La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

© Benoit Duguay, 2013 Plan la séance 4 Mesures et échelles Conception du questionnaire Mesure Échelles primaires de mesure Types déchelles de mesure Un.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "© Benoit Duguay, 2013 Plan la séance 4 Mesures et échelles Conception du questionnaire Mesure Échelles primaires de mesure Types déchelles de mesure Un."— Transcription de la présentation:

1 © Benoit Duguay, 2013 Plan la séance 4 Mesures et échelles Conception du questionnaire Mesure Échelles primaires de mesure Types déchelles de mesure Un bon questionnaire Étapes de la conception dun questionnaire Exemples de questionnaires Atelier : Préparation du questionnaire

2 © Benoit Duguay, 2013 Mesure Vise à quantifier un élément Attribution dun symbole ou dun chiffre à une caractéristique dun objet ou dune personne P. ex.: lâge dune personne, la durée dun séjour

3 © Benoit Duguay, 2013 Échelle de mesures Structure dune série de mesures Valeurs organisées à lintérieur dun continuum P. ex.: lâge ou le niveau de satisfaction selon « n » catégories

4 © Benoit Duguay, 2013 Échelles primaires de mesures Échelle nominale Échelle ordinale Échelle dintervalles Échelle de proportions Mesures composées

5 © Benoit Duguay, 2013 Échelle nominale Niveau de mesure élémentaire Permet seulement lidentification P. ex. : oui/non, loccupation, le sexe, lorigine ethnique, les différents types de tourisme Traitement statistique descriptif : Fréquence Mode Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

6 © Benoit Duguay, 2013 Échelle ordinale Mesure qui permet à la fois lidentification et lordonnancement Ne fourni pas dordre de grandeur relative entre les différentes positions sur léchelle P. ex. : le classement de plusieurs villes en fonction de leur popularité selon leur rang (1er, 2e, 3e...) Traitement statistique descriptif : Fréquence Médiane Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

7 © Benoit Duguay, 2013 Échelle dintervalles Mesure qui ajoute légalité des intervalles à lidentification et lordonnancement P. ex. : le classement de plusieurs villes en fonction de leur popularité selon un pointage classé en plusieurs catégories (ainsi, 87 classé dans la catégorie 80 à 100) Point zéro arbitraire Traitement statistique descriptif : Fréquence Moyenne Écart-type Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

8 © Benoit Duguay, 2013 Échelle de proportions (ou de ratio) Mesure qui ajoute un point zéro absolu à légalité des intervalles, lidentification et lordonnancement P. ex.: fréquence de lutilisation de lavion (0, 1, 2, 3,... fois par année), lâge ou le revenu exprimés en nombre exact Traitement statistique descriptif : Fréquence Moyenne Écart-type Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

9 © Benoit Duguay, 2013 Mesures composées Létude de certains phénomènes peut nécessiter la mesure de plusieurs éléments ou variables Par exemple : lindice des prix à la consommation est composé des mesures du prix de plusieurs produits, lindice SEI des différentes facettes de lestime de soi repose sur les réponses à plusieurs questions Tiré et adapté de : Zikmund, W.G Essentials of Marketing Research, 2 nd ed. Mason (OH) : South-Western, 452 p. Lindice des prix à la consommation : x/ /ct017-fra.htm

10 © Benoit Duguay, 2013 Types déchelles de mesure AdditiveStapelIcônes Types déchelles Non comparatives Comparatives Par paires Ordre de classement Q-Sort Classement continu Classement détaillé Somme constante Simples LikertNumérique Sémantique différentielle Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

11 © Benoit Duguay, 2013 Échelle simple dichotomique Les répondants doivent répondre à une question qui permet de les classifier entre deux catégories Tiré et adapté de : Zikmund, W.G Essentials of Marketing Research, 2 nd ed. Mason (OH) : South-Western, 452 p. Montréal est une ville prestigieuse : _______ En accord______ En désaccord

12 © Benoit Duguay, 2013 Échelle simple de catégories Tiré et adapté de : Zikmund, W.G Essentials of Marketing Research, 2 nd ed. Mason (OH) : South-Western, 452 p. Les répondants doivent indiquer leur préférence en classant plusieurs éléments selon des catégories (3 ou plus) prédéfinies Quelle a été limportance des critères suivants dans votre choix de destination voyage : TrèsMoyennementPeu importantimportantimportant Climat__________________ Image__________________ Prix__________________ Boutique__________________

