La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE PHÉNAKISTISCOPE Un regard sur l'histoire du cinéma Stéphanie Belhumeur Conseillère pédagogique, CSTL Pascal Vaillancourt Conseiller pédagogique, CSDHR.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE PHÉNAKISTISCOPE Un regard sur l'histoire du cinéma Stéphanie Belhumeur Conseillère pédagogique, CSTL Pascal Vaillancourt Conseiller pédagogique, CSDHR."— Transcription de la présentation:

1 LE PHÉNAKISTISCOPE Un regard sur l'histoire du cinéma Stéphanie Belhumeur Conseillère pédagogique, CSTL Pascal Vaillancourt Conseiller pédagogique, CSDHR

2 1.Présentation des animateurs et du contexte de réalisation 2.Informations générales sur la situation dapprentissage 3.Mise en situation 4.Déroulement de la situation dapprentissage 5.Fabrication dun thaumatrope 6.Conception dune animation pour le phénakistiscope 7.Évaluation de latelier PLAN DE LA PRÉSENTATION

3 Cette situation dapprentissage fut réalisée dans le cadre dun projet de développement de la table de concertation Montérégienne en science et technologie. Lobjectif global de ce projet était de rendre concret le traitement de concepts prescrits au programme dATS par le recours aux objets techniques. CONTEXTE DE RÉALISATION

4

5 INFORMATIONS GÉNÉRALES Clientèle visée:ATS de secondaire 3 Compétence ciblée:Résoudre un problème en faisant appel à une démarche technologique de conception Concepts touchés: Univers matériel:Déviation des ondes lumineuses Foyer dune lentille Univers vivant:Récepteurs sensoriels (œil) Univers techno.:Fonctions, composantes et utilisation des systèmes de transmission du mouvement Changement de vitesse

6 INFORMATIONS GÉNÉRALES Techniques et stratégies: Techniques Langage graphique Techniques de schématisation Fabrication Techniques dutilisation sécuritaire des machines et des outils Stratégies Stratégies dexploration Élaborer divers scénarios possibles

7 MISE EN SITUATION Le cinéma est aujourdhui une technologie connue de tous, mais ce ne fut pas toujours le cas. Il est né à la suite des découvertes de la photographie et du dessin animé. Le premier appareil cinématographique fut inventé en 1894 par les frères Lumière et se nommait le cinématographe. Cest en 1894 qua débuté laventure du cinématographe. Un jour, Antoine Lumière demanda à ses fils Louis et Auguste de trouver un système pour produire des images animées. Lidée était dans lair, mais aucun inventeur navait encore trouvé la solution. Ce défi paternel fut le point de départ de laventure qui mena à linvention du cinématographe Lumière. Auguste fut le premier à travailler sur ce problème, mais cest Louis, son frère, qui trouva la solution.

8 MISE EN SITUATION Afin de permettre de visionner un film, les frères Lumière se sont basés sur un phénomène biologique et naturel, la persistance rétinienne. Les frères Lumière ont ainsi donné naissance au cinématographe, qui provient du mot « kinêma », qui signifie mouvement en grec, et de « graphien », qui signifie écrire. En effet, les images que nous recevons de lextérieur se forment au fond de notre œil sur une couche sensible appelée la rétine. La rétine envoie le message visuel à notre cerveau par lintermédiaire du nerf optique. Elle possède une substance, le pourpre rétinien, qui est décomposé par la lumière, mais se reforme extrêmement vite, à environ un douzième de seconde. Il suffit donc de regarder des images qui défilent afin davoir limpression quelles se suivent sans rupture.

9 MISE EN SITUATION Charles Moisson, chef mécanicien de l'usine Lumière, fut chargé de construire le prototype de lappareil. Incontestablement pratique, il était léger, peu encombrant et servait aussi bien à la prise de vues, au tirage des films, quà leur projection. L'invention fut brevetée en 1895, alors que Louis Lumière avait à peine trente ans. Leur premier film avait pour but de divertir le public à laide dune belle histoire avec des images animées. Celui-ci sappelait La sortie des usines Lumière. Il fut le premier film de lhistoire du cinéma. Ce fut le 22 mars 1895 que Louis effectua à Lyon la première projection publique de ce film.

10 MISE EN SITUATION Louis et Auguste Lumière étaient des hommes inventifs, curieux et décidés. Ils ont vécu une grande aventure scientifique et ont lancé définitivement laventure des images animées. Pour inventer leur cinématographe, ils durent résoudre cinq problèmes scientifiques: la formation dune image photographique sur une pellicule, la projection lumineuse dimages, lanalyse du mouvement en images fixes, sa synthèse et enfin, la synchronisation de tous ces facteurs à travers un support. On doit donc aux frères Lumière, deux hommes exceptionnels, linvention du cinéma, un divertissement apprécié de tous.

11 DÉROULEMENT DE LA SITUATION Préalables : Mécanismes de transmission du mouvement (annexe 6) Fonctions, composantes et utilisations du mécanisme de transmission du mouvement : changements de vitesse Schématisation : croquis et schéma de principe

12 DÉROULEMENT DE LA SITUATION Période 1 : Présentation de la situation Visionnement du film des frères Lumière Présentation dun diaporama portant sur les illusions doptiquediaporama portant sur les illusions doptique Distribution du cahier de lélève et lecture de la mise en situation Fabrication dun thaumatropethaumatrope Démonstration de différents modèles de phénakistiscopes (voir webographie) et discussion portant sur les animationsmodèles de phénakistiscopes Travail à donner aux élèves Compléter la section 3.B du cahier de lélève Dessiner les douze images qui serviront à lanimation (sur le canevas du disque fourni à lannexe 3) Planifier les étapes de production de la roue du phénakistiscope

