La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Epistémologie de la géographie (2 ème partie) N. Daix.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Epistémologie de la géographie (2 ème partie) N. Daix."— Transcription de la présentation:

1 Epistémologie de la géographie (2 ème partie) N. Daix

2 4. Les notions et concepts de base en géographie

3 Notions et concepts : définition Notion –Construit qui relève de la recherche dans le monde de lempirie ex. : habitat groupé - dispersé Concept –Construit qui relève de la recherche dans le monde de la théorie –Concept = construction abstraite ex. : utilité

4 Concepts en géographie Réalité géographique –Milieu –Paysage –Région –Espace Propriétés spatiales –Localisation –Distribution/Répartition –Différenciation

5 Milieu Biologie : « Environnement physique, biologique, climatique, etc., qui entoure et influence les êtres vivants » En géographie : –Espace naturel ou aménagé qui entoure un groupe humain sur lequel il agit et dont les contraintes climatiques, biologiques, édaphiques, psychosociologiques, économiques, politiques, etc. retentissent sur le comportement et létat du groupe (George, 1970) anthropocentré interaction (influence) nature – homme grande échelle (mais flou : «... espace... ») Ex. : Impact sur le milieu naturel = impact sur lenvironnement

6 Paysage Réalité observable modelée par les forces physiques et les actions humaines Interface nature – culture image produite par un lieu ce que lon voit / à léchelle de ma perception subjectivité (?)

7

8 Région À mi-chemin entre le local, le national et le supranational « Territoire relativement étendu possédant des caractères physiques et humains particuliers qui en font une unité distincte de régions voisines ou au sein dune ensemble qui lentoure » (Robert) –Territoire... : espace géographique limité ( frontières ou limites) –... relativement étendu : flou Régions homogènes Régions polarisées (nodales) Régions territoires Régions sociales Régions dynamiques

9 Régions homogènes Approche idiographique (mise en évidence de partitions uniques, bien différenciées des autres partitions) Contexte environnementaliste déterministe Critère majeur : homogénéité physique –Sous-sol, sol, relief, climat Logique naturaliste Quid de léconomie, de la géopolitique ? Région homogène en quoi ? Point de vue Limites imprécises – flou – zones de transition Echelle (homogène >>> hétérogène >>> homogène) Histoire, activité, langue, culture, appartenance ethnique, niveau de vie

10 Densité de population Province Commune homogène hétérogène Homogénéité liée à léchelle dobservation

11 Régions polarisées (nodales) Espace géographique structuré par des centres dactivités génératrices de flux –flux de personnes –flux de biens –flux de capitaux –flux de travail –flux de communication Espace polarisé échanges – hiérarchies – pôles (nœuds) – réseaux urbains – détruisent lhomogénéité Modèles naturalistes Modèles économiques et sociaux (économie spatiale)

12 Régions polarisées (nodales) - Aires dinfluence - Hiérarchie - Déplacements = f(d,t,) - voir distance-temps, distance-coût - Forces centripètes (> ) - si uniformité des comportements spatiaux et des mentalités (sociologie spatiale) - Essentiellement fonctionnelle - Région = centre de gestion et de pouvoir - Nécessite une politique de transport efficace

13 Régions polarisées (nodales) - Dématérialisation des flux - Développement des TIC et NTIC - Régions à léchelle mondiale -... dimension a-spatiale Logique de polarisation > logique de communication

14 Dépolarisation Conurbation Repolarisation Une conurbation est un ensemble urbain constitué de plusieurs noyaux urbains On parle aussi de polycentrisme Exemples : Randstad (Pays-Bas) Rhin-Ruhr

15 Régions territoires Région polarisée + cadre de vie Espace = espace de vie = espace de pratique sociale = espace produit par la culture Région = territoire comme output - de la société (culture) - de la nature

16 Régions territoires = manifestation concrète –des systèmes de pensée –des croyances –des techniques –des politiques –des rapports sociaux –des structures économiques culture

