La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Enseigner lhistoire: une tâche démesurée depuis le renouveau pédagogique? Luc Guay Didacticien en histoire 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Enseigner lhistoire: une tâche démesurée depuis le renouveau pédagogique? Luc Guay Didacticien en histoire 2009."— Transcription de la présentation:

1 Enseigner lhistoire: une tâche démesurée depuis le renouveau pédagogique? Luc Guay Didacticien en histoire 2009

2 2 Plan de latelier 1. Une réforme, cest pas une génération spontanée… –« bref » historique de ce qui sest fait…avant! –Les programmes détudes –Les stratégies denseignement –Favoriser les apprentissages des élèves 2. Lhistoire et lunivers social –Des constats à prendre en considération! –La nature et les finalités de lhistoire 3. Se donner les moyens …

3 3 Ah les réformes!

4 Ah oui? Une réforme? (jétais à lécole en 1955!) 1943: obligation de fréquenter lécole Massification de lenseignement Écoles pour filles, écoles pour garçons Des programmes différents pour filles et pour garçons… Des progrès qui font craindre le pire (texte):texte

5 (suite) 1961: vaste enquête en éducation - rapport Parent 1964: création MEQ Tout un changement! Jétais à lÉcole Normale à partir de 1966 jusquen 1970…

6 Ah oui? Une réforme? Massification réussie Laïcisation amorcée Création des polyvalentes Regroupement des filles et des garçons Favoriser le développement intégral des élèves Début de mon enseignement en 1970… Formation du…citoyen! Participation active! Tout un changement!

7 : programmes « revisités »! 1982: Quoi? Il faut suivre un programme jusquau bout? Des échéanciers? Des objectifs de formation? Des habiletés intellectuelles à faire développer? Apprentissage par objectifs? Élève au centre du « système »? Tout un changement! 1994: début de mon enseignement à luniversité : états généraux: rapport Inchausspé

8 Compétences…transversales??? Disciplinaires??? DGF??? à évaluer??? Passage apprentissage par objectifs à apprentissage par compétences… Principes socioconstructivistes??? 2005: déconfessionnalisation commissions scolaires ( ) Réaliste tout ça? VS tâche du prof… Tout un changement!

9 9 Programme de 1999: « Tout un programme »! Compétences disciplinaires : 3 Compétences transversales: 9 Domaines généraux de formation: 5 Visées: Comprendre limportance des liens entre lécole et la vie Développement intégral de la personne Incitation à linterdisciplinarité Élargissement des horizons des élèves Formation citoyen oeuvrant pour monde écologique, pacifique, démocratique, solidaire

10 10 Pourquoi ces réformes??? Reflet de létat de réflexion de la société: Années 1960: mouvement féministe = mixité des écoles Années 1970: laïcisation écoles = déconfessionnalisation c.s. Années : mondialisation = ajout de la compétence citoyenne

11 11 Quest-ce quune réforme? Principes, pratiques pédagogiques qui conviennent à une clientèle donnée Changements: pas une génération spontanée: ça prend du temps…à mettre en place Cf programme de…

12 12 Un pas à la fois… Proposition de changements de pratiques Un pas à la fois Par exemple: passage de la mémorisation à la construction des connaissances…toute une entreprise! Des mots qui nous « fatiguent »: constructivisme, socioconstructivisme, cognitivisme, compétences…!

13 13 Au-delà des mots… nouveauté? Piaget et Vygotsky : années 1930!!! Apprendre à décoder, à gérer, à digérer et à intégrer des infos

14 14 Au-delà des mots… Proposer activités complexes et signifiantes Soutenir lélève dans ce processus Évaluer ses progrès Faire développer lesprit critique Avec démarches actives:

15 15 constructivisme Apprentissage actif: notion transmission est illusoire! Apprenant construit ses connaissances à partir de documents différents, idées divergentes Élèves: pas des têtes vides! –Ont du vécu, ont réalisé des expériences Sintéresser à un problème Vouloir le résoudre, proposer des hypothèses Traquer, traiter des infos Partager les nouvelles connaissances

16 16 Constructivisme selon programme de…1948! Avoir recours méthodes actives Favoriser esprit initiative coopération Motiver intérêt: rendre école attrayante

17 17 socioconstructivisme Apprentissage actif Apprenant construit ses connaissances avec soutien, laide de collaborateurs Présenter hypothèses aux pairs Réagir aux commentaires critiques des pairs Partager ses sources dinfos Confronter ses idées, les consolider Formuler synthèse

18 18 cognitivisme Apprentissage actif Apprenant mobilise ses connaissances antérieures Fait appel mémoire court et long terme Connaissance est construite et peut être récupérée par la mémoire

19 19 Des stratégies denseignement Apport de la didactique: trouver les moyens les plus efficaces pour faire apprendre.didactique 3 phases: –Avant = planification –Pendant= intervention –Après= analyse réflexive des productions Efficacité = évaluer degré datteinte objectifs visés