13 © Benoit Duguay, 2013 Échelles comparatives Comparaison entre des objets détude Peut détecter de petites différences entre les objets détude Faciles à comprendre et à utiliser Nature ordinale (non métrique) des données Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

14 © Benoit Duguay, 2013 Comparaisons par paires Permet de comparer des objets par rapport à u attribut donné Le nombre de comparaisons requises est égal à n*(n-1)/2, où n représente le nombre dobjets Par exemple, pour comparer 5 marques, on devra effectuer 10 comparaisons Si le nombre de marques est trop élevé, les répondants pourront avoir de la difficulté à discriminer Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

15 © Benoit Duguay, 2013 Exemple de comparaison par paires ComparaisonABC A/B,8,2 A/C,7,3 B/C,4,6 Moyenne,75,3,45 Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

16 © Benoit Duguay, 2013 Ordre de classement Ville Ordre Québec_________ Ottawa _________ Montréal _________ Toronto _________ Les répondants doivent classifier les objets détude dans un certain ordre selon un critère dévaluation précis Un répondant peut naimer aucun objet, même celui classifié en première position Le nombre de décisions requises est égal à (n-1), où n représente le nombre dobjets Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

17 © Benoit Duguay, 2013 Échelle de somme constante Veuillez répartir un total de 100 points entre les trois villes suivantes, selon votre appréciation de chacune de ces villes sur le plan écologique : Ville A55 Ville B30 Ville C15 Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

18 © Benoit Duguay, 2013 Échelle de type Q-sort Tri dénoncés qualitatifs inscrits sur des cartes (minimum 60, maximum 140, idéalement 70 à 80) en piles ou catégories selon un critère dévaluation précis (p. ex. niveau daccord) Réservé à des usages spécialisés (p. ex. en psychologie) Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

19 © Benoit Duguay, 2013 Échelles non comparatives Chaque objet détude est classifié indépendamment des autres Léchelle peut être continue ou détaillée, elle peut même faire appel à des icônes Données dintervalles ou de proportions (métriques) Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

20 © Benoit Duguay, 2013 Classement continu Léchelle continue propose un continuum de choix entre deux positions opposées Pour moi, la Ville de Montréal est : Très excitante Très peu excitante Très reposante Très peu reposante Très agréable Très peu agréable Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

21 © Benoit Duguay, 2013 Classement détaillé ou échelles multiples Les échelles multiples proposent des catégories associées à un chiffre, à une courte description ou à une icône Les répondants choisissent la catégorie qui répond le mieux à leur opinion personnelle Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

22 © Benoit Duguay, 2013 Échelle de Likert Les répondants doivent indiquer leur niveau d accord, ou de désaccord, sur une échelle en plusieurs points (habituellement 5), par rapport à une série d affirmations Très populaire PCQ facile à administrer Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

23 © Benoit Duguay, 2013 Exemple déchelle de Likert Je préfère utiliser le transport en commun plutôt que lautomobile pour me rendre à mon travail (habituellement présenté à lhorizontal) : 1.Fortement en désaccord ___ 2.En désaccord ___ 3. Ni en désaccord, ni en accord ___ 4.En accord ___ 5.Fortement en accord ___ Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

24 © Benoit Duguay, 2013 Échelle sémantique différentielle Permet au répondant dexprimer un choix entre une série dadjectifs bipolaires sur une échelle en 7 points Traditionnellement, léchelle est pondérée de +3 à -3 ou de 7 à 1 Attention aux choix dadjectifs et de leurs antonymes Redondance des adjectifs avec ou sans inversion Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

25 © Benoit Duguay, 2013 Exemple déchelle sémantique différentielle Désagréable___ : ___ : ___ : ___ : ___ Agréable Reposant ___ : ___ : ___ : ___ : ___ Fatigant Simple___ : ___ : ___ : ___ : ___ Compliqué Pour moi, utiliser le train est : Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

26 © Benoit Duguay, 2013 Présentation des réponses Échelle sémantique différentielle Moyennes et écarts types Gracieuseté des étudiants suivants du EUT4108 H2009: Marie-Ève Aubry, Alexandre Champagne, Alexandra Fauteux, Mathieu Lavoie, Micheline Petit

27 © Benoit Duguay, 2013 Échelle numérique Similaire à léchelle sémantique différentielle, sauf quelle remplace le choix dadjectifs bipolaires par un choix numérique entre deux positions opposées Tiré et adapté de : Zikmund, W.G Essentials of Marketing Research, 2 nd ed. Mason (OH) : South-Western, 452 p. Pour moi, le fait de voyager est : Très peu excitant Très excitant Très peu reposant Très reposant Très peu agréable Très agréable

