le prix de revient de fabrication diminuant grâce à une production améliorée, l'industriel peut réaliser de meilleurs bénéfices. Les consommateurs en profitent, puisqu'ils peuvent acheter moins cher des produits dont le prix de vente doit diminuer de façon sensible. L'ouvrier reçoit un salaire supérieur à celui qu'il recevait antérieurement, et ceci sans que ses horaires de travail augmentent. Le climat de l'entreprise doit être transformé, la coopération étant préférable au conflit permanent, la considération réciproque préférable à la méfiance.

25 Hervé Bourrier - EIA-FR 25 HEG Le courant scientifique Lun des premiers auteurs à sattacher à létude de lorganisation scientifique du travail et de la division du travail fut Frederick Winslow Taylor ( ). Taylor a donné un caractère scientifique à lorganisation du travail. Il est le père du salaire au rendement. Il est lauteur de « Shop management » (1906) et de louvrage très connu « Les principes de direction scientifique » (1911) Page 50

26 Hervé Bourrier - EIA-FR 26 HEG Le courant scientifique production Afin de produire en abondance et au moindre coût, la recherche des principes defficacité seffectue à plusieurs paliers organisationnels. Taylor va sattacher dabord à celui de la production puis ensuite à celui de la gestion. Le taylorisme est une étape du développement des méthodes de direction de lorganisation du travail. Ce que lon appelle lorganisation scientifique du travail est une tentative pour appliquer les méthodes de la science aux problèmes de plus en plus complexes du contrôle du travail dans les entreprises capitalistes en pleine expansion. Page 50

27 Hervé Bourrier - EIA-FR 27 HEG Le courant scientifique LOST se fonde sur le point de vue capitaliste, point de vue de la direction dune force de travail récalcitrante dans le cadre de rapports sociaux antagonistes. La méthodologie du one best way de Taylor consiste à : décomposer les tâches en ses éléments constitutifs (division du travail à lextrême); analyser chaque élément afin de rechercher la meilleure méthode dopération; intégrer les éléments de la tâche et établir les standards de performance; sélectionner et entraîner scientifiquement les employés; intéresser le personnel au moyen de bénéfices monétaires calculés sur le rendement. Page 50

28 Hervé Bourrier - EIA-FR 28 HEG Le courant scientifique Exemple de lefficacité des méthodes de Taylor En 1898, Taylor devint consultant pour laciérie Bethlehem. Trois ans après quil ait introduit des méthodes de travail à cette aciérie, on constatait les résultats suivants: Anciennes méthodes Nouvelles méthodes Rendement en tonnes par ouvrier et par jour 1059 Gains journaliers dun ouvrier 1.15$1.88$ Coût moyen de manutention 0.072$0.033$ % 490% 63,5% -118%

29 Hervé Bourrier - EIA-FR 29 HEG Le courant scientifique Le contrôle a toujours été laspect essentiel de la direction du travail. Avec Taylor, il a atteint une envergure sans précédent. La démarche de Taylor est double : scientifique : rationalisation du travail (rentabilité économique et efficacité accrue); humaine : motivation des employés par de meilleurs salaires. Son objectif était de maximiser lorganisme humain dans le processus de production. Sa mauvaise application et sa mauvaise compréhension en ont fait une approche très contestée. (Exploitation des travailleurs par les patrons, critique et combat par le syndicalisme de métier dalors…) Page 50

30 Hervé Bourrier - EIA-FR 30 HEG Une usine Ford à lépoque de Taylor

31 Hervé Bourrier - EIA-FR 31 HEG Usine Renault 1937

32 Hervé Bourrier - EIA-FR 32 HEG

33 Hervé Bourrier - EIA-FR 33 HEG

34 Hervé Bourrier - EIA-FR 34 HEG

35 Hervé Bourrier - EIA-FR 35 HEG Lorganisation taylorienne et le système fordiste

36 Hervé Bourrier - EIA-FR 36 HEG Les faiblesses de lOST


Télécharger ppt "Hervé Bourrier - EIA-FR 1 HEG071127 1. Hervé Bourrier - EIA-FR 2 HEG071127 2 Bonsoir."

Présentations similaires


Annonces Google