La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Www.lda-conseil.fr Atelier Stratégies Territoriales 26/06/131 Anne PISOT – Romuald LECLERC POLITIQUE DES TEMPS Compte-rendu des travaux de latelier du.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Www.lda-conseil.fr Atelier Stratégies Territoriales 26/06/131 Anne PISOT – Romuald LECLERC POLITIQUE DES TEMPS Compte-rendu des travaux de latelier du."— Transcription de la présentation:

1 Atelier Stratégies Territoriales 26/06/131 Anne PISOT – Romuald LECLERC POLITIQUE DES TEMPS Compte-rendu des travaux de latelier du 26 juin et 9 juillet 2013

2 Les objectifs de latelier Permettre une appropriation par les participants des enjeux liés à une politique des temps Identifier et hiérarchiser, compte tenu des réalités limousines, des évolutions majeures liées aux temporalités Valoriser les expériences territoriales et régionales et en interpréter les enseignements pour les territoires limousins Examiner les liens institutionnels et opérationnels entre Région et territoire dans ce champ dintervention Proposer des premières pistes dactions impliquant Région et territoires Ses questionnements majeurs Comment initier et conduire une politique des temps des territoires qui sappuie, à la fois : - sur des politiques régionales en la matière…? - sur des repères significatifs et exemplaires… ? - et sur une anticipation des évolutions de société ? 2

3 Le déroulement de latelier : 2 séances 1.Appropriation, approche expérimentale et hypothèses dévolution 2. Pistes pour laction, aux niveaux régional et territorial 3

4 1. DU CONCEPT A LA REALITE : DE QUOI PARLE-T-ON ? Atelier thémati que sur les politiqu es territori ales 2014 – 2020 – Atelier Energie Climat Anne PISOT – Françoise PONS 4 4

5 Présentation de TEMPO Territorial - Concepts, enjeux, objectifs Dominique ROYOUX en charge de la politique des temps du Grand Poitiers Expériences de : Poitiers Brive 26/06/13 5 Anne PISOT – Romuald LECLERC

6 26/06/13 Anne PISOT – Romuald LECLERC 6 Exposé de Dominique ROYOUX, Directeur du Service Prospective du Grand Poitiers intégrant lAgence des Temps - Il est également Président de Tempo Territorial, association regroupant une trentaine de collectivités qui sintéressent aux politiques temporelles … Le mot clé, cest le rythme. Lexemple du passage aux 35heures est significatif en ce quil a généré des modifications des grilles horaires (passage en moyenne de 5 grilles à 15) : comment faire alors, par exemple, pour adapter loffre de transports ? Ainsi des tensions nouvelles se sont exprimées notamment par le fait que le temps qui a longtemps été du registre de la sphère privée est entré dans le domaine de la sphère publique Quelques exemples : Quelle harmonisation entre horaires des commerces et vie des habitants ? Comment résoudre des problèmes de transports et de gardes denfants pour une employée aux horaires atypiques ? La plupart du temps cest lentreprises qui les fixe en fonction de ses contraintes propres…. La politique des temps « touche à tout » : les mobilités, les accès aux services, laccès aux ressources, la création de nouveaux services (conciliation, harmonisation, …), la mutualisation des équipements et les espaces partagés Les rythmes ont ainsi changé et les conséquences en sont multiples ; la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale devient lenjeu dune politique publique et particulièrement des publics les plus fragiles. On voit apparaitre de nouvelles inégalités sociales concernant des familles mono parentales, des jeunes en insertion, des parents éloignés des services, et ce en lien avec la différenciation urbain/rural. Des besoins nouveaux ne sexpriment pas et supposent un travail pour les révéler et permettre leur expression (enquête, questionnaire, concertation …). Le temps est une ressource mais il suppose une réflexion sur les valeurs; par exemple, la ville ne peut être une ville ouverte 24h/24 ; il renvoie à une concertation entre salariés et employeur