17

18 Régions sociales Région = interaction clivage sociaux / séparations spatiales = théâtre de conflits entre groupes sociaux aux vues divergentes logique radicale Brahmanes riches Castes + pauvres

19 Régions dynamiques Régions polarisées, territoires, sociales coexistent... et expliquent le fractionnement multiscalaire de lespace Approche plus nomothétique quidiographique La région nest pas que polarisée, nest pas que cadre de vie (territoire), nest pas que domaine naturel elle est une espace en mutation intégrant »Les processus dévolution »Les stades dorganisation »Les modification des réseaux »La mutation des marchés

20 ApprocheLogiqueRégionModèle IdiographiqueNaturalisteRégion homogèneDéterministe StructurellePolarisation Communication Région nodaleEconomique ComportementaleInterface Nature/Culture Région territoireCulturel SociétaleRadicaleRégion socialeSociale NomothétiqueIntégréeEspace en mutationPluridisciplinaire Région - Synthèse

21 Espace Géographique Spatial –« Analyse spatiale » –Organisation de lespace Espace-support vs. Espace-objet Structures (naturelles, fonctionnelles, démographiques) SUR lespace structures DANS lespace

22 Espace Espace géographie est... –Une espace humain Polarisation Dimensionnement Organisation Nœuds/aires Hiérarchies Flux (visibles ou non) Organisation traduite à travers 5 processus dhumanisation 1.Peuplement 2.Appropriation du sol 3.Contrôle et gestion 4.Utilisation du sol 5.Réseaux de communication Milieu naturel contraintes caractéristiques géo- écologiques

23 Espace Un espace devient géographique quand il a reçu un aménagement spécifique qui le distingue dun autre (Isnard, 1978) Espace géographique = traduction spatiale des actions humaines dans un milieu

24 Espace Espace géographique –Espace ouvert (espace-société dinterrelations) –Espace composé de points, lignes et surfaces –Espace perçu et vécu (détermine les comportements) Analyse systémique

25 Autres concepts Localisation –Position absolue ou relative dun lieu ou dun phénomène –Explication du « choix » dun lieu : facteurs de localisation / théorie de la localisation –Land Use : Von Thünen –Production/Industrie : Weber –Places centrales : Christaller –Compétition spatiale : Hotelling

26 Autres concepts Distribution/Répartition –Statistique –Géographie Paramètre de position ( ) Paramètre de dispersion ( ) Groupé/Dispersé Centre de gravité, point moyen Distance au plus proche voisin **** Distance **** distance-réelle (eucl., Manhattan, etc.) distance-temps distance-coût distances psychologique, culturelle, sociale...

27 Autres concepts Différenciation –Recherche de dominances (ACP) –Recherche de spécificités (AFC, residual analysis) –Clustering

28 Autres concepts Echelle –Niveau spatial danalyse Macro = espaces à petite échelle (1: ) (pays, continent) Méso = espaces à échelle médian (au sein dun pays) Micro = espaces à grande échelle (1:5.000) (village, quartier) Macro Meso Micro

29 Autres concepts Echelle –A chaque échelle, ses perceptions donc ses pratiques sociales; de même à chaque échelle, ses interactions, ses hiérarchies, sa croissance (Bailly & Beguin, 1982). –Fondamental de changer déchelle danalyse (regard pluriscalaire)

30 Histoire de la géographie Rappel : 1900 et après...

31 La géographie fin du XIX e Emergence progressive fin XIX e de 3 conceptions : –Différenciation régionale de la surface terrestre Traduire la diversité des lieux France : Reclus ( ), Vidal de la Blache ( ) –Rapports hommes-milieu Influencée par le darwinisme : environnement = régulateur de lévolution Géographe : dégager des lois générales entre hô et envi. Allemagne : Ratzel ( ) Déterminisme > Possibilisme –Science du paysage Analyse de lobjet propre à la géographie : le paysage Allemagne (Schlüter, ) puis USA Mais manque de bases théoriques...

