La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

EVALUATION DE LIMPACT DUNE ACTION DE PRÉVENTION PRIMAIRE SUR LHÉPATITE C AUPRÈS DADOLESCENTS DANS LE DÉPARTEMENT DES ALPES - MARITIMES E. Mariné Barjoan,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "EVALUATION DE LIMPACT DUNE ACTION DE PRÉVENTION PRIMAIRE SUR LHÉPATITE C AUPRÈS DADOLESCENTS DANS LE DÉPARTEMENT DES ALPES - MARITIMES E. Mariné Barjoan,"— Transcription de la présentation:

1 EVALUATION DE LIMPACT DUNE ACTION DE PRÉVENTION PRIMAIRE SUR LHÉPATITE C AUPRÈS DADOLESCENTS DANS LE DÉPARTEMENT DES ALPES - MARITIMES E. Mariné Barjoan, F. Gardella, L. Fodella, C. Sattonnet, P. Delasalle, R. Truchi, E. Gelsi, M.C. Saint-Paul, A. Tran, D. Ouzan Réseau Hépatite C Ville–Hôpìtal Côte dAzur

2 Lestimation du taux de prévalence des anticorps anti- VHC en région PACA est la plus élevée de France métropolitaine (Estimation des taux de prévalence des anticorps anti-VHC et des marqueurs du virus de lhépatite B chez les assurés sociaux du régime général de France métropolitaine Rapport Assurance Maladie/InVS) La perception des facteurs de risque de la transmission du VHC est mal connue chez les adolescents Adolescence : conduites à risque (piercing et tatouage) Ignorance des règles dhygiène source importante de nouvelles contaminations

3 OBJECTIFS Identifier les facteurs de risque socio- comportementaux Evaluer une intervention de prévention primaire

4 MATÉRIEL ET MÉTHODES

5 Enquête transversale déclarative Echantillon randomisé de collèges et lycées publics du département des Alpes Maritimes Période : janvier mai 2005

6 Procédure : Scénario de laction Courrier: proviseur ou principal Prise de rendez-vous Questionnaire avant Intervention Questionnaire après Evaluation. Rendu résultats : établissements 1 heure Diaporama/échange Professionnel du Réseau 3 interventions /jour Infirmière scolaire

7 Procédure : Critères dévaluation Comparaison des réponses des questionnaires avant/ après. Calcul du score de connaissance sur le VHC organe, contagiosité de lhépatite C, vaccin, mode de transmission, identification du sang comme véhicule de transmission. Calcul de la perception du risque la contagiosité de lhépatite C, la transmissibilité par le sang.

8 RÉSULTATS

9 Caractéristiques 24 collèges, 8 lycées N = 2946 (53 % garçons ; 47 % filles) Age médian : 14 ans [13-15] Nice et zone Côti è re : 1476 (50 %) ; Moyen et Haut pays : 1470 (50 %)

10 Les connaissances déclarées sur le VHC avant/après (1) P<0,0001

11 score de connaissance : évolution P=0,001 Score de connaisssance moyen : 1,5 ± 1,2 / 4,3 ± 0,9

12 Perception du risque: évolution Déclaration SUBJECTIVE Variable calculée OBJECTIVE P=0, % 94% Je déclare connaitre les modes de transmission avantaprès 38% 11% 4% 35% 61% 51% aucune bonne réponse au moins 1 bonne réponse 2 bonnes réponses

13 Pratiques à risque : avant/après P=0,002 P=0,0001

14 Exigence de matériel à usage unique ou stérilisé 93% La loi exige de stériliser le matériel de piercing et/ou tatouage 30% On peut contracter le VHC par une de ces pratiques 92% On peut contracter le VIH par une de ces pratiques 63% Autres réponses après lintervention

15 Facteurs damélioration du score de connaissance ORa [IC 95%]P Filles1,39 [1,01-1,90]0,04 Sans piercing et/ou tatouage actuel Lieu de résidence Chomâge des parents Etablissement ZEP Age 1,73 [1,14-2,63] 1,06 [0,7-1,06] 0,97 [0,45-2,0] 0,75 [0,44-1,29] 0,77 [0,57-1,03] 0,009 NS

16 CONCLUSIONS

17 Lamélioration de la connaissance sur le VHC à court terme est démontrée. On ne peut pas sexprimer sur le long terme. Lamélioration des connaissances nest pas influencée par le type détablissement (ZEP/non ZEP), ni lâge, ni le taux de chômage des parents, ni lendroit de résidence. Les filles semblent plus réceptives à ce type dinformation, ainsi que les jeunes qui ne portent pas de piercing et/ou tatouage. Ce type dactions devrait être réalisé dans la continuité et dans tous les milieux sociaux.

18 Remerciements Projet réalisé dans le cadre du PRS Agir contre lhépatite C Remerciements – –DRASS Provence Alpes Côte dAzur – –URCAM – –Etablissements scolaires – –Médecins et professionnels du Réseau

19

20 Les scores calculés : avant /après AVANTAPRÈSP Score de connaissance Sans connaissance [0] Connaissance aprox [1-4] Bonne connaissance [5] 1,5 ± 1,2 607 (21%) 2281 (77%) 57 (2%) 4,3 ± 0,9 13 (0,04%) 1371 (47%) 1561 (53%) 0,0001 Score de risque de contagiosité Pas de notion du risque [0] Légère notion du risque [1] Bonne notion du risque [2] 1131 (38%) 1507 (51%) 307 (11%) 127 (4%) 1032 (35%) 1786 (61%)

21


Télécharger ppt "EVALUATION DE LIMPACT DUNE ACTION DE PRÉVENTION PRIMAIRE SUR LHÉPATITE C AUPRÈS DADOLESCENTS DANS LE DÉPARTEMENT DES ALPES - MARITIMES E. Mariné Barjoan,"

Présentations similaires


Annonces Google