7 26/06/13 Anne PISOT – Romuald LECLERC 7 Par exemple en ce qui concerne louverture des médiathèques le dimanche : jusquoù aller? Entre défense des droits des salariés et ouverture à de nouvelles pratiques ? Quel statut pour le dimanche, la nuit, le WE, la flexibilité et quelles conséquences? La politique des temps, cest penser lespace et le temps en même temps. En effet, les lieux qui génèrent des flux sont dans importants : hôpitaux, centres commerciaux, zones dactivités, … Lexpérience en matière de politiques des temps est plutôt aujourdhui urbaine et un vrai travail doit être entrepris avec les Pays pour lorganisation des services dans le milieu rural, ce peut être un enjeu pour le Limousin dans une logique dexpérimentation Lexpérience de Brive : Mesdames Lacaze et Gabriel, respectivement Adjointe au Maire et Responsable de la politique des temps à la ville de Brive Des politiques temporelles ont été lancées en 2008 afin de répondre à des besoins concrets de la population au départ au moment de la pause méridienne. Plus récemment, les élus ont exprimé le souhait de travailler le lien urbain/rural, considérant quil est devenu un champ important de la politique temporelle même si, de plus en plus, les ruraux ont des attentes identiques à celles des urbains. Exemples dactions menées sur Brive en matière de services : guichet unique de rentrée scolaire pour rassembler tous les services ayant un rapport à la rentrée sur une semaine (carte cantine, conservatoire, beaux arts, bus, médiathèque, sports, …), garde denfants citoyenne, pour permettre à tous de participer aux conseils de quartier, « concerts sandwich », offres de spectacles de qualité en pause méridienne pour permettre accès des périurbains à culture. Autres exemples dactions indiquées par Dominique Royoux : En matière de gestion de lespace : décalage du début des cours du campus dun quart dheure permettant de limiter les embouteillages aux heures de pointe ;..de travail : travail des agents de propreté en journée ; …de mode de vie: gestion de la question intergénérationnelle (colocation par ex.).

8 26/06/13 Anne PISOT – Romuald LECLERC 8 Echanges et observations : Il faut introduire une nuance non pas entre zone urbaine et zone rurale mais plutôt entre zone en extension et zone en déclin, par rapport à question du temps; Sur la saisonnalité : dans une zone touristique, cest une notion importante avec des comportements différents durant lannée (ex. bassin dArcachon qui a pris langle temps comme référence par rapport au projet de territoire); Sur laccès aux services : la notion déloignement est fondamentale dans la ruralité; Sur la mobilité : cest la question du cheminement entre les différents niveaux de services Sur légalité femmes/hommes, il y a une Chargée de mission à la Région dont le travail consiste à décliner un plan dactions dans les différentes composantes de laction régionale. Parmi ces actions figure un accompagnement possible des territoires sur ces questions de politique des temps car il sagit dun des leviers pour agir sur légalité femmes/hommes. Dans le cadre des conventions territoriales passées et actuelles, des besoins ont été exprimés sur la mutualisation de services et la Région a su être présente (maisons de santé pluridisciplinaire, de lemploi et de la formation, de services publics ; visio-guichets… pour ne citer que quelques exemples) ; il sagit damorces de politiques des temps qui seraient à spécifier; En ce qui concerne le lien entre urbanisme et politique des temps : il est inscrit dans le PLU de Brive en introduction; des expériences existent (Dijon change de bancs selon les saisons; Poitiers a travaillé sur les usages de livraison, sur les visites aux professions libérales différenciées selon les temps) sur la mutualisation des équipements pour souvrir à de nouvelles fonctions en horaires décalés.

9 2 - DE LA RÉALITÉ À LANTICIPATION : RÉFLEXION PROSPECTIVE 26/06/139 Anne PISOT – Romuald LECLERC

10 Hypothèses et variables dévolution – réflexion prospective Il a été demandé aux participants de hiérarchiser des perspectives possibles dévolution à long terme des contextes sociétaux dans leurs traductions territoriales pour envisager les cadres, finalités, objectifs de conception et mise en œuvre de politiques des temps. Plus que tout autre domaine, une politique des temps est, par essence, transversale et interpelle la quasi-totalité des facteurs contribuant aux modes de vie, à la qualité de la vie, tant individuelle que collective : travail, déplacements, loisirs, santé, culture, consommations, famille, relations,… aussi, pour élaborer des stratégies territorialisées à moyen terme, il est nécessaire de donner du sens aux politiques menées, et prendre en compte les principales évolutions sociétales envisageables à long terme. Le cadre de la réflexion a été le suivant : 123 Lévolution des modes de consommati on La marchandisa tion de lintérêt collectif Lindividuali sation des comporteme nts La professionn alisation des acteurs Laccroisse ment des précarités Le développem ent de lusage des TIC Les contraintes énergétiques et la réduction des déplacement s Les temporalités de la vie Laffectation des espaces Les mutations des structures familiales 123 Lévolution des modes de consommation La marchandisation de lintérêt collectif Lindividualisation des comportements Laccroissement des précarités Le développement de lusage des TIC Les contraintes énergétiques et la réduction des déplacements Les temporalités de la vie Laffectation des espaces Les mutations des structures familiales Noter les variables selon leur importance au regard des évolutions en matière de politique des temps 3 variables assorties de la note 1 (faible importance) 3 variables assorties de la note 2 (importance moyenne) 3 variables assorties de la notes 3 (importance majeure

