La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

UNIVERSITE DU CENTRE FACULTE DE MEDECINE DE MONASTIR THESE POUR LE DIPLÔME NATIONALE DE DOCTEUR EN MEDECINE Soutenue par MHALLA Sami Le 06/03/2009 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "UNIVERSITE DU CENTRE FACULTE DE MEDECINE DE MONASTIR THESE POUR LE DIPLÔME NATIONALE DE DOCTEUR EN MEDECINE Soutenue par MHALLA Sami Le 06/03/2009 1."— Transcription de la présentation:

1 UNIVERSITE DU CENTRE FACULTE DE MEDECINE DE MONASTIR THESE POUR LE DIPLÔME NATIONALE DE DOCTEUR EN MEDECINE Soutenue par MHALLA Sami Le 06/03/2009 1

2 Introduction 2

3 Introduction Le tabagisme: problème de santé publique. dépendance Répercussions négatives sur la santé Adolescence: période critique pour linitiation du tabac. Meilleure connaissance des adolescents : meilleure prévention. 3

4 Objectifs Fréquence du tabagisme Fréquence et degré de la dépendance au tabac Variables associées au tabagisme dans des domaines divers: lécole, la famille, les relations avec les pairs,… Formuler des hypothèses pour la prévention anti-tabac 4

5 Matériel et méthodes 5

6 Matériels et méthodes Etude: épidémiologique, transversale, descriptive Période de lenquête: du 01 mai au 21 mai( ) Auto-questionnaire validé en 2002: volontaire et anonyme Distribué le même jour pour chaque établissement En dehors des périodes dexamens / révision, en présence dun enseignant ou surveillant Population étudiée: élèves des collèges + lycées de Monastir 6

7 Population totale des élèves de Monastir en = 7648 La taille de léchantillon selon la formule statistique: N=p x q x 4/(0,02) 2 N: taille échantillon, p: Fréq ce du tabagisme en milieu scolaire en Tunisie= 0.1, q= 1-p, 0,02= la précision utilisée, le risque derreur = 0,05 N 900 élèves Nous avons impliqué 1032 élèves Questionnaires retenus= 986 Bon taux de réponse 96% 7

8 La moyenne délèves/classe : 30 élèves Nb de classes/chaque niveau scolaire (1 ère, 2 ème année, etc..) au même établissement a été déterminé proportionnellement à leffectif total. Les classes hasardeusement sélectionnées étaient celles disponibles le jour de la distribution du questionnaire. 8

9 Critères dinclusion Elèves présents et volontaires le jour de la distribution Critères dexclusion Elèves absents et refusant de participer à lenquête 9

10 Répartition des élèves inclus dans léchantillon selon le niveau scolaire Le niveau d é tudeNombre d é l è ves Pourcentage 1 è re ann é e 16316,5 % 2 è me ann é e 11912,1 % 3 è me ann é e 11011,2 % 4 è me ann é e 9910,0 % 7 è me ann é e 919,2 % 8 è me ann é e 22723,0 % 9 è me ann é e 17718,0 % Total % 10

11 Paramètres du questionnaire Questionnaire : 96 items explorant : Les caractéristiques socio démographiques, Le comportement tabagique, La dépendance nicotinique (test de Fagerstrom), La consommation de toxiques autres que le tabac, Le comportement familial, scolaire et social, Des paramètres personnels (école, famille, relations avec les pairs, loisirs, conduites à risque, personnalité, attitudes anxieuses) 11

12 Pour faciliter linterprétation des résultats, nous avons fait correspondre à chaque réponse un score Ce score est dautant plus élevé que la situation est plus défavorable, compte tenu du contexte de la question A chaque élève correspond donc un score dans chaque dimension 12

13 Interprétation sous forme de scores: ScoreMinimum théoriqueMaximum théorique Score école 420 Score relation avec les parents 1365 Score des attributions tabagiques 630 Score des motivations à fumer 945 Score de bien être et qualité de vie Score de la phobie sociale 420 Score des conduites à risques Score de lanxiété 420 Score de la permissivité familiale

14 Non fumeurs : jamais fumé Expérimentation tabagique : au moins une fois ne serait-ce quune seule fois dans la vie Tabagisme actuel : consommation déclarée dans lannée écoulée ou fumeur régulier Dépendance nicotinique: test de Fagerstrom+++ Groupes définis 14

15 Résultats 15

16 Résultats Etude descriptive: Variables sociodémographiques Sex-ratio= 0,8 (Nb garçons= 441 / Nb filles= 545) Répartition des élèves selon le sexe 16

17 Age: Extrêmes: de 11 à 25 ans Age moyen: 15,79 ± 2,19 ans Des filles: 15,73 ±2,09 ans Des garçons: 15,87 ±2,31 ans 17

18 Variables tabacologiques: Prévalence du tabac 18

19 Répartition du tabagisme dans les deux sexes Différence significative: (khi², p<0,01) 19

20 Age moyen en fonction du statut tabagique de l'élève Différence significative (ANOVA p<0,01) 20

21 Age moyen de la première expérience tabagique: 13,8± 2,3 ans Age moyen du tabagisme régulier : 15 ±2,4 ans Pas de différence significative entre les deux sexes 21

22 Initiation au tabagisme Personne proposant la 1 ère Bouffée de tabac N(%) valide Un ami5545,8 Personne3226,7 Un cousin1310,8 J'ai oublié97,5 Un de mes frères65,0 Un de mes parents43,3 Un autre adulte10,8 Total120100,0 Initiateur pour le tabagisme 22