20 20 Enseigner avec des situations-problèmes Initier élèves à trouver des solutions –Mobilisation connaissances antérieures –Formulation hypothèses pour engager élèves –Chercher indices dans documents –Interroger, interpréter, confronter, débattre –Présenter résultats Supports imprimé et/ou électronique

21 21 3 catégories problèmes Bien définis –Procédure connue pour solutionner –Type reproduction Modérément définis –Procédure doit être générée par solutionneur –Type production Mal définis –Problème pas clairement formulé –Pas de procédure qui garantisse solution –Type production

22 22 Démarche situation-problème Question posée doit mener à: –Impasse, blocage, obstacle –Faut sortir impasse –Question, intrigue, énigme, mission –À la hauteur compétences apprenants Formulation hypothèse: –Activer connaissances antérieures –Encourager idées hypothétiques –Points de vue alternatifs –« réponse provisoire »

23 23 Démarche situation-problème (2) Explorer banques de données –Évaluer, critiquer documents –Extraire infos pertinentes –Traiter infos –Mettre en relation infos retenues –Établir liens continuité-changement –Passé-présent, ici-ailleurs Synthétiser infos: –Proposer interprétation –Reconstruction appuyée sur documents

24 24 Démarche situation-problème (3) Expliquer aux élèves: –Quils sont acteurs, responsables formation –Que collaboration est indispensable Choisir problème: –Qui représente défi –Attrayant pour élèves –Mise en situation qui prête aux discussions –Faut sortir impasse

25 25 Démarche situation-problème (4) Élèves donnent opinions –Sollicitations connaissances antérieures –Faire liens avec autres connaissances –Définition problème –Trouver moyens pour tenter résoudre –Incitation à poser questions Favoriser climat chaleureux: –Formuler hypothèses cest prendre risques! –Ne pas avoir crainte dêtre ridiculisé

26 26 Démarche situation-problème (5) Actions à mener: –Cueillette infos avec documents –Extraire indices –Traiter infos retenues, classer, organiser –Partager connaissances construites –Reconstruire, interpréter

27 27 Des maximes qui nous aident à poursuivre notre mission « «Choisir un précepteur qui eût la tête bien faite plutôt que bien pleine».(Montaigne, 16e siècle) «Possède ton sujet et les mots suivront» (CATON, 2è siècle avant notre ère) Ce quil faut apprendre pour faire cest en faisant quon apprend (Aristote, Éthique à Nicomaque, 325 av. J.C.) Que ton coeur ne soit pas orgueilleux à cause de ton savoir; consulte lignorant et le sage. (Sagesse, Ptahhotep, 2500 a.n.è.)

28 28 Au-delà des mots, il faut connaître la nature de lhistoire Discipline dinterprétation À partir denquête (« historia »): passage enseignement axé sur épopée à enquête (pluralité des points de vue…) documents = matière première quil faut repérer et interroger! Traces = partielles et …partiales! Faut recouper/traiter pour reconstituer le passé le plus juste possible… Selon démarche historique…

29 29 Démarche historique en classe Prendre conscience problème –Activer connaissances antérieures –Formuler hypothèses –Vérifier dans des documents: Retenir infos pertinentes Regrouper ces infos, catégoriser –Traquer et traiter les infos –Partager les connaissances construites

30 30 Au-delà des mots, il faut connaître les finalités de lapprentissage de lhistoire Reconstituer le passé le plus justement possible… Mieux comprendre le présent à partir des racines du passé Former citoyen critique Construire conscience citoyenne par pensée historique Comprendre que lhistoire ne se répète pas…

31 31 Des constats provocants: 2 grandes enquêtes réalisées dans les années 1990…donc bien avant la « réforme »! 1. La discipline que les élèves jugent la moins intéressante? 2. La discipline où les élèves obtiennent les moins bons résultats

32 32 Facteurs identifiés 1. Démarche apprentissage VS intérêt 2. Outils didactiques VS intérêt 3. programmes dhistoire VS nature et finalités histoire

33 33 Comment faire…? 1. On ne peut nier certains constats 2. On doit réagir afin de modifier certains éléments 3. Entreprendre passage apprentissage par objectifs à celui de la construction des savoirs Entreprendre le passage de la transmission à celui de la construction

34 34 Faut comprendre l esprit des programmes détudes Connaissances à acquérir: organiser passage savoirs SAVANTS vers savoirs SCOLAIRES. Réalités sociales composées de milliers de faits, dévénements, de personnages, de dates, de repères culturels Établissement de liens entre le passé et le présent Débats entre spécialistes… Choix faits par auteurs de manuels scolaires…

35 35 Développer raisonnement hypothético-déductif… Provoquer curiosité: –Amener lélève à : Interroger réalités sociales Interpréter réalités sociales Construire conscience citoyenne

36 36 Univers social Domaine complexe Perspectives spatio-temporelles: –comprendre racines du présent –Processus liés au changement social Transformations collectivité: –Migrations humaines –Choc des cultures –Circulation rapide des infos –Mondialisation économie