32 La géographie de 1900 à écoles fondamentales –France –Allemagne –USA Contexte –Photographie aérienne –Maturation des sciences sociales : expliquer les groupes sociaux –Montée du courant marxiste (tensions sociales) et du positivisme logique (logique formelle)

33 La géographie de 1900 à 1950 Lécole française –Question de base les divisions régionales Les rapports homme-milieu –Vidal de la Blache ( ) Cartographie des densités de population –Genres de vie – circulation de biens et didées –Relation groupe-groupe, espace-espace –Géographie régionale –Passé pour comprendre le présent REGION - MILIEU

34 La géographie de 1900 à 1950 Lécole allemande –Géographie régionale mais moins de place à lhistoire –Très orientée vers lenseignement –Inventaire, encyclopédisme –Importance croissante du paysage (différenciations visibles de lespace) –Dimension culturelle au-delà de naturelle –+ grand intérêt pour lécologie –- grand intérêt pour lhistoire REGION - PAYSAGE

35 La géographie de 1900 à 1950 Les écoles américaines (USA) –Géomorphologie (Davis) –Géographie humaine (Miss Semple) –Courant environnementaliste Influence allemande de préservation et de gestion des ressources UTILISATION DU SOL ECONOMIE Middle-west Cartographie Utilisation du sol Fonctionnaliste Berkeley Géographie culturelle Peuples traditionnels Aires culturelles PAYSAGE CULTURE

36 : conclusion Avant 1950 : manque de noyau théorique Influence des écoles –France > pays latins –Allemagne > pays du Nord et de lEst –USA > monde anglo-saxon –Belgique : géographie à luniversité en 1929 –Influence française puis anglo-saxonne

37 La géographie de 1950 à 1970 Contexte –Méthodes de Vidal de la Blache efficaces... –... moins si société modernisée > Études trop locales > Manque deffort de généralisation > Manque de dégagement de théories –Conscience dune dimension sociale –Appréhender les mécanismes sociaux (infl. marxiste) pour comprendre les villes et les campagnes –Géographie sociale influencée par : Positivisme logique (Karl Popper) Economie spatiale (théorie de la localisation) Développement des mathématiques et statistiques > modélisation possible (vers une géographie quantitative et théorique, démarche hypothético-déductive)

38 La géographie de 1950 à 1970 Courants principaux –Hägerstrand – Géographie rurale, Diffusion (Suède) –Economie spatiale (USA) ((Berry) Chicago) Modèle dinteraction (étude des flux) Modèle gravitaire (flux et distance) Modèle des lieux centraux –Europe (Haggett, Beguin, Benzecri) –Behaviorisme (comportement et perceptions) Bailly (Suisse) APPORT SURTOUT METHODOLOGIQUE REVOLUTION QUANTITATIVE AVANT QUE DETRE THEORIQUE

39 La géographie après 1970 Contexte –Année soixante : méthodes vraiment scientifiques –... Mais dès 1970 : nouveaux thèmes crise catastrophes naturelles érosion désertification nucléaire... –... Vers une politique daménagement Environnement Faim dans le monde Dépendance Nord-Sud –Positivisme –Radicalisme (marxisme > matérialisme dialectique) Ce sont les conditions matérielles d'existence des hommes (en particulier leur place dans les rapports de production) qui déterminent leur conscience et non l'inverse Contradictions entre classes sociales > crises prolétaires >< capitalistes Priorité : Développement et organisation de lespace Enjeux : Dabord sociaux

40 La géographie après 1970 Multiplication des approches –Approche radicale (ou marxiste) Matérialisme Analyse dialectique (relations contradictoires) Justice sociale, égalité pour tous –Approche comportementale (phénoménologique, béhavioriste) Ecole de la perception Accent mis sur lindividu –Approche écologique Protection de lenvironnement Global Change –Approche quantitative Recentré sur le spatial (géostatistiques, SIG, autocorrélation spatiale, LISA, etc.) –Approche théorique


Télécharger ppt "Epistémologie de la géographie (2 ème partie) N. Daix."

Présentations similaires


Annonces Google