La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Contexte Qui est en ligne ? Trois Canadiens en ligne sur dix ont un profil personnel dans un site de réseautage social. Selon une nouvelle étude de Ipsos.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Contexte Qui est en ligne ? Trois Canadiens en ligne sur dix ont un profil personnel dans un site de réseautage social. Selon une nouvelle étude de Ipsos."— Transcription de la présentation:

1

2 Contexte Qui est en ligne ? Trois Canadiens en ligne sur dix ont un profil personnel dans un site de réseautage social. Selon une nouvelle étude de Ipsos Reid rapportée dans Marketing Charts, près de quatre adultes branchés à Internet sur dix au Canada (37 pour cent) ont visité un réseau social en ligne ou une communauté virtuelle, et trois sur dix (29 pour cent) ont affiché un profil personnel dans au moins un des ces sites. Source: Ipsos Canadian REID Report Online, Socialization, Social Networking and Online Communities, 4 octobre 2007

3 « Internet est aussi devenu une source importante dinformation sur la santé... LInternet est donc devenu un environnement tout désigné pour rejoindre les gais/HARSAH dans des buts de prévention du VIH. » Certaines études ont démontré que la majorité des communautés virtuelles de personnes à la recherche de sexe appuient le travail déducation en santé sexuelle dans les salons de clavardage et semblent ouvertes à lidée de recevoir des informations de cette façon. Contexte (suite) Les possibilités dintervention sur Internet Le milieu où les hommes ont des relations sexuelles peut affecter leur capacité davoir des rapports sexuels sécuritaires.

4 Sensibiliser et éduquer le public cible quant aux signes et aux symptômes du VIH et dautres infections transmissibles sexuellement (ITS) Faire connaître les ressources locales en matière de dépistage et de traitement du VIH et des ITS Orienter les cyberclients vers des ressources en ligne et des services de santé locaux Promouvoir des comportements positifs et sains auprès des gais, des bisexuels et des hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes (HARSAH) qui utilisent Internet Augmenter la compréhension des risques parmi les gais, les bisexuels et les HARSAH afin quils soient mieux à même de choisir des activités qui réduisent le risque de transmission du VIH et des ITS Encourager une ambiance de compréhension et de respect mutuel sur Internet de manière à promouvoir la santé sexuelle parmi les divers hommes qui cherchent des partenaires sexuels en ligne Objectifs des interventions en ligne

5 Services axés sur le client Formation Confidentialité Pratiques exemplaires Assurance de la qualité Compétence culturelle Principes régissant les interventions en ligne

6 « La santé dépend de nombreux facteurs. Même si les services dintervention se donnent comme priorité la propagation de linformation et laccès aux services, dautres facteurs, comme lidentité sexuelle dun homme, [ses origines ethniques, sa santé mentale, son réseau de soutien social, son statut socioéconomique et] son statut sérologique relatif au VIH, peuvent influer sur la capacité des gais/HASRAH à pratiquer le sécurisexe. Les intervenants peuvent contribuer à créer un environnement marqué par lempathie pour tout léventail des hommes qui cherchent des partenaires sexuels et à développer des amitiés en ligne... … il est très important que les intervenants se familiarisent avec le langage et la terminologie utilisés par les gais/HARSAH quand ils cherchent à lier connaissance en ligne. » Remarques sur la compétence culturelle

7 Conseils pratiques pour une communication culturellement adéquate: Prenez le temps dapprendre des expériences dhommes issus de cultures et de communautés différentes. Écoutez attentivement le langage dont se sert chaque communauté pour parler de sexe et de sexualité. Reconnaissez vos erreurs : Ne perdez pas un temps précieux à essayer doffrir des excuses. Reconnaissez que vous avez tort. Tirez la leçon qui convient. Passez à autre chose. Appliquez la règle d'or : Traitez chaque personne comme vous voudriez quelle traite lêtre qui vous est le plus cher. Ne généralisez pas : Lorsquun intervenant fait des généralisations à l'emporte-pièce (par exemple, « Ils sont tous comme ça »), ses interlocuteurs peuvent en déduire quil manque de savoir-faire culturel ou de tact. Éviter les suppositions : Les hommes ne se servent pas tous des mêmes mots pour décrire leur vie sexuelle et leurs corps. Évitez les conclusions hâtives quant au physique et à la sexualité des hommes que vous rencontrerez en ligne. Soyez attentif et adaptez-vous au type de langage quils trouvent approprié.