28 © Benoit Duguay, 2013 Échelle additive Léchelle additive est en fait une utilisation de léchelle numérique Un score total est calculé pour une série de questions Exemple du CFSEI-2

29 © Benoit Duguay, 2013 Échelle de Stapel Similaire à léchelle sémantique différentielle, sauf quelle remplace le choix dadjectifs bipolaires par un seul objectif placé au centre dune échelle dont les valeurs peuvent séchelonner de +3 à -3 par exemple Plus facile à construire et à administrer que léchelle sémantique différentielle Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

30 © Benoit Duguay, 2013 Exemple déchelle de Stapel Ville A Large choix dhôtels Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2004), Études Marketing avec SPSS, 4e éd., Paris: Pearson Education France.

31 © Benoit Duguay, 2013 Échelle avec icônes Tiré et adapté de : Zikmund, W.G Essentials of Marketing Research, 2 nd ed. Mason (OH) : South-Western, 452 p. Efficace avec personnes moins lettrées, tels les enfants, ou dans un environnement multilingue

32 © Benoit Duguay, 2013 Caractéristiques des échelles Nombre de catégories Équilibrées ou non Nombre pair ou impair de catégories Description des catégories Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

33 © Benoit Duguay, 2013 Nombre de catégories Catégories nombreuses ajoutent précision Difficulté pour les répondants augmente avec le nombre de catégories Nombre de catégories en rapport avec le niveau de connaissance des répondants Optimal = 5 Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

34 © Benoit Duguay, 2013 Échelles équilibrées ou non Nombre de catégories favorables VS défavorables égal ou inégal? Catégories sont normalement équilibrées Exception si biais de léchantillon (complexe) Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

35 © Benoit Duguay, 2013 Nombre pair ou impair de catégories Si impair, la catégorie centrale est neutre Si pair, le répondant doit prendre position Échelle de Likert comporte un nombre impair de catégories Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

36 © Benoit Duguay, 2013 Description des catégories Descripteur pour chaque catégorie ou seulement pour les extrêmes? Peut parfois réduire lambiguïté pour le répondant mais naméliore pas nécessairement la fiabilité des données Si un descripteur nest pas utilisé sur le questionnaire, on devra en créer un au moment de linterprétation des données Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

37 © Benoit Duguay, 2013 Le questionnaire Instrument de collecte de données composé de questions formelles Doit traduire les informations requises, identifiées dans le plan de recherche, en questions auxquelles les répondants pourront et voudront répondre Doit minimiser les erreurs de réponses Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

38 © Benoit Duguay, 2013 Un bon questionnaire Complet Concis Clair Coopération des répondants : Paragraphe ou lettre dintroduction Incitatif Construction soignée Faciliter compilation et analyse Tiré et adapté de: McGown, K.L., Marketing Research: Text and Cases, Winthrop Publishers, 1979, p

39 © Benoit Duguay, 2013 Étapes de la conception dun questionnaire 1.Informations requises 2.Méthode dentretien 3.Contenu des questions 4.Réduction de non- réponses 5.Structure des questions 6.Formulation des questions 7.Ordre des questions 8.Aspect physique du questionnaire 9.Pré-tests Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

40 © Benoit Duguay, Informations requises Considérez le problème, les objectifs, les questions de recherche, les hypothèses, etc. Quelle est la population ciblée? Quel est le niveau de connaissance et de compréhension de la population ciblée? Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

41 © Benoit Duguay, Méthode dentretien Entrevue en personne : Grande interactivité Questions peuvent être longues et complexes Entrevue téléphone : Interactivité Questions plus courtes et plus simples Auto-administré : Questions simples Instructions détaillées Internet : Contrôle des réponses Permet de guider répondant Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

42 © Benoit Duguay, 2013 Entrevue en personne (REMETTRE LES CARTES DES MAGASINS AU RÉPONDANT). Voici une liste de magasins. Veuillez examiner ces cartes attentivement. (LAISSEZ DU TEMPS AU RÉPONDANT). Maintenant, examinez à nouveau ces cartes et sélectionnez la carte du magasin que vous préférez, celui dans lequel vous préférez effectuer vos achats. (ENREGISTREZ LE NOM DU MAGASIN ET CONSERVEZ CETTE CARTE). À présent, examinez les neuf autres cartes. Parmi ces neuf magasins, dans lequel préférez-vous effectuer vos achats. (RÉPÉTEZ LA PROCÉDURE JUSQUÀ CE QUE LE RÉPONDANT NAIT PLUS QUUNE SEULE CARTE). Rang du magasinNom du magasin 1.__________________ 2.__________________. 10.__________________ Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

