La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Quantification de la non-adhérence et détermination des facteurs influençant ladhérence à la thérapie AntiRétroVirale (ARV) Exemple des Centres GHESKIO.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Quantification de la non-adhérence et détermination des facteurs influençant ladhérence à la thérapie AntiRétroVirale (ARV) Exemple des Centres GHESKIO."— Transcription de la présentation:

1 Quantification de la non-adhérence et détermination des facteurs influençant ladhérence à la thérapie AntiRétroVirale (ARV) Exemple des Centres GHESKIO A Multicultural Caribbean United Against HIV/AIDS Dominican Republic 5 – 7 March 2004 O. du Moulin – J.W. Pape

2 Introduction Prévalence en Haïti : 2.9% (2003) Haïti est le pays le plus touché par l infection par le VIH/SIDA mis à part l Afrique sub-saharienne

3 Introduction Adhérence thérapeutique Résistances ou mutations du virus Modifications des schémas thérapeutiques par le clinicien ARV anciens, coûts élevés des ARV récents

4 Introduction Ladhérence thérapeutique est lun des enjeux majeurs du succès de la thérapie ARV Intérêt daméliorer ladhérence par léducation thérapeutique connaître les facteurs liés à une faible adhérence

5 Objectifs Double: Quantifier la non adhérence aux ARV des patients suivis aux Centres GHESKIO Déterminer les causes de cette mauvaise adhérence afin de renforcer les conseils spécifiques aux patients

6 Méthode Début de lanalyse: le Patients enrôlés du au ( 90 jours sous ARV) dans le projet Fond Mondial (SIDA, TB, paludisme) Recueil des données: – « dossiers patients » de la pharmacie (dates des r.v. et de venues des patients, ARV délivrés, quantités d ARV retournées au r.v. suivant, remarques du pharmacien) – Cliniciens, psychologue, travailleurs sociaux

7 Méthode Classement des patients en 2 groupes: AdhérentsAutres catégories Ponctualité aux r.v. pharmacie (délivrance ARV) Modalités de prises et quantités prises dARV correctes

8 Méthode Autres catégories Abandon de la thérapie ARV (retard 90 jours au r.v. à la pharmacie) Interruptions sélectives Venue régulière aux r.v. pharmacie mais prise incorrecte des ARV (modalités, quantités)

9 Résultats : Quantification de la non adhérence 479 patients enrôlés « dossiers » étudiés 34 décès 349 adhérents 22 « abandons » soit non-adhérence de 5% 64 pauses sélectives (14.4%) 10 prises incorrectes mais réguliers aux r.v. + 3 alternant avec des pauses sélectives (3%)

10 Résultats: Quantification de la non adhérence abandonPauses sélectives Ponctualité aux r.v. à la pharmacie mais prise incorrecte des ARV N=96 patients 22.92% (n=22) 66.67% (n=64) 13.54% (n=13) Pauses sélectives en moyenne: 1.42 interruptions de 34.6 jours par patient 90 adultes (36 hommes, 54 femmes), et 6 patients en pédiatrie

11 Résultats : Facteurs influençant ladhérence aux ARV Chez les patients qui sont ponctuels aux r.v. à la pharmacie: Prise irrégulière par oublis (n=7) Diminution des prises ou arrêt à cause des effets indésirables (n=5) Erreurs de posologies (n=2) Partage des comprimés avec la famille (n=1)

12 Résultats : Facteurs influençant ladhérence aux ARV Pauses sélectives et/ou abandons: Déplacements (momentanés ou définitifs) en province (n=13) Difficultés économiques pour les transports publics (n=9) Lieu dhabitation loin des Centres Gheskio (n=9) Problèmes de santé, hospitalisations (n=9)

13 Résultats : Facteurs influençant ladhérence aux ARV Recours à la médecine traditionnelle ou culturelle (médecine « feuille », vaudou) (n=6) Déni face à la maladie (n=5) Difficultés de compréhensions (difficultés intellectuelles, troubles psychologiques) (n=4)

14 Résultats : Facteurs influençant ladhérence aux ARV Problèmes familiaux, manque de support familial (n=4) (ex: parent et enfant) Manque de motivation (n=3) Oubli de la date du r.v. à la pharmacie (n=2)

15 Discussion Facteurs variables en types et dans le temps, parfois inhérents au patient Facteurs liés: – Éloignement du lieu dhabitation et difficultés économiques – Déplacements en province, troubles familiaux, difficultés économiques, problèmes de santé – Déni et croyances

16 Discussion - conclusion Cette méthode: - Compte des comprimés - Report personnel de la prise des ARV (questionnement du patient) Coupler les données : - à la clinique - à la biologie etc. difficultés de mesurer ladhérence et de prévoir un niveau dadhérence Support informatisé (base de données)

17 Conclusion Suivi primordial du PVVIH par entretien individuel régulier à chaque délivrance à la pharmacie Rôle du pharmacien Rôle essentiel de la constante communication entre les équipes professionnelles entrant dans la dynamique de prise en charge du PVVIH améliorer la prise en charge des patients

18 Conclusion Bilans réguliers sur ladhérence et la régularité des patients: Identifier les durées et motifs dinterruptions de traitement Permettent dalerter les travailleurs sociaux et les équipes médicales Permettent de mieux personnaliser les conseils au PVVIH Permettent didentifier le profil des non-adhérents afin de détecter les patients concernés

19 Conclusion Pouvoir relier le poids du patient avec sa prise dARV Ex: linfirmière pourrait alerter la pharmacie losrquelle détecte une baisse de poids.


Télécharger ppt "Quantification de la non-adhérence et détermination des facteurs influençant ladhérence à la thérapie AntiRétroVirale (ARV) Exemple des Centres GHESKIO."

Présentations similaires


Annonces Google