8 Le rôle de léducateur en santé sexuelle est dencourager les comportements sexuels sains parmi les hommes qui se servent dInternet pour communiquer avec dautres hommes. La promotion de la santé sexuelle devrait se concentrer sur les hommes qui cherchent des partenaires sexuels via Internet et devrait viser les objectifs suivants : Promouvoir une gamme de choix en matière de santé sexuelle dans loptique dune réduction des risques (par ex., discuter de moyens de s'épanouir sexuellement tout en réduisant au minimum le risque dinfection au VIH) Encourager la réduction des méfaits liés à lalcool et aux drogues (par ex., les stratégies pour un usage plus sécuritaire de lalcool et des drogues) Fournir un soutien éducatif en ligne à sa cyberclientèle Rôles et responsabilités

9 Fournir aux cyberclients des informations et des ressources en ligne telles que gayhealth.com, thebody.com ou catie.ca Fournir les coordonnées des services de santé locaux Recommander, s'il y a lieu, des examens médicaux réguliers, notamment le test de dépistage du VIH (pour les hommes qui ne connaissent pas leur statut sérologique) Rôles et responsabilités (suite)

10 Le rôle de léducateur en santé sexuelle nest pas de décourager les actes sexuels ou de porter des jugements sur les hommes à la recherche de partenaires sexuels en ligne. Son rôle ne consiste pas non plus à juger les hommes qui consomment de lalcool ou des drogues. Les éducateurs en santé sexuelle doivent être au courant de toute la gamme de pratiques sexuelles chez les gais, bisexuels, transgenres et autres HASRAH. Le rôle de léducateur en santé sexuelle nest pas de prendre des décisions pour dautres hommes ou de leur dire ce quils devraient faire ou ne pas faire. Léducateur en santé sexuelle ne doit émettre aucun commentaire pouvant être interprété comme condamnatoire, discriminatoire ou porteur de jugement. Rôles et responsabilités (suite)

11 « Cruiser » en ligne : une culture en soi Il est important de reconnaître certaines caractéristiques clés de la culture de la recherche en ligne de partenaires sexuels afin de mieux comprendre les dialogues entre hommes dans les salons de clavardage. Lhypersexualisation de la culture gaie/HASRAH Le culte de lapparence et de la jeunesse Les rencontres sexuelles anonymes Le souci du secret Quelle qu'en soit la raison, le souci du secret peut mener certains HASRAH à se sentir incapables d'accéder aux informations en matière de santé sexuelle et aux produits propres à leur sexualité.

12 Salons de clavardage Messagerie instantanée et courriel Petites annonces, profils et babillards (voir aux pages 8 et 9 du guide des R.I.I.E.S.S) Types de communication par Internet

13 Entrer en rapport avec les intéressés Le ton que vous utilisez dans votre profil peut influencer le nombre de réponses que vous obtenez. Si votre profil a lair trop professionnel, clinique ou froid, les réponses se feront rares. Vous avez le droit dêtre drôle en vous décrivant et en parlant de votre travail. Votre but est de créer des liens de confiance avec les hommes en ligne et de les aider à assumer leur sexualité. Établissez des limites claires en vous rappelant que vous nêtes pas un thérapeute professionnel et que vous ne draguez pas.

14 L'intervention active versus l'intervention passive Participation à une séance de clavardage

15 Voir aux pages du guide des R.I.I.E.S.S Messagerie instantanée Courriel Répondre en temps opportun Langage Foire aux questions Aiguillage Suivi Répondre aux clients

16 À toi, Natalie!!! Confidentialité

17 a établi des profils d'intervention sur…

18 Scénarios Vos trousses de formation contiennent des transcriptions de séances de clavardage

19 Questions typiques… Est-ce que le sexe oral est vraiment sécuritaire? Peut-on se faire tester anonymement à London? Si je crosse quelqu'un alors que jai une coupure au doigt, est-ce que je devrais me faire tester? Peut-on pratiquer le fisting en toute sécurité? Que recommande-t-on pour ce qui est de l'anulingus? Est-ce vrai qu'un médecin est tenu de signaler un test dont le résultat est positif à la police?

20 Questions typiques… Est-ce que je peux attraper le VIH si je suis exclusivement un « top »? Que doit-on faire en cas de rupture du condom? Si mon partenaire est vierge et si je sais que je ne suis pas infecté et que notre relation sera exclusive, est-ce que c'est possible davoir des relations sexuelles sans condom? Êtes-vous séropositif? Peut-on poursuivre quelqu'un en justice pour nous avoir communiqué le SIDA?

21 Allons voir de quoi il retourne!


Télécharger ppt "Contexte Qui est en ligne ? Trois Canadiens en ligne sur dix ont un profil personnel dans un site de réseautage social. Selon une nouvelle étude de Ipsos."

Présentations similaires


Annonces Google