43 © Benoit Duguay, 2013 Je vais vous lire des noms de magasin. Veuillez les classer selon votre préférence à y effectuer vos achats. Utilisez une échelle de 1 à 5, dans laquelle 1 dénote une préférence très faible et 5 une préférence très forte. Plus le chiffre est élevé, plus votre préférence est forte. Maintenant, indiquez-moi votre niveau de préférence pour… (LISEZ UN MAGASIN À LA FOIS). MagasinPréférencePréférence très faibletrès forte 1.La Baie Simons Wal-Mart Entrevue téléphonique Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

44 © Benoit Duguay, 2013 Veuillez classifier les magasins suivants selon votre préférence à y effectuer vos achats. Commencez par le magasin que vous préférez et inscrivez 1 dans la colonne du rang. Trouvez ensuite le magasin qui représente votre deuxième choix et inscrivez 2 dans la colonne du rang. Continuez ce processus pour tous les magasins. Le rang du magasin pour lequel votre préférence est la plus faible devrait être 10. Vous ne pouvez pas attribuer le même rang à deux magasins. MagasinRang du magasin 1.La Baie____________ 2.Simons____________ Wal-Mart____________ Auto-administré Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

45 © Benoit Duguay, 2013 Internet Pour les questionnaires administrés par courriel et par internet, la question serait très similaire à celle utilisée pour le questionnaire auto- administré. Il serait toutefois plus facile de contrôler les réponses avec un questionnaire sur internet, p. ex. le même rang à deux magasins Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

46 © Benoit Duguay, Contenu des questions La question est-elle nécessaire? PAS de questions inutiles Nombre de questions : Nombre requis pour atteindre objectifs Temps raisonnable pour répondre Éviter les questions à double emploi (voir diapo suivante) Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

47 © Benoit Duguay, 2013 Questions à double emploi Pensez-vous que la Ville de Montréal est propre? Pensez-vous que la Ville de Montréal est sécuritaire? Pensez-vous que la Ville de Montréal est propre et sécuritaire? Incorrecte Correcte

48 © Benoit Duguay, Réduction de non-réponses Réduire leffort à fournir par le répondant Le répondant est-il informé? Le répondant peut-il se rappeler? Le répondant peut-il formuler sa réponse? Le répondant veut-il répondre? Renforcer la disposition à répondre Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

49 © Benoit Duguay, 2013 Le répondant est-il informé? Utilisez une question filtre pour éviter que le répondant soit confronté à une question à laquelle il ne peut pas répondre Le fait dinclure «Ne sais pas» parmi les choix de réponse réduit les réponses erronées sans réduire le taux de réponse Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

50 © Benoit Duguay, 2013 Le répondant peut-il se rappeler? À quelle fréquence utilise- vous lavion pour un voyage dagrément dans une année typique? ___ jamais ___ 1 ou 2 fois ___ 3 à 5 fois ___ 6 fois ou plus Combien de fois avez-vous utilisé lavion pour un voyage dagrément dans les quatre dernières années? Incorrecte Correcte Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

51 © Benoit Duguay, 2013 Le répondant peut-il formuler sa réponse? Des répondants sont incapables de formuler certains types de réponses, p. ex. de décrire latmosphère dans un aéroport Fournissez des aides visuelles aux répondants : photos, cartes, descriptions, etc., pour les aider à formuler leurs réponses Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

52 © Benoit Duguay, 2013 Renforcer la disposition à répondre Placez les sujets sensibles à la fin du questionnaire Utilisez la technique de la tierce personne (séance 7) Insérez la question parmi dautres auxquelles le répondant voudra répondre Formulez des choix de réponse (catégories) plutôt que de demander une réponse précise, p. ex. pour le revenu Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

53 © Benoit Duguay, Structure des questions Questions non structurées Questions structurées : Choix multiples Dichotomiques Échelles Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