37 37 Univers social Donner accès à des repères –Partager valeurs communes –Adopter distance critique –Décoder rapports: individus-société –Saisir incidence action humaine sur cours de lhistoire Enrichir culture

38 38 1. Interroger réalités sociales –Selon perspective historique: cf témoins époque –Saisir origines: senquérir contexte époque (curiosité) –Se poser questions sur: croyances, attitudes, valeurs –Chercher à comprendre point de vue acteurs- témoins du passé –Mettre en doute perceptions: sens critique

39 39 Comment on peut faire ça? Formuler des hypothèses Vérifier hypothèses: se documenter sur faits Délimiter cadre spatio-temporel Identifier témoins, acteurs et leurs intérêts Sélectionner documents pertinents et divergents Examiner plusieurs points de vue, témoignages Relever similitudes, différences entre sociétés

40 40 2. Interpréter réalités sociales Selon méthode historique: apprendre à raisonner À formuler hypothèses, Établir fait à partir de documents, expliquer, chercher réponses Comprendre motifs, intentions, espoirs, craintes Comprendre intérêts, points de vue, croyances, valeurs Relier facteurs qui pourraient expliquer Éviter généralisations hâtives: considérer similitudes, différences avec autres sociétés Mener à dautres interprétations… Tirer nouvelle compréhension du présent

41 41 Comment faire ça? Regrouper idées Mettre en réseau Débats argumentés Remise en question représentations antérieures

42 42 3. Construire (exercer) conscience citoyenne Conscience citoyenne se construit par: interrogation et interprétation réalités sociales. Relever droits et responsabilités individus Viser compréhension enjeux du présent: Identité sociale Délibération Vie démocratique Participation vie collective Institutions publiques

43 43 Comment faire ça? Établir liens: continuité, changement Passé-présent Ici-ailleurs Citoyen-État-institutions Citoyen-citoyens Citoyen-étrangers

44 44 Sur quelles bases travaille-t-on? réalités sociales (monde-Qc-Canada) Réseau de concepts (central et particuliers) Angle dentrée: délimiter étude réalités sociales Repères culturels: pas obligatoire… Enrichir vision et compréhension monde Ailleurs: regard comparatif sur autre société même époque Établir similitudes, différences Permettre de relativiser interprétations

45 45 Évaluation des compétences: cest possible? Évaluation: un outil pour faire apprendre Mesure daide pour faire progresser élève –Rétroaction en cours apprentissage –Portrait des acquis Porter un jugement sur niveau atteinte ou de maîtrise: –Capacité à interroger –Capacité à interpréter –Capacité à construire (exercer) conscience citoyenne

46 46 Évaluation diagnostique Estimer performance apprenant Par rapport à: –Traquer des infos –Traiter des infos –Partager des connaissances construites –Résoudre des problèmes

47 47 Évaluation formative Dépister élèves en difficulté Dépister élèves en progrès –Apporter ajustements pendant apprentissages –Renforcer, corriger Prises de décisions: pédagogiques…

48 48 évaluation Repose sur qualité infos recueillies Faut instruments adéquats –Grille de progression –Portfolio –Journal de bord Observation directe (présentations orales, écrites des élèves)

49 49 Compétences à développer

50 50

51 51

52 52

53 53

54 54 Et les connaissances??? IMPORTANTES!!! On ne développe pas des compétences dans le « vide »! Établir un regard comparatif sur une autre société de la même époque, faut établir: –Similitudes –Différences –Faut utiliser des concepts

55 55 Si ça vous tente, on va partager nos expertises…

56 56 Progrès... retour

57 57 retour

58 58 Mission du prof « sévertuer à inventer des procédés pédagogiques toujours plus efficaces, créer des dispositifs didactiques, les plus sophistiqués qui soient, prenant en compte tout ce que nous savons de lapprentissage…et accepter que ce soit toujours lAutre qui apprend de sa propre initiative, quand il le veut et jamais quand je le décide » (P. Meirieu. Lenvers du tableau: quelle pédagogie pour quelle école? Paris, ESF, 1993, p. 73). (retour)

59 59 Programme de …1948 « [le maître] sappliquera à présenter les différentes matières du programme, non pas tant comme des connaissances à apprendre et à retenir en mémoire que comme des problèmes à résoudre, qui concourent à mûrir graduellement lintelligence de lenfant, lhabituent au travail personnel, éveillent en lui le goût et la passion de la découverte » (texte suivant)texte suivant

60 60 Programme de…1948 « Lenfant finit par sapercevoir que ce qui est intéressant nest pas toujours facile, que lintérêt ne réduit pas leffort à fournir, mais le rend agréable, quen définitive, cest leffort qui conduit au succès » (retour)retour


Télécharger ppt "Enseigner lhistoire: une tâche démesurée depuis le renouveau pédagogique? Luc Guay Didacticien en histoire 2009."

Présentations similaires


Annonces Google