La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Activités mathématiques et supports denseignement Eliane DEGUEN Colloque de lIREM de Rennes - 4 juin 2005.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Activités mathématiques et supports denseignement Eliane DEGUEN Colloque de lIREM de Rennes - 4 juin 2005."— Transcription de la présentation:

1 Activités mathématiques et supports denseignement Eliane DEGUEN Colloque de lIREM de Rennes - 4 juin 2005

2 Lévolution des programmes de collège

3 Les principes essentiels ont peu varié Liberté des choix pédagogiques Prise en compte de la diversité des élèves : diversifier et individualiser pour prendre en compte lhétérogénéité Objectifs généraux : maîtrise des langages, pensée logique, travail personnel Rôle de lenseignement des mathématiques : – formation intellectuelle des élèves –Lien avec les autres disciplines, maths du citoyen Place importante de la résolution de problèmes dans la formation des élèves : mettre lélève en « activité » Place croissante des outils liés aux TICE

4 En 2005, une introduction consistante pour expliciter les axes prioritaires

5 Résoudre des problèmes pour – construire des connaissances nouvelles –en élargir le sens et en assurer la maîtrise par létude de situations ouvertes où lélève sollicite en autonomie ses connaissances –entraîner à la démarche scientifique

6 Les formes dexpression –Participation des mathématiques à lenrichissement de lemploi de la langue –Place importante à accorder à loral –Expression écrite sous différentes formes : Écrits de recherche (type brouillon) Écrits pour communiquer et discuter Écrits de référence

7 Quelques constats sur les pratiques enseignantes

8 Lactivité mathématique en classe

9 A quel moment de lapprentissage? Avant : –Introduire une nouvelle notion –Introduire une technique ou une méthode de résolution Pendant : –Résoudre des exercices dapplication Après : –Résoudre des exercices pour réinvestir

10 De quelle manière ? Supports les plus fréquents : –manuel, fiche –rétroprojecteur parfois, –Vidéoprojecteur plus rarement –En salle multimédia très rarement Le plus souvent en alternant temps de recherche individuelle et bilans collectifs, synthèse écrite recopiée Peu de différenciation pédagogique Peu de place aux travaux de groupes Pratiques orales très variables Traces écrites : peu de traces de recherche personnelle

11 Quelques exemples

12

13

14

15 En activité, une place trop réduite pour Lanalyse et lappropriation de la situation, de la tâche à réaliser La mise en place de démarches –avec des allers-retours, des essais –lémergence et lexploitation de procédures, de méthodes personnelles, leur comparaison –Le traitement de lerreur La pertinence : vérification, contrôle La prise de recul, le retour à lobjectif initial

16 De manière plus globale, une place trop réduite pour Sur un thème : Larticulation entre différentes étapes de lapprentissage, entre différents problèmes Lien entre différentes familles de problèmes Sur lensemble des travaux en classe : Lexplicitation La verbalisation, les échanges entre élèves Lexpression écrite

17 Caractérisation dune « véritable activité mathématique » (collèges BO du 9/09/04) –identifier et formuler un problème –conjecturer un résultat en expérimentant sur des exemples –bâtir une argumentation –contrôler la pertinence des résultats obtenus en évaluant leur pertinence en fonction du problème étudié –communiquer une recherche –mettre en forme une solution

18 Difficultés rencontrées Gestion du temps Gestion de lhétérogénéité Lidée que pour aider un élève et lamener à réussir, il faut simplifier les situations et détailler les questions Lidée quil est nécessaire de développer les compétences techniques avant de résoudre des exercices qui les mettent en jeu.

19 En quoi le travail fait en classe contribue-t-il à développer lautonomie en mathématiques, cest-à-dire la capacité à sengager seul dans un problème pour le résoudre ?

20 Le travail personnel (B0 Collèges du 9/09/2004) Dans la classe : « la prise de conscience de ce quest la recherche et la mise en œuvre dune démonstration est facilitée par le fait que, en certaines occasions, lenseignant se livre à ce travail devant la classe avec la participation des élèves » En dehors de la classe, sous différentes formes

21 Le travail personnel des élèves en dehors de la classe Au « quotidien » : travail en classe /travail à la maison : Peu de différence entre les contenus de ces travaux Une réflexion souvent insuffisante sur larticulation entre ces travaux Evaluation individuelle assez rare de ces travaux Les devoirs ou travaux en temps libre sur copie : Evaluation : repérer des progrès Différenciation rare. Pourquoi ?

22 Des évolutions nécessaires Qui supposent : une réflexion déquipe en établissement un accompagnement des enseignants par des formations disciplinaires transversales

23 Activités mathématiques et supports denseignement IREM de Rennes 4 juin 2005


Télécharger ppt "Activités mathématiques et supports denseignement Eliane DEGUEN Colloque de lIREM de Rennes - 4 juin 2005."

Présentations similaires


Annonces Google