13 DÉROULEMENT DE LA SITUATION Période 2 : Anatomie de lœil Notes de cours et/ou fiches concepts portant sur lœil et les ondes (Une attention particulière sera portée sur la persistance rétinienne)

14 DÉROULEMENT DE LA SITUATION Période 3 : Dissection de lœil Finalisation des fiches concepts de lœil

15 DÉROULEMENT DE LA SITUATION Périodes 4, 5, 6 et 7 : Travail en atelier Lecture des mandats et des contraintes du cahier des charges Représentation de la situation dans le cahier de lélève (section 1) Consignation des étapes de la démarche Croquis du mécanisme de transmission du mouvement avec explications (section 2) Planification des étapes de la fabrication (section 3.A) Fabrication et assemblage des divers composants sur le support fourni par lenseignant Mise à lessai du prototype avec consignations dans le cahier de lélève (sections 4 et 5)

16 DÉROULEMENT DE LA SITUATION Période 8 : Intégration Représentation du mécanisme de transmission du mouvement par un schéma de principe Discussion sur la manière daméliorer la qualité de limage au cours de lanimation

17 Fabrication d'un thaumatrope Matériel Une paille Une paire de ciseaux De la colle Réalisation Découper les 2 cercles (voir lannexe). Appliquer de la colle sur les surfaces non dessinées. Coller les 2 images, dos à dos, à l'extrémité de la paille. Les dessins doivent être centrés l'un par rapport à lautre. Faire tourner la paille entre les mains et répondre aux questions ci- dessous.

18 Fabrication d'un thaumatrope Questions 1.Que se passe-t-il lorsque tu fais tourner ton thaumatrope lentement ? 2.Que vois-tu ? 3.Que se passe-t-il lorsque tu le fais tourner rapidement ? Que vois-tu? 4.Explique, dans tes mots, le phénomène que tu as observé. 5.Comment appelle-t-on ce phénomène?

19 MANDATS Mandat 1 Concevoir un phénakistiscope donnant lillusion dun mouvement fondé sur la persistance rétinienne Mandat 1 Concevoir un phénakistiscope donnant lillusion dun mouvement fondé sur la persistance rétinienne

20 MANDATS Mandat 2 Présenter une animation illustrant un mouvement observé dans un organe ou un système biologique Mandat 2 Présenter une animation illustrant un mouvement observé dans un organe ou un système biologique

21 CAHIER DES CHARGES Au regard du milieu humain, votre phénakistiscope devra : Être compact, ne dépassant pas outre mesure le banc dessai; Être stable et facile dutilisation. Au regard du milieu humain, votre phénakistiscope devra : Être compact, ne dépassant pas outre mesure le banc dessai; Être stable et facile dutilisation. Fonction globale : Votre phénakistiscope devra donner lillusion dun mouvement fondé sur la persistance rétinienne. Fonction globale : Votre phénakistiscope devra donner lillusion dun mouvement fondé sur la persistance rétinienne.

22 CAHIER DES CHARGES Au regard du milieu physique, le phénakistiscope devra : Être fabriqué de matériaux mis à votre disposition en classe ou provenant de la récupération et adapté aux conditions normales dutilisation. Au regard du milieu physique, le phénakistiscope devra : Être fabriqué de matériaux mis à votre disposition en classe ou provenant de la récupération et adapté aux conditions normales dutilisation.

23 CAHIER DES CHARGES Au regard du milieu technique, le phénakistiscope devra: Être composé dun disque de 10 cm de rayon présentant, dun côté une suite de 12 images illustrant lanimation dun mouvement observé dans un organe ou un système biologique, lautre côté du disque devra être noirci; Être muni dun mécanisme de transmission du mouvement; Être démontable; Produire, pour un minimum deffort de lutilisateur, une image la plus fluide possible. Au regard du milieu technique, le phénakistiscope devra: Être composé dun disque de 10 cm de rayon présentant, dun côté une suite de 12 images illustrant lanimation dun mouvement observé dans un organe ou un système biologique, lautre côté du disque devra être noirci; Être muni dun mécanisme de transmission du mouvement; Être démontable; Produire, pour un minimum deffort de lutilisateur, une image la plus fluide possible.

24 CAHIER DES CHARGES Au regard du milieu industriel, le phénakistiscope devra : Être conçu dans le cadre de 4 périodes de 75 minutes; Être totalement réalisé en classe (sauf lanimation). La date de remise du dispositif est le : ______________________ Au regard du milieu industriel, le phénakistiscope devra : Être conçu dans le cadre de 4 périodes de 75 minutes; Être totalement réalisé en classe (sauf lanimation). La date de remise du dispositif est le : ______________________

25 MATÉRIAUX Bandes élastiques Bois Bouchons de liège Boulons et écrous Carton Carton mousse Colle à bois Colle chaude Corde ou ficelle Coroplast© Goujons de bois Poulies (à fabriquer) et courroies Rondelles Trombones Tube flexible en vinyle s'adaptant au diamètre des goujons Vis Autres matériaux disponibles en classe ou provenant de la récupération

26 OUTILS Bloc à poncer Ciseaux Compas Coupe-cercle Couteau à lame rétractable Forets Lunettes Papier sablé Perceuse à main et/ou à colonne Pinces Pistolet à colle chaude Rapporteur dangle Règle Scie à main et/ou à ruban Tapis de coupe Tournevis


Télécharger ppt "LE PHÉNAKISTISCOPE Un regard sur l'histoire du cinéma Stéphanie Belhumeur Conseillère pédagogique, CSTL Pascal Vaillancourt Conseiller pédagogique, CSDHR."

Présentations similaires


Annonces Google