La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Se coordonner en environnement extrême Le cas de lArmée de lair Cécile Godé-Sanchez Colloque « Gestion de projet et situations extrêmes » 10-11 juin.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Se coordonner en environnement extrême Le cas de lArmée de lair Cécile Godé-Sanchez Colloque « Gestion de projet et situations extrêmes » 10-11 juin."— Transcription de la présentation:

1 1 Se coordonner en environnement extrême Le cas de lArmée de lair Cécile Godé-Sanchez Colloque « Gestion de projet et situations extrêmes » juin 2009 ESG-UQAM / CRCGM-UA

2 2 Question de recherche La coordination en situation Les limites des théories de la contingence Quelle grille complémentaire pour comprendre la coordination? Environnement extrême Forte évolutivité et instabilité des contextes daction Constitué de situations imprévisibles Situations inattendues Faible probabilité doccurrence Surprise Comment les acteurs se coordonnent-ils concrètement lorsquils font face à des situations imprévisibles?

3 3 Contexte de la recherche La contexte: théâtre de guerre (Afghanistan) Operation Enduring Freedom FIAS Les acteurs: experts militaires Equipages de Mirage 2000D Contrôleurs air avancés (FAC) La mission: Close Air Support Appui feu aérien des forces au sol La coordination entre les forces aériennes et terrestres: un défi de taille

4 4 Méthodologie Deux modes principaux de récolte Recueils de données (étude appliquée EMAA) Entretiens individuels semi-directifs Entretien collectif Observation non participative Collecte de documents internes Localisation du Centre de Recherche Nombreux échanges informels Facilité daccès aux récits des combattants

5 5 La coordination en situation inattendue Les deux avions sont positionnés au-dessus de la zone en attente Le centre de commandement tactique air les déploient en soutien des forces terrestres Au sol, les forces sont prises au piège Échanges de tirs nourris Grand nombre de Talibans - Remise en cause des découpages standards des activités - Mettre en œuvre des solutions différentes pour remplir la mission

6 6 Résultats de terrain: le rôle joué par les automatismes de travail Les automatismes comme des séquences stéréotypées dactions/réactions Intériorisés/assimilés par les acteurs Travail commun Entraînement (préparation aux missions sur théâtre) « On sentraîne ensemble, on a des combats intuitifs entre nous. Cest comme une équipe de foot: on a une expérience et un entraînement commun »

7 7 Résultats de terrain: le rôle joué par les automatismes de travail Les automatismes participent de la construction et de la pérennité du sens collectif Stabilise les interprétations des règles et des situations En libérant du temps pour communiquer Le dialogue naturel Pour saccorder sur une interprétation commune de la situation

8 8 Résultats de terrain: le rôle joué par la confiance interpersonnelle La confiance interpersonnelle comme une garantie de protection mutuelle Culture descadron Catalyseur de stress et démotivité Réduit lincertitude liée à laction de lautre « Lescadron, cest une tribu. Se faire confiance, cest devenu culturel »

9 9 Discussion La coordination « fabriquée » en situation Les combattants articulent différents éléments de coordination Mécanismes (standardisation par les résultats, ajustement mutuel), moyens (automatismes, langage naturel, culture, confiance, relations sociales) et outils (dialogue, procédures, radio) Importance des dynamiques relationnelles pour conserver ou reconstruire un sens collectif

10 10 Discussion Quelle compétences pour se coordonner en environnement extrême? Compétences individuelles Au-delà des compétences techniques Compétences émotionnelles et sociales Compétences collectives Inter-connaissance et expérience collective Identité commune Importance des processus de socialisation Effet pervers: « ossification des connaissances »

11 11 Merci de votre attention


Télécharger ppt "1 Se coordonner en environnement extrême Le cas de lArmée de lair Cécile Godé-Sanchez Colloque « Gestion de projet et situations extrêmes » 10-11 juin."

Présentations similaires


Annonces Google