La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Session 9 : Légitimité de l exercice du pouvoir Mario Roy, professeurMario Roy, professeur Directeur du DBADirecteur du DBA Faculté d administrationFaculté.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Session 9 : Légitimité de l exercice du pouvoir Mario Roy, professeurMario Roy, professeur Directeur du DBADirecteur du DBA Faculté d administrationFaculté."— Transcription de la présentation:

1 Session 9 : Légitimité de l exercice du pouvoir Mario Roy, professeurMario Roy, professeur Directeur du DBADirecteur du DBA Faculté d administrationFaculté d administration Université de SherbrookeUniversité de Sherbrooke DBA: 830 Fondements organisationnels et humains de la gestion Automne 2002

2 Légitimité de lexercice du pouvoir dans les organisations Pourquoi étudier ce thème? 80% de la main-d'œuvre dépend des organisations pour leur subsistance Le droit unilatéral des organisations de gérer a été contesté en profondeur par les plusieurs groupes d'intérêt (syndicats, environnementalistes, féministes, droits de la personne, etc..) L'érosion de la légitimité de l'influence des supérieurs sur les subordonnés au cours des 30 dernières années Absence de théorie dans le domaine

3 Érosion de l autorité Groupes de pressions (syndicats, féministes, en- vironnementalistes, droits de la personne) Modification des valeurs (Étude de Schein et Ott, Halal) Spécialisation de la main-d'œuvre Influence japonaise et des nouveaux modes de gestion (excellence) De moins en moins de comportements perçus comme étant légitimes

4 Autorité Nécessité de coordonner Processus de socialisation Système juridique

5 Question centrale Mario Roy Pouvez-vous me donner un exemple d'une situation dans laquelle vous considérez que votre supérieur actuel a fait quelque chose qui vous semble nonlégitime? Quelque chose qu'il n'avait pas ou ne devrait pas avoir le droit de faire? (pas correct)

6 Protocole d'entrevues Consentement Mise en train Situations légitimes et non-légitimes Variables intervenantes Questions générales Terminaison

7 Gestes non-légitimes Perception des employés Convention Temps supplémentaire (attribution, rotation forcé, changement de tâches) 5 Règles concernant la rotation 5 Tâche autres que la description 1 Santé-sécurité Conditions dangereuses et/ou difficile4 Rôle du contremaître Donne des ordres à des employés des autres secteurs, fait des tâches qui doivent être faites par les syndiqués, tient pas compte des règles sur la qualité 5 Sélection des contremaîtres Certains contremaîtres ont un passé lourd comme syndiqués (traînards, vandalisme) 2 Mario Roy et Lucie Fortier

8 Gestes non-légitimes Perception des employés Interactions Façons de parler (crier, sacrer, engueuler) 22 Façons d'interagir (mépriser, rire, ridiculiser, regarder de haut, parler dans le dos 11 Engueuler devant les autres (cafétéria) 6 Équité / justice Favoritisme (chums, laisse faire les traîneux de pattes)19 Blâmer des innocents, mener la vie dure aux femmes pour les tasser 6 Contrôle excessif Surveillance exagérée (break, fin de shifts)11 Trop de poussage dans le dos 7 Mario Roy et Lucie Fortier

9 Gestes non-légitimes Perception des employés Abus sur employés en probation Pots de vin pour faire ces 40 jours de probation 2 Donner de la misère aux nouveaux pour apprendre à les connaître 4 Tactiques d'influence Mesures disciplinaires injustifiées11 Intimidation, menace, manipulation, mensonge, harcèlement 13 Respect de l'employé N'écoute pas les employés (demandes, problèmes de travail)16 Force l'employé à utiliser la méthode du boss 2

10 Légitimité des gestes posés par le supérieur Respectent les règles formelles acceptées par les subordonnées - Lois, conventions, règlements Respectent les règles implicites - La culture organisationnelle (valeurs, normes, pratiques) - Les accords tacites entre les parties (définition de rôles, étendue du contrôle, etc..) - Les valeurs intériorisées (justice, éthique, honnêteté)

11 Définition de la non-légitimité Un geste est perçu comme non-légitime à partir du moment où il viole une règle ou une norme explicite ou implicite, concernant la relation d'autorité, qui a été intériorisée par les subordonnés. Mario Roy

12 Ambiguïté du rôle Continuum de légitimité Zone légitime (rôle clair) Zone grise (rôle ambigu) Zone non-légitime (rôle clair)

13 Incompétence Mauvaise réputation Individu ContenuProcessus Excède son autorité Viol de lois de la convention Avantages illicites Iniquité injustice Viol de normes d'interactions Tactiques inacceptables Fermé à l'influence des subordonnés Poste obtenu illégitimement Dimensions

14 Individu ContenuProcessus Culture organisationnelle Contexte Caractéristiques du subordonné Perception de non-légitimité Modèle de non-légitimité

15 Récurrence du même type de geste Geste perçu comme étant non légitime Détérioration de la relation Discussion ouverte Utilisation des mécanismes organisationnels Affrontement hostile Résistance cachée Soumission Effets de la réaction des subordonnés aux gestes non légitimes

16 Implication pour la recherche Phénomène dynamique (relation) Pouvoir légitime utilisé nonlégitimement Pour être légitime, l'influence doit: a. respecter les limites prévues b. suivre les règles et les normes concernant le processus Provient d'un consensus Effet des sources de pouvoir dépend de la perception de la légitimité de leur utilisation (intermédiaire) Tester le modèle avec un design expérimental ou quasi- expérimental

17 Développement une mesure de la non-légitimité Études de corrélations (roulement, absentéisme, griefs, etc..) Étude sur les fusions et acquisitions Implantation d'usines à l'étranger Formation des normes d'exercice du pouvoir Implication pour la recherche (suite)

18 Implication pour la gestion Explication des normes (feed-back de recherche) Ombudsman ou conseiller Programme de formation ou groupes de support Politique de promotion Sensibilisation aux normes Négociation culturelle (fusion ou implantation)

19 Mario Roy, 1990 Typologie de l'exercice du pouvoir légitimeillégitime Pouvoir poste Pouvoir personne GestionnaireDictateur LeaderManipulateur


Télécharger ppt "Session 9 : Légitimité de l exercice du pouvoir Mario Roy, professeurMario Roy, professeur Directeur du DBADirecteur du DBA Faculté d administrationFaculté."

Présentations similaires


Annonces Google