23 Perceptions du tabagisme et attitudes face au tabac Modalité de réponse Arrêter de fumer est difficile Montrer les nuisances du tabac ne sert à rien Il faut interdire la vente du tabac aux moins de 18 ans Les fumeurs sentent mauvais Fumer est un plaisir Le tabac apporte de la détente Tout à fait d'accord 16,4%13,8%61,4%56,5%38,2%31,9% Plutôt d'accord 0%11,3%17,1%26,8%16,8%14,3% Je ne sais pas 31,0%31,2%10,4%6,2%26,9%31,5% Plutôt pas d'accord 37,1%22,5%5,1%6,3%10,5%12,6% Pas du tout d'accord 15,4%21,2%6,0%4,3%7,5%9,6% 23

24 Type de tabac consommé par les fumeurs 24

25 Quantité de cigarettes / jourN (élèves)% valide 10 ou moins7768,8 De 11 à ,8 De 21 à 3065,4 31 ou plus87,1 Total Réponses Manquantes a 9- Total des fumeurs121- Quantité de cigarettes fumées par jour Consommations moyennes de cigarettes/jour: 9,6 ±8,5 Pas de différence significative entre les sexes. 25

26 Mesure de la dépendance tabagique Test de dépendance nicotinique de Fagerstrom (FTND) ClassificationScore de FagerstromN% valide A= très faible ou pas de dépendance0 à 25548,7 B= faible dépendance3 à 42824,8 C= moyenne dépendance5108,8 D= forte dépendance6 à ,4 E= très forte dépendance8 à ,3 16 sujets (14 %) fumaient dans les 5 premières min après le réveil matinal 26

27 Autres consommation de produits ProduitsNombrePourcentage Alcool767,7 Cannabis121,2 Colle20,2 Produits pétroliers10,1 Cocaïne10,1 Héroïne10,1 Cirage00 Total919,4 27

28 Etude analytique: Elle a comporté des comparaisons univariées: Test khi2 pour comparer les deux sexes Test Anova pour comparer les trois groupes : Non fumeurs Expérimentateurs Fumeurs réguliers Et des comparaisons multivariées : par application dune régression linéaire 28

29 Variables tabacologiques qualitatives Test statistiquepSignificativité ExpérimentationKhi² (1ddl) = 127<0,001S Tabagisme régulierKhi² (1ddl) = 94,8<0,001S Consommation de cigaretteKhi² (1ddl) = 112<0,001S Consommation du narguilé « shisha »Khi² (1ddl) = 42,2<0,001S Linterdiction du tabac aux mineurs (<18 ans)Khi² (4ddl) = 9,670,046S Mauvaise odeur des fumeursKhi² (4ddl) = 31,9<0,001S Le tabac apporte du plaisirKhi² (4ddl) = 17,510,002S Le tabac apporte la détenteKhi² (4ddl) = 27,19<0,001S Comparaisons univariées entre les deux sexes pour les variables tabacologiques qualitatives 29 Analyse univariée (test Khi2)

30 La différence entre les trois groupes du statut tabagique dans les différentes variables composites étudiées est statistiquement significative pour les scores suivants: Age Score des difficultés scolaires Score de mauvaise communication familiale Score de permissivité familiale Score des attentes positives vis-à-vis du tabac Score de mal être Score danxiété somatique Analyse univariée (test ANOVA) 30

31 Analyse multivariée : régression linéaire Une régression linéaire a été appliquée aux variables précédemment décrites aboutissant au résultat suivant: Le seul facteur indépendant capable de prédire lévolution vers un tabagisme croissant était donc un score élevé à léchelle danxiété somatique 31

32 La prévention 32

33 Politiques de prévention Prévention chez les jeunes : difficile à évaluer Nécessité davoir: Des renseignements précis + objectifs clairs et réalistes pour un effet durable (Younes et al) participation active des jeunes+++ 33

34 Politiques de prévention On insiste sur la prévention primaire +++ : Augmentation de lestime de soi, La gestion du stress plutôt que de diaboliser la cigarette, Entreprendre des stratégies pour réduire lanxiété somatique++ Informer sur les effets négatifs à court terme du tabac (odeur, jaunissement des dents, essoufflement…) Interdire la vente du tabac au – 18 ans et infliger des taxes supplémentaires (efficacité dans certains pays) En Tunisie, insister sur la prévention chez les filles 34

35 35 Conclusion

36 Tabagisme = fléau++ Ladolescence+++ influence lavenir tabagique Étude par questionnaire: méthode de référence internationale Les moyens du sevrage tabagique : succès limités++ il faut une meilleure connaissance du parcours tabagique pour la prévention: primaire au stade de lexpérimentation du passage à la consommation régulière avant le stade de la dépendance 36

37 Notre travail a permis de déterminer: Facteurs prédictifs de lexpérimentation tabagique: +++ lâge Comportements pourvoyeurs de la progression du tabagisme surtout +++ score danxiété somatique élevé Le tabagisme est dégale gravité dans les 2 sexes tant : - Pour la précocité dusage, - que pour le Nb de cigarettes fumées par jour - Et pour la dépendance Conclusion 37

38 Conclusion Tabagisme en Tunisie se caractérise par: - moins dexpérimentateurs, -moins de filles fumeuses régulièrement mais leurs fréquences sont en augmentation Les campagnes de prévention : devraient sacharner à réduire au maximum lexpérimentation tabagique en agissant surtout sur lanxiété somatique, avec une attention particulière pour les filles./. 38

39 Merci 39


Télécharger ppt "UNIVERSITE DU CENTRE FACULTE DE MEDECINE DE MONASTIR THESE POUR LE DIPLÔME NATIONALE DE DOCTEUR EN MEDECINE Soutenue par MHALLA Sami Le 06/03/2009 1."

Présentations similaires


Annonces Google