54 © Benoit Duguay, 2013 Questions ouvertes auxquelles les répondants doivent répondre dans leurs propres mots Les choix de réponses devront être classifiés a posteriori Ce type de question peut être utilisé dans les questions à choix multiples comportant une catégorie «Autre» à laquelle on peut ajouter la mention «Précisez» Indispensable de solliciter des réponses courtes pour les études de type quantitatif P.ex.: «Quelle(s) destination(s) prévoyez-vous visiter lors de votre prochain voyage?» Questions non structurées Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

55 © Benoit Duguay, 2013 Questions comportant un certain nombre de choix de réponses parmi lesquelles les répondants doivent choisir Choix mutuellement exclusifs ou non Choix exclusif : «Avez-vous lintention de voyager dans les six prochains mois?» ____Très peu probable ____Peu probable ____Incertain ____Probable ____Très probable Choix non-exclusif : «Quels types de voyages envisagez- vous dans les six prochains mois?». Vous pouvez cocher plusieurs réponses : ____Voyage daffaires ____Voyage de découverte ____Voyage sportif ____Voyage daventure Questions à choix multiples Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

56 © Benoit Duguay, 2013 Questions dichotomiques Une question dichotomique présente deux choix : oui/non, accord/désaccord, sélection ou non dun élément, masculin/féminin, etc. On ajoute souvent un troisième choix neutre : «Ne sais pas», «Sans opinion», «Aucune de ces réponses», etc. Utiliser avec parcimonie P. ex.: « Avez-vous lintention de voyager dans les six prochains mois? » _____ Oui _____ Non _____ Ne sais pas Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

57 © Benoit Duguay, 2013 Préférables aux questions dichotomiques P. ex.: « Avez-vous lintention de voyager dans les six prochains mois? » Très peu Peu Incertain Probable Très probable probable probable Questions utilisant une échelle Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

58 © Benoit Duguay, Formulation des questions Obtenir une réponse précise Questions déguisées : Question dont lobjectif véritable est caché Évitez toute formulation qui oriente la question Utilisez de mots simples et faciles à comprendre, dont la signification est claire Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

59 © Benoit Duguay, 2013 Évitez toute formulation qui oriente la question Utilisez-vous le transport en commun? Pensez-vous quune personne soucieuse de lenvironnement devrait utiliser le transport en commun pour réduire la pollution maintenant excessive dans nos villes? Incorrecte Correcte Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

60 © Benoit Duguay, Ordre des questions Première question facile et intéressante Types dinformation : 1.Base 2.Classification 3.Identification (facultatif et rare) Questions de base difficiles ou sensibles en dernier dans ce type de questions Enchaînement de questions en entonnoir : Du général au spécifique Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

61 © Benoit Duguay, 2013 Enchaînement de questions 1.Quels sont pour vous les critères importants dans le choix dun voyage en formule tout-inclus? 2.Dans le choix dun voyage en formule tout-inclus, quelle est limportance pour vous dun choix de restaurants à la carte? Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

62 © Benoit Duguay, 2013 Ordre logique Regrouper les questions par sujet Questions à renvoi (filtre), p. ex. «Utilisez-vous lavion?» avec la consigne «Si vous nutilisez lavion, veuillez passer à la question n», avant de poser des questions plus précises sur lutilisation de ce type de transport Attention à la clarté des instructions et des renvois Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

63 © Benoit Duguay, Aspect physique du questionnaire Forme et disposition doivent favoriser la clarté et la lisibilité Utiliser plusieurs sections et sous-sections Numérotez les questions Précodez le questionnaire Numérotez les questionnaires : Avant/après Perte danonymat Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

64 © Benoit Duguay, 2013 Exemple de question précodée Sur une échelle de 1 à 4, où 1 est « très difficile » et 4 «très facile », comment qualifiez-vous votre accès à Internet lors de vos séjours à Montréal?Très difficile Difficile Facile facile

65 © Benoit Duguay, Pré-tests Absolument essentiel Compréhension uniforme des questions Révision par des pairs Soumettre à de petits échantillons Révision et retest Tiré et adapté de : Malhotra, N., traduit par Décaudin, J.M. et A. Bouguerra (2011), Études Marketing avec SPSS, 6e éd., Paris: Pearson Education France.

66 © Benoit Duguay, 2013 Exemples de questionnaires Projets de recherche denvergure réalisés

67 © Benoit Duguay, 2013 Atelier Préparation du questionnaire


Télécharger ppt "© Benoit Duguay, 2013 Plan la séance 4 Mesures et échelles Conception du questionnaire Mesure Échelles primaires de mesure Types déchelles de mesure Un."

Présentations similaires


Annonces Google