11 LA HIERARCHIE DES VARIABLES 1 - Les contraintes énergétiques et la réduction des déplacements (15) 2 - Les temporalités de la vie (13) et Laccroissement des précarités (13) 4 - Laffectation des espaces (10) La marchandisation de lintérêt collectif (10) 6 - Lévolution des modes de consommation (9) 7 - Lindividualisation des comportements (8) Le développement de lusage des TIC (8) 9 - Les mutations des structures familiales (6) 1 11 Anne PISOT – Romuald LECLERC En priorité : (en rouge) Les variables les plus directement liées à laction : -déplacements - inégalités - 3 ème âge - urbanisme - services publics - ……etc

12 3. Politiques régionales et politiques des temps Exemple du Nord-Pas-de-Calais 26/06/1312 Anne PISOT – Romuald LECLERC

13 Lexemple du Nord-Pas-de-Calais Exposé de Benoît Guinamard ( En charge de la politique des temps au Conseil Régional NPC) Avec Dominique Royoux (Tempo-Territorial et Agglomération de Poitiers), Mesdames Gabriel (Adjointe au Maire) et Lacaze (Directrice ) à la Mairie de Brive 26/06/13 Anne PISOT – Romuald LECLERC 13

14 26/06/13 Anne PISOT – Romuald LECLERC 14 Exposé de Benoit Guinamard Lorigine de la démarche : elle est née du SRADDT, posant que les processus sont aussi importants que les contenus, quil fallait se libérer dune vision équipementière de laménagement du territoire, que les champs dintervention sont de plus en plus transversaux, quil convenait de valoriser linnovation sociale, darticuler les échelles territoriales, quil était important de prendre en compte les déficits de services publics dans certains territoires… Les principaux enseignements de cette démarche pour le Limousin : La prise en compte de la dimension temps fait progresser lintelligence territoriale : la place renforcée de la dimension humaine, un élargissement du champ des acteurs concernés, une connaissance partagée, une ouverture sur limagination, un révélateur de différentes problématiques, un processus transformant des mentalités… Un enrichissement du débat et des processus : renforcement en interne des connexions entre services de la Région, appel à un outillage des acteurs ou des territoires pour intégrer la dimension temporelle, progression de la créativité, un questionnement en amont plus pertinent… MAIS un long cheminement lié aux différences de temporalités : la politique des temps sinscrit dans le long terme alors que les projets se situent plus dans lopérationnel et le court terme

15 26/06/1315 Anne PISOT – Romuald LECLERC 4. Préconisations …pour une stratégie et pour laction Région/territoires

16 26/06/13 Anne PISOT – Romuald LECLERC 16 PROPOSITIONS PRÉCONISATIONS POUR UNE POLITIQUE TERRITORIALE 3 entrées pour 3 groupes de réflexion Chaque groupe pourra prendre en compte la totalité du champ de la politique des temps mais à partir de 3 entrées différentes : - Le bien-être personnel - Laménagement des espaces - Laction publique Le bien-être personnel Laménagement des espaces Laction publique

17 3 entrées : quelques mots clés en références 26/06/13 Anne PISOT – Romuald LECLERC 17 Le bien-être personnel -Horaires adaptés - temps public et privé - conciliation des rythmes - besoins - parcours professionnels - épanouissement de lenfant - génération - comportements - flexibilité des temps de travail - saisonnalité -……etc La gestion des espaces - urbanisme - Transports, déplacement - Mutualisation des espaces - espaces publics - bâtiments et équipements - planification - usage des TIC - ……etc Laction publique - Accessibilité - Égalité - Bénévolat - Adaptabilité - qualité des services - innovation - Articulation des temps - Organisation - Équité -Hommes/femmes -…..etc

18 26/06/13 Anne PISOT – Romuald LECLERC 18

19 26/06/13 Anne PISOT – Romuald LECLERC 19

20 26/06/13 Anne PISOT – Romuald LECLERC 20

21 26/06/13 Anne PISOT – Romuald LECLERC 21

22 Merci de votre participation ! 26/06/13 22 Anne PISOT – Romuald LECLERC


Télécharger ppt "Www.lda-conseil.fr Atelier Stratégies Territoriales 26/06/131 Anne PISOT – Romuald LECLERC POLITIQUE DES TEMPS Compte-rendu des travaux de latelier du."

Présentations similaires